Intégration de Alfresco avec OnlyOffice

Le 10 novembre 2015 est la date de la sortie du nouveau greffon onlyoffice-alfresco qui permet aux utilisateurs d'éditer des documents stockés dans le gestionnaire de contenus Alfresco Share en utilisant les éditeurs de documents en ligne OnlyOffice. Donc, dès maintenant les utilisateurs de Alfresco peuvent travailler à plusieurs sur les documents.

Le greffon est distribué sous les termes de la licence GPLv3.

Pour intégrer Alfresco avec OnlyOffice, on a besoin de :

Une fois installé le greffon, une action supplémentaire Edit in Onlyoffice sera ajoutée au menu.

Solution de transformation des applications traditionnelles en solution Cloud

Nanocloud Community est une plate-forme libre qui permet la transformation d’applications traditionnelles en solution Cloud sans modification ou redéveloppement du code source existant.

La technologie permet à n’importe quelle application d’être accessible instantanément via un navigateur web et permet à l’utilisateur de profiter de ses nouveaux usages.

La plateforme est développée principalement en Golang et s’appuie notamment sur les technologies CoreOS/Docker et Angular.

En passant

Message de :
Frédéric Couchet
délégué général de l'April

Bonjour,
Le partenariat signé par la ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, continue de provoquer remous et indignation car il met en lumière les liens malsains entre Microsoft et ce ministère. Nous vous invitions à lire, à ce sujet, l'interview de Rémi Boulle. Il est toujours possible de soutenir notre communiqué « Un partenariat indigne des valeurs affichées par l'Éducation nationale ». La mobilisation doit se poursuivre pour notre campagne annuelle d'adhésion. Nous avons besoin de vous pour encourager le maximum de personnes à rejoindre la rébellion en adhérant à l'April. Nous saluons, en particulier, la récente adhésion de la ville de Grenoble. Le second tour des élections régionales s'est déroulé le 13 décembre. L'initiative Candidats.fr, relancée par l'April a vu la participation de 54 volontaires et ce sont 217 candidats qui ont signé le pacte, avec, parmi eux, 35 élus. Un bilan de cette action est disponible. Consultez la lettre interne pour toutes les autres informations et notamment la revue de presse qui propose une quinzaine d'articles. Librement,

Frédéric Couchet
délégué général de l'April

  [ Retrouvez la version longue de cette lettre (actus, actions et
    dossiers en cours) à http://www.april.org/fr/node/20112 ]

SILL : Socle Interministériel des Logiciels Libres

Sur http://references.modernisation.gouv.fr/socle-logiciels-libres on peut lire :

« Le SILL* 2016 a été validé par la DINSIC*** et par les DSI*** ministérielles lors du CSIC****, formation technique, du 11 décembre 2015. »

* SILL : Socle Interministériel des Logiciels Libres
* DINSIC : Direction Interministérielle du Numérique et des Systèmes d’Information et de Communication
* DSI : Directions des Systèmes d’Information
* CSIC : Conseil des systèmes d'information et de communication

Morceau choisi :

« Pour dégager le maximum d’efficacité aussi bien économique qu’en terme de qualité, il convient d’utiliser le logiciel libre de manière concertée et coordonnée. Un cadre de convergence des logiciels à privilégier dans le développement des systèmes d'information de l'Etat, défini en 2012, est maintenu en concertation interministérielle. Il touche en priorité les systèmes les plus déployés, sur les serveurs comme sur les postes de travail. »

Sur le terrain, on retrouve essentiellement :

- LibreOffice 5
- Grammalecte

- Firefox ESR
- Thunderbird
- Pidgin
- Filezilla

- Scribus
- Inkscape
- The Gimp
- VLC

- Mediawiki

- Debian 8
- Apache
- PostgreSQL
- Samba 4

- Qgis
- PostGIS

- GLPI
- OCS Inventory ng / FusionInventory

Les documents de référence du S.I. de l'État
http://references.modernisation.gouv.fr/socle-logiciels-libres

Le Socle interministériel des logiciels libres 2016
http://references.modernisation.gouv.fr/sites/default/files/SILL-2016-socle-interministeriel-logiciels-libres.pdf

Problème affichage Webmail Google

Il y a clairement un problème de code Javascript, dans une des fonctions du Webmail  Google ... qui empêche l'affichage des messages émis par Thunderbird.

En testant avec la version simplifié en remplacement de la version HTML, ça fonctionne.
cf : http://mail.google.com/mail/?ui=html&zy=h

Les fonctions incriminées :

  • Création de filtres
  • Paramètres (dont Transfert et POP)
  • Vérificateur orthographique
  • Raccourcis clavier
  • Saisie automatique des adresses
  • Adresses d'expédition personnalisées