Exposition "Entre les lignes de Noirs et Blancs"

Du 20 septembre au 2 novembre 2018, la Bibliothèque Universitaire Saint-Denis Droit-Lettres est fière de vous présenter l'exposition "Entre les lignes de Noirs et Blancs".

Vernissage le jeudi 20 septembre à 18h en présence de Karl C. Kugel et Marlène Tolède.

Vous découvrirez les mises en vue de l'ouvrage "Noirs et Blancs. esquisses de Bourbon" (1847) de Gustave Oelsner-Monmerqué par Karl C. Kugel, photographe et créateur visuel.

.

Gustave Oelsner-Monmerqué arrive à Bourbon en 1842. Abolitionniste, il fonde l'Institut Colonial pour l'instruction des libres de couleur et se dépense sans compter pour apporter sa pierre à l'abolition de l'esclavage.

Après un retour compliqué à Paris en 1845, il s'installe en Allemagne d'où il continuera son combat en faveur de l'émancipation des esclaves sous forme littéraire. Ainsi est né, à la fin de l'année 1847, le roman Schwarze une Weisse. Skizzen aus Bourbon (Noirs et Blancs. Esquisses de Bourbon). La première partie, prépubliée dans plusieurs magazines, décrit la traite négrière entre Zanzibar et Bourbon. Dans la seconde partie, intitulée Vie coloniale, l’auteur expose les rapports entre les Noirs, les esclaves, et les Blancs, leurs propriétaires. Le livre − redécouvert il y a quelques années et traduit par Marlène Tolède, Gabriele Fois-Kaschel et Julie Dumonteil − a été coédité en 2014 par l’Université de La Réunion (centre de recherches DIRE) et le Musée historique de Villèle dans la Collection Patrimoniale Histoire. En 2017, paraît une réédition, enrichie d'images, œuvres de Karl Kugel.

.

Karl C. Kugel est né à Paris, il vit à La Réunion depuis 1990. Photographe, créateur visuel, il a été lauréat de plusieurs prix et bourses. Ses photographies sont présentes  dans de nombreuses collections publiques. L'Espace Océan Indien de la BU Droit-Lettres de l'Université de La Réunion possède par exemple plusieurs portefolios. Karl Kugel a engagé une recherche en action sur  la relation "création visuelle et pratiques vivantes" et réalisé de vastes projets comme Récits des corps (1997-2002), Camp Calixte (2003),  Service Makwalé (2002 - 2005), Et les engins vont Retourner la terre (2004),  Contre-Feu(x) (2014), Le Ron Baobab (2016) Le Ron Ker saignant (2017). Il travaille depuis une quinzaine d'année sur les liens immatériels entre La Réunion, l'Océan Indien et le Mozambique et a créé le jardin de la mémoire sur l'Île du Mozambique dans le cadre du programme UNESCO de "La route de l'esclave".

"Quand Jean Barbier, le conservateur du Musée historique de Villèle, m'a proposé d'illustrer Noirs et Blancs. Esquisses de Bourbon, le roman de Gustave Oelsner- Monmerqué, j'avais lu quelque temps auparavant l'ouvrage.
J'avais été emporté par ce roman qui se déploie entre la côte est africaine et l'île Bourbon, quelques années avant l'abolition de l'esclavage. J'ai toujours été touché par des auteurs qui, au travers d'un récit romanesque,  offrent au lecteur une représentation minutieuse de la vie sociale et donnent ainsi une image plus précise et plus complexe de leur temps."
Karl C. Kugel

.

Exposition en place du 20 septembre au 2 novembre 2018
Vernissage le jeudi 20 septembre à 18h
Entrée libre et ouverte à tous.
Salle d'exposition de la Bibliothèque Universitaire Saint-Denis Droit-Lettres
Campus du Moufia
Du lundi au vendredi de 7h30 à 19h et le samedi de 8h à 12h

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.