Animation, culture, loisirs et sexualité chez la personne âgée

Séminaire du 24/11/2017 - Amphithéâtre Lacaussade

Animation, culture, loisirs et sexualité chez la personne âgée - 24/11/2017La Réunion tout comme la France hexagonale connaît une profonde transformation structurelle de sa population par classes d’âge, avec dans les années à venir, un accroissement du nombre de personnes âgées de 60 ans et plus. A cette transition démographique qui portera à 225 000 le nombre de personnes âgées de plus de 60 ans en 2030 à La Réunion, s’ajoute une transition épidémiologique qui s’exprime dans la transformation de maladies aiguës en maladies chroniques (cancer, affections respiratoires et cardiovasculaires chroniques, diabète…), sources d’incapacités. De plus, le vieillissement des personnes en situation de handicap et l’émergence de pathologies invalidantes à l’exemple de la maladie d’Alzheimer exigent la mise en place de réponses sanitaires, sociales et médico-sociales appropriées.

Mais le vieillissement ne peut être considéré comme l'âge de tous les renoncements. Il existe encore heureusement des élans, des pulsions, des besoins d’attention, de tendresse, qu’il faut reconnaître, accepter en leur accordant toute leur importance.

L’enjeu est donc de permettre au plus grand nombre de bénéficier d’une avancée en âge harmonieuse et réussie en mettant en œuvre tout ce qui peut contribuer à retarder la perte d’autonomie, qu’elle soit brutale ou progressive, au niveau individuel comme au niveau collectif.

Améliorer l’espérance de vie sans incapacité repose certes sur des données scientifiques de plus en plus nombreuses mais aussi et surtout sur une bonne connaissance des pratiques réalisées dans une dynamique proximale, adaptée aux particularités des contextes et des individus, qui représente le garant de l’efficacité.

Pour atteindre ces objectifs, l’angle d’attaque retenu pour ce séminaire consacré aux plaisirs, aux loisirs, à la santé et à la sexualité de la personne âgée privilégie l’information pour un mieux-être au travers des activités physiques, sportives, culturelles, artistiques et ludiques, une hygiène de vie et un accompagnement psycho-social.

C’est bien de la qualité de vie de nos aînés, candidats à un vieillissement réussi, dont il sera in fine question.

Michel Latchoumanin


Vous trouverez-ci-dessous :