10 exploits de l'athlé français

Cher lecteur.

Ne croît pas qu’en consacrant un article spécifique aux exploits historiques de nos compatriotes, j’ai voulu les protéger d’une concurrence internationale féroce. Car beaucoup d’entre eux ont leur place au Panthéon de l’athlétisme mondial. Mais dans ma volonté de limiter la liste des ces exploits de légende, j’aurais dû alors sacrifier trop d’entre eux. Ce que je n’ai pu me résoudre à faire. J’espère donc que tu accepteras cette petite boursouflure de notre ego national.

Pour lire l'article : 10 exploits de l'athlé français

1 - 1948 - Micheline Ostermeyer la virtuose (poids et disque). Jeux olympiques de Londres. https://www.youtube.com/watch?v=PlAO-59w8GE

2 – 1956. Alain Mimoun. Marathon. Jeux olympiques Melbourne. https://www.youtube.com/watch?v=MPjBbyOkY6g

3 – 1965. L’été de la « Jazymania » https://www.youtube.com/watch?v=h7haylwQdMc

4 – 1968. La « petite fiancée de la France ». 400 m Jeux Olympiques de Mexico. http://www.dailymotion.com/video/x2824bk

5 - 1976. Guy Drut, 3/100e pour l’éternité. 110 m haies. Jeux olympiques de Montréal https://www.youtube.com/watch?v=UVFJo6zil94

6 – 1996. Le majestueux doublé de Marie-Jo. Jeux olympiques d’Atlanta. http://www.dailymotion.com/video/xahabt

7 - 1997. Stéphane Diagana, Dieu du 400 haies. Championnats du monde Athènes. https://www.youtube.com/watch?v=4pvenyjYujw

8 – 1998. Christine Arron, reine d’Europe. Championnats d’Europe. https://www.youtube.com/watch?v=ArMrPomguKk

9 – 2003 Eunice Barber. Saut en longueur. Championnat du monde Paris. https://www.youtube.com/watch?v=9BKPsY1qawk

10 – 2014. Renaud Lavillenie. Perche. Donetsk https://www.youtube.com/watch?v=lN37ar2PGsA

10 sprints de légende

Véritable défi à la raison, j’ai voulu sélectionner les grands moments de l’histoire de l’athlétisme. Mais les choix se sont vite révélés cornéliens et j’ai dû faire le deuil de beaucoup d’exploits. Aussi, pour ne pas tout sacrifier, j’ai fait plusieurs articles (sprint, ½ fond…).

Voici donc pour commencer un florilège des dix plus belles courses de l’histoire du sprint (du 100 m au 400 m plat et haies)… tout en précisant que j’ai autoritairement écarté les souvenirs fortement entachés de dopage (Ben Johnson, Florence Griffith-Joyner…).

Pour lire l'article : 10 sprints de légende

1 – 1936. Jesse Owens au nez et à la barbe d’Hitler. Jeux Olympiques de Berlin https://www.youtube.com/watch?v=zq4DJtLgbHk

2 – 1948. La razzia de Fanny Blankers-Koen. Jeux Olympiques de Londres https://www.youtube.com/watch?v=_Y_G0H-b3QE

3 – 1960. Wilma Rudolph, la « gazelle noire ». Jeux Olympiques de Rome https://www.youtube.com/watch?v=FPVdpJZJi-o

4 – 1964. Bob Hayes, « L’homme le plus rapide de la Terre ». Jeux de Tokyo https://www.youtube.com/watch?v=ztRL-QMI1NY

5 - 1960 - Lee Calhoun. Le doublé pour 10 cm. 110 m haies. Jeux de Rome https://www.youtube.com/watch?v=A9sIDTuEaj0

6 – 1968. « The Night of Speed » le 20 juin 1968             https://www.youtube.com/watch?v=8HgYxUDk1SU

7 - 1976 - Edwin Moses le mystique. 400 m haies. Jeux olympiques de Montréal https://www.youtube.com/watch?v=01DaMyrys20

8 – 1991. Championnats du monde Tokyo. 100 m : record du monde, d’Europe et d’Afrique  https://www.youtube.com/watch?v=ilSVFecILb4

9 – 1996. Le doublé de « Magic » Johnson. Jeux olympiques d’Atlanta. https://www.youtube.com/watch?v=JQ9cBQANjiw

10 – 2009. Le record du monde du roi Usain. Championnats du monde, Berlin. https://www.youtube.com/watch?v=X9isSTi-PIM

Tout ce que vous n'avez jamais pensé à demander sur l'athlétisme

Beaucoup de questions inédites sur l’athlétisme que l’on n’ose pas, ou qu’on ne pense pas poser.

Pourquoi court-on dans le sens inverse des aiguilles d'une montre ? Lors des cinq premières olympiades de 1896 à 1912, les épreuves de courses à pied se firent dans le sens des aiguilles d’une montre. Mais en 1913, le sens des courses fut inversé à la demande des…

Pour lire l'article : 4 - Pourquoi ? Athlétisme

Portraits décapants d'athlètes étrangers

Si peu d’athlètes français ont été rebaptisés, beaucoup de nos voisins, proches ou éloignés, se sont vus attribuer un sobriquet. À tel point que leurs surnoms sont devenus parfois plus connus que leurs noms.

Cher lecteur, voici les portraits décapants de ces célèbres athlètes. Sache également que tu en trouveras bien plus dans l’ouvrage J’vois pas d’qui tu parles (à paraitre très vite aux éditions Edilivre).

Pour lire l'article : Portraits décapants athlètes étrangers

L’éclair / La foudre / L’extraterrestre / The legend (Usain Bolt) Bien que champion du monde junior du 200 m à seulement quinze ans, c’est le 31 mai 2008 que le grand public découvre Usain Bolt…

Portraits décapants d'athlètes français

Peu d’athlètes français se sont vus attribués un surnom, alors que cela est beaucoup plus fréquents hors de nos frontières. Pour autant, la sélection qui suit se révèle grandiose avec ces représentants qui ont porté bien haut nos couleurs.

Cher lecteur, voici des portraits décapants de ces célèbres athlètes. Sache également que tu en trouveras bien plus dans l’ouvrage J’vois pas d’qui tu parles (à paraitre d'ici quelques jours aux éditions Edilivre).

Pour lire l'article : Portraits décapants d'athlètes français

Parlez-vous athlétisme?

Le sport possède une langue originale et colorée qui permet d’exprimer l’action et l’émotion. Un espéranto qui offre aux sportifs la possibilité de se comprendre et que nul ne doit ignorer s’il veut faire bonne figure au café des sports. Ce mois-ci, dans la foulée des championnats du monde qui se sont déroulés en août à Londres, c’est le parler athlétisme qui est à l’honneur.

- Piocher : foulée d’un type fatigué, dont les appuis au sol ressemblent davantage à des séjours touristiques plutôt qu’à des ressorts tout neufs.

Pour lire l'article : Parlez-vous athlétisme