Série2 : expo la Galerie de la BU Tampon (23/04-26/05/18)

Du 23 avril au 26 mai 2018, la Galerie de la BU du Tampon présente

"Série2", une exposition des oeuvres de Sébastien Blum

Vous êtes invités au vernissage le vendredi 27 avril 2018 à 17h30

Pour la série2, nous sommes en mer, sur un bateau qui pourrait être un grand voilier. A l'image de notre société, ce bateau connaît des périodes paisibles en mer, mais aussi des tempêtes. Au cours de l'une de ces tempêtes, le bateau percute quelque chose contenant une substance orange et se met à couler lentement. Tout coule mais la substance nous maintient en surface. Le mobilier se retrouve immergé dans cette substance. Le temps se met à ralentir ou peut-être est-ce la substance qui durcit ? Avant que tout disparaisse, englouti par la mer, nous en aurons pour des mois, des années peut-être et nous voilà avec toute cette matière, que pouvons-nous en faire ? Laisser couler et regarder ou tout transformer et couler en beauté ? J'ai opté pour la seconde solution.

Sébastien Blum

La BU Tampon, c'est ici :
Campus du Tampon
117 avenue du Général Ailleret
97430 Le Tampon
Tél. accueil : 0262 57 95 67
Horaires : du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30 / le samedi de 8h à 12h

Science vagabonde, un voyage autour des sciences

File 20180405 189824 1dj2typ.png?ixlib=rb 1.1
Thibaud Sauvageon et Mariana Díaz, cofondateurs de Science vagabonde.

Thibaud Sauvageon, Université de Lorraine

Cette chronique est la première d’une série autour du projet de web-journalisme itinérant Science vagabonde.


Vers une homogénéisation de la culture scientifique ?

Tout scientifique est un voyageur dans l’âme.

Qu’il voyage physiquement ou à travers son écran, le scientifique a besoin de connaître le monde extérieur pour collecter ses données, les analyser et les diffuser.

Au cours des siècles, le développement technologique a amené les chercheurs à repousser leurs frontières de plus en plus loin. Jadis reclus dans des bibliothèques universitaires locales, Internet leur donne désormais accès à l’ensemble de la connaissance scientifique mondiale. L’automobile, le train, puis l’avion, offrent la possibilité de se rendre à des congrès aux quatre coins du monde.

Pour communiquer avec des chercheurs de plus en plus éloignés physiquement, mais aussi culturellement, le scientifique a de plus en plus recours au « globish », cette version rudimentaire de l’anglo-américain utilisée par des locuteurs de tous les pays. Comme l’explique Rainer Enrique Hamel :

« Autour de l’an 2000, on établit que 82 % des publications en sciences sociales et humaines et 95 % des publications en sciences dites naturelles paraissent en anglais, à présent seule langue hypercentrale. »

Gravure sur bois de Flammarion, « L’atmosphère : météorologie populaire », par Camille Flammarion (1888).

Un monde de diversité et de spécificités

Alors que nous nous trouvons à l’aube d’une ère nouvelle, où la communication permet à chaque individu d’être connecté au reste du monde, nos habitudes et notre mode de vie demeurent néanmoins tributaires de notre environnement culturel. Nous voyons et pensons le monde à travers notre culture. La production des connaissances scientifiques, oscillations permanentes entre observations et réflexions, est donc spécialement sujette à l’influence de nos propres codes culturels. Cette idée est clairement défendue par Thomas S. Kuhn, dans La structure des révolutions scientifiques. Selon lui, les opinions et choix des scientifiques seraient au contraire tributaires de leurs croyances, expériences et visions du monde.

Pourquoi le Japon est-il à la pointe de la robotique ? Pourquoi les Cubains se sont-ils fait une spécialité des sciences médicales ? Comment expliquer la suprématie française dans le domaine des mathématiques ?… Des spécialités scientifiques se sont établies dans chaque pays au cours du temps. Contexte géographique, organisation académique, héritage culturel… Autant de facteurs capables d’influencer l’orientation scientifique d’un pays.

Alors, dans un monde où l’ouverture sur le monde est boostée par les nouvelles technologies, dans quelle mesure restons-nous influencés par nos cultures respectives ?

Le voyage comme outil de compréhension

Répondre à cette question implique d’observer la manière dont se font les sciences en différents endroits du monde. En d’autres termes, il s’agirait de prendre les sciences comme constante et de faire varier le facteur culturel. C’est cette idée que Mariana Díaz et moi souhaitons mettre en pratique à travers le projet Science vagabonde.

Mariana, ma compagne, est journaliste. Après quelques expériences dans différents médias en France et au Mexique, son pays d’origine, elle s’est spécialisée dans le web-journalisme et les nouveaux formats numériques. Quant à moi, ingénieur de formation, j’ai eu l’occasion de connaître le monde de la recherche scientifique de l’intérieur en effectuant un doctorat en Sciences du Bois et des Fibres à l’Université de Lorraine. Nous nous sommes rencontrés en 2011, lors d’un semestre universitaire à Santiago du Chili. Tous deux passionnés de médiation scientifique, la question de la place des sciences dans la société est un sujet qui nous unit.

En créant Science vagabonde, nous avons décidé de nous lancer dans un tour du monde de plusieurs années qui nous permettra de rencontrer les acteurs de la culture scientifique des différents pays : ceux qui produisent le savoir scientifique (les chercheurs), ceux qui facilitent sa diffusion (les médiateurs scientifiques) et ceux qui en bénéficient (le grand public). Nous espérons ainsi dresser un état des lieux des relations sciences-sociétés à travers la planète.

Itinéraire prévisionnel de Science vagabonde.

Une communauté autour des sciences

Afin de partager notre expérience auprès du plus grand nombre, nous réaliserons des web-reportages tout au long du voyage. Ces contenus enrichis (vidéos interactives, photos 360°…) seront régulièrement diffusés sur notre site Internet.

Notre premier reportage est actuellement en cours de tournage à La Paz, dans le nord-ouest du Mexique. Une communauté de pêcheurs travaille en étroite collaboration avec des chercheurs pour apporter des réponses locales à un problème mondial : la protection des ressources marines. Ce reportage mettra en lumière la manière dont s’articulent les relations entre le monde de la pêche traditionnelle et celui de la recherche.

Outre ce partage d’expérience auprès de la communauté Internet, nous souhaitons également communiquer à échelle locale. Cette communication locale pourra prendre diverses formes : interventions dans des écoles, participation à des événements de médiation scientifique… Partager notre expérience auprès des locaux nous permettra non seulement d’émettre des informations, mais aussi d’en recevoir. De quelle manière le grand public perçoit-il les sciences ? Quelle image se fait-il de la recherche ? Ces différentes rencontres publiques enrichiront notre aventure.

La découverte de la médiation scientifique dans différents pays nous semble également être un point essentiel de Science vagabonde. Grâce au voyage, de nouvelles formes de partage des sciences vont s’ouvrir à nous. Nous souhaitons profiter de cette situation d’itinérance pour créer du lien entre médiateurs de différents horizons et, pourquoi pas, devenir catalyseurs d’idées et de rencontres !

Tout comme les sciences, le voyage réserve son lot de surprises et d’étonnements. Mes prochaines chroniques me permettront donc de partager avec vous nos ressentis et réflexions en tant que médiateurs scientifiques voyageurs.

The ConversationEn attendant, nous sommes ouverts à vos commentaires, questions et suggestions. Notre itinéraire prévisionnel est assez souple. N’hésitez pas à nous transmettre vos contacts scientifiques à l’étranger ! Retrouvez plus d’informations sur notre site Internet et suivez nos premiers pas dans ce voyage autour des sciences !

Tournage du premier reportage à La Paz, au Mexique.

Thibaud Sauvageon, Reporter indépendant, cofondateur de Science vagabonde, correspondant du laboratoire CREM, Université de Lorraine

This article was originally published on The Conversation. Read the original article.

Festival du film scientifique 2018

L’association Sciences Réunion organise la 18ème édition du Festival du Film Scientifique du 13 au 21 avril 2018 dans toute l’île de la Réunion.

Il est le premier événement cinématographique dédié aux sciences à La Réunion.

Vitrine des meilleurs films scientifiques récents et également espace de promotion des réalisations locales, cette manifestation proposera au public près d’une cinquantaine de films qui seront projetés dans les médiathèques de l’île, dans les établissements scolaires et à la BU Tampon.

Programme complet sur le site Sciences Réunion

Résumés des films

Du 16 au 20 avril 2018, la BU Tampon vous propose son programme de projection de films.
Venez nombreux !

La BU Tampon, c'est ici :
Campus du Tampon
117 avenue du Général Ailleret
97430 Le Tampon
Tél. accueil : 0262 57 95 67
Horaires : du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30 / le samedi de 8h à 12h

Expo photo du collectif EEA VulPaRE 2016 à la BU Sciences

Du 9 au 30 avril 2018, la BU Sciences expose les photos du collectif EEA VulPaRE 2016 pour un "Voyage des regards pluridisciplinaires - Toliara Madagascar 2016"

Le Collectif photographique EEA VulPaRE 2016 est une initiative de deux participants - Mickaël Uger et Isabel Urbina-Barreto - de la 2ème Ecole d'été australe interdisciplinaire sur la Vulnérabilité du Patrimoine Récifal qui s'est déroulée à Toliara (Madagascar) du 7 au 18 novembre 2016.

Dans le but de valoriser l'expérience humaine et professionnelle, les réalisateurs souhaitent montrer la diversité des visions au sein du groupe de scientifiques qui abordent un même sujet : le patrimoine récifal.

Cette exposition rassemble 31 photographies des auteurs issus de différentes disciplines (biologie, écologie, droit, anthropologie, économie, géographie) prises au cours des activités de terrain réalisées dans le sud-ouest de Madagascar.

C'est un voyage dans une nouvelle démarche d'apprentissage par la recherche interdisciplinaire.

La BU Sciences, c'est ici :
Campus du Moufia
15 avenue René Cassin
97400 Saint-Denis
Tél. Accueil : 0262 93 86 04
Horaires : du lundi au vendredi de 8h à 19h / le samedi de 8h à 12h

 

Gainsbourg aurait eu 90 ans

Gainsbourg by Jean-François Bauret, CC-BY-SA-3.0

Ce 2 avril 2018, Serge Gainsbourg aurait eu 90 ans. Pour découvrir la biographie de l'artiste, auteur - compositeur - interprète, voici une sélection de documents, d'émissions radio, et d'articles parus dans la presse :

Repéré pour vous 2 livres...

Faites venir ces livres dans votre BU par la navette.

...une émission de radio...

...et des articles

 

 

 

"Femmes en sciences, portraits d'ici" : expo en BUS jusqu'au 5 avril

Portrait d'Hypatie d'Alexandrie, par Jules Maurice Gaspard (1908) - image libre de droit

Dans le cadre de l'exposition en cours en BU Sciences, quatre personnes ont été interrogées sur leur parcours : comment embrasse-t-on une carrière scientifique aujourd'hui, quelles difficultés ont été surmontées, etc. Vous trouverez des éléments de réponses en écoutant les interviews d'Aurore, Nathalie, Priscilla et Taïna.

Pour aller plus loin:

- l'Observatoire des inégalités

Autres articles :

Et pour aller encore plus loin : revendiquez!

 

Bonne lecture!

Marathon photoraid

À vos marques ! Photographiez.
 
Les inscriptions sont ouvertes pour le marathon photo : PHOTORAID. 
Tous les étudiants et personnels de l'université de La Réunion sont invités à participer.
Il se déroulera sur les campus du Moufia et du Tampon. 
Prenez votre appareil photo numérique ou argentique, ou votre téléphone portable.
Le principe est de réaliser 10 photos sur 10 thèmes dévoilés lors de l'événement.
 
Marathon de 24 heures du mardi 3 avril au mercredi 4 avril au Service art & culture, Moufia et Tampon
Départ : 9h00 | Affichage des 5 premiers thèmes
Retour : 18h00 | Rendu des photos des 5 premiers thèmes et Affichage des 5 derniers thèmes
Arrivée : 9h00 | Rendu des  photos des 5 derniers thèmes autour d'un petit déjeuner offert
Projection des photos réalisées
RDV : jeudi 5 avril à 16h00 - Amphi Commerson - Moufia
Expositions des 10 photos primées
De avril à juin entre l'UFR Sciences et Technologies, BU Sciences et Tampon.
Soyez nombreux, inscrivez-vous sur le site https://www.billetweb.fr/photoraid
Vous pouvez consulter le règlement sur le site web de la Faculté des Sciences :  https://sciences.univ-reunion.fr/index.php?id=11#1024

 

Journée internationale de la FRANCOPHONIE : 20 mars 2018

« La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage qu’on l’aime de toute son âme et qu’on est jamais tenté de lui être infidèle ». Anatole France

Petit rappel de ce qu’est la francophonie aujourd’hui :

A travers ses collections, la BU Droit-Lettres-Océan-Indien s’engage dans cette mission de valorisation en vous proposant un fonds :

- linguistique : Langue française

-  littérature francophone :

  • études sur la littérature francophone
  • Œuvres d'écrivains d’expression française de différents pays.
    • Auteurs africains d’expression française          : cote AFR840...
    • Auteurs arabophones d’expression française   : cote ARA840…
    • Auteurs asiatiques d’expression française        : cote ASI840…
    • Auteurs belges d’expression française              : cote BEL840…
    • Auteurs canadiens d’expression française        : cote CAN840…
    • Auteurs des Caraïbes d’expression française   : cote CAR840…
    • Auteurs suisses d’expression française            : cote SUI840…

Cette sélection bibliographique peut être enrichie des collections francophones  des autres BU du réseau.

Afin de compléter ces listes (non exhaustives), vous pouvez nous soumettre vos suggestions (titres, auteurs…) via notre site Web, rubrique Suggérer un achat

Pour terminer cette séquence Francophonie :

Belle francophonie.

 

Exposition : "Les bûchers de la discorde"

Du 21 mars au 27 avril 2018, la Bibliothèque Universitaire Droit-Lettres-Océan Indien a le plaisir de vous présenter l'exposition "Irlande du Nord 2009-2017 : Les bûchers de la discorde", une exposition photographique de Mme Renée Tosser.

En Irlande du Nord, des bûchers “loyalistes” sont érigés et brûlés chaque année avant la grande marche orangiste du 12 juillet. Les 40 photos présentées dans cette exposition ont été prises entre 2009 et 2017 par Renée Tosser, maître de conférences au Département Anglais de l’Université de La Réunion et Docteur en Civilisation Irlandaise et témoignent du clivage toujours très présent entre les deux communautés d'Irlande du Nord.

Mardi 17 avril 2018 - 18h :
Présentation suivie d'un échange convivial autour d'un cocktail avec Mme Tosser.
Entrée libre et ouverte à tous.

Pour en savoir plus :

Le conflit nord-irlandais en littérature :

  • Les cendres d'Angela : une enfance irlandaise / Frank McCourt ; trad. de l'américain par Daniel Bismuth. Paris : Belfond, 1997
  • Academy street : roman / Mary Costello ; traduit de l'anglais (Irlande) par Madeleine Nasalik. Paris : Edition du Seuil, DL 2015, cop. 2015

En ligne :

 

Crédit Photos : Mme Renée Tosser

Femmes en science, une expo de la BU Sciences : vernissage 8 mars 18h

"Femmes en sciences, portraits d'ici"
est une exposition proposée par la BU Sciences et le Pôle Egalité
de l'Université de La Réunion

Elle est présentée à la BU sciences du 8 mars au 5 avril 2018.

Vernissage : le jeudi 8 mars 2018 à 18h

Etudiantes, enseignantes, chercheuses, ingénieures : portraits de dix femmes scientifiques de l’Université de La Réunion, en photographies, textes et interviews.

Parfois seules femmes dans leur filière d’étude ou de recherche, elles décrivent leur parcours et témoignent de la place des femmes dans les sciences, aujourd’hui encore minoritaires et particulièrement dans les sciences fondamentales.

A l’occasion de la journée internationale des femmes, l’Université de La Réunion souhaite mettre en valeur ces portraits scientifiques et féminins, à travers une exposition d’un mois dans les locaux de la bibliothèque universitaire des sciences.

Exposition « Femmes en sciences, portraits d’ici » BU des sciences, campus de Moufia, du 8 mars au 5 avril 2018, de 8h à 19h du lundi au vendredi, de 8h à 12h le samedi.

Prolongation de l’exposition à l’Ecole supérieure d’ingénieurs Réunion océan Indien (ESIROI, parc technologique universitaire de St Denis) du 9 au 30 avril 2018.

Femmes en sciences, côté livres et articles.
La BU Sciences vous propose sa sélection de livres, revues et autres

Sélection de livres empruntables à la BU Sciences :

D'autres femmes en science, retour sur d'anciens billets de ce blog dans la série "Femmes de sciences" :

Les femmes : thème de recherche à l'Université de La Réunion

Articles et Revues :

  • Le vol 36, n° 385 de la revue Biofutur (avril 2017) consacre un dossier aux chercheuses
  • Le n° 41 (octobre 2014) de la revue Reflets de la physique et son dossier Femmes et physique

Livres numériques :

Des articles du "CNRS le journal" :

 

"Quand tout se fait petit, femmes vous restez grandes." Victor Hugo

 

Expo : "3F" Femmes, Fleurs, Fashion, d’ici et d’ailleurs

La Galerie de la BU Tampon accueille du 5 au 31 mars 2018,

l'exposition d'Annie Maria :

"3F" Femmes, Fleurs, Fashion d'ici et d'ailleurs

Vernissage : le jeudi 8 mars à 17h

Annie MARIA partage sa passion pour l’Aquarelle entre la Réunion et le Sud de la France. Dès son plus jeune âge elle découvre la peinture dans l’atelier de sa tante artiste peintre. A son arrivée dans l’île en 2002, la luxuriante et magnifique nature tropicale s’impose à elle et dirige ses œuvres .

Aujourd’hui elle renoue avec les portraits qu’elle se passionnait à réaliser dans sa jeunesse …!

Une île de couleurs, de formes, de musiques, toutes aussi diverses. Tant de beauté au quotidien. Pour elle, la Femme rassemble toutes ces impressions  et sensations. Une multiplicité de visages arborant des bijoux éclatants, des robes colorées, des volants  virevoltants sur des musiques enivrantes, au milieu de fleurs paradisiaques.

Toutes ces images l’ont imprégnée et conduite à la réalisation de « 3F » Femmes, Fleurs, Fashion, d’ici et  d’ailleurs….

Artiste peintre inscrite à la  Maison des Artistes.

La BU Tampon, c'est ici :
Campus du Tampon
117 avenue du Général Ailleret
97430 Le Tampon
Tél. accueil : 0262 57 95 67
Horaires : du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30 / le samedi de 8h à 12h

Japanese Day : 1er mars 2018 (Campus du Moufia et du Tampon)

Dans le cadre du 160e anniversaire de la signature du traité franco-japonais, le Crous de La Réunion organise une journée à thème le 1er mars 2018 sur les campus du Moufia et du Tampon.

Diverses animations seront proposées sur toute la journée sur les deux campus en partenariat avec le SUAC (Service Culturel de l'Université de La Réunion), le Théâtre Vladimir Canter, le Bureau de la Vie Étudiante (Université de La Réunion) ainsi que les Bibliothèques Universitaires.

Origami, calligraphie, rétrogaming, cosplay…. Il y en a pour tout les goûts.

En effet, sur le campus du Tampon, vous pourrez retrouver un stand de retrogaming, un
atelier de tressage de bracelets en rubans, des jeux autour du Japon ou encore le stand de la Maison des Langues !
Sur la placette du Moufia, vous pourrez faire de l'origami, de la calligraphie, une initiation
au Japonais tout au long de la journée ainsi qu'une démonstration d'aikido et un défilé cosplay à 15h (une autre performance de ces deux dernières activités seront également faite au Restaurant Universitaire La Bourbonnaise à la pause déjeuner).

Au niveau de la Bibliothèque Universitaire des Sciences et Technologies, vous pourrez retrouver le Club Dessin de l'Université de La Réunion accompagné du dessinateur LEZO tout au long de la journée pour un atelier dessin sur le thème du Japon. De plus, vous pourrez aussi découvrir une sélection de mangas mis à l'honneur à l'espace BD/Mangas à la BU !

Nous vous attendons nombreux !

Plus d'informations sur :
– L'événement FB : https://www.facebook.com/events/131183944369487/
– Le site internet du Crous : http://www.crous-reunion.fr/actualite/japanese-day-crous/

(S')informer à l'heure des réseaux sociaux : table ronde

(S’)informer à l’heure des réseaux sociaux
Facilité d’accès, rapidité de diffusion, forte interactivité… les réseaux sociaux ont-ils transformé notre rapport à l’information ?
Entre les médias d’information traditionnels et les réseaux sociaux, doit-on faire un choix ?
S’informer avec les réseaux sociaux, ça s'apprend ?
Mathilde Goanec (Médiapart), Sidonie Hadoux (photojournaliste), Camille Magnard (France Culture), Thierry Durigneux (Le Quotidien de La Réunion) et Gilbert Hoair (Réunion La 1ère) vous apporteront leurs éclairages et répondront à vos questions
mardi 27 février 2018, à partir de 18h, à la salle Georges Brassens (Les Avirons).
Une table ronde co-animée par Claire Filleul (collège Adrien Cadet) et Alexandra Maurer (Centre de liaison de l'enseignement et des médias d'information).

Expo : Un monde en vignettes

Le Service Commun de la Documentation et la Galerie de la BU du Tampon présentent
du 5 février au 3 mars 2018 l'exposition :

Un monde en vignettes

Vernissage : le vendredi 9 février 2018 à 17h

L' expo "Un monde en vignettes" créée lors du Mois de l'Art 2016 et également présentée pour les 10 Ans de la Médiathèque du Tampon en mai 2017, dans le cadre du Mois de la BD est proposée durant le mois de février 2018 à la BU du Tampon.
Les artistes vous font découvrir l'univers artistique inspiré de la bande dessinée pour l'expo "Les BéDéistes péi".

L'exposition vous présente les travaux de
Véronique Mangata, Pascale Lafargue, Nicoletta B. et Donald Eaton.

La BU Tampon, c'est ici :
Campus du Tampon
117 avenue du Général Ailleret
97430 Le Tampon
Tél. accueil : 0262 57 95 67
Horaires : du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30 / le samedi de 8h à 12h

Haroun Tazieff est décédé le 2 février 1998

Haroun Tazieff à l'Hôtel de ville de Saint-Denis de La Réunion le 20 octobre 1972 (Wikimédia commons)

La BU du Tampon vous propose du 1er au 15 février 2018 sa sélection thématique sur la Commémoration des 20 ans de la mort d’Haroun Tazieff, célèbre volcanologue.

Sélection d'ouvrages :

  • Quand la terre gronde / David Wilgenbus, Cédric Faure, Olivier Schick Wilgenbus (Le Pommier, 2012) / Notes : La couverture mentionne : "Un projet d'éducation aux risques pour l'école primaire"
  • La chose bizarre / Joëlle Ecormier et Gabrielle Manglou (Océan éditions, 2008) -
  • Zloty / Tomi Ungerer (l'École des loisirs, 2009) -
  • Ousanousava marmay / Ousanousava, Arno Bazin, Urnatro (Océan éditions, 2013)
  • Kimamila et le dragon rouge / Christian Lamblin et Jean-Noël Rochut (Nathan, 2006)
  • Sciences pas bêtes / Bertrand Fichou, Marc Beynié (Bayard jeunesse, 2015) / Notes : Pourquoi les dinosaures ont-ils disparu? Comment naît un volcan?... Ce livre s'adresse à tous les curieux des sciences ! Inspiré par les questions tous azimuts des lecteurs du magazine  images doc, il aborde de nombreux domaines de la connaissance : astronomie, physique, sciences naturelles, technologie, histoire...Les réponses très accessibles faites par des journalistes scientifiques, sont illustrées par des dessins drôles et percutants. De quoi donner envie d'en savoir toujours plus sur le monde qui nous entoure ! [4e de couverture] -
  • Les volcans / Christine Gaudin  (Fleurus, 2010)
  • Il était une fois... les Mascareignes / Serge Borchiellini  (Orphie, 2013)
  • Ile était une fois / Mélanie Broin, Teddy B. et Martin Riethmuller  (Océan éditions, 2010)

Sélection de DVD :

Sites internet :

La BU Tampon, c'est ici
Campus du Tampon
117 avenue du Général Ailleret
97430 Le Tampon
Tél. accueil : 0262 57 95 67
Horaires : du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30 / le samedi de 8h à 12h

Exposition : A la découverte des TAAF

Du 5 février au 2 mars 2018, la Bibliothèque Universitaire Droit-Lettres-Océan Indien a le plaisir d'accueillir l'exposition "A la découverte des Terres Australes et Antarctiques Françaises".

Une exposition complète qui vous rendra incollable sur les différents districts (Kerguelen, Crozet, Saint Paul et Amsterdam, Terre Adélie, Juan De Nova, Bassas da India, Europa, Tromelin, Les Glorieuses), sans oublier des focus sur les fouilles archéologiques de l'île de Tromelin, le Marion Dufresne, la biodiversité locale ou encore les études scientifiques en cours !

L'occasion également de découvrir la sélection documentaire effectuée par les bibliothécaires :

  LA référence à ne pas manquer :

         Les îles Eparses :

          Les DVD :

  • La mangrove mystérieuse d'Europa / Serge Montagnan, Emmanuel Pons et Thierry Portafaix, réalisation. Vanves : Centre de ressources et d'information sur les multimédias pour l'enseignement supérieur [distrib.], 2007
  • Une journée à Juan de Nova / Franck Molinaro et Thierry Portafaix, réalisation. Vanves : Centre de ressources et d'information sur les multimédias pour l'enseignement supérieur [distrib.], 2007
  • Juan de Nova, l'île de corail / Rémy Tézier, réal. ; Luc Baïwir, mus. [Saint-Gilles (Réunion)] : Tec-tec production [prod.], cop. 2004
  • Glorieuse, l'île aux tortues vertes / Rémy Tézier, réal. ; Luc Baïwir, mus. [Saint-Gilles (Réunion)] : Tec-tec production [prod.], cop. 2001
  • Mission Grande Glorieuse / réal. Serge Montagnan, Emmanuel Pons, Thierry Portafaix ; [voix Adèle Nativel]. Vanves : CERIMES [éd., distrib.], cop. 2005
  • Europa, l'île sauvage / Rémy Tézier, réal. ; Luc Baïwir, mus. [Saint-Gilles (Réunion)] : Tec-tec production [prod.], cop. 2003
  • Les sternes du Lys / Serge Montagnan, Emmanuel Pons, Thierry Portafaix, réal. ; Adèle Nativel, voix. Saint-Denis de la Réunion : Université de la Réunion [prod., distrib.], cop. 2004
  • De Nosy Iranja à Juan de Nova : quel avenir pour les tortues marines ? / réalisation Franck Molinaro, Thierry Portafaix ; [présenté par le Centre Multimédia de l'Université de la Réunion]. [Saint-Denis de La Réunion] : Université de la Réunion [éd.], cop. 2008

         En ligne :

 

Une exposition prêtée par les Terres Australes et Antarctiques Françaises

 

Expo photo à la Galerie de la BU Tampon

La Galerie de la BU du Tampon (SCD-Université de La Réunion)
vous présente sa première exposition de l'année 2018 :

"Entre chien et loup"

Du 22 janvier au 2 février 2018, venez découvrir les photographies de l'atelier photo de Marie Manecy (Service Art & Culture)
- restitution des photos de l'atelier qui s'est déroulé de septembre à novembre 2017.

Vernissage : le vendredi 26 janvier 2018 à 12h.

Nos étudiants ont du talent : vous connaissez peut-être Aurélia Benestrof, Benjamin Custine, Emeline Hoarau, Juliot Groendu, Marina Millet, Priscilla Martinez, Rafael Esparon mais les connaissez-vous vraiment ? Découvrez-les sous l'oeil artistique.

Présentation de l'expo "Entre chien et loup"
par Emeline Hoarau et Aurélia Benestrof

Entre chien et loup, c’est le crépuscule du soir, le moment de la journée où il fait trop sombre pour différencier un chien d’un loup.
Le chien symboliserait le jour car il peut nous guider, le loup serait symbole de la nuit représentant en quelque sorte le mystère ou la peur.
Ainsi pendant cet instant de notre vie, nous laissons la part au vide, le temps semble être en suspens dans une forme de légèreté ou de calme propice à la contemplation.
Le photographe se place donc en position d’observateur pendant cette balade il voit surgir la vie par le biais du flou, du net, de la lumière et du mouvement des personnages qui pratiquent leurs sports avec passion, moment important pour eux puisqu’ils peuvent décompresser après les cours et prendre le temps de profiter de leurs amis.
La nuit commence à tomber, le clair-obscur se forme et l’ambiance tamisée créée par la lumière nous met en admiration devant la nature qui s’éveille, le chant des feuilles qui jouent de leur musique avec le vent, le chant doux et calme également des oiseaux. A sa façon, l’atmosphère apaisante, légère et intime provoque en nous l’envie de rêver ...

La BU du Tampon, c'est ici :
Campus du Tampon
117 avenue du Général Ailleret
97430 Le Tampon
Tél. accueil : 0262 57 95 67
Ouverture : du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30 / le samedi de 8h à 12h

 

Résolution 2018 : Cuisiner plus !

Dans vos bonnes résolutions 2018 se trouve peut-être celle de manger mieux. Et souvent manger mieux c'est aussi cuisiner plus ! On tente ?

Pour vous aider, la Bibliothèque Droit-Lettres-Océan Indien vous a préparé une sélection de ses meilleurs ouvrages de cuisine made in Océan Indien !

Une sélection à découvrir dans le hall de la BUDLOI ou à faire venir par la navette !

Quelques ouvrages :

et plein d'autres !

A vos marmites !

Expo à la BU Sciences : MT180 (édition 2017)

Le 25 avril 2017 se tenait à l'Université de La Réunion la finale régionale de « ma thèse en 180 seconde».
Nous vous proposons de venir découvrir les finalistes de cette édition 2017 au travers d’une exposition photos :
à la Bibliothèque Universitaire des Sciences du Moufia
du 04 décembre 2017 au 31 janvier 2018.

Retrouvez les candidats sur la chaîne Youtube de l'Université :

Expo : RencontreS

L’Atelier 7 s’expose. Venez à notre rencontre du 2 au 17 décembre 2017
Vernissage : le 2 décembre à partir de 11h30

Imaginez-vous autour d’une table avec cinq autres personnes. Devant vous, sur une longue feuille de papier kraft de la peinture tout juste sortie du flacon. La musique commence. Premier contact des mains dans la matière. Texture et température. C’est ainsi que commence chaque séance à l’atelier 7, et avec elle chaque première rencontre avec l’artiste Isabelle Marandon – Isam. De sa bienveillance, elle nous accompagne dans notre voyage à travers le monde des couleurs et de la matière. Le lâcher-prise qu’elle nous incite à pratiquer chaque début de séance est l’outil qu’elle utilise pour recentrer notre énergie autour de la création.

L’exposition RencontreS est le fruit de cette alchimie et l’Atelier 7 en est le lieu.
Car on y fait un nombre incalculable de rencontreS :

  • rencontre avec une artiste qui nous aide à trouver notre propre voie ;
  • rencontre avec la matière, les couleurs, la toile elle-même et une envie ;
  • rencontre avec d’autres amateurs, d’autres sensibilités, d’autres styles, et une bienveillance rafraichissante ;
  • rencontres des techniques, mains, pinceau, couteau, chiffon, et la naissance d’un style;
  • et enfin, rencontre avec soi-même, cet inconnu qui jaillit sur la toile et qui ne cesse de nous surprendre.

Vous êtes intrigué ? Alors, venez à l’atelier. Placez-vous devant une toile et laissez votre esprit vagabonder à l’intérieur. Trouvez celles qui vous parlent et rencontrez-nous à travers nos tableaux.

Du 2 au 17 décembre, à l’Atelier 7 - 96 rue Marius et Ary Leblond – Saint-Pierre.
Horaires : du mardi au jeudi 10h-12h et 14h-18h. Vendredi et samedi de 10h à 18h.
Renseignements : 06 93 46 89 43