A propos Sylvie Giraudeau

Correspondante communication BU à l’université de La Réunion.
Service de la Bibliothèque électronique – Bibliothèque universitaire de La Réunion

Série2 : expo la Galerie de la BU Tampon (23/04-26/05/18)

Du 23 avril au 26 mai 2018, la Galerie de la BU du Tampon présente

"Série2", une exposition des oeuvres de Sébastien Blum

Vous êtes invités au vernissage le vendredi 27 avril 2018 à 17h30

Pour la série2, nous sommes en mer, sur un bateau qui pourrait être un grand voilier. A l'image de notre société, ce bateau connaît des périodes paisibles en mer, mais aussi des tempêtes. Au cours de l'une de ces tempêtes, le bateau percute quelque chose contenant une substance orange et se met à couler lentement. Tout coule mais la substance nous maintient en surface. Le mobilier se retrouve immergé dans cette substance. Le temps se met à ralentir ou peut-être est-ce la substance qui durcit ? Avant que tout disparaisse, englouti par la mer, nous en aurons pour des mois, des années peut-être et nous voilà avec toute cette matière, que pouvons-nous en faire ? Laisser couler et regarder ou tout transformer et couler en beauté ? J'ai opté pour la seconde solution.

Sébastien Blum

La BU Tampon, c'est ici :
Campus du Tampon
117 avenue du Général Ailleret
97430 Le Tampon
Tél. accueil : 0262 57 95 67
Horaires : du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30 / le samedi de 8h à 12h

Science vagabonde, un voyage autour des sciences

File 20180405 189824 1dj2typ.png?ixlib=rb 1.1
Thibaud Sauvageon et Mariana Díaz, cofondateurs de Science vagabonde.

Thibaud Sauvageon, Université de Lorraine

Cette chronique est la première d’une série autour du projet de web-journalisme itinérant Science vagabonde.


Vers une homogénéisation de la culture scientifique ?

Tout scientifique est un voyageur dans l’âme.

Qu’il voyage physiquement ou à travers son écran, le scientifique a besoin de connaître le monde extérieur pour collecter ses données, les analyser et les diffuser.

Au cours des siècles, le développement technologique a amené les chercheurs à repousser leurs frontières de plus en plus loin. Jadis reclus dans des bibliothèques universitaires locales, Internet leur donne désormais accès à l’ensemble de la connaissance scientifique mondiale. L’automobile, le train, puis l’avion, offrent la possibilité de se rendre à des congrès aux quatre coins du monde.

Pour communiquer avec des chercheurs de plus en plus éloignés physiquement, mais aussi culturellement, le scientifique a de plus en plus recours au « globish », cette version rudimentaire de l’anglo-américain utilisée par des locuteurs de tous les pays. Comme l’explique Rainer Enrique Hamel :

« Autour de l’an 2000, on établit que 82 % des publications en sciences sociales et humaines et 95 % des publications en sciences dites naturelles paraissent en anglais, à présent seule langue hypercentrale. »

Gravure sur bois de Flammarion, « L’atmosphère : météorologie populaire », par Camille Flammarion (1888).

Un monde de diversité et de spécificités

Alors que nous nous trouvons à l’aube d’une ère nouvelle, où la communication permet à chaque individu d’être connecté au reste du monde, nos habitudes et notre mode de vie demeurent néanmoins tributaires de notre environnement culturel. Nous voyons et pensons le monde à travers notre culture. La production des connaissances scientifiques, oscillations permanentes entre observations et réflexions, est donc spécialement sujette à l’influence de nos propres codes culturels. Cette idée est clairement défendue par Thomas S. Kuhn, dans La structure des révolutions scientifiques. Selon lui, les opinions et choix des scientifiques seraient au contraire tributaires de leurs croyances, expériences et visions du monde.

Pourquoi le Japon est-il à la pointe de la robotique ? Pourquoi les Cubains se sont-ils fait une spécialité des sciences médicales ? Comment expliquer la suprématie française dans le domaine des mathématiques ?… Des spécialités scientifiques se sont établies dans chaque pays au cours du temps. Contexte géographique, organisation académique, héritage culturel… Autant de facteurs capables d’influencer l’orientation scientifique d’un pays.

Alors, dans un monde où l’ouverture sur le monde est boostée par les nouvelles technologies, dans quelle mesure restons-nous influencés par nos cultures respectives ?

Le voyage comme outil de compréhension

Répondre à cette question implique d’observer la manière dont se font les sciences en différents endroits du monde. En d’autres termes, il s’agirait de prendre les sciences comme constante et de faire varier le facteur culturel. C’est cette idée que Mariana Díaz et moi souhaitons mettre en pratique à travers le projet Science vagabonde.

Mariana, ma compagne, est journaliste. Après quelques expériences dans différents médias en France et au Mexique, son pays d’origine, elle s’est spécialisée dans le web-journalisme et les nouveaux formats numériques. Quant à moi, ingénieur de formation, j’ai eu l’occasion de connaître le monde de la recherche scientifique de l’intérieur en effectuant un doctorat en Sciences du Bois et des Fibres à l’Université de Lorraine. Nous nous sommes rencontrés en 2011, lors d’un semestre universitaire à Santiago du Chili. Tous deux passionnés de médiation scientifique, la question de la place des sciences dans la société est un sujet qui nous unit.

En créant Science vagabonde, nous avons décidé de nous lancer dans un tour du monde de plusieurs années qui nous permettra de rencontrer les acteurs de la culture scientifique des différents pays : ceux qui produisent le savoir scientifique (les chercheurs), ceux qui facilitent sa diffusion (les médiateurs scientifiques) et ceux qui en bénéficient (le grand public). Nous espérons ainsi dresser un état des lieux des relations sciences-sociétés à travers la planète.

Itinéraire prévisionnel de Science vagabonde.

Une communauté autour des sciences

Afin de partager notre expérience auprès du plus grand nombre, nous réaliserons des web-reportages tout au long du voyage. Ces contenus enrichis (vidéos interactives, photos 360°…) seront régulièrement diffusés sur notre site Internet.

Notre premier reportage est actuellement en cours de tournage à La Paz, dans le nord-ouest du Mexique. Une communauté de pêcheurs travaille en étroite collaboration avec des chercheurs pour apporter des réponses locales à un problème mondial : la protection des ressources marines. Ce reportage mettra en lumière la manière dont s’articulent les relations entre le monde de la pêche traditionnelle et celui de la recherche.

Outre ce partage d’expérience auprès de la communauté Internet, nous souhaitons également communiquer à échelle locale. Cette communication locale pourra prendre diverses formes : interventions dans des écoles, participation à des événements de médiation scientifique… Partager notre expérience auprès des locaux nous permettra non seulement d’émettre des informations, mais aussi d’en recevoir. De quelle manière le grand public perçoit-il les sciences ? Quelle image se fait-il de la recherche ? Ces différentes rencontres publiques enrichiront notre aventure.

La découverte de la médiation scientifique dans différents pays nous semble également être un point essentiel de Science vagabonde. Grâce au voyage, de nouvelles formes de partage des sciences vont s’ouvrir à nous. Nous souhaitons profiter de cette situation d’itinérance pour créer du lien entre médiateurs de différents horizons et, pourquoi pas, devenir catalyseurs d’idées et de rencontres !

Tout comme les sciences, le voyage réserve son lot de surprises et d’étonnements. Mes prochaines chroniques me permettront donc de partager avec vous nos ressentis et réflexions en tant que médiateurs scientifiques voyageurs.

The ConversationEn attendant, nous sommes ouverts à vos commentaires, questions et suggestions. Notre itinéraire prévisionnel est assez souple. N’hésitez pas à nous transmettre vos contacts scientifiques à l’étranger ! Retrouvez plus d’informations sur notre site Internet et suivez nos premiers pas dans ce voyage autour des sciences !

Tournage du premier reportage à La Paz, au Mexique.

Thibaud Sauvageon, Reporter indépendant, cofondateur de Science vagabonde, correspondant du laboratoire CREM, Université de Lorraine

This article was originally published on The Conversation. Read the original article.

Festival du film scientifique 2018

L’association Sciences Réunion organise la 18ème édition du Festival du Film Scientifique du 13 au 21 avril 2018 dans toute l’île de la Réunion.

Il est le premier événement cinématographique dédié aux sciences à La Réunion.

Vitrine des meilleurs films scientifiques récents et également espace de promotion des réalisations locales, cette manifestation proposera au public près d’une cinquantaine de films qui seront projetés dans les médiathèques de l’île, dans les établissements scolaires et à la BU Tampon.

Programme complet sur le site Sciences Réunion

Résumés des films

Du 16 au 20 avril 2018, la BU Tampon vous propose son programme de projection de films.
Venez nombreux !

La BU Tampon, c'est ici :
Campus du Tampon
117 avenue du Général Ailleret
97430 Le Tampon
Tél. accueil : 0262 57 95 67
Horaires : du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30 / le samedi de 8h à 12h

Expo photo du collectif EEA VulPaRE 2016 à la BU Sciences

Du 9 au 30 avril 2018, la BU Sciences expose les photos du collectif EEA VulPaRE 2016 pour un "Voyage des regards pluridisciplinaires - Toliara Madagascar 2016"

Le Collectif photographique EEA VulPaRE 2016 est une initiative de deux participants - Mickaël Uger et Isabel Urbina-Barreto - de la 2ème Ecole d'été australe interdisciplinaire sur la Vulnérabilité du Patrimoine Récifal qui s'est déroulée à Toliara (Madagascar) du 7 au 18 novembre 2016.

Dans le but de valoriser l'expérience humaine et professionnelle, les réalisateurs souhaitent montrer la diversité des visions au sein du groupe de scientifiques qui abordent un même sujet : le patrimoine récifal.

Cette exposition rassemble 31 photographies des auteurs issus de différentes disciplines (biologie, écologie, droit, anthropologie, économie, géographie) prises au cours des activités de terrain réalisées dans le sud-ouest de Madagascar.

C'est un voyage dans une nouvelle démarche d'apprentissage par la recherche interdisciplinaire.

La BU Sciences, c'est ici :
Campus du Moufia
15 avenue René Cassin
97400 Saint-Denis
Tél. Accueil : 0262 93 86 04
Horaires : du lundi au vendredi de 8h à 19h / le samedi de 8h à 12h

 

Sélection thématique de la BU Tampon : Picasso

La BU du Tampon vous propose du 30 mars au 30 avril 2018 sa sélection thématique pour la commémoration des 45 ans de la mort de Pablo Picasso le 8 avril 1973.

Sélection d'ouvrages :

DVD :

  • Le mystère Picasso / Henry-Georges Clouzot (Arte France développement ; Gaumont vidéo, 2007)

Ebooks accessibles sur la plateforme Numérique Premium :

Sites Internet :

La BU Tampon, c'est ici :
Campus du Tampon
117 avenue du Général Ailleret
97430 Le Tampon
Tél. accueil : 0262 57 95 67
Horaires : du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30 / le samedi de 8h à12h

Enquête #AccLiMed18

Vous êtes étudiant en médecine ou médecin exerçant en France ? Et vous peinez parfois à accéder aux articles dont vous avez besoin ? C’est le moment de le dire en répondant à l’enquête #AccLiMed18 (Accès à la Littérature Médicale) !

Mis en place par la Fédération Francophone de Médecine Polyvalente (FFMP) avec l’aide de la Bibliothèque interuniversitaire de Santé, ce sondage très rapide se remplit en une à deux minutes (les réponses sont anonymes).

Diffusez l’information auprès de vos collègues : plus les réponses seront nombreuses et plus les résultats (qui seront rendus publics) seront significatifs.

Grâce à cet état des lieux, nous pourrons, en fonction de votre situation, tenter d’améliorer vos accès à la littérature médicale.

Merci d’avance pour le temps que vous prendrez à y répondre ! Pour participer à l’enquête, c’est ici !

Dans les mois qui viennent, plusieurs enquêtes flash du même type seront lancées sur des sujets approchants :

  • Base de données : accès et utilisation
  • Anglais : frein ou non à la recherche documentaire ?
  • Logiciel de bibliographie: connaissez-vous ? En utilisez-vous ? Voulez-vous être formé ?
  • Veille documentaire : en faites-vous une ? Qu’utilisez-vous ?

Ludovic Héry, membre de la commission recherche de la FFMP

Ressources en ligne inaccessibles à distance

Les éditeurs de certaines ressources en ligne (Dalloz, Wiley, etc.) ayant modifié leurs configurations techniques, l’accès distant n’est plus possible pour l’instant.

Vous pouvez toujours consulter ces ressources en vous connectant en accès local depuis un ordinateur public dans toutes les BU de l'Université de La Réunion (sur les campus en général).

Attention, ces ressources ne sont pas accessibles via le wifi (celui-ci étant sur le serveur d'accès distant).

Nous essayons de résoudre ce problème dans les plus brefs délais.
Merci de votre compréhension.

docelec@listes.univ-reunion.fr

Marathon photoraid

À vos marques ! Photographiez.
 
Les inscriptions sont ouvertes pour le marathon photo : PHOTORAID. 
Tous les étudiants et personnels de l'université de La Réunion sont invités à participer.
Il se déroulera sur les campus du Moufia et du Tampon. 
Prenez votre appareil photo numérique ou argentique, ou votre téléphone portable.
Le principe est de réaliser 10 photos sur 10 thèmes dévoilés lors de l'événement.
 
Marathon de 24 heures du mardi 3 avril au mercredi 4 avril au Service art & culture, Moufia et Tampon
Départ : 9h00 | Affichage des 5 premiers thèmes
Retour : 18h00 | Rendu des photos des 5 premiers thèmes et Affichage des 5 derniers thèmes
Arrivée : 9h00 | Rendu des  photos des 5 derniers thèmes autour d'un petit déjeuner offert
Projection des photos réalisées
RDV : jeudi 5 avril à 16h00 - Amphi Commerson - Moufia
Expositions des 10 photos primées
De avril à juin entre l'UFR Sciences et Technologies, BU Sciences et Tampon.
Soyez nombreux, inscrivez-vous sur le site https://www.billetweb.fr/photoraid
Vous pouvez consulter le règlement sur le site web de la Faculté des Sciences :  https://sciences.univ-reunion.fr/index.php?id=11#1024

 

Les éditions Ecosociété ont 25 ans

"Cultiver les savoirs, ouvrir les possibles"
Les Éditions Écosociété fêtent leur 25e anniversaire

Cette maison d'édition souhaite participer au débat public. Les livres qu'elle publie sont autant de portes sur les préoccupations écologiques, sociales et politiques afin d'offrir une vision plus humaine de notre société.

La base de livres en ligne Scholarvox vous offre un large choix de titres de cet éditeur (depuis chez vous, vous devrez vous authentifier via votre login numérique de l'Université de La Réunion)

"Les livres peuvent-ils changer le monde ? Lire, réfléchir et agir sont les trois verbes qui animent Écosociété depuis 25 ans en travaillant autour de deux pôles intimement liés : cultiver les savoirs, ouvrir les possibles." Lire la suite sur le site de l'éditeur

Article de ActuaLitté :
Écosociété, 25 années d'engagement pour la maison d'édition québécoise (01-12-2017)

 

Elections présidentielles en Russie : 18 mars 2018

Ce dimanche 18 mars 2018, plus de 108 millions d'électeurs russes sont invités à élire le Président de la Fédération de Russie.

Si aucun des candidats n'atteint la majorité absolue des voix à l'issue de ce 1er tour, un second tour aura lieu le 8 avril mais, dans les faits, depuis 18 ans, cette élection s'est toujours jouée en un seul tour.

Pour cette 7ème élection présidentielle, 8 candidats, parmi lesquels se trouve une seule femme :

  • Vladimir Poutine, 65 ans (Russie unie)
  • Pavel Groudinine, 58 ans, chef d'entreprise (Parti communiste de la Fédération de Russie)
  • Vladimir Jirinovski, 71 ans (Parti Libéral-démocrate de Russie)
  • Gregori Iavlinski, 65 ans, économiste (Iabloko)
  • Ksenia Sobtchak, 36 ans, journaliste (Initiative civile)
  • Boris Titov, 57 ans, entrepreneur (Parti de la Croissance)
  • Sergueï Babourine, 59 ans (Union nationale Russe)
  • Maxime Souraïkine, 40 ans (Communistes de Russie)

La candidature d'Alexeï Navalny, 41 ans, principal opposant de Poutine, a été rejetée par la Commission électorale russe.

Le grand favori de cette élection : Vladimir Poutine. Élu pour la 1ère fois en mars 2000, il s'était fait réélire en 2004. La Constitution Russe limitant à 2 le nombre de mandats successifs, c'est Dmitri Medvedev, le 1er Ministre de Vladimir Poutine, qui s'est fait élire en 2008, ce dernier prenant sa place de 1er Ministre.

La Constitution Russe ayant été modifiée lors de cette mandature, la durée du mandat présidentiel est passée de 4 à 6 ans.
Réélu Président en 2012, Vladimir Poutine, ancien chef des services secrets russes, brigue désormais un 4ème mandat.

A la veille de ce scrutin que beaucoup considèrent comme sans surprise, les BU de l'Université de La Réunion vous proposent une sélection de livres et d'articles :

Livres :

Des articles :

+ le numéro 76 de la revue "Society" (08/03/2018) consacre un article à Poutine
+ un "spécial Russie" dans le numéro 2783 de "L'Obs" (08/03/2018) .
L'Obs est accessible en ligne sur Europresse.

Article rédigé par Catherine Guinot, bibliothécaire, responsable du secteur Droit-Eco-Gestion de la BU Droit-Lettres

Photos : CC0 by Pixabay

Femmes en science, une expo de la BU Sciences : vernissage 8 mars 18h

"Femmes en sciences, portraits d'ici"
est une exposition proposée par la BU Sciences et le Pôle Egalité
de l'Université de La Réunion

Elle est présentée à la BU sciences du 8 mars au 5 avril 2018.

Vernissage : le jeudi 8 mars 2018 à 18h

Etudiantes, enseignantes, chercheuses, ingénieures : portraits de dix femmes scientifiques de l’Université de La Réunion, en photographies, textes et interviews.

Parfois seules femmes dans leur filière d’étude ou de recherche, elles décrivent leur parcours et témoignent de la place des femmes dans les sciences, aujourd’hui encore minoritaires et particulièrement dans les sciences fondamentales.

A l’occasion de la journée internationale des femmes, l’Université de La Réunion souhaite mettre en valeur ces portraits scientifiques et féminins, à travers une exposition d’un mois dans les locaux de la bibliothèque universitaire des sciences.

Exposition « Femmes en sciences, portraits d’ici » BU des sciences, campus de Moufia, du 8 mars au 5 avril 2018, de 8h à 19h du lundi au vendredi, de 8h à 12h le samedi.

Prolongation de l’exposition à l’Ecole supérieure d’ingénieurs Réunion océan Indien (ESIROI, parc technologique universitaire de St Denis) du 9 au 30 avril 2018.

Femmes en sciences, côté livres et articles.
La BU Sciences vous propose sa sélection de livres, revues et autres

Sélection de livres empruntables à la BU Sciences :

D'autres femmes en science, retour sur d'anciens billets de ce blog dans la série "Femmes de sciences" :

Les femmes : thème de recherche à l'Université de La Réunion

Articles et Revues :

  • Le vol 36, n° 385 de la revue Biofutur (avril 2017) consacre un dossier aux chercheuses
  • Le n° 41 (octobre 2014) de la revue Reflets de la physique et son dossier Femmes et physique

Livres numériques :

Des articles du "CNRS le journal" :

 

"Quand tout se fait petit, femmes vous restez grandes." Victor Hugo

 

Expo : "3F" Femmes, Fleurs, Fashion, d’ici et d’ailleurs

La Galerie de la BU Tampon accueille du 5 au 31 mars 2018,

l'exposition d'Annie Maria :

"3F" Femmes, Fleurs, Fashion d'ici et d'ailleurs

Vernissage : le jeudi 8 mars à 17h

Annie MARIA partage sa passion pour l’Aquarelle entre la Réunion et le Sud de la France. Dès son plus jeune âge elle découvre la peinture dans l’atelier de sa tante artiste peintre. A son arrivée dans l’île en 2002, la luxuriante et magnifique nature tropicale s’impose à elle et dirige ses œuvres .

Aujourd’hui elle renoue avec les portraits qu’elle se passionnait à réaliser dans sa jeunesse …!

Une île de couleurs, de formes, de musiques, toutes aussi diverses. Tant de beauté au quotidien. Pour elle, la Femme rassemble toutes ces impressions  et sensations. Une multiplicité de visages arborant des bijoux éclatants, des robes colorées, des volants  virevoltants sur des musiques enivrantes, au milieu de fleurs paradisiaques.

Toutes ces images l’ont imprégnée et conduite à la réalisation de « 3F » Femmes, Fleurs, Fashion, d’ici et  d’ailleurs….

Artiste peintre inscrite à la  Maison des Artistes.

La BU Tampon, c'est ici :
Campus du Tampon
117 avenue du Général Ailleret
97430 Le Tampon
Tél. accueil : 0262 57 95 67
Horaires : du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30 / le samedi de 8h à 12h

Sélection thématique de la BU Tampon : le Japon

Du 1er au 15 mars 2018, la BU Tampon vous propose sa sélection thématique en lien avec la Commémoration des 160 ans d'amitié franco-japonaise

Sélection de livres :

Sélection de DVD :

  • Genpin / Naomi Kawase (Potemkine Films, 2013) -
  • Ran / Akira Kurosawa (Studio Canal, 2008)

Livres numériques :

Sites Internet :

Bonne lecture !

 

 

Japanese Day : 1er mars 2018 (Campus du Moufia et du Tampon)

Dans le cadre du 160e anniversaire de la signature du traité franco-japonais, le Crous de La Réunion organise une journée à thème le 1er mars 2018 sur les campus du Moufia et du Tampon.

Diverses animations seront proposées sur toute la journée sur les deux campus en partenariat avec le SUAC (Service Culturel de l'Université de La Réunion), le Théâtre Vladimir Canter, le Bureau de la Vie Étudiante (Université de La Réunion) ainsi que les Bibliothèques Universitaires.

Origami, calligraphie, rétrogaming, cosplay…. Il y en a pour tout les goûts.

En effet, sur le campus du Tampon, vous pourrez retrouver un stand de retrogaming, un
atelier de tressage de bracelets en rubans, des jeux autour du Japon ou encore le stand de la Maison des Langues !
Sur la placette du Moufia, vous pourrez faire de l'origami, de la calligraphie, une initiation
au Japonais tout au long de la journée ainsi qu'une démonstration d'aikido et un défilé cosplay à 15h (une autre performance de ces deux dernières activités seront également faite au Restaurant Universitaire La Bourbonnaise à la pause déjeuner).

Au niveau de la Bibliothèque Universitaire des Sciences et Technologies, vous pourrez retrouver le Club Dessin de l'Université de La Réunion accompagné du dessinateur LEZO tout au long de la journée pour un atelier dessin sur le thème du Japon. De plus, vous pourrez aussi découvrir une sélection de mangas mis à l'honneur à l'espace BD/Mangas à la BU !

Nous vous attendons nombreux !

Plus d'informations sur :
– L'événement FB : https://www.facebook.com/events/131183944369487/
– Le site internet du Crous : http://www.crous-reunion.fr/actualite/japanese-day-crous/

Documentation photographique, une expo à la BU Esiroi

La BU ESIROI vous présente jusqu'au 8 avril 2018 une expo sur la revue
"La Documentation Photographique"

 Fondée en 1949, "La Documentation Photographique" est une revue traitant d'un thème particulier, à chaque numéro, en proposant une synthèse rédigée par un spécialiste universitaire et en rassemblant divers documents multimédias (cartes, photos, diapos,...).

La Documentation photographique est un outil indispensable pour les étudiants et les enseignants, fréquemment utilisé par les Historiens et les Géographes mais aussi par toute personne souhaitant parfaire sa culture générale & se tenir au courant des grands thèmes d'actualité.

Pendant ses 69 années d'existence, La Documentation Photographique a suivi de près les évolutions mondiales et plus particulièrement celles de la société française. D'abord constitués de dossiers et de photographies, les supports de présentation ont évolué au fil du temps, les diapositives projetables sont apparues puis ont cédé la place aux transparents utilisables sur un rétroprojecteur. Avec l'avènement d'Internet, les projetables sont progressivement remplacés par des compléments numériques en ligne.

Les numéros exposés proviennent des anciennes collections de l'Ecole Normale de St Denis. Il s'agit d'une sélection de numéros anciens, datant de 1958 à 1986. Ces documents sont désormais intégrés aux collections de la BU ESPE (Bellepierre), la majorité des numéros sont disponibles depuis 1958.

Les dossiers d'accompagnement sont disponibles à la BU ESIROI pour consultation et témoignent des méthodes de travail documentaires de l'époque, bien loin des méthodes de travail actuelles, des ordinateurs et d'Internet...

Centenaire de la mort de Durkheim

En novembre 2017, peu de médias ont célébré le centenaire de la mort du sociologue Emile Durkheim (1858-1917). C’est pourtant grâce à son travail, notamment, que la sociologie fût inscrite comme discipline universitaire.

Les classiques de Durkheim sont à emprunter dans vos BU

Pour en savoir plus :

(S')informer à l'heure des réseaux sociaux : table ronde

(S’)informer à l’heure des réseaux sociaux
Facilité d’accès, rapidité de diffusion, forte interactivité… les réseaux sociaux ont-ils transformé notre rapport à l’information ?
Entre les médias d’information traditionnels et les réseaux sociaux, doit-on faire un choix ?
S’informer avec les réseaux sociaux, ça s'apprend ?
Mathilde Goanec (Médiapart), Sidonie Hadoux (photojournaliste), Camille Magnard (France Culture), Thierry Durigneux (Le Quotidien de La Réunion) et Gilbert Hoair (Réunion La 1ère) vous apporteront leurs éclairages et répondront à vos questions
mardi 27 février 2018, à partir de 18h, à la salle Georges Brassens (Les Avirons).
Une table ronde co-animée par Claire Filleul (collège Adrien Cadet) et Alexandra Maurer (Centre de liaison de l'enseignement et des médias d'information).

Sélection thématique de la BU Tampon : journée internationale de la langue maternelle

Photo by Doug Linstedt on Unsplash

Thème 2018 – « Préservation de la diversité linguistique dans le monde et promotion du multilinguisme en vue de réaliser les objectifs de développement durable »

Pour favoriser le développement durable, les apprenants doivent avoir accès à l'éducation dans leur langue maternelle et dans d'autres langues. C'est grâce à la maîtrise de sa première langue ou langue maternelle que les compétences de base en lecture, écriture et calcul peuvent être acquises. Les langues locales, en particulier les langues des minorités et des peuples autochtones, transmettent la culture, les valeurs et le savoir traditionnel, jouant ainsi un rôle important dans la promotion d'avenirs durables.

La Journée internationale de la langue maternelle a été proclamée par la Conférence générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) en novembre 1999 (document 30 C/DR.35).

Lire la suite sur le site de l'ONU : http://www.un.org/fr/events/motherlanguageday/

Sélection thématique du 16 au 28 février 2018 :
Journée internationale de la langue maternelle le 21 février 2018

Livres :

Sélection électronique :

La BU Tampon, c'est ici
Campus du Tampon
117 avenue du Général Ailleret
97430 Le Tampon
Tél. accueil : 0262 57 95 67
du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30 - le samedi de 8h à 12h

IDNeuf : portail francophone de ressources pédagogiques en ligne

 IDNeuf : Initiative pour le développement numérique de l'espace universitaire francophone

Le méta-portail qui donne accès aux ressources pédagogiques universitaires francophones http://www.idneuf.org/

Destiné aux étudiants, enseignants et chercheurs, personnel administratif ou technique dans les universités, mais aussi dirigeants et décideurs académiques ou du monde socio-économique, IDNEUF propose de nombreuses ressources éducatives en langue française et en libre accès (cours, diaporamas, tutoriels, questionnaires, listes de références, auto-évaluations, agenda d'événements, guides d'utilisation, etc.). Dans ce portail collaboratif, chaque utilisateur peut devenir acteur en indexant et partageant des ressources.

Toutes les ressources numériques en français peuvent faire l’objet d’un référencement.
+ de 47000 ressources y sont référencées en ce début 2018.
Dans les ressources signalées, on retrouve des vidéos concernant La Réunion et l'océan Indien (sur CanalU et ailleurs) ; certaines ont été produites par l'Université de La Réunion.

Sur le site, vous trouverez entre autres des infos sur comment chercher des ressources, comment les réutiliser pour un cours par exemple, comment respecter les licences Creative Commons

Quelques articles :

 

 

19 février : journée internationale de la baleine

En ce mois de février 2018, la BU Sciences vous propose sa sélection de livres et DVD pour célébrer la journée internationale de la baleine qui a lieu le 19 février.

Livres et DVD :

Les documents sont issus des collections de la BU Sciences et de l'Espace Océan Indien (BU Droit-Lettres-Océan-Indien).

Vous pouvez les emprunter ou les faire venir dans votre BU par la navette.

La BU Sciences, c'est ici :
Campus du Moufia
15 avenue René Cassin
97400 Saint-Denis
Tél. Accueil : 0262 93 86 04

D'autres billets à lire sur ce blog :

Liens :

  • Globice (association La Réunion : Groupe local d'Observation et d'identification des cétacés) | A suivre sur Facebook
  • Megaptera (association Mayotte)
  • Cetamada (association Madagascar)