Histoire très compacte du ski alpin

Si la pratique du ski remonte à des temps immémoriaux, le ski alpin est par contre une activité beaucoup plus récente. Ce sport a d’ailleurs mis du temps à s’émanciper de son grand frère, le ski nordique. Aujourd’hui, cette discipline a chez nous les faveurs du grand public. Et les images spectaculaires des athlètes qui dévalent à toute allure des pentes glacées vertigineuses subjuguent les admirateurs que nous sommes. Alors partons tout schuss dans cette histoire passionnante, à la rencontre des héros d’antan, qui avec leur matériel en bois, font sourire les stars sophistiquées d’aujourd’hui.

Pour lire l'article : Histoire très compacte du ski alpin

Tout ce que vous n'avez jamais osé ou pensé demander sur le ski

Beaucoup de questions inédites sur le ski alpin que l’on n’ose ou qu’on ne pense pas poser.

Pourquoi les skis ne sont pas plats ? Si l’on comprend aisément que le ski soit relevé devant (spatule) afin de ne pas se planter dans la neige, il est par contre plus étonnant de constater que lorsqu’on pose un ski sur la neige, celui-ci n’est pas uniformément en contact avec le sol. En fait, la cambrure du ski permet que celui-ci soit effectivement plat… lorsque le skieur est dessus. Ainsi, lorsque ce dernier a chaussé, la cambrure s’atténue (principe du ressort) de manière à offrir un contact optimal avec la neige. Il est donc essentiel que la cambrure soit adaptée à la morphologie du skieur.

Pour lire l'article en entier: Pourquoi ski

Les plus belles pistes françaises de ski

En prendre plein les yeux et plein les jambes, tels sont les critères que j’ai choisis pour vous présenter mes plus belles pistes françaises de ski. Et comme un bonheur ne vient jamais seul, je livre pour conclure ce Top 10 trois exceptionnels itinéraires de montagnes, dont un pyrénéen. Alors prêt pour l’aventure ? Attention, ça va piquer les mirettes et les guiboles.

Pour lire l'article :Les plus belles pistes françaises de ski

Les affiches de ski

Véritables œuvres d’art, les affiches de ski agissent comme un aimant qui focalise les envies des rêveurs que nous sommes. Outils de publicité visant à attirer les citadins vers les plaisirs de la neige, elles sont aussi un témoin inoxydable de l’histoire des sports d’hiver et des arts graphiques. C’est ainsi que dans les années 1930, Roger Broders, l’affichiste français le plus connu, invente le style Art déco chic avec des lignes droites et des couleurs vives inspirées des cubistes. Dans la foulée des congés payés, les affiches des années 1950 vantent la démocratisation du ski en représentant des familles. Aujourd’hui, l’affiche de ski se décline sur un mode vintage, apportant authenticité et romantisme sur les murs des chalets de montagne. Alors, n’hésitons pas à dérouler ces petits bijoux graphiques que sont les affiches de ski en commençant par celles qui concernent les championnats du monde.

Pour lire l'article : Les affiches de ski

Lire le ski

Bien lové dans le canapé qui fait face à la cheminée où le feu crépite, je tends la main vers la bibliothèque du chalet pour me saisir de quelques uns des nombreux livres consacrés au ski. Immédiatement, me voilà embarqué dans un univers fait d’immensités neigeuses et d’exploits sportifs. Le temps suspend son vol. Au fil des pages, je voyage à la rencontre de Killy et des pionniers de l’or blanc. Puis je m’aventure sur les plus belles pistes du monde. Il est déjà tard, mais le moment est parfait. Aussi, je vous invite de bon cœur à partager cette promenade littéraire.

Pour lire l'article : Lire le ski

Des documentaires extras sur le ski

L’angoisse. C’est le sentiment que j’ai éprouvé en rédigeant cet article. Car les documentaires sur le ski sont aussi nombreux qu’excellents. Cependant, à y regarder de plus près, il s’agit très souvent de productions basées sur le ski extrême ou le snowboard. Il faut dire que la série des films « La nuit de la glisse », qui a vu le jour à la fin des années 1970, a largement contribué à la naissance du phénomène social de « glisse ». Alors que faire ? Choisir de manière drastique dans un océan de documentaires ou se limiter au ski alpin ? Compte tenu de l’identité de ce « mois du ski », le Sportivore a retenu la seconde option. Mais n’ayez crainte, vous ne serez pas déçus !

Pour lire l'article : Des documentaires extras sur le ski

Quand le 7e art rencontre le ski

Le ski est indéniablement une source d’inspiration importante et reconnue pour les réalisateurs du septième art. En témoigne le cultissime « Les bronzés font du ski » de Patrice Leconte (1979) qui a exploité mieux que quiconque le comique des sports d’hiver. Pourtant, l’exercice s’est souvent révélé glissant pour de nombreux films. Il n’en demeure pas moins que la comédie (La première étoile) le thriller (Frozen) ou encore le drame (L’enfant d’en haut) ont utilisé à merveille cette belle matière première qu’est le ski. Cette sélection de dix films constitue une invitation pour entrer dans les salles obscures afin de se détendre sur le blanc manteau neigeux.

Pour lire l'article : Quand le 7e art rencontre le ski

Portraits décapants de skieurs

Comme dans les précédents numéros du Sportivore, j’ai choisi de vous faire rencontrer quelques éminentes figures du passé ou du présent qui ont été rebaptisées d’un « petit nom ». Et même s’ils ne sont pas légion, le ski demeure une activité assez confidentielle, voici quelques champion(ne)s qui n’ont pas froid aux yeux.

Pour lire l'article : Portraits décapants de skieurs(ses)

Parlez-vous ski ?

Le ski possède une langue qui permet d’exprimer l’action et l’émotion. Une langue bien vivante constituée de détournement de sens de mots communs (ça fume…), de combinaisons inédites de termes (bloquer au piquet…), d’emprunts à des langues étrangères (farter pour le scandinave…), de troncations (inter…) ou de néologismes (chablater…). Bref, un espéranto original qui permet aux sportifs de se comprendre et que nul ne doit ignorer s’il veut faire bonne figure au café des sports.

Chablater : ça chablate quand ça secoue fort, trop fort pour le skieur qui va sûrement aller goûter la neige.

Pour lire l'article : Parlez-vous ski

Les grandes tragédies de la montagne

Si la montagne est belle au point d’aimanter irrésistiblement les alpinistes, elle sait aussi se montrer rebelle, ensevelissant sans remord les meilleurs d’entre eux. Depuis le milieu du XIXe siècle, les nombreux exploits ont été entachés par de trop fréquents homicides commis par ces montagnes tant désirées. Il faut d’ailleurs souligner que ces tragédies trouvent un écho particulier dans un imaginaire montagnard sculpté par le défi de l’impossible et narré dans des récits extraordinaires. Regard glacé sur quelques unes des plus grandes tragédies montagnardes, dont certaines se sont doublées « d’affaires » grandement relayées par les médias.

Pour lire l'article : Les grandes tragédies de la montagne