Portraits décapants de cyclistes français

Sur la joyeuse scène du spectacle sportif, certains acteurs se trouvent affublés d’un sobriquet dont l’originalité traduit le rapport affectif que le public et les journalistes entretiennent avec eux. Ami lecteur, tu trouveras ci-dessous quelques uns des portraits de cyclistes français qui ont eu un surnom. Ces « signalements » sont extraits de l’ouvrage J’vois pas d’qui tu parles (à paraitre très bientôt aux éditions Edilivre).

Pour lire l'article : Des portraits décapants de cyclistes français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *