Offre d'emploi: Poste Chercheur Cirad en Ecologie de la Restauration à l'UMR PVBMT

Intitulé: Ecologie de la restauration des communautés fonctionnelles végétales F/H

Date de début: 01/10/2022

Description: La dégradation des habitats entraine une perte de productivité agricole et de biodiversité à l'échelle mondiale. Dans la zone sud-ouest de l'océan Indien et en Afrique Australe, hotspots de biodiversité, des habitats uniques sont à restaurer suite à la déforestation rapide des forêts tropicales et la progression des espèces exotiques envahissantes.
Le CIRAD recrute, au sein de l'Unité Mixte de Recherche Peuplements Végétaux et Bioagresseurs en Milieu Tropical (PVBMT) un.e chercheur.e écologue de la restauration des communautés fonctionnelles végétales. L'UMR PVBMT, avec ses partenaires, conduit plusieurs projets de recherche sur le fonctionnement des communautés, la biologie des plantes indigènes et la gestion des plantes invasives. Au sein de cette UMR, vous travaillerez en collaboration étroite avec les collègues de l'unité PVBMT dans un programme de recherche-action afin de développer et de tester des protocoles innovants de restauration écologique, dans une large gamme de situations allant de la forêt préservée, de la forêt cultivée, jusqu'à des zones de végétation secondaire à l'interface entre zones agricoles et naturelles.
A travers une approche comparative entre espèces exotiques et indigènes (notamment du genre Acacia) au sein d'un réseau partenarial de dispositifs expérimentaux de restauration forestière, vous contribuerez dans un premier temps à :
- La caractérisation de traits fonctionnels (vitesse de croissance, besoins en lumière, capacités photosynthétiques…) pour identifier les facteurs bloquants ou les leviers de la régénération des forêts indigènes
- L'étude des interactions biotiques entre espèces indigènes et exotiques (mutualisme et antagonisme) afin d'établir les différentes stratégies d'installation et de compétition des espèces structurantes et/ou dominantes
Dans un deuxième temps, vous vous intéresserez aux facteurs limitant la régénération des forêts à dominance d'espèces mellifères (notamment du genre Weinmannia) dans la zone sud-ouest de l'océan Indien.
Vos travaux de recherche, en partenariat avec les acteurs, permettront une évaluation de différentes techniques de lutte contre les espèces exotiques et de restauration, et un suivi des communautés végétales dans le temps.

Profil souhaité

➔ Vous êtes docteur.e en écologie avec préférentiellement des compétences dans le domaine tropical et/ou forestier
➔ Vous avez des connaissances solides en écologie (écologie des communautés, dynamique forestière, rôle des perturbations naturelles et anthropiques) ;
➔ Vous avez publié des articles, dont certains en premier auteur sur la thématique, dans des revues scientifiques internationales ;
➔ Vous maitrisez les outils d'analyse de données (R, statistiques descriptives, modèles linéaires, analyses multivariées) ;
➔Vous avez mis en œuvre, ou participé à la conception, de programmes de restauration forestière ;
➔ Vous justifiez d'expériences en recherche préférentiellement à l'international et en milieu tropical ;
➔ Vous parlez Français et êtes en mesure de communiquer à l'écrit et à l'oral en Anglais ;

➔ Vous appréciez le travail en interdisciplinarité ;

➔ Vous aimez encadrer des étudiants et considérez la formation comme
une partie intégrante de votre travail ;
➔ Vous aimez construire et faire vivre des partenariats à travers la conception et la mise en œuvre de projets intégrateurs.

Contraintes du poste

Travail en zone tropicale/humide/subtropicale

Travail sur écran + 4h

Poste ouvert aux

Cadre

Salaire base France, hors indemnités d'expatriation le cas échéant

27-37 K€

Pour plus d'information contacter: Mathieu Rouget, mathieu.rouget@cirad.fr

Pour candidater, cliquez ici.

ECOFORRUN

Le projet ECOFORRUN "Développement de méthodes innovantes et d'itinéraires techniques pour soutenir les actions de  restauration ECOlogiques des FORêts de bois de couleur du Sud-est de la RéUNion" est financé par les Fonds FEDER 2014-2020, fiche action 1.16.

Crédit photo: A. Gorissen

Ce projet s'inscrit dans la continuité des travaux de thèse de Sébastien ALBERT (UMR PVBMT), dans ce projet 36 espèces exclusivement à fruits charnus (marginalement quelques espèces à fruits secs zoochores) ont été choisis pour un essai d'ensemencement direct qui permettra de mesurer la résistance écologique de la forêt de basse altitude aux espèces exotiques.

Contact: Sebastien.albert@univ-reunion.fr

Plus d'informations ici:

Presentation Projet ECOFORRUN 07072022 1.16 copie

Alexis Gorissen - CDD PHAR 7 mois (Projet Feder)

L'histoire d'un Flamand au service du bien-être de la société...

Depuis quelques années, je me suis établi à la Réunion, un bout de France dans l'Océan Indien. Amoureux de la nature, passionné, avec une prédilection pour la description végétale des Angiospermes, je trouve ici à la Réunion tous les atouts pour exprimer cette passion ... 

Continuer la lecture

Erasmus + Experience in Réunion from Joosep Sarapuu

I arrived in Réunion island in December 2020 and stayed 3 months. I wanted really do to a practical field work and I wanted to do it in tropics and Réunion seemed like a paradise for it. Tropical volcanic island with a beautiful nature, diversity in culture and animal species, a lot of endemism and as well as good food and relaxing beaches. And it is fully Europe. Awesome. Even though I did not have field work at the beginning of my stay I have a chance to look at the diversity already from microscope.

Light trap in the forest of Mare Longue

Set up of a light trap in the forest of Mare Longue

Continuer la lecture

A new course sponsored by the International relations department for Erasmus students!

As a foreign student if you are planning a stay at the University of Réunion with Erasmus, consider registering to this course!

UE3: An Introduction to the Natural Environments and Society of  Réunion island

A basic scientific understanding of this unique nature environment and its historical relationship with Reunionese society. 25 h (18h taught course; 1 field trip; 3 ECTS).

Continuer la lecture

CDD Technicien botaniste / Projet PHAR feder/7 mois

Nous recherchons à l'UMR PVBMT un candidat motivé pour le poste à mi-temps de technicien botaniste pour une durée de 7 mois.  Il s'agira de réaliser des collectes de plantes indigènes pour leur valorisation PHARmacologique en collaboration avec le laboratoire LCSNSA (Laboratoire de Chimie des substances naturelles et des sciences des aliments).

Mission à partir du 15 janvier 2021 (7 mois):

La personne interviendra dans le cadre du projet FEDER PHAR (Valorisation PHARmacologique de la biomasse terrestre et marine de la zone Sud-Ouest de l’Océan Indien par voies chimique et biotechnologique), PI: Pr. Anne Gauvin-Bialecki.

Il/elle sera chargé(e) du renouvellement des collections des espèces végétales au fil des besoins. Il/elle établira une carte d’identité propre à chaque espèce végétale comprenant leur description, leur photo, leur lieu de collecte, assortie des coordonnées GPS et toutes autres informations jugées importantes.

Continuer la lecture

Publié dans Job

New article out ! Dating young (<1000 yr) lava flow eruptions of Piton de la Fournaise volcano from size distribution of long-lived pioneer trees

Abstract

Dating recent lava flows is a critical issue to assess the volcanic hazards for nearby human populations, but traditional methods such as radiocarbon dating are often not applicable. We propose here a simple statistical method that relates the age of lava flows of the Piton de la Fournaise volcano (PdF) to the size of Agarista salicifolia (Ericaceae), a long-lived pioneer tree that quickly establishes after eruption and able to live > 600 years.

Continuer la lecture

ERASMUS + visits: Dr. Lova Marline and Pr. Terry Hedderson

From January 19th and February 2nd 2020, we hosted Dr. Lova Marline and Pr. Terry Hedderson from the University of Cape Town for combined training and teaching ERASMUS + mobilities.

The training they benefited was delivered by Dr. Denis Fabre from the UMR AGAP on photosynthesis and the use of the LICOR 6800 with bryophytes at the Plant Protection Pole in Saint-Pierre, Cirad.

LI 6800 and testing Acacia heterophylla plant

LI 6800 and testing Acacia heterophylla plant

Continuer la lecture

Offre de Poste CDD: Ingénieur(e) d'études, projet MOVE ON

Missions :
Il/elle sera chargé(e) de contribuer à l'action 3 du projet MOVE ON en
réalisant les missions suivantes :
1/ Participer à l'état des lieux des méthodologies d'évaluation et de cartographie des services écosystémiques dans le site pilote de Marelongue et de la commune de Saint Philippe
 2/ Mobiliser et co-animer un réseau des acteurs de ce territoire "site pilote". Organiser des enquêtes et des ateliers de travail sur afin d'identifier les services écosystémiques avec la population et les acteurs locaux 
3/ Implémenter avec les acteurs de ce territoire une méthodologie MAES, cohérente
avec les stratégies de conservation régionales et nationales 
4/ Travailler en partenariat avec le Parc National, l'ONF et les organismes de recherche pour planifier les actions de conservation et de restauration à mettre en oeuvre dans ce territoire à différentes échelles.
Continuer la lecture

New article out ! Collapse of dispersal trait diversity across a long‐term chronosequence reveals a strong negative impact of frugivore extinctions on forest resilience

Abstract

1. Understanding how seed dispersal disruption may alter plant community diversity and dynamics over a large temporal scale remains a challenge. Here, we use a long‐term chronosequence to compare changes in the richness and composition of different dispersal trait assemblages in communities established before and after human colonization in the Mascarene archipelago.

Continuer la lecture