Paysages intérieurs : expo à la BU Tampon

Du 15 septembre
au 20 octobre 2017
,

la BU du Tampon vous emmène dans les "paysages intérieurs"
de Alice Michou.

 

 

Vernissage : le 22/09 à 17h

 

 

« Paysage intérieurs » est une installation intérieure. Elle reproduit en série dans des sphères vitrées, ouvertes et suspendues, un paysage à petit échelle, composé d’éléments naturels et de végétaux.

Elle se compose également de planètes miniatures en matière minérale et végétale librement inspirés du kokedama (bulle d’aire) japonais.

Cette démarche met avant les notions d’esthétique et de science. Elle questionne le paysage, la composition et l’échelle, puisque le paysage est miniaturisé.

L’œuvre met en lumière la chimie organique et les échanges entre la plante et son environnement.

L’œuvre bien qu’intérieure peut s’apparenter au Land-art puisque les éléments constitutifs du paysage sont récupérés dans la nature.

Elle prend sa source d’inspiration dans l’art japonais du bonsaï et du kokedama.

"Je me réapproprie le concept du terrarium et de la bulle d’aire pour en faire une œuvre d’art vivante et évolutive."

Lila (Alias Alice Michou - 0692843196)

 

 

 

Projection-débat : "Moments d'exil"

Tout au long du mois de septembre, la Bibliothèque Universitaire Droit-Lettres-Océan Indien et Médecins sans frontières-Ile de La Réunion vous propose plusieurs évènements autour de la question de la crise migratoire.

Du 4 au 29 septembre, vous pourrez voir en salle de presse de la BU l'exposition photographique de Bruno Fert : "Itinéraires intérieurs".

;

Pour compléter cette exposition, la BUDLOI et MSF-Ile de La Réunion ont le plaisir de vous inviter le jeudi 14 septembre 2017 à une projection débat en salle de presse de la bibliothèque de 17h à 19h.

Diffusion du film "Moments d'exil" par Armelle Loiseau (20 min)
--> Ce film documentaire relate les instants d’espoir qui s’effondrent à chaque fois qu’un
nouveau mur se dresse entre les migrants et la promesse d’une vie en sécurité, les
difficultés auxquelles ils doivent faire face, leur détermination à continuer coûte que
coûte... Ces témoignages sont autant de voix singulières, qui révèlent quelques-unes des multiples facettes du chemin de l’exil...

 

La projection sera suivie d'un café débat organisé par MSF - Ile de La Réunion en présence de Médecins du Monde et de la Cimade Réunion. Autour d'une boisson et d'un petit encas, des experts partageront leur vision sur les problématiques rencontrées par les populations migrantes de manière générale avec un focus sur les enjeux locaux.

Entrée libre, gratuite et ouverte à tous.

 

Crédit photo:
Syrian refugees : Public Domain by Freedom house

Expo Astronomie Antique Chinoise à la BU Sciences

Des scientifiques s'intéressent aujourd'hui aux documents laissés par ​l​es astronomes chinois des temps anciens : taches solaires, super novae, éclipses, comètes, vents solaires, ... des ​découvertes méticuleuse​ment​ ​consignées sur ​des observations pendant ​plus de 3000 ans.​

​Comment voyait on le ciel en Chine ancienne ? ​

Quelles sont les ​facteurs qui y ont incité le développement précoce de la connaissance des astres ​?

A quoi servait cette connaissance ? En quoi l'astronomie chinoise antique diffère de la science des astres actuelle ​et  ​qu'apportent ces connaissances antiques à l'astronomie moderne ?
Du 4 au 17 septembre 2017, la BU Sciences (Université de La Réunion) vous présente un extrait des documents présentés sur la Fête de La Science 2015 par l'Institut Confucius ​de La Réunion, sur le thème scientifique de l'année ​qui était :  ​"​La lumière".

 

Exposition : Itinéraires intérieurs

Du 4 au 29 septembre, Médecins sans Frontières et la Bibliothèque Universitaire Droit-Lettres-Océan Indien vous présentent l'exposition :

Itinéraires intérieurs

une exposition photographique de Bruno Fert

 

Cette exposition a pour thème les populations migrantes avec comme prisme leurs lieux de vie qui reflètent la singularité de ceux qui y logent.

En cette année 2017, Médecins Sans Frontières (MSF) souhaite sensibiliser et communiquer sur une thématique au cœur de l’actualité et d’une grande importance opérationnelle pour MSF : la crise migratoire. Des dizaines de millions de personnes fuient actuellement les conflits, l’extrême misère ou les persécutions dans le monde entier. Les équipes de MSF sont mobilisées pour leur apporter soins et secours.

Adresse : BU Droit-Lettres-Océan Indien
15 avenue René Cassin
97400 Saint-Denis

Horaires d'ouverture :
du lundi au vendredi de 8h à 19h
le samedi de 8h à 12h

Entrée libre, gratuite et ouverte à tous

En parallèle de cette exposition, MSF-Ile de La Réunion vous propose également :

  • Projection-débat : "Moments d'exil" par Armelle Loiseau (20 min)

MSF- Ile de La Réunion vous invite le jeudi 14 septembre (17h-19h) à participer à une soirée projection-débat qui se déroulera également à la Bibliothèque Universitaire Droit-Lettres-Océan Indien de Saint-Denis. Des experts partageront leur vision sur les problématiques rencontrées par les populations migrantes de manière générale avec un focus sur les enjeux locaux.
Entrée libre, gratuite et ouverte à tous.

  • Ateliers d'écriture :
Pour accompagner l'action de MSF, l'association Lilomots vous propose 2 ateliers d'écritures organisés les samedi 2 et 9 septembre de 10h à 12h.
Lieu : Bibliothèque Universitaire Droit-Lettres-Océan Indien (Saint Denis)
Ces ateliers s'appuieront sur l'écriture créative, un des outils privilégiés de l'Association. A partir de textes d'auteurs et de propositions d'écriture ludiques, les participants sont invités à s'exprimer librement.
Pour participer à cette action, il vous faudra adhérer sur place à l'Association (cotisation : 15 €), elle sera ensuite gratuite.
4 places vous sont ouvertes.
Pour toute information, vous pouvez contacter Mélissa, coordinatrice de l'Association Lilomots par e-mail :lilomots@gmail.com
 .
  • Soirée :
Le 19 septembre (dès 18h), aura lieu à La Cerise à Saint-Paul une soirée autour du thème de l'exposition "Itinéraires intérieurs".
Y seront proposées : les lectures des textes produits pendant les ateliers, mais aussi un concert-dessiné et la projection d'un film documentaire de MSF.
Cette soirée sera ouverte à tous.
 .
Crédits photos :
- Itinéraires intérieurs : Bruno Fret
- Syrian refugees : Public Domain by Freedom house

Expo BU Tampon : Michèle Berthomieu et Charles Grenier, "Entre rêve et amour"

Les bibliothèques de l'Université de La Réunion sont heureuses de vous faire parvenir votre invitation au vernissage de l'exposition "Entre rêve et amour", le vendredi le 1er septembre 2017 à 17h à la Galerie de la BU du Tampon, avec l'accompagnement musical d'Alex Sorres et de Nicole Dambreville.

Les artistes Michèle BERTHOMIEU et Charles GRENIER, nous proposent de rêver au travers leurs œuvres.

Infos pratiques :

  • Vernissage : vendredi 1er septembre à 17h
  • Exposition : du lundi 28 août au mercredi 13 septembre 2017.
  • Lieu / Contact :
    La Galerie de la Bibiothèque Universitaire du Tampon
    Campus du Tampon
    117 avenue du Général Ailleret
    97430 Le Tampon
    Tél. accueil : 0262 57 95 67
    Horaires : du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30 / samedi de 8h à 12h

Idées de lecture : musique !

Les arts sont présents également dans vos bibliothèques : arts plastiques, cinéma, musique... Aujourd'hui, deux livres de la BU Droit-Lettres sur deux acteurs majeurs de la musique

  • David Bowie :

Né le 8 janvier 1947 à Londres dans le quartier de Brixton (Royaume-Uni) et mort le 10 janvier 2016 à New York dans le quartier de Manhattan (États-Unis), David Bowie est un musicien, chanteur, auteur-compositeur-interprète, producteur de disques, peintre et acteur britannique.

En 2001, il soutient la cause tibétaine en donnant un concert à New York en exprimant un vif intérêt pour le bouddhisme.

Une discographie impressionnante dans le monde artistique telle que la musique, la chanson et le cinéma.

En rayon, retrouvez l'ouvrage : Bowie : l'autre histoire / Patrick Eudeline (Point, 2017)

En ligne vous pouvez visiter le site officiel de Bowie. Ou encore revoir quelques prestations musicales :

  • Leonard Cohen :

Né le 21 septembre 1934 à Westmount et mort le 7 novembre 2016 à Los Angeles, Leonard Cohen est un auteur-compositeur-interprète, musicien, poète, romancier et peintre canadien.

Son premier recueil de poésies paraît à Montréal en 1956 et son premier roman en 1963.

Leonard Cohen s’inspire souvent des mêmes thèmes dans ses chansons : l'amour-passion, la religion, la solitude, la sexualité et la complexité des relations interpersonnelles.

Il a à son actif  une discographie impressionnante et un succès incontournable dans le milieu artistique avec sa voix grave reconnaissable entre tous.

En rayon, retrouvez l'ouvrage : Le livre du désir : book of longing poèmes / Léonard Cohen (Point, 2013).

En ligne, vous pouvez consulter le site officiel de Léonard Cohen.

Billet rédigé en collaboration avec Sylvie Mastagli.

Idées de lecture : Matthieu Ricard

Matthieu Ricard, né en France,  le 15 février 1946 à Aix-les-Bains est docteur en génétique cellulaire, moine bouddhiste tibétain, auteur, traducteur et photographe. En 1967, étudiant en génétique cellulaire, part en Inde, à Darjeeling, pour rencontrer les grands maîtres spirituels tibétains.

Il est le fils du philosophe français Jean-François Ricard dit Revel (essayiste, journaliste et académicien) et de l'artiste peintre Yahne Le Toumelin. Elle s’intéresse dès son plus jeune âge à la philosophie, la spiritualité et à l’ésotérisme.

En 1979, il devient moine et aujourd’hui, il réside au monastère de Shéchèn au Népal.

En 1980, grâce à Dilgo Khyentsé Rinpoché (maître bouddhiste), il rencontre pour la première fois le dalaï-lama, dont il devient l'interprète pour le français à partir de 1989.

L’Université de la Réunion a eu le privilège de le recevoir et d’honorer de sa présence pour y animer une conférence/débat sur l’Altruisme au cours du 1er trimestre 2017.

 

Quelques références à retrouver dans vos BU :

Et aussi :

 

Billet rédigé en collaboration avec Sylvie Mastagli.

Crédit image : Portrait de Matthieu Ricard : CC BY-SA 4.0 Jon Schmidt

 

I am not your negro : James Baldwin

Littérature et cinéma, une longue histoire d'amour ? Au festival de Cannes cette année, ce ne fut pas moins de 12 films adaptés de livres et l'on considère désormais que les adaptations représentent un quart ou un cinquième des films proposés au cinéma. Il est moins fréquent en revanche de baser un film sur les seuls textes d'une oeuvre non fictionnelle d'un auteur engagé. C'est le cas du film "I am not your negro" du réalisateur haïtien Raoul Peck, actuellement en salle à La Réunion.

Un film coup de poing conçu sur des matériaux bruts : les images d'archives des mouvements afro-américains et les mots de Baldwin. La variété des sources audiovisuelles et les différents formats et tailles des images originales, qu'il a fallu retravailler, donnent au film un réel dynamisme de combat. Le choix d'intégrer les images les plus récentes des mouvements #BlackLivesMatter ancre les mots de James Baldwin dans une contemporanéité saisissante. I am not your negro est une expérience cinématographique totale dont le succès inattendu, aux Etats-Unis comme chez nous, montre la forte actualité des combats pour l'égalité de tous.

Un contre-point théorique fort au non moins excellent film "Get Out" (également en salle à La Réunion), variation haletante et décalée qui reprend les codes des films d'horreur sur la question raciale.

Quel rapport avec vos BU ?

L'occasion de découvrir ou relire James Baldwin. Dans vos bibliothèques, vous trouverez les textes de James Baldwin au rayon Littérature 810.20 BALD. Y figurent également les études critiques sur son oeuvre. Ici, un article canadien qui présente quelques titres : Relire James Baldwin.

Exemples de textes de Baldwin dans les BU de La Réunion

Pour aller plus loin, quelques autres propositions de lectures dans le même domaine :

Bande annonce :

EXPO - Xavier de Viviés à la BU Tampon : "J'ai pétri de la boue..."

Dernière exposition de l'année 2016-2017 ! La Galerie de la BU Tampon accueille l'artiste Xavier de Viviés du 19 mai au 30 juin 2017 : "J'ai pétri de la boue..."

Le vernissage aura lieu de le vendredi 26 mai à 17h. Vous êtes les bienvenu-es !

Lieu / Contact :
La Galerie de la Bibiothèque Universitaire du Tampon
Campus du Tampon
117 avenue du Général Ailleret
97430 Le Tampon
Tél. accueil : 0262 57 95 67
Horaires : du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30 / samedi de 8h à 12h

Expo Photo - La biodiversité animale se trouve à la BU Sciences

En mai et juin, venez découvrir la nouvelle exposition de la BU Sciences de l'Université de La Réunion : photographies de Daniel Goeleven

A travers douze photos tirés d'une série de quarante quatre découvrez la richesse de notre monde animal ! On ne peut de dire que deux choses face à cet éblouissant spectacle que nous offre la nature : d'abord la beauté est partout -- et il faut absolument la préserver.

Photo de Daniel Goeleven

Né à Bruxelles, Daniel Goeleven a d'abord fait des études d'ingénieur civil puis a validé un Doctorat en Mathématiques Appliquées. Il a également obtenu une bourse de la Fondation Alexander von Humboldt pour un séjour scientifique postdoctoral en Allemagne. Il est actuellement Professeur de Mathématiques Appliquées à l'École Supérieure d'Ingénieurs Réunion Océan Indien (ESIROI), rattachée à notre université.

Passionné de sciences naturelles et de photographie animalière, Daniel Goeleven utilise principalement un Pentax K-7 avec un objectif 300 mm et un Macro 100 mm.  C'est dans le cadre de ses voyages "naturalistes"  qu'il réalise la plupart de ses photos. Il furète aussi régulièrement dans les forêts du Parc National de La Réunion. Il a récemment contribué à différents travaux qui visent à faire découvrir au public la nature et sa diversité.

Pour nous aider à mieux connaître la faune présentée dans ses photos, M. Goeleven propose un livret complet illustré enrichi d'explications (PDF en ligne ou livret consultable à la BU Sciences dans le hall d'exposition) :

Livret de l'expo Daniel Goeleven à consulter en ligne

M. Goeleven intervient aussi dans Espèces, magazine disponible à la BU Sciences  :

  • D. Goeleven, "Dans la gueule du tigre", p. 54-57, Espèces Revue d'Histoire Naturelle, N°20, 2016.
  • D. Goeleven, "Un branché chez les serpents", Espèces Revue d'Histoire Naturelle, p. 6, N°17, 2015.

ESpèces, revue d'histoire naturelle

Photos

  • Photo d'une araignée sociale Anelosimus eximius d'Amazonie pour un documentaire de Daily Planet, Discovery Channel, Canada (Ref. V323478-Ziyology-Socializing-cl, séquence présentée par Ziya Tong).
  • Photo d'un dhole indien dans le livre de J. R. Castelo, Canids of the world (Wolves, Dogs, Foxes, Coyotes and Relatives), Princeton Field Guides, 2017 (sous presse).
  • Photo  d'un  jaguar  du  Pantanal sur  le  site péruvien  de  la  WWF (http://ayudaalplaneta.com/especies/otorongo-o-jaguar)

Pour aller plus loin 

Photo de Daniel Goeleven

Exposition à retrouver en BU Sciences jusqu'au 31 mai -- Prolongement pendant tout le mois de juin !!

 

Etranges étrangers : expo à la BU Tampon

 

La galerie de la BU Tampon accueille
du 10 avril au 13 mai 2017 l'exposition :

"Etranges étrangers"

Deux artistes, Antoine Mellado et Denis Theillet se sont associés pour cette belle exposition.

 

 

Ils se sont inspirés d'un très beau poème de Jacques Prévert.
"en ces temps de troubles, d'exclusion et de rejet de l'autre dans sa différence, montrer que nous sommes toujours l’étranger de quelqu'un d'autre"

Nous avons pris le parti de nous inspirer du très beau poème de Jacques Prévert du même nom. Ce texte a déjà quelques années, mais il est d'une actualité criante.

Nous avons décliné le sujet comme un face à face entre deux individus que rien ne rapproche dans leur culture. Leur seul trait commun c'est leur humanité.

Venez nombreux au vernissage :
le vendredi 14 avril à 17h

Le livre "Etranges étrangers" se trouve à la BU Bellepierre et à la BU Tampon

Un peu de poésie avec Jacques Prévert : billet du blog des BU (16 février 2017)

Batailles de BD : le compte-rendu en images

En ce jour du 22 mars, nous accueillions le printemps par une bataille très pacifique : une rencontre de dessinateurs!

Plusieurs défis avaient été préparés par le maître de cérémonie Bruno Dufestin et ses comparses du club de dessin de l'université.

(cliquez sur les photos pour les agrandir)

Bruno Dufestin : Le maître de cérémonie / des comparses

Le défi Battle de BD : un sujet, cinq minutes

sujet : compétition interspécifique

Le défi ForMaVie : une forme, une matière et un être vivant

sujet : rond - vin - escargot

Les artistes au travail!

Défi Chrono-dessin : un sujet à représenter quatre fois en 10 mn / 3 mn / 1 mn / 30s

sujet : pompier

Le public attentif

Défi : bataille de BD, sujet catalyse

Seriez-vous deviner le type de défi et le sujet de cette dernière épreuve de l'après-midi?

 

Un grand merci à tous les participants qui ont joué le jeu (jury et dessinateurs) ainsi qu'au club dessin de l'université et à Bruno Dufestin pour ses démonstrations éclairées!

Photos : BU Sciences, avec l'aimable autorisation des participants 🙂

Dark Cherry : exposition peinture à la BU Droit-Lettres-Océan Indien

La Bibliothèque Universitaire Droit-Lettres-Océan Indien présente l'exposition :

"Dark Cherry : exposition peinture"

du 3 au 29 avril 2017

Vernissage le 5 avril à 18h

Entrée libre et ouverte à tous

 

Dark Cherry est un jeune artiste peintre aquarelliste réunionnais.

Derrière le patronyme, un jeune homme, Nicolas Dijoux, qui a baigné depuis sa plus tendre enfance dans les Arts et la Culture. Dark Cherry se démarque pourtant très tôt par un don pour le dessin : la peinture devient son évidence.

Cette évidence, il la mène de front en parallèle d’un master 2 de Géographie Aménagement et Développement. Les années passent, nourrissant le panel de ses outils et techniques. Courant 2015, Il délaisse les crayons graphites pour se tourner vers l’aquarelle. Inspiré, entre autres, par les artistes Agnes-Cécile et Chiara Batista, Dark Cherry acquiert un style à l’aquarelle très personnel avec l’utilisation récurrente de couleurs froides.

Son univers gravitant autour de la solitude, du rêve et de la peur, laisse paraitre une captivante bipolarité dans ses aquarelles : la quiétude des ciels étoilés contraste avec la douleur des différentes séries de portraits.

Du haut de ses 22 ans, Dark Cherry, a déjà plus d’une corde à son Art.

Vous pouvez découvrir son travail sur son blog et suivre sa page Facebook !

 

Lieu / Contact :
Bibliothèque Universitaire Droit-Lettres-Océan Indien
15 avenue René Cassin
Moufia - Saint-Denis
Tél. : 0262 93 83 83

La Chine à travers les yeux : expo à la BU IUT

La BU IUT et l'Institut Confucius de l'Université de La Réunion vous présentent l'exposition :

"La Chine à travers mes yeux"

du 23 mars au 21 avril 2017
à la BU IUT

 

Exposition de photographies des étudiants et amis de l'Institut Confucius de la Réunion représentant la culture chinoise (voire asiatique) à travers leur expérience, leurs voyages, leurs témoignages.

Les 10 ans du SBE : projection de films à la BU Tampon

Programme complet en cliquant sur l'image

 

Le département Sciences du Bâtiment et de l'Environnement (UFR Sciences de l'Homme et de l'Environnement-Université de La Réunion) et la Bibliothèque Universitaire du Tampon vous invitent à une projection exceptionnelle de films les 22, 23 et 24 mars 2017 :

 

Seulement 20 places par film, pensez à vous inscrire :

Demain, Le Film : http://doodle.com/poll/vvimwt6e3tdih79b
L’horizon cassé : http://doodle.com/poll/tm3d5r8nnkdzgkpv
En quête de sens : http://doodle.com/poll/gzmecpkbknntcsz8
Ma recherche en 180s : http://doodle.com/poll/bgkdnw8hccfuxrhm
La ville durable : http://doodle.com/poll/55pzbtd2gigbe6zg

 

BD en BU avec le club dessin de l'université

 

Dans le cadre de l'exposition BD en BU qui se tient à la BU sciences du campus Moufia jusqu'au 07 avril, le club de dessin de l'université investit la bibliothèque!

Ils ont gentiment accepté de nous refaire la signalétique le temps de l'exposition. A vous de retrouvez, parmi les rayons de la bibliothèque, les illustrations suivantes en devinant à quelle discipline ils se rattachent.

Le mercredi 22 mars de 14H à 17H venez nombrez assister et participer aux batailles de BD!

Retrouvez notre sélection d'auteurs réunionnais dans le secteur BD de la bibliothèque (un grand merci à l'espace Océan indien, mieux pourvu que nous pour les éditeurs/auteurs réunionnais).

Toujours avec le club dessin, nous vous proposons la version électronique de "Fac en bulles!", fanzine du club, auto-édité l'année dernière (cliquez sur l'image pour l'agrandir) :

Bonne lecture!

Merci à :

Madelaine Dietrichstein, Frédéric Bègue, Tony Balbine, Bruno Dufestin, Nelly Fa, Ludovic Oddoz

Expo : des collages mais pas que

La Galerie de la BU du Tampon présente

Des collages mais pas que...

une expo de Jean-Marie Cathelain

du 13 au 31 mars 2017

Vernissage le 17 mars à 17h

 

Présentation par Gabriel Boyer  :

"Ce grand gaillard de Jean-Marie est un gentil.Il nous séduit par sa bonhommie,son esprit curieux,inventif et généreux.

Sa peinture est à son image.

Même s'il sacrifie parfois à une certaine mode comme les déchirures,les carrés,les collages il ajoute un support, le matériau,le détail décalé qui donne une originalité à ses compositions.

Que ce soit avec tous les dégradés d'une même teinte comme avec une symphonie des couleurs travaillées en application épaisse de la matière,ses toiles donnent une impression de force.

Des bois flottés,des couvercles de pots de peinture,et autres gadgets ont comme une envie de sortir de la toile.

Ce besoin a conduit Jean-Marie à travailler sur des œuvres en trois dimensions avec des matériaux plus légers ou des pièces de récupération.

Coloriste et plasticien,il a fait son atelier de sa case et son jardin Créole du Tévelave.

C'est son lieu de réflexion,d’inspiration et de création.Les arbres y ont pour fruits des savates plongées dans les couleurs.

Soyez sans crainte pour lui: Ce grand enfant peut donner toute sa démesure car travaille sous l’œil malicieux et attentif de sa compagne."

Pour en savoir plus sur l'artiste :
- site : galerie-jean-marie-cathelain.blogspot.com
 - une page Facebook pour la présentation des oeuvres :
https://www.facebook.com/jm.cathelain/

La Galerie de la BU du Tampon
Campus du Tampon
117 avenue du Général Ailleret
97430 Le Tampon
Tél. accueil : 0262 57 95 67
Horaires : du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30 / samedi de 8h à 12h

Exposition BD à la BU sciences

Une fois n'est pas coutume, nous dérogeons ce mois-ci au cadre habituel des expositions sur la valorisation scientifique pour nous intéresser à la bande dessinée.

En effet la BU sciences possède un fond de plus de 1200 titres que vous trouverez à côté de l'espace presse.

Cette exposition sera l'occasion  re-découvrir des auteurs (scénaristes, illustrateurs-trices) français-çaises ayant atteint une reconnaissance publique et  entrés dans l'histoire du 9 ème art. Mais vous pourrez aussi découvrir des auteurs moins reconnus mais tout aussi talentueux.

Certains nous ont quitté récemment, tels Moebius alias Jean Giraud, pionnier de la BD de science-fiction (L'Incal) ou Gotlib alias Marcel Gottlieb créateurs des inénarrables "Rubrique-à-brac".

D'autres ont atteint une renommée internationales et pour eux la BD n'est qu'une facette de leur talent tels Enki Bilal (La tétralogie du monstre) ou le protéiformes Jodorowsky, célèbre scénariste (La caste des méta-barons, avec Juan Gimenez comme illustrateur) dont le dernier film "Poésie sans fin" est sorti l'année dernière.

Des couples illustrateur/scénariste ont aussi marqué leur époque comme François Schuiten et Benoît Peeters (Les cités obscures) ou Grzegorz Rosinski et Jean Van Hamme (Thorgal).

Comment ne pas citer Jacques Tardi (Adèle Blanc-sec) ou Joan Sfar (Le chat du rabbin).

Et il y en a beaucoup d'autres à retrouver jusqu'au 31 mars à la BU sciences.

Cette exposition est organisé avec le club de dessin de l'université qui vous a reservé quelques surprises dans les rayons de la bibliothèque.

Ne manquez pas la bataille de BD qui aura lieu le mercredi 22 mars de 14H à 17H en BU sciences : deux dessinateurs s'affrontent en une planche ou un dessin sur un sujet tiré au sort en un temps limité. Le public désigne le gagnant.

Dessinateurs amateurs : engagez-vous dans la bataille!

Public curieux : venez nombreux départager les candidats!

A très bientôt en BU sciences!

Conseils de lecture :

 

8 Mars, une journée au pluriel

L'une des victoires que l'on peut souhaiter à la Journée des femmes, c'est qu'enfin, en France, on l'appelle Journée des Femmes. Partout - dans les médias, comme sur les lieux de travail, dans les boutiques comme dans les espaces publics.

Parce que "la" femme, essentialiste et réductrice, facilite les opérations de communication à bas coût dans les médias et les commerces : hommages à "la" femme (douce, militante, aimante, combative), homélies "femmes je vous aime", etc. Pourtant, cette journée est tout de même un peu plus que des histoires d'exception, de roses et de rouges à lèvres... non ?

Justement, le site 8mars.info nous rassure sur le sujet et revient sur l'histoire internationale (et ouvrière) de cette journée, et sur ce fameux pluriel qui semble avoir tant de mal à passer dans nos usages français :

femmes_info_2017-02-28_133206

Un symbole : en anglais, l'ONU communique bien sur le Women's Day (pluriel donc). Le site web français de l'ONU le traduit bien désormais aussi en Journée internationale des Femmes... mais les métadonnées qui apparaissent dans les moteurs de recherche, elles, sont encore au singulier!

femmes_onu_2017-02-28_133035

Résultats d'une recherche sur Qwant le 28/02/2017

femmes_onu_pluriel_2017-02-28_133057

Pourtant, sur la page "Comment dit-on ? Au pluriel, voilà pourquoi", on y découvre :

"Depuis 2016 le Comité ONU Femmes France s’engage à mener une campagne active pour que ces mauvaises traductions soient corrigées".

Une volonté louable de l'ONU qui illustre l'importance de bien nommer cette journée. Mais, le diable se nichant (aussi) dans les détails, il reste du travail...!

Parce que les mots sont importants. Pour se convaincre du pouvoir des mots et de leur incidence dans les représentations sociales collectives et individuelles, on peut mettre à profit ces quelques lectures disponibles dans les bibliothèques de l'Université. Les chercheurs en sciences sociales investissent le champ linguistique depuis des années pour mettre à jour les relations de pouvoir et les biais psychologiques et sociaux induits par le choix des mots.

Parce que l'histoire (et le choix de la date) importe aussi. Dans une même perspective, on peut citer ce numéro de la revue Travail, Genre et Sociétés,  disponible en ligne sur Cairn, qui affirme "Le genre masculin n'est pas neutre".

Dans l'article intitulé "Journée internationale des femmes : à la poursuite d’un mythe" la chercheuse Françoise Picq propose un retour historique sur la journée internationale des femmes, qui a connu diverses évolutions, au gré des groupes qui ont porté cette journée mondiale, du monde ouvrier aux féministes des années 70s. C'est justement lorsque des féministes "en quête de leur histoire" prospectent sur les origines de cette journée mondiale que l'on découvre qu'il n'existe finalement guère de traces des fameuses grèves de couturières new-yorkaises en lutte pour leurs conditions de travail le 8 mars 1857. Par ses résultats inattendus, cette recherche des origines ouvre la voie à d'autres questionnements :

"Commémorer le combat d’ouvrières pour leurs conditions de travail, n’était-ce pas privilégier une version féminine de la lutte des classes et exclure d’autres aspects de la lutte des femmes, d’autres revendications. Mobilisations féministes pour les droits civils et civiques, pour le droit à l’instruction et l’ouverture aux femmes des professions qualifiées ; mais aussi défense du droit au travail des ouvrières, y compris contre les ouvriers ligués contre elles ?"

Cela étant dit, on peut passer à l'essentiel : s'intéresser aux droits des femmes, aux leviers d'action pour donner du pouvoir aux femmes (empowerment) et valoriser les actions déjà passées et les figures motivantes et décomplexantes : l'Université de La Réunion (dont vos BU) vous en parle toute la semaine !

A retrouver sur notre blog :

Bonne journée du 8 mars à toutes et tous!

Les Archives nationales d'outre-mer ont 50 ans

anom

Centre de recherche en histoire coloniale, les archives nationales d'outre-mer (ANOM) ont 50 ans.
A lire le dossier des 50 ans sur le site des ANOM

Présentation extraite du site des ANOM :

Implantées à Aix-en-Provence, les archives conservent deux grands ensembles au passé administratif et archivistique différent :

  • les archives des secrétariats d'Etat et ministères chargés, du XVIIe siècle au XXe siècle, des colonies françaises ;
  • les archives transférées des anciennes colonies et de l'Algérie au moment des indépendances, entre 1954 et 1962, à l'exclusion des archives de gestion restées dans les pays concernés.

S'y ajoutent des archives privées et d'entreprises relatives à l'outre-mer, ainsi qu'une bibliothèque, une cartothèque et une iconothèque spécialisées.

IREL est l'instrument de recherche en ligne dans les collections des ANOM