Il y a 150 ans : le premier voyage cyclo-touristique en vélocipède

Velocipede Michaux-1 - tetedelacourse sous licence CC BY-SA 2.0

Velocipede Michaux-1 - tetedelacourse sous licence CC BY-SA 2.0

C'était autour du 25 août 1865. Trois hommes, les frères René et Aimé Olivier et leur ami Georges de la Bouglise partirent de Paris pour rejoindre la maison familiale des Olivier près d'Avignon. Ils vont mettre huit jours pour faire ce voyage en vélocipède. Mais savez-vous ce qu'est un vélocipède? Quelle est la différence avec la bicyclette et son ancêtre, la draisienne?

Le vélocipède est en fait l'étape intermédiaire entre la draisienne et la bicyclette. La draisienne, dont le brevet a été déposé en 1818, était constituée d'un cadre en bois reliant deux roues, muni d'une selle et d'un guidon et qu'on faisait avancer en marchant. Le serrurier Pierre Michaux et son fils Ernest ajoutèrent un pédalier à la roue avant. La roue avant devint aussi plus grosse que la roue arrière. Les Michaux firent breveter leur vélocipède amélioré, comprenant un système de freins, en 1868. A noter qu'un autre Français, Pierre Lallement, revendiqua avoir inventé le système à pédales à peu près en même temps que les Michaux.

Les premières courses commencèrent en 1867. Le prince impérial, fils de Napoléon III, aima tant ce mode de locomotion qu'il fut surnommé "Vélocipède IV" par les caricaturistes. Mais le vélocipède coûte cher et est peu confortable : les roues sont cerclées de fer. Imaginez circuler sur une route pavée avec de telles roues! Le mécanisme d'entraînement avec chaîne et pignons permit de déplacer les pédales sous la selle et d'augmenter la vitesse de déplacement. En 1869, le cerclage de fer est remplacé par du caoutchouc. En 1888, un Américain, John Boyd Dunlop, invente le pneumatique, mais il faut attendre 1891 pour que les frères Michelin inventent la chambre à air, qui est démontable. C'est à partir de ce moment que le vélo, raccourci de vélocipède, devient vraiment populaire. Des industries se mirent à produire beaucoup de vélocipèdes à peu de frais, ce qui permit aux classes populaires d'accéder à cet objet. Et c'est ainsi qu'il passa de loisir à mode locomotion...

Pour en apprendre un peu plus sur le vélo :

Articles de Wikipédia sur le vélocipède et sur la bicyclette

Le Vélocipède, sa structure, ses accessoires indispensables, le moyen d'apprendre à s'en servir en une heure par Alexis-Georges Lefebvre, 1868, sur Gallica

Pour fêter cet anniversaire, un petit groupe de 7 vélocipédiste reproduisit en août 2015 le voyage Paris-Avignon des frères Olivier et de leur ami de la Bouglise, leur récit se trouve sur velocipedistes.com

En BU :

Vélo vert (Riverside publ – 1989)

Maillot jaune : regards sur cent ans du Tour de France [ouvrage édité à l'occasion de l'exposition "Maillot jaune, centenaire du Tour de France", Musée auto-moto-vélo, Châtellerault, 21 mai-23 novembre 2003] (Atlantica Musée national du sport – 2003)

La reine bicyclette : histoire des Français à vélo / Laurent Védrine (Talweg – 2013)

La Réunion : du sommet des montagnes au battant des lames / Julien Chauveau (Big bike magazine n°46, Éd. Nivéales – 2009)

La Réunion à vélo : 55 circuits découverte / Stéphane Bénard ; Maëla Winckler (Austral éd. – 2012)

Le Tour de France et le vélo : histoire sociale d'une épopée contemporaine / Philippe Gaboriau (Éd. l'Harmattan – 1995)

Julien Absalon : objectif Pékin / Jean-François Verrier; Emmanuel Georges (Supermouche productions prod., distrib. – 2008)

Bien pratiquer le vélo : en tout terrain, sur route, sur piste choisir son matériel, les bons réglages, les pathologies, bien s'équiper, bien s'alimenter / Jean-Pascal Romeur (C. Geoffroy – 2009)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.