Un livre réunionnais reçoit le prix du livre scientifique 2017 à Ouessant

L'ouvrage "Les coléoptères de l'île de La Réunion" a été primé lors du 19eme salon international du livre insulaire de l'île d'Ouessant, qui s'est déroulé en août 2017.

Publié en 2016 par les Editions Orphie sous la direction d'Yves Gomy, Rémy Lemagnen et Jacques Poussereau, cet ouvrage présente un panorama complet des coléoptères endémiques et exotiques de La Réunion.

Vous pourrez le consulter et l'emprunter à l'Espace Océan Indien de la BU Droit-Lettres (IOI REU 595 GOM)

Retrouvez nos précédents billets sur les collections naturalistes des BU de La Réunion ici.

Un peu d'anglais avec vos vacances? (2/2) Nouveautés Faune, flore et autres sciences de la vie

female cat loves books by - sous licence CC BY-SA 2.0

Dans ce deuxième volet de suggestions de lectures en anglais pour les vacances, les sciences de la vie sont à l'honneur.

Ecologie :

Cet ouvrage aborde des questions écologiques, comme la montée du niveau de la mer ou les espèces invasives, pour expliquer pourquoi les questions écologiques nous concernent tous, même si les régions affectées sont loin de nous.

Ce livre fait un point sur les connaissances de l'écologie des déserts : adaptation des plantes et des animaux, interactions entre espèces, la conservation de ce milieu, etc.

Les océans :

Des scientifiques participant à un observatoire des fonds sous-marins ont rassemblé dans ce livre des photographies des profondeurs sous-marines. Il couvre la géologie et la biologie des formes de vie marines qui se regroupent autour des différents reliefs sous-marins.

Cet ouvrage discute de la formation de la croûte océanique, du rôle des océans dans l'apparition de la vie sur Terre et des différentes formes de vie océaniques.

Parcourez ce guide pour en apprendre plus sur les 57 espèces d'hippocampes qui vivent dans nos océans.

Feuilletez ce livre pour admirer des photos et des illustrations de plus de 500 espèces de requins, dont certaines ont été découvertes si récemment qu'elles n'ont pas encore reçu leur nom scientifique.

Ce livre fait un point très complet sur tous les aspects biologiques des tortues marines : vision, reproduction, physiologie, effet du changement climatique sur les tortues marines, etc.

Les animaux :

Découvrez l'oeuvre d'une primatologue et de ses collègues dans cet ouvrage qui traite de la vie sociale des primates par le prisme de l'intelligence et de la communication.

Le but de ce livre est de démontrer non seulement le rôle essentiel des oiseaux dans les écosystèmes, mais que les services rendus par ces oiseaux ont un impact économique.

Les plantes :

  • Floral mimicry / Steven D. Johnson, Florian P. Schiestl (Oxford University Press - 2016)

Cet ouvrage explore le mimétisme des plantes. Il examine les signaux olfactifs, visuels et tactiles qui permettent d'attirer les animaux pour favoriser leur fécondation. Il s'interroge aussi sur le parallèle avec les stratégies de mimétisme des animaux.

Ce livre, abondamment illustré, explique l'évolution des graines, comment elles fonctionnent et leur utilité pour l'humanité.

Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le cocotier et la noix de coco!

Vous verrez comment la découverte et l'utilisation d'une plante peut changer une civilisation. Alors plongez dans ce livre pour découvrir comment 50 plantes ont influencé notre mode de vie, depuis l'aube de l'humanité jusqu'à nos jours.

Les insectes :

Envie de lire une histoire conquête du monde? Empruntez cet ouvrage pour apprendre comment la punaise des lits est repartie à l'assaut des lits partout à travers le globe après avoir beaucoup reculé après la Seconde guerre mondiale.

En plus de vous expliquer les activités des insectes et comment ils ont évolué pour s'adapter aux différents environnements, cet ouvrage vous explique les différents rôles des insectes dans les écosystèmes.

Dans cette biographie, vous apprendrez comment un chercheur allemand, considéré par le régime nazi comme étant juif, a découvert le moyen de communication des abeilles. Vous découvrirez aussi comment ces abeilles ont sauvé ce chercheur des purges du régime allemand.

Expo Photo - La biodiversité animale se trouve à la BU Sciences

En mai et juin, venez découvrir la nouvelle exposition de la BU Sciences de l'Université de La Réunion : photographies de Daniel Goeleven

A travers douze photos tirés d'une série de quarante quatre découvrez la richesse de notre monde animal ! On ne peut de dire que deux choses face à cet éblouissant spectacle que nous offre la nature : d'abord la beauté est partout -- et il faut absolument la préserver.

Photo de Daniel Goeleven

Né à Bruxelles, Daniel Goeleven a d'abord fait des études d'ingénieur civil puis a validé un Doctorat en Mathématiques Appliquées. Il a également obtenu une bourse de la Fondation Alexander von Humboldt pour un séjour scientifique postdoctoral en Allemagne. Il est actuellement Professeur de Mathématiques Appliquées à l'École Supérieure d'Ingénieurs Réunion Océan Indien (ESIROI), rattachée à notre université.

Passionné de sciences naturelles et de photographie animalière, Daniel Goeleven utilise principalement un Pentax K-7 avec un objectif 300 mm et un Macro 100 mm.  C'est dans le cadre de ses voyages "naturalistes"  qu'il réalise la plupart de ses photos. Il furète aussi régulièrement dans les forêts du Parc National de La Réunion. Il a récemment contribué à différents travaux qui visent à faire découvrir au public la nature et sa diversité.

Pour nous aider à mieux connaître la faune présentée dans ses photos, M. Goeleven propose un livret complet illustré enrichi d'explications (PDF en ligne ou livret consultable à la BU Sciences dans le hall d'exposition) :

Livret de l'expo Daniel Goeleven à consulter en ligne

M. Goeleven intervient aussi dans Espèces, magazine disponible à la BU Sciences  :

  • D. Goeleven, "Dans la gueule du tigre", p. 54-57, Espèces Revue d'Histoire Naturelle, N°20, 2016.
  • D. Goeleven, "Un branché chez les serpents", Espèces Revue d'Histoire Naturelle, p. 6, N°17, 2015.

ESpèces, revue d'histoire naturelle

Photos

  • Photo d'une araignée sociale Anelosimus eximius d'Amazonie pour un documentaire de Daily Planet, Discovery Channel, Canada (Ref. V323478-Ziyology-Socializing-cl, séquence présentée par Ziya Tong).
  • Photo d'un dhole indien dans le livre de J. R. Castelo, Canids of the world (Wolves, Dogs, Foxes, Coyotes and Relatives), Princeton Field Guides, 2017 (sous presse).
  • Photo  d'un  jaguar  du  Pantanal sur  le  site péruvien  de  la  WWF (http://ayudaalplaneta.com/especies/otorongo-o-jaguar)

Pour aller plus loin 

Photo de Daniel Goeleven

Exposition à retrouver en BU Sciences jusqu'au 31 mai -- Prolongement pendant tout le mois de juin !!

 

Le 3 mars : Journée mondiale de la vie sauvage

En 2013, l'ONU a proclamé le 3 mars Journée mondiale de la vie sauvage. Cette date a été choisie pour commémorer l'adoption en 1973 de la CITES, Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction, qui a pour but de préserver la faune et la flore sauvages afin que le commerce ne menace pas leur survie. Par exemple, c'est suite à l'adoption de la CITES que le commerce de l'ivoire est devenu illégal.

Petit quizz : dans chacune des deux séries de 5 images ci-dessous, il y a une image qui ne représente pas une forme de vie sauvage. Lesquelles?

La flore :

diver-and-coralforet-de-bois-de-couleurs-des-hautsspring-dandelionsdesert-rosecliffs-near-faisals-pinnacle

La faune :

Ecureuilelephantsharfang-des-neigespenguin-group-smallsheep

A cette occasion, la BU Sciences vous propose d'en apprendre un peu plus grâce à certains documents de notre fonds. N'oubliez pas que si vous ne pouvez vous déplacer à la BU Sciences, vous pouvez faire venir les documents par la navette!

En ligne :

La page web dédiée de l'ONU (en français)

Le site web dédié de l'ONU (en anglais)

Les livres :

En DVD :

Des ebooks :

Réponses aux quizz :

La flore : L'intrus est dans la 4e photo. Cette rose du désert est située dans un jardin cultivé.

La faune : La 5e photo représente des moutons, l'un des premiers animaux domestiqués par l'homme.

Crédits photo :

  • Diver and coral by Chris Davey sous licence CC BY-NC 2.0
  • Forêt de Bois de Couleurs des Hauts by Arnaud Roussiaux sous licence CC BY-NC-ND 2.0
  • Spring Dandelions by elycefeliz sous licence CC BY-NC-ND 2.0
  • Desert Rose by Rene Ortega sous licence CC BY-SA 2.0
  • Cliffs near Faisal's Pinnacle by Peter Dowley sous licence CC BY 2.0
  • Ecureuil by Nicolas sous licence CC BY-SA 2.0
  • Elephants by Nathan Franke sous licence CC BY-NC-ND 2.0
  • Harfang des neiges-3 by Eric Hardouin sous licence CC BY-NC-ND 2.0
  • Penguin group small by Antarctica Bound sous licence CC BY-ND 2.0
  • Sheep by Geof Wilson sous licence CC BY-NC-ND 2.0

Taille-Vent, le pétrel des montagnes, un documentaire (et un jeu vidéo!)

Parce que les Nuits Sans Lumière d'avril se préparent dès maintenant, on souhaitait attirer votre attention sur ce magnifique documentaire vidéo, accessible en ligne :

Taille-Vent, le pétrel des montagnes", un film d'Emmanuel Pons et Serge Montagnan, 2013, à regarder en ligne sur Canal-U. Ou à emprunter en DVD à la BU Tampon. Également disponible sur la chaine Youtube de l'Université de La Réunion.

Avec un montage réussi accessible à tous, le film part de la découverte du Taille-Vent, espèce endémique d'oiseau marin de La Réunion, également appelée "Pétrel de Barau", pour montrer son étude en cours par des chercheurs de l'Université de La Réunion. Nous voici au cœur de la recherche en train de se faire, avec ses instruments, ses questionnements, ses victoires, ses différents acteurs et ses liens forts avec la société.

5 raisons pour regarder la vidéo : parce qu'on y voit...

  1. des chercheurs grimper sur les cimes montagneuses, à la recherche des nids de pétrel, au soleil ou la pluie : splendide!
  2. des citoyens se relayer pour sillonner les espaces lumineux de Cilaos la nuit et repérer des oiseaux en détresse, tombés en vol à cause des lumières : motivant!
  3. des enfants fiers d'ouvrir les bras et voir leur pétrel s'envoler sur l'océan : touchant !
  4. des pétrels duveteux, des pétrels amoureux, des pétrels majestueux en vol
  5. des profs et chercheurs de notre université préférée de l'Océan Indien !

La recherche en action

On découvre le travail sur le terrain de scientifiques confrontés aux aléas du climat et du relief. Il s'agit de repérer les zones de passage, identifier les oiseaux, les mesurer, noter les caractéristiques pour un suivi qui se prolongera sur plusieurs années, à chaque nouvelle rencontre. Mais comment savoir ce que font les pétrels entre ces rencontres ? C'est là qu'intervient la pose d'une balise Argos si l'oiseau est suffisamment grand et en bonne condition : on peut alors suivre son  trajet en direct et observer des zones de prédilection pour le séjour des pétrels, notamment sur les hauts fonds de l'Océan Indien, au sud-ouest (Réunion / Madagascar / Afrique du sud) et bien plus à l'est (en s'approchant de l'Australie).

petrel-re_web

Images de l'excellent site web petrel.re (projet LIFE+ Pétrels)

Des actions citoyennes... et même un jeu vidéo pour sensibiliser le public

L'autre richesse du film, c'est la mise en avant de la participation citoyenne des habitants de La Réunion pour protéger les pétrels : chaque nuit, des volontaires se mobilisent, particulièrement en avril, pour repérer les oiseaux en détresse, les ramasser et leur donner une nouvelle chance. Une station service de Cilaos a ainsi été transformée en point de collecte de pétrels que la SEOR visite régulièrement. Après soin et identification, l'étape finale est le lâchage en pleine nature, au bord de l'océan.  En période haute des chutes de pétrels la nuit, en avril donc, c'est carrément un travail à la chaine qui se met en place pour collecter, soigner, identifier, mesurer, transporter, relâcher.

Autrement dit, La Réunion s'organise et les chercheurs ne sont pas seuls à œuvrer à l'étude et à la protection de ces oiseaux marins : association SEOR, Parc National de La Réunion, enseignants engagés dans des actions scolaires, etc.

petrel_jeu-video_2017-02-28_130520Il y a un même un jeu vidéo spécial Pétrels en développement pour Android (smartphones, tablettes) : il s'appelle Jack Barau et existe en version test pour le moment :

"Cap'tain JACK à la rescouzze !!!
Sauras-tu aider Jack à sauver tous les pétrels? Les lumières, les rats, les chats... ta quête ne sera pas facile... Hissez Ho Moussaillon!"

Les oiseaux de La Réunion vous intéressent ? Sur les pétrels, on vous recommande chaudement le très beau site web petrels.re du programme Life+ Petrels.  Plus largement sur les oiseaux de La Réunion, vous trouverez une mine d'infos, photos, et actus :

Enfin, pour tout savoir sur les Nuits sans lumières d'avril, qui permettent de préserver un environnement nocturne compatible avec la biodiversité (dont nos amis les pétrels!) : consultez le programme ! http://www.nuitssanslumiere.re/

Crédits photos : SEOR, Serge Billard