Parlez-vous montagne ?

Certes, l’escalade (et plus largement la montagne) n’est pas un sport comme les autres. Pour autant, cette activité possède une langue qui permet d’exprimer l’action et l’émotion. Un espéranto original qui permet aux grimpeurs et montagnards de se comprendre et que nul ne doit ignorer s’il veut faire bonne figure au café des sports.

À la rue : grimpeur dépassé par la difficulté de la voie et qui fait le pathétique constat de son niveau plus qu’insuffisant.

Pour lire l'article: Parlez-vous montagne?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *