Des documentaires extras sur l'athlé

Entre sport et culture, le documentaire sportif constitue un genre particulier du film. Il permet en effet une autre approche du sport, davantage détaché de la fiction ou de l’évènementiel des grands jours de compétition. Ce champ, investi par des réalisateurs de cinéma ou des journalistes spécialisés de la télévision, offre ainsi une plongée intime dans le quotidien des athlètes et permet de développer un regard décalé sur le sport.

Pour lire l'article : Des documentaires extras sur l'athlétisme

Quelques documentaires :

Endurance (2000). Sur le coureur Gebressalassie. http://www.dailymotion.com/video/xpwato

Secrets d’athlètes. Le 100 m (2008). https://www.youtube.com/watch?v=_Qai-AjEA5I

La légende d’Alain Mimoun (2010). https://vimeo.com/45734247

Les documentaires d’Intérieur sport (Canal +). http://www.canalplus.fr/sport/pid2708-interieur-sport.html

 

Quand le 7e art rencontre l'athlétisme

Sport d’abnégation par excellence, l’athlétisme a pourtant souvent servi de support au cinéma qui se veut divertissant. Ainsi, dès 1896, les frères Lumière tournaient Course en sac.

Depuis, l’athlétisme a inspiré de nombreux réalisateurs qui ont fait de la course un moyen de célébrer des héros (Les chariots de feu, La couleur de la victoire…), d’échapper au danger (Marathon man, Forest Gump…), de s’insérer dans la société (La ligne verte…) ou de s’évader (La solitude du coureur de fond…).

Alors ne tardons pas et entrons dans les salles obscures pour mieux apprécier la lumière des stades à travers dix beaux films dont les athlètes sont les héros.

Pour lire l'article : Quand le 7ème art rencontre l'athlétisme

Quelques films parmi la sélection :

La solitude du coureur de fond (1962). https://www.omnia-cinemas.com/film/228994/video/

Les Chariots de Feu (1981). https://www.youtube.com/watch?v=pnH9LYI46K4

Sur la ligne (2014). https://www.youtube.com/watch?v=X2NcLSUjnaU

La couleur de la victoire (2016). http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19563743&cfilm=211082.html

 

10 concours de sauts historiques

Au départ, noble m’a semblé l’idée de sélectionner les dix plus grands concours de sauts athlétiques de l’histoire. Mais à l’instar des autres tris déjà effectués (sprint, demi-fond, exploits français), la tâche s’est à nouveau révélée un véritable instrument de torture.

Balloté entre de trop nombreux moments jugés historiques, j’ai du me résoudre à occulter beaucoup d’évènements considérés pourtant par beaucoup comme incontournables. Mais tant pis, ces choix sont la rançon d’une sélection dans laquelle je n’aurais peut-être pas dû m’engager.

Alors comme le vin qui doit être bu lorsqu’il est tiré, laissons-nous maintenant embrumer le cerveau par ces souvenirs générateurs d’émotions fortes.

Pour lire l'article : 10 concours de sauts de légende

1 – 1936. Le duel Owens – Long. Saut en longueur. Jeux Olympiques de Berlin (de 1‘47“ à 2‘43“). https://www.youtube.com/watch?v=quQopJmQry4

2 – 1968. Le saut de « l’au-delà ». Saut en longueur. Jeux Olympiques de Mexico. https://www.youtube.com/watch?v=4PhXJL793cw

3 – 1968. Le flop de Fosbury. Saut en hauteur. Jeux Olympiques de Mexico. https://www.youtube.com/watch?v=Z_sIwv6SAxc

4 – 1972. Meyfarth, la jeunesse au pouvoir. Saut en hauteur. Jeux Olympiques de Munich. https://www.youtube.com/watch?v=9DJddAunfZA

5 – 1985. Le Tsar, homme de l’espace. Saut à la perche. Meeting BNP Paris. https://www.youtube.com/watch?v=LDgnc1KmvNE

6 – 1991. Mike Powell, le saut d’une nuit d’été. Saut en longueur. Championnats du monde Tokyo http://www.dailymotion.com/video/xzic8

7 – 1995. Le vol du goéland Edwards. Triple saut. Championnat du monde de Göteborg https://www.youtube.com/watch?v=rgHYUDoG8_A

8 – 1995. Les bonds de Kravets. Triple saut. Championnat du monde de Göteborg https://www.youtube.com/watch?v=32-EF2KVyLo

9 – 1996. Kostadinova. Saut en hauteur. Jeux olympiques Atlanta. https://www.youtube.com/watch?v=2_Z462QoJnQ

10 – 2004. Le couronnement de la tsarine Ininbayeva. Saut à la perche. Jeux olympiques d’Athènes. https://www.youtube.com/watch?v=GVdOB4nA7eI

10 courses de légende (demi-fond et fond)

Je poursuis ici ma plongée dans les grands moments de l’histoire de l’athlétisme. Au menu du jour, les courses de demi-fond et de fond qui ont toujours provoqué passions et commentaires exaltés.

Encore une fois, j’ai dû opérer une sélection drastique dans tous les exploits réalisés. Ce qui ne manquera pas de m’attirer des objections sûrement justifiées. Notamment parce qu’il n’y qu’une femme dans cette sélection (il faut rappeler que la médiatisation s’est longtemps concentrée sur les hommes). Mais avec la force de celui qui tape sur le clavier, j’ai choisi ! Je précise enfin que pour me simplifier un peu la tâche, j’ai commencé à partir de 1945, tout en écartant les athlètes à propos desquels les suspicions de dopage étaient lourdes.

Alors à vos marques, partez…

Pour lire l'article : 10 courses de légende (demi fond et fond)

1 – 1948. La terrible défaillance de Gailly. Marathon. Jeux Olympiques de Londres.  https://www.youtube.com/watch?v=62W4s0MpETc

2 – 1952. Le chef d’œuvre de Zátopek. 5000 m. Jeux Olympiques d’Helsinki. https://www.youtube.com/watch?v=EmiPIstRZj4

3 – 1960. Bikila, le coureur aux pieds nus. Marathon. Jeux Olympiques de Rome. https://www.youtube.com/watch?v=JB2hnBaiA1s

4 – 1972. Dave Wootle, l’homme à la casquette. 800 m Jeux Olympiques de Munich. https://www.youtube.com/watch?v=DiacXTCj4Tk

5 – 1980. La revanche de Coe. 1500 m Jeux Olympiques de Moscou. https://www.youtube.com/watch?v=FFVt7_HdgLM

6 – 1992. L’union africaine. 10 000 m Jeux Olympiques de Barcelone. https://www.youtube.com/watch?v=fGWB2tlFgzs

7 – 2000. Gebresselassie. 10 000m. Jeux Olympiques de Sydney.  https://www.youtube.com/watch?v=DxuqiM7eW8Q

8 – 2004. Hicham est grand. 1500m - 5000 m Jeux Olympiques d’Athènes. https://www.youtube.com/watch?v=iQIOh8FaAbI

9 – 2004. Kemboi, le fabuleux triplé Kenyan. 3000 m steeple. Jeux Olympiques d’Athènes. https://www.youtube.com/watch?v=hMY4CGKNR5U

10 – 2012. L’incroyable record de Rudisha. 800 m Jeux Olympiques de Londres. http://www.francetvinfo.fr/sports/jo/video-record-du-monde-du-800-m-pour-david-rudisha_128025.html 

 

10 exploits de l'athlé français

Cher lecteur.

Ne croît pas qu’en consacrant un article spécifique aux exploits historiques de nos compatriotes, j’ai voulu les protéger d’une concurrence internationale féroce. Car beaucoup d’entre eux ont leur place au Panthéon de l’athlétisme mondial. Mais dans ma volonté de limiter la liste des ces exploits de légende, j’aurais dû alors sacrifier trop d’entre eux. Ce que je n’ai pu me résoudre à faire. J’espère donc que tu accepteras cette petite boursouflure de notre ego national.

Pour lire l'article : 10 exploits de l'athlé français

1 - 1948 - Micheline Ostermeyer la virtuose (poids et disque). Jeux olympiques de Londres. https://www.youtube.com/watch?v=PlAO-59w8GE

2 – 1956. Alain Mimoun. Marathon. Jeux olympiques Melbourne. https://www.youtube.com/watch?v=MPjBbyOkY6g

3 – 1965. L’été de la « Jazymania » https://www.youtube.com/watch?v=h7haylwQdMc

4 – 1968. La « petite fiancée de la France ». 400 m Jeux Olympiques de Mexico. http://www.dailymotion.com/video/x2824bk

5 - 1976. Guy Drut, 3/100e pour l’éternité. 110 m haies. Jeux olympiques de Montréal https://www.youtube.com/watch?v=UVFJo6zil94

6 – 1996. Le majestueux doublé de Marie-Jo. Jeux olympiques d’Atlanta. http://www.dailymotion.com/video/xahabt

7 - 1997. Stéphane Diagana, Dieu du 400 haies. Championnats du monde Athènes. https://www.youtube.com/watch?v=4pvenyjYujw

8 – 1998. Christine Arron, reine d’Europe. Championnats d’Europe. https://www.youtube.com/watch?v=ArMrPomguKk

9 – 2003 Eunice Barber. Saut en longueur. Championnat du monde Paris. https://www.youtube.com/watch?v=9BKPsY1qawk

10 – 2014. Renaud Lavillenie. Perche. Donetsk https://www.youtube.com/watch?v=lN37ar2PGsA

10 sprints de légende

Véritable défi à la raison, j’ai voulu sélectionner les grands moments de l’histoire de l’athlétisme. Mais les choix se sont vite révélés cornéliens et j’ai dû faire le deuil de beaucoup d’exploits. Aussi, pour ne pas tout sacrifier, j’ai fait plusieurs articles (sprint, ½ fond…).

Voici donc pour commencer un florilège des dix plus belles courses de l’histoire du sprint (du 100 m au 400 m plat et haies)… tout en précisant que j’ai autoritairement écarté les souvenirs fortement entachés de dopage (Ben Johnson, Florence Griffith-Joyner…).

Pour lire l'article : 10 sprints de légende

1 – 1936. Jesse Owens au nez et à la barbe d’Hitler. Jeux Olympiques de Berlin https://www.youtube.com/watch?v=zq4DJtLgbHk

2 – 1948. La razzia de Fanny Blankers-Koen. Jeux Olympiques de Londres https://www.youtube.com/watch?v=_Y_G0H-b3QE

3 – 1960. Wilma Rudolph, la « gazelle noire ». Jeux Olympiques de Rome https://www.youtube.com/watch?v=FPVdpJZJi-o

4 – 1964. Bob Hayes, « L’homme le plus rapide de la Terre ». Jeux de Tokyo https://www.youtube.com/watch?v=ztRL-QMI1NY

5 - 1960 - Lee Calhoun. Le doublé pour 10 cm. 110 m haies. Jeux de Rome https://www.youtube.com/watch?v=A9sIDTuEaj0

6 – 1968. « The Night of Speed » le 20 juin 1968             https://www.youtube.com/watch?v=8HgYxUDk1SU

7 - 1976 - Edwin Moses le mystique. 400 m haies. Jeux olympiques de Montréal https://www.youtube.com/watch?v=01DaMyrys20

8 – 1991. Championnats du monde Tokyo. 100 m : record du monde, d’Europe et d’Afrique  https://www.youtube.com/watch?v=ilSVFecILb4

9 – 1996. Le doublé de « Magic » Johnson. Jeux olympiques d’Atlanta. https://www.youtube.com/watch?v=JQ9cBQANjiw

10 – 2009. Le record du monde du roi Usain. Championnats du monde, Berlin. https://www.youtube.com/watch?v=X9isSTi-PIM

Tout ce que vous n'avez jamais pensé à demander sur l'athlétisme

Beaucoup de questions inédites sur l’athlétisme que l’on n’ose pas, ou qu’on ne pense pas poser.

Pourquoi court-on dans le sens inverse des aiguilles d'une montre ? Lors des cinq premières olympiades de 1896 à 1912, les épreuves de courses à pied se firent dans le sens des aiguilles d’une montre. Mais en 1913, le sens des courses fut inversé à la demande des…

Pour lire l'article : 4 - Pourquoi ? Athlétisme

Portraits décapants d'athlètes étrangers

Si peu d’athlètes français ont été rebaptisés, beaucoup de nos voisins, proches ou éloignés, se sont vus attribuer un sobriquet. À tel point que leurs surnoms sont devenus parfois plus connus que leurs noms.

Cher lecteur, voici les portraits décapants de ces célèbres athlètes. Sache également que tu en trouveras bien plus dans l’ouvrage J’vois pas d’qui tu parles (à paraitre très vite aux éditions Edilivre).

Pour lire l'article : Portraits décapants athlètes étrangers

L’éclair / La foudre / L’extraterrestre / The legend (Usain Bolt) Bien que champion du monde junior du 200 m à seulement quinze ans, c’est le 31 mai 2008 que le grand public découvre Usain Bolt…

Portraits décapants d'athlètes français

Peu d’athlètes français se sont vus attribués un surnom, alors que cela est beaucoup plus fréquents hors de nos frontières. Pour autant, la sélection qui suit se révèle grandiose avec ces représentants qui ont porté bien haut nos couleurs.

Cher lecteur, voici des portraits décapants de ces célèbres athlètes. Sache également que tu en trouveras bien plus dans l’ouvrage J’vois pas d’qui tu parles (à paraitre d'ici quelques jours aux éditions Edilivre).

Pour lire l'article : Portraits décapants d'athlètes français