Pourquoi ? (JO hiver)

Des questions inédites sur les Jeux olympiques d’hiver que l’on n’ose pas, ou qu’on ne pense pas poser.

Pourquoi la Norvège est-elle le pays qui gagne le plus aux Jeux olympiques d’hiver ? Avec 378 médailles glanées depuis 1924, la Norvège et ses cinq millions d’habitants, est le pays qui a remporté le plus de breloques - et le plus de titres - aux Jeux olympiques. Si la culture des sports d’hiver est profondément ancrée dans ce pays, cela ne suffit pas pour expliquer des résultats…

Pour lire l'article : Pourquoi ? (JO hiver)

Histoire très compacte des JO d'hiver

Il y a quatre-vingt quatorze ans, se tenaient les premiers Jeux olympiques d’hiver à Chamonix (1924). Depuis, à l’instar de leur grand frère d’été, ces Jeux ont lieu de manière immuable tous les quatre ans. Au fil des éditions, ils ont même acquis une notoriété de plus en plus importante et constituent désormais un rendez-vous immanquable pour tout bon amateur de sport qui se respecte.

Pour lire l'article : Histoire très compacte des Jeux olympiques d'hiver

Histoire des femmes aux JO d'hiver

« Les Jeux olympiques doivent être réservés aux hommes […] une olympiade femelle serait impratique, inintéressante, inesthétique et incorrecte. » Tels furent les mots prononcés par le Baron Pierre de Coubertin au début du XXe siècle, à une époque où le sport était une activité principalement masculine et où la pratique sportive féminine était empreinte de nombreux préjugés tels que l’indécence, la perte de féminité ou le risque de stérilité. Depuis, les choses ont bien changé, même si l’évolution a été lente. Car il a fallu attendre longtemps pour que les femmes puissent disputer les mêmes épreuves que les hommes et concourir en nombre aux Jeux olympiques d’hiver.

Pour lire l'article : Histoire des femmes aux Jeux olympiques d'hiver

Histoire des Jeux paralympiques d'hiver

C’est à Chamonix, en 1924, que se déroulèrent les premiers Jeux olympiques d’hiver. Il fallut toutefois attendre plus de cinquante ans pour que les Jeux deviennent accessibles aux sportifs atteints de handicap.

Organisés par le Comité International paralympique, les Jeux olympiques d’hiver, dénommés « paralympique », se déroulent depuis 1976 tous les quatre ans, dans les jours qui suivent les Jeux olympiques pour valides. Les athlètes s’affrontent dans six disciplines : ski alpin, ski nordique, biathlon, hockey sur luge, curling et snowboard.

Pour lire l'article : Histoire des Jeux paralympiques d'hiver

Stats en stock JO Hiver

Depuis leur création en 1924, vingt-trois éditions des Jeux olympiques d’hiver se sont déroulées, regroupant des épreuves aussi variées que le ski alpin, le patinage, le tir (biathlon) ou le curling. Et depuis la victoire du patineur de vitesse Américain Jewtraw lors des premiers Jeux à Chamonix, ce sont plus de mille médailles d’or qui ont été attribuées.

Pour lire l'article : Stats en stocks Jeux olympiques d'hiver

Lire les Jeux olympiques d'hiver

Bien que les Jeux olympiques d’hiver n’aient pas l’étoffe de leur grand frère d’été, ils représentent tout de même un événement majeur qui focalise, tous les quatre ans, l’attention de tout bon sportif averti. Du coup, la littérature n’est pas en reste avec cet événement planétaire et offre, aux lecteurs sportifs, l’occasion de patienter un peu en attendant les compétitions.

Pour lire l'article : Lire les Jeux olympiques d'hiver

Des documentaires extras sur les JO d'hiver

Entre sport et culture, le documentaire offre un aperçu original et divertissant des Jeux olympiques. Alors, ne nous privons pas de l’occasion des ces Jeux d’hiver 2018 pour rentrer un peu plus dans le monde de la neige et de la glace. Même si au final, les documentaires sur les Jeux olympiques d’hiver ne sont pas légion (excepté ceux concernant les Jeux de Grenoble 1968).

Pour lire l'article : Des documentaires extras sur les JO hiver

Quand le 7e art rencontre les JO d'hiver

Ski, patinage, bobsleigh, hockey sur glace… Les Jeux olympiques d’hiver ont souvent offert de beaux sujets de fiction aux réalisateurs du 7e art qui ne se sont pas privés pour en faire le cœur de comédies (Rasta Rockett…), biopics (Eddie the eagle…) ou drame (Le feu sur la glace…). Alors ne boudons pas notre plaisir et quittons le grand cirque blanc pour les salles obscures.

Pour lire l'article : Quand le 7e art rencontre les Jeux olympiques d'hiver

Les affiches des JO d'hiver

Les Jeux Olympiques modernes ont toujours entretenu un rapport étroit à l’image, notamment via les affiches créées pour leur promotion. Ces affiches, produites par chaque Comité d’Organisation des Jeux Olympiques (COJO), reflètent le contexte artistique, politique et social de leur époque. Elles permettent également d’instaurer l’ambiance et le style propre à chaque Jeux, tout en diffusant valeurs et idéaux.

Ces affiches olympiques, véritables œuvres d’art, constituent de fait une invitation à un voyage pictural très original à travers les époques et les continents.

Pour lire l'article : Affiches JO hiver

10 exploits de gymnastes masculins

Soumise aux lois de la pesanteur, du code de pointage et de l’exigence artistique, la gymnastique a vu au cours de son histoire des hommes réaliser des productions extra–ordinaires. Et la période récente est marquée par des prestations encore plus impressionnantes, fruit d’une évolution des méthodes d’entraînement et d’un matériel toujours plus performant.

Il n’empêche que notre mémoire garde vivace des épisodes qui, au cours des années, se sont stratifiés au point de constituer aujourd’hui une histoire inoubliable.

Pour lire l'article : 10 exploits de légende de gymnastes hommes

1 - 1968. Les frères Katō sur la boîte. Jeux olympiques de Mexico Sawao Kato. Sol. Jeux olympiques 1968

2 – 1976. Le courage de Shun Fujimoto. Jeux olympiques de Montréal Shun Fujimoto. Montreal 1976

3 – 1976. Andrianov : quand on aime, on ne compte pas. Jeux olympiques Montréal Andrianov. Sol.Jeux olympiques Montréal 1976

4 – 1978. L’incroyable série de Zoltán Magyar. Championnat du monde Zoltan Magyar. Arçons. Jeux olympiques, Montréal 1976

5 – 1980. Le grand 8 d’Aleksander Dityatin. Jeux Olympiques de Moscou Aleksander Dityatin. Anneaux. Jeux olympiques Moscou 1980

6 – 1992. Le 2 août, jour du roi Scherbo. Jeux Olympiques de Barcelone Vitaly Scherbo. Jeux olympiques Barcelone 1992

7 – 2004. Jury Chechi, le seigneur des anneaux. Jeux olympiques Athènes Jury Chechi. Anneaux. Jeux olympiques Athènes 2004

8 – 2011 - Kohei Uchimura, seul au monde. Championnat du monde Tokyo Kohei Uchimura. Championnats du monde 2011

9 – 2015. Le Japon, 37 ans après. Championnat du monde Glasgow Finale concours général par équipe. Cht monde 2015

10 – 2017. Marian Drăgulescu (Roumanie). Championnat d’Europe Dragulescu. Sol. Championnat d'Europe 2017