10 exploits gymniques féminins

Je poursuis ici ma plongée dans les grands moments de l’histoire de la gymnastique artistique en rendant visite cette fois-ci aux dames du monde entier. Car il n’y a pas que les hommes qui savent piloter leur corps dans l’espace. Et puis, ce serait réellement faire injure à la gente féminine que de se montrer amnésique sur tout ce que les filles ont apporté à l’activité. D’ailleurs, le nom de Comaneci est sûrement plus connu que celui de Uchimura. Quant aux licencié(e)s, ils(elles) sont dans notre pays majoritairement féminin(e)s (80%).

Alors, même si la gymnastique féminine n’a fait son entrée aux Jeux olympiques qu’en 1928 (contre 1896 pour les hommes), ne perdons pas un instant pour rendre visite à ces dames légendaires.

Pour lire l'article : 10 exploits gymniques féminins

1 – 1964. Le triplé inédit de Larissa Latynina. Jeux olympiques de Tokyo Larissa Latynina. Sol. Jeux olympiques Tokyo 1964.

2 – 1965, 1967. Les grands chelems de Věra Čáslavská. Championnat d’Europe Vera Caslavaska. 1967

3 – 1972. Olga Korbut. Des larmes au rire. Jeux olympiques Munich Olga Korbut. Munich 1972

4 – 1976. Nadia, la fée de Montréal. Jeux olympiques Montréal Nadia Comaneci. Jeux olympiques, Montréal 1976

5 – 1980. Le duel Roumanie – URSS. Concours général féminin par équipe. Jeux olympiques Moscou Le duel Roumanie - Russie. Gymnastique artistique féminine. JO 1980

6 – 1984. Mary Lou Retton, « la bombe des Jeux ». Jeux olympiques Los Angeles Mary Lou Retton. Saut de cheval. Jeux olympiques, Los Angeles 1984

7 – 1990. Le grand chelem de Boginskaia. Championnat d’Europe Pirée (Grèce) Svetlana Boginskaia. Sol. Jeux olympiques Séoul 1988

8 - 1995. Khorkina de barre en barre. Championnat du monde Sabae (Japon) Svetlana Khorkina. Barres asymétriques. Championnats du monde 1995

9 – 2012. Gabrielle Douglas, l’écureuil volant. Jeux olympiques Londres Gabrielle Douglas. Concours général individuel. JO Londres 2012

10 – 2015. Simone Biles illumine le monde. Jeux olympiques Rio Simone Biles. Sol. Jeux olympiques Rio 2016

10 exploits de gymnastes Français

Rares sont les gymnastes français – hommes et femmes confondus – à avoir gravi les marches des podiums internationaux de gymnastique artistique. Alors quand l’exploit se produit, il faut savoir l’apprécier à sa juste valeur. Saluons donc nos compatriotes qui se sont illustrés dans cette activité et qui du coup, ont laissé leur trace dans l’histoire revisitée ci-dessous.

Pour lire l'article : 10 exploits de gymnastes français

 

1 – 1900. Gustave Sandras, le premier. Jeux Olympiques de Paris

2 – 1976. Cela faisait si longtemps. Henry Boério. Barre fixe. Jeux Olympiques de Montréal

3 – 1998. Eric Poujade dompte le cheval d’arçons. Championnats d’Europe Championnat d'Europe 1998 (à 5’30’’)

4 – 2004. Emilie Le Pennec, « championne en barres ». Barres asymétriques. Jeux olympiques d’Athènes Emilie Le Pennec. JO Athènes 2004

5 – 2005. Marine Debauve championne d’Europe. Concours général individuel Debauve. Poutre. Championnat Europe 2005

6 – 2005. Isabelle Severino. Sol. Championnats d’Europe Isabelle Severino. Sol. Championnat Europe 200  

 

7 – 2008. Benoit Caranobe. Concours général individuel. Jeux Olympiques Pékin Benoît Caranobe. Sol. Jeux olympiques 2008

8 – 2009. Yann Cucherat : deux médailles en une heure. Parallèles & fixe. Championnats d’Europe Yann Cucherat. Barres parallèles. Championnat du monde 2011

9 – 2010. Thomas Bouhail : le premier. Saut. Championnats du monde Thomas Bouhail. Saut. Championnat du monde 2010

10 – 2011. Cyril Tommasone. Cheval d’arçons. Championnat du monde Cyril Tommasone. Arçons. Jeux olympiques 2016

10 victoires françaises en Coupe Davis

Crée en 1900 par Dwight Davis, la Coupe Davis est une prestigieuse compétition qui oppose chaque année, sur cinq rencontres masculines (quatre simples et un double), les meilleurs pays du monde. En 2017, 134 pays ont disputé l’épreuve remportée par la France, qui enlève pour l’occasion son dixième Saladier d’argent.

Pour lire l'article : 10 victoires françaises en Coupe Davis

Histoire des agrès gymniques

Que l’on situe l’origine de la gymnastique dans la nuit des temps, à la renaissance de l’éducation physique au XIXe siècle ou à la sportivisation marquée du milieu du XXe siècle, les agrès ont toujours été présents, même s’ils ont grandement évolué depuis leur création. Et qu’on les nomme « agrès », « engins » ou « appareils », ils contribuent incontestablement à l’identité de la gymnastique.

Pour lire l'article : Histoire des agrès gymniques

10 autres exploits historiques (lancers, relais, décathlon, marche)

Il aurait été profondément injuste que je ne consacre pas un article aux lanceurs, relayeurs, hepta / décathloniens et marcheurs. Car même s’ils sont moins exposés au feu des projecteurs médiatiques, leurs exploits restent tout autant remarquables (même si de sombres et nombreux soupçons de dopage ont longtemps pesé sur les lanceurs).

Et comme d’habitude, il a fallu sacrifier beaucoup de champion(ne)s afin de respecter le cadre trop strict que je me suis imposé sur ce genre d’exercice, en ne retenant qu’un « top 10 ». Chauvinisme oblige, je dois aussi avouer une partialité certaine dans cette sélection.

Embarquement immédiat pour un beau tour de stade.

Pour lire l'article : Dix autres exploits historiques (lancers, relais, épreuves combinées, marche)

1 - 1964. L’homme à la minerve. Lancer de disque. Jeux olympiques 1964 https://www.youtube.com/watch?v=rP7ky3IvOLA

2 - 1984. Le deuxième titre du « petit gros ». Décathlon. Jeux olympiques de Los Angeles https://www.youtube.com/watch?v=4CczobnUhjQ

3 - 1988. L’heptathlon record de Jackie Joyner-Kersee. Jeux olympiques de Séoul https://www.youtube.com/watch?v=_Z-QfDiV2XA

4 – 1990. Le jour de gloire du 4 x 100 m français. Championnat d’Europe Split http://www.ina.fr/video/PAC02007865

5 – 1996. Le missile en orbite de Železný. Javelot. Meeting d’Iéna https://www.youtube.com/watch?v=TceIj0D0qGM

6 - 2000. Robert Korzeniowski. 20 km marche. Jeux olympiques Sydney https://www.youtube.com/watch?v=WlA9O2H8KXU

7 – 2003. Cocorico : les filles au sommet. Championnat du monde, Paris http://www.dailymotion.com/video/x3s9uu

8 - 2011. Au bout du suspens. Javelot dames. Championnat du monde Daegu https://www.youtube.com/watch?v=qx3lKqRexhU

9 - 2012. Le quatuor magique Jamaïquains. 4 x 100 m messieurs. Jeux olympiques de Londres http://www.francetvinfo.fr/sports/jo/video-la-jamaique-d-usain-bolt-en-or-sur-le-4x100-m_128709.html

10 – 2014. L’impensable retour. 4 x 400 féminin. Championnats d’Europe, Zurich https://www.youtube.com/watch?v=G-VYwC28KXI

 

 

 

10 concours de sauts historiques

Au départ, noble m’a semblé l’idée de sélectionner les dix plus grands concours de sauts athlétiques de l’histoire. Mais à l’instar des autres tris déjà effectués (sprint, demi-fond, exploits français), la tâche s’est à nouveau révélée un véritable instrument de torture.

Balloté entre de trop nombreux moments jugés historiques, j’ai du me résoudre à occulter beaucoup d’évènements considérés pourtant par beaucoup comme incontournables. Mais tant pis, ces choix sont la rançon d’une sélection dans laquelle je n’aurais peut-être pas dû m’engager.

Alors comme le vin qui doit être bu lorsqu’il est tiré, laissons-nous maintenant embrumer le cerveau par ces souvenirs générateurs d’émotions fortes.

Pour lire l'article : 10 concours de sauts de légende

1 – 1936. Le duel Owens – Long. Saut en longueur. Jeux Olympiques de Berlin (de 1‘47“ à 2‘43“). https://www.youtube.com/watch?v=quQopJmQry4

2 – 1968. Le saut de « l’au-delà ». Saut en longueur. Jeux Olympiques de Mexico. https://www.youtube.com/watch?v=4PhXJL793cw

3 – 1968. Le flop de Fosbury. Saut en hauteur. Jeux Olympiques de Mexico. https://www.youtube.com/watch?v=Z_sIwv6SAxc

4 – 1972. Meyfarth, la jeunesse au pouvoir. Saut en hauteur. Jeux Olympiques de Munich. https://www.youtube.com/watch?v=9DJddAunfZA

5 – 1985. Le Tsar, homme de l’espace. Saut à la perche. Meeting BNP Paris. https://www.youtube.com/watch?v=LDgnc1KmvNE

6 – 1991. Mike Powell, le saut d’une nuit d’été. Saut en longueur. Championnats du monde Tokyo http://www.dailymotion.com/video/xzic8

7 – 1995. Le vol du goéland Edwards. Triple saut. Championnat du monde de Göteborg https://www.youtube.com/watch?v=rgHYUDoG8_A

8 – 1995. Les bonds de Kravets. Triple saut. Championnat du monde de Göteborg https://www.youtube.com/watch?v=32-EF2KVyLo

9 – 1996. Kostadinova. Saut en hauteur. Jeux olympiques Atlanta. https://www.youtube.com/watch?v=2_Z462QoJnQ

10 – 2004. Le couronnement de la tsarine Ininbayeva. Saut à la perche. Jeux olympiques d’Athènes. https://www.youtube.com/watch?v=GVdOB4nA7eI

10 courses de légende (demi-fond et fond)

Je poursuis ici ma plongée dans les grands moments de l’histoire de l’athlétisme. Au menu du jour, les courses de demi-fond et de fond qui ont toujours provoqué passions et commentaires exaltés.

Encore une fois, j’ai dû opérer une sélection drastique dans tous les exploits réalisés. Ce qui ne manquera pas de m’attirer des objections sûrement justifiées. Notamment parce qu’il n’y qu’une femme dans cette sélection (il faut rappeler que la médiatisation s’est longtemps concentrée sur les hommes). Mais avec la force de celui qui tape sur le clavier, j’ai choisi ! Je précise enfin que pour me simplifier un peu la tâche, j’ai commencé à partir de 1945, tout en écartant les athlètes à propos desquels les suspicions de dopage étaient lourdes.

Alors à vos marques, partez…

Pour lire l'article : 10 courses de légende (demi fond et fond)

1 – 1948. La terrible défaillance de Gailly. Marathon. Jeux Olympiques de Londres.  https://www.youtube.com/watch?v=62W4s0MpETc

2 – 1952. Le chef d’œuvre de Zátopek. 5000 m. Jeux Olympiques d’Helsinki. https://www.youtube.com/watch?v=EmiPIstRZj4

3 – 1960. Bikila, le coureur aux pieds nus. Marathon. Jeux Olympiques de Rome. https://www.youtube.com/watch?v=JB2hnBaiA1s

4 – 1972. Dave Wootle, l’homme à la casquette. 800 m Jeux Olympiques de Munich. https://www.youtube.com/watch?v=DiacXTCj4Tk

5 – 1980. La revanche de Coe. 1500 m Jeux Olympiques de Moscou. https://www.youtube.com/watch?v=FFVt7_HdgLM

6 – 1992. L’union africaine. 10 000 m Jeux Olympiques de Barcelone. https://www.youtube.com/watch?v=fGWB2tlFgzs

7 – 2000. Gebresselassie. 10 000m. Jeux Olympiques de Sydney.  https://www.youtube.com/watch?v=DxuqiM7eW8Q

8 – 2004. Hicham est grand. 1500m - 5000 m Jeux Olympiques d’Athènes. https://www.youtube.com/watch?v=iQIOh8FaAbI

9 – 2004. Kemboi, le fabuleux triplé Kenyan. 3000 m steeple. Jeux Olympiques d’Athènes. https://www.youtube.com/watch?v=hMY4CGKNR5U

10 – 2012. L’incroyable record de Rudisha. 800 m Jeux Olympiques de Londres. http://www.francetvinfo.fr/sports/jo/video-record-du-monde-du-800-m-pour-david-rudisha_128025.html 

 

10 exploits de l'athlé français

Cher lecteur.

Ne croît pas qu’en consacrant un article spécifique aux exploits historiques de nos compatriotes, j’ai voulu les protéger d’une concurrence internationale féroce. Car beaucoup d’entre eux ont leur place au Panthéon de l’athlétisme mondial. Mais dans ma volonté de limiter la liste des ces exploits de légende, j’aurais dû alors sacrifier trop d’entre eux. Ce que je n’ai pu me résoudre à faire. J’espère donc que tu accepteras cette petite boursouflure de notre ego national.

Pour lire l'article : 10 exploits de l'athlé français

1 - 1948 - Micheline Ostermeyer la virtuose (poids et disque). Jeux olympiques de Londres. https://www.youtube.com/watch?v=PlAO-59w8GE

2 – 1956. Alain Mimoun. Marathon. Jeux olympiques Melbourne. https://www.youtube.com/watch?v=MPjBbyOkY6g

3 – 1965. L’été de la « Jazymania » https://www.youtube.com/watch?v=h7haylwQdMc

4 – 1968. La « petite fiancée de la France ». 400 m Jeux Olympiques de Mexico. http://www.dailymotion.com/video/x2824bk

5 - 1976. Guy Drut, 3/100e pour l’éternité. 110 m haies. Jeux olympiques de Montréal https://www.youtube.com/watch?v=UVFJo6zil94

6 – 1996. Le majestueux doublé de Marie-Jo. Jeux olympiques d’Atlanta. http://www.dailymotion.com/video/xahabt

7 - 1997. Stéphane Diagana, Dieu du 400 haies. Championnats du monde Athènes. https://www.youtube.com/watch?v=4pvenyjYujw

8 – 1998. Christine Arron, reine d’Europe. Championnats d’Europe. https://www.youtube.com/watch?v=ArMrPomguKk

9 – 2003 Eunice Barber. Saut en longueur. Championnat du monde Paris. https://www.youtube.com/watch?v=9BKPsY1qawk

10 – 2014. Renaud Lavillenie. Perche. Donetsk https://www.youtube.com/watch?v=lN37ar2PGsA

10 sprints de légende

Véritable défi à la raison, j’ai voulu sélectionner les grands moments de l’histoire de l’athlétisme. Mais les choix se sont vite révélés cornéliens et j’ai dû faire le deuil de beaucoup d’exploits. Aussi, pour ne pas tout sacrifier, j’ai fait plusieurs articles (sprint, ½ fond…).

Voici donc pour commencer un florilège des dix plus belles courses de l’histoire du sprint (du 100 m au 400 m plat et haies)… tout en précisant que j’ai autoritairement écarté les souvenirs fortement entachés de dopage (Ben Johnson, Florence Griffith-Joyner…).

Pour lire l'article : 10 sprints de légende

1 – 1936. Jesse Owens au nez et à la barbe d’Hitler. Jeux Olympiques de Berlin https://www.youtube.com/watch?v=zq4DJtLgbHk

2 – 1948. La razzia de Fanny Blankers-Koen. Jeux Olympiques de Londres https://www.youtube.com/watch?v=_Y_G0H-b3QE

3 – 1960. Wilma Rudolph, la « gazelle noire ». Jeux Olympiques de Rome https://www.youtube.com/watch?v=FPVdpJZJi-o

4 – 1964. Bob Hayes, « L’homme le plus rapide de la Terre ». Jeux de Tokyo https://www.youtube.com/watch?v=ztRL-QMI1NY

5 - 1960 - Lee Calhoun. Le doublé pour 10 cm. 110 m haies. Jeux de Rome https://www.youtube.com/watch?v=A9sIDTuEaj0

6 – 1968. « The Night of Speed » le 20 juin 1968             https://www.youtube.com/watch?v=8HgYxUDk1SU

7 - 1976 - Edwin Moses le mystique. 400 m haies. Jeux olympiques de Montréal https://www.youtube.com/watch?v=01DaMyrys20

8 – 1991. Championnats du monde Tokyo. 100 m : record du monde, d’Europe et d’Afrique  https://www.youtube.com/watch?v=ilSVFecILb4

9 – 1996. Le doublé de « Magic » Johnson. Jeux olympiques d’Atlanta. https://www.youtube.com/watch?v=JQ9cBQANjiw

10 – 2009. Le record du monde du roi Usain. Championnats du monde, Berlin. https://www.youtube.com/watch?v=X9isSTi-PIM

10 étapes de légende du Tour de France

Le Tour a livré dès le début des combats farouches et des épisodes homériques. Retour sur dix étapes qui ont marqué l’histoire du Tour de France et qu’on peut se passer en boucle tellement c’était intense. Je précise toutefois que le choix a été très difficile. Car entre ce qui s’est joué dans les temps héroïques des premiers Tour de France et les années 2000 empêtrées dans les affaires du dopage, le choix s’est révélé souvent cornélien.

Pour lire l'article : 10 étapes de légende du Tour de France

1 – 1989, 21e et dernière étape contre la montre : Versailles – Paris (Greg Lemond, Laurent Fignon) https://www.youtube.com/watch?v=rrpgNTwEIko

2 – 1964, 20e étape : Brive – Clermont-Ferrand Puy-de-Dôme (Jacques Anquetil, Raymond Poulidor) http://www.ina.fr/video/CAF97084881

3 – 1969, 17e étape : Luchon - Mourenx (Eddy Merckx) https://www.youtube.com/watch?v=HjY95PYiWEI

4 – 1975, 14e étape : Nice – Pra-Loup (Bernard Thévenet, Eddy Merckx) http://www.ina.fr/video/I00009443

5 – 2002, Lodève - Mont Ventoux, 14e étape (Richard Virenque) https://www.youtube.com/watch?v=NG7NXeYw17E

6 – 1998, Grenoble – Les deux Alpes, 15e étape (Marco Pantani) http://www.ina.fr/video/CAC98031222

7 – 1947, Caen - Paris, 21e étape (Jean Robic) http://www.ina.fr/video/I00006061

8 – 1934, Ax-les-Thermes – Luchon, 16e étape (René Vietto) http://www.rtve.es/alacarta/videos/tour-de-francia/vietto-llora-desconsolado-cuneta-1934/1142426/

9 – 1953, Gap – Briançon, 18e étape (Louison Bobet) http://www.ina.fr/video/I00006935

10 – 1949, Briançon – Aoste, 17e étape (Fausto Coppi, Gino Bartali) https://www.youtube.com/watch?v=djyce2SlaAc