Portraits de bibliothécaires - Nicolas

csm_alarcon-nicolas-trombi_d226299779

La Bibliothèque Universitaire de Droit-Lettres (BUDL) vous propose, via des billets de blog, de découvrir ou redécouvrir son personnel et ses missions.
Vous aviez déjà pu faire la connaissance d'Hélène, Alain et Hassina. Ce mois-ci, c'est Nicolas qui répond à nos questions !

.

Bonjour Nicolas. Peux-tu te présenter ?
Nicolas A. : Bonjour, je m'appelle Nicolas Alarcon et je suis bibliothécaire à la BU Droit-Lettres de l'Université de la Réunion.

La BUDL n'est pas ton premier poste ?
N. : Effectivement. J'ai débuté ma carrière dans les bibliothèques il y a presque 20 ans, en commençant par un stage en bibliothèque municipale, un peu par hasard il faut le dire. Mais cela m'a plu alors je n'ai jamais arrêté ! C'est à l’occasion de ma réussite au concours d’État de Bibliothécaire que j'ai découvert les bibliothèque5362900913_f8fb7b5cde_zs universitaires avec un 1er poste à Angers. On ne pouvait rêver mieux pour débuter : une équipe dynamique et animée d'une forte volonté d'innovation. Ce fut une expérience assez formidable, tant sur le plan personnel que professionnel. Au bout de 6 ans, j'ai demandé à rejoindre les BU de la Réunion où je suis actuellement depuis 2011.

Quelles sont tes missions à la BU Droit-Lettres de l'Université de la Réunion ?
N. : Depuis mars 2016, je suis responsable de l'Espace Océan Indien. Avec l'équipe, nous sommes en train de mettre en place plusieurs projets dans le but de repenser les usages de la documentation spécialisée Océan Indien à l'heure actuelle. L'idée est de mieux connaître nos usagers (leurs habitudes, leurs attentes,...) mais également de valoriser l'espace en lui-même et les collections.nico

Je suis également chef de projet Open Access au niveau de l'Université avec notamment la responsabilité de l'archive ouverte de l'Université de la Réunion : HAL-Réunion. C'est là que nous signalons, et si possible déposons, openla production scientifique de l'Université. Cette mission demande un fort engagement. L'Université de la Réunion c'est 20 laboratoires de recherche et environ 400 chercheurs. Je dois les rencontrer et les convaincre de l'intérêt de ce projet. Cela demande beaucoup de pédagogie et de communication. Il faut aussi être capable de les aider techniquement. C'est un projet qui avance actuellement très bien et c'est très encourageant. Nous réfléchissons maintenant à la suite qui pourrait être le passage en Open Access des revues de l'Université.

Quel est ton quotidien à la BU ?
N. : Mon quotidien c'est surtout beaucoup de contacts avec les enseignants-chercheurs. Des échanges, des démonstrations, de l'accompagnement,...c'est très varié ! De nouvelles questions se posent, comme par exemple la question des données de la recherche qui commence à émerger, et il est important que la bibliothèque soit un interlocuteur privilégié. L'idée est de mettre notre expertise à disposition des chercheurs.

Derrière tout cela, il y a une vraie philosophie de la Science Ouverte avec un esprit de partage et de mise en commun des savoirs. Il me semble important que la science financée par des fonds publics puisse profiter au plus grand nombre.

.C'est ce que tu aimes dans ton métier ?
N. : Effectivement. Mais plus largement, ce que j'aime c'est répondre aux défis qui se posent actuellement dans les bibliothèques. On le constate tous les jours, les usages comme les supports changent. Que faire ? Comment ne pas être "à la traîne" ? Comment faire passer la bibliothèque d'un endroit où l'on doit aller, à un endroit ou l'on a envie d'aller ? Il y a encore tout à faire !nicobasket

Et en dehors de la BU, des passions?
N. : Heureusement oui ! Je pratique le basket depuis l'âge de 13 ans, je n'ai jamais arrêté même si, adulte, c'est plus difficile de trouver des moments pour jouer. En ce moment, je m'entraine avec le SUAPS. Je joue aussi depuis longtemps aux jeux vidéo (RPG, 4X, Simulation, peu importe le type). C'est amusant de pouvoir partager cette passion avec mes enfants maintenant qu'ils sont en âge d'y jouer !

 

N.R : Nicolas tient également le blog professionel Assessment Librarian et vous pouvez le suivre sur Twitter.

 

Crédit photo :
- BibCamp :CC BY BUA
- Open Access (storefront) : CC BY Gideon Burton
- Autres photos, BUDL - SCD La Réunion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *