Island Biology Conference/ Announcement

The next Island Biology conference will be hosted in Saint-Denis at the University of La Réunion, from 8 to 13 July 2019. To help us in the organization, we would be very grateful if you could take a minute to fill in this online survey of 5 questions. The survey will be available for one month until August 11th 2018. A link to the survey is below:
 
 
The website of the conference is now online at this address: https://ib2019.sciencesconf.org,  in the coming weeks we will upload more information concerning the event. We are already pleased to present our 6 plenary speakers on the homepage.
 
An important upcoming date is the opening of our call for symposia on November 1st 2018
Please if you have any questions, feel free to contact us.
 
Thank you in advance for taking the survey, we are looking forward hosting you in La Réunion.
 
Island Biology 2019 secretariat

Stage de Master 1 BioGet

Variation de la résistance des bryophytes à la dessiccation à l’échelle du microhabitat au sein d’une forêt tropicale de montagne

 

Étudiante en première année de master Biologie Écologie Évolution parcours Biodiversité végétale et Gestion des Écosystèmes Tropicaux à l’Université de Montpellier et AgroParisTech, j’ai effectué un stage de quatre mois, du 26 mars au 27 juillet 2018, au sein de l’Unité Mixte de Recherche Peuplements Végétaux et Bioagresseurs en Milieu Tropical (UMR PVBMT) sur l’île de La Réunion. Cette étude a pour objectif de mieux comprendre comment des espèces de bryophytes réagissent face à la dessiccation en réponse à de futurs changements climatiques dans la forêt de nuages (TMCF = Tropical Montane Cloud Forests) de l’île, à une altitude moyenne de 1300 m. Cet écosystème, caractérisé par la présence fréquente de brouillard, est très menacé par la hausse des températures et par la déforestation. Les bryophytes font parties des groupes de plantes les abondants dans ce type de forêt et contribuent ainsi à leur équilibre hydrique, d’où l’importance de leur étude.

Lire la suite

An international team of entomologists in La Réunion

A team of entomologists, Roger Kitching (Griffith University, Australia) and Beverley Kitching, Louise Ashton (University of Hong Kong), John Shillcok and Christophe Thébaud (University of Toulouse) spent a month in La Réunion to survey moths.

In the framework of the Divines Project (Feder) and a grant from National Geographic, this team surveyed moths in ten lowland rainforest sites on La Réunion (Island Biodiv plots) in collaboration with Dominique Strasberg. They will do it twice, once in April then in November 2018.

Collection of the moths by Louise Ashton and John Shillcok

Lire la suite

La Réunion, présentée à l'exposition "SPACED" - protected natural landscapes from above au Parlement européen

Se tient actuellement au parlement européen une exposition intitulée "SPACED - Protecting natural landscapes from above" dans laquelle un panneau est dédié à La Réunion. Alexandre WIEFELS, post-doc recruté via une mesure de financement FEDER Post-Doc/H2020, a réalisé ce panneau.

 

Panneau SPACED pour La Réunion (Wieffels, A. 2017)

Cette exposition sur le thème de la télédétection et des services écosystémiques est une production du projet H2020 Ecopotential ( www.ecopotential-project.eudont l'Université de La Réunion (UMR ESPACE-DEV, UMR PVBMT, UMR ENTROPIE) est partenaire, avec la collaboration du Parc National de La Réunion et de la Réserve Naturelle Marine de La Réunion.

Lire la suite

Stage de découverte à l'UMR PVBMT

Etudiante en troisième année de licence Sciences de la Vie et très intéressée par la botanique, j’ai souhaité réaliser un stage de deux semaines sur le terrain afin d’en apprendre davantage sur les projets menés par l’unité mixe de recherche Peuplements végétaux et bioagresseurs en milieu tropical (UMR PVBMT).

Lire la suite

A new moss record for La Réunion

 

Une espèce des régions montagneuses d'Amérique latine, Leptodontium stellatifolium, est reportée pour la première fois à La Réunion. C'est une disjonction géographique majeure.  L'espèce est ici illustrée et décrite à partir du matériel de La Réunion, et cette disjonction géographique considérable est discutée. Des explications à cette distribution sont suggérées. Une clé de détermination du genre Leptodontium pour la Réunion est proposée.

Illustration de Leptodontium stellatifolium par Patricia M. Eckel

Cette étude taxonomique est incluse dans le projet Net Biome, ANR moveclim.