Ivres de livres #1 Quelques insolites

Christopher Jolly (libre, via unsplash)

Parce qu'on n'est jamais mieux servi que par soi-même...? Avec "Ivres de livres", les BU de La Réunion vous proposent une série de billets pour promouvoir la lecture et les livres. Quelques expériences insolites, quelques images amusantes et des articles pour réfléchir au monde des livres et de l'édition.

Première livraison "Ivres de livres" : livres et lectures insolites

1) Vivre caché ? Un livre à lire avec un briquet

Pour rendre hommage au grand classique de Ray Bradbury sur la censure, l'équipe de graphistes nantais de SuperTerrain a conçue une édition thermosensible de Fahrenheit451 : le texte n’apparaît que sous l'effet de la chaleur...

https://platform.twitter.com/widgets.js

Fahrenheit451 est un grand livre de science fiction, disponible à la BU St Denis Droit-Lettres (rayon 810.20 BRAD 1 FA - à réserver et faire venir dans votre BU habituelle).  Pour rappel, le titre du roman évoque la température à partir de laquelle le papier prend feu. Dans cet univers totalitaire, les livres sont bannis et les pompiers les brûlent.

Ici, les graphistes renversent la situation en utilisant le feu pour révéler le texte caché du livre... : une édition qui déjoue la censure avec humour et habileté !

2) Conserver : numériser un livre géant

Déplacer le livre, le disposer sur la machine, en tourner les pages délicatement, lancer la prise de vue numérique pour photographier l'ouvrage sans en abîmer le précieux papier ni la reliure... Mais comment faire si le livre mesure près de 2 mètres de hauteur ? A projet inhabituel, réponse inhabituelle : Comment numériser l'atlas géant de Klencke ?  Le défi est relevé par la British Library qui vous propose sa réponse en images :

Le fameux Klencke Atlas, en position verticale

3) Voyager : l'ancêtre d'une liseuse numérique ? 

Idboox rapproche les époques et nous propose sa relecture amusée du passé avec cette ancienne "bibliothèque de voyage", portative, d'un notable anglais du XVIIe siècle, conservée à la bibliothèque de l’Université de Leeds, au Royaume-Uni. Tous les détails dans l'article d'Idboox : "On a peut-être trouvé l’ancêtre du Kindle ou des liseuses numériques."

Bibliothèque de voyage du XVIIe siècle, source : idboox.com

4) Editeurs et imprimeurs : des "livres fabriqués à les mains" 

Voici une maison d'édition qui propose des créations originales, faites à la main : les Editions "Derrière la salle de bain", à retrouver en images via Twitter et Instagram.

5) Pédaler tout en révisant ses livres à la bibliothèque ?
C'est le pari d'une bibliothèque de l'Université de Windsor : l'opération s'appelle "Ride & Read" et fait marcher... la tête et les jambes 🙂 Infos complètes ici.

Source : cbc.ca

6) Des poèmes sur des feuilles d'automne

Des feuilles d'arbres collectées sur le sol puis griffonnées de poèmes... pour être disséminées à nouveau dans des parcs new-yorkais : voici une expérience de partage toutes en teintes automnales, proposée par la graphiste Elena Zaharova et racontée par ActuaLitté dans ce billet.

Source : Actualitté

Et vous, avez-vous d'autres expériences de lectures insolites à partager ?

Bibliobus insolites

bibliobus BY Jorge Torres (CC BY-NC-ND 2.0)

bibliobus BY Jorge Torres (CC BY-NC-ND 2.0)

De part le monde, on fait circuler les livres et la lecture. Les bibliobus cheminent depuis de nombreuses années sur les routes de campagne de nos régions françaises. Et si on allait voir ailleurs.

Un peu d'histoire des bibliothèques itinérantes dans cet article sur le site ActuaLitté : La bibliothèque itinérante, un accès à la culture qui traverse les âges / Joséphine Leroy

Ile de Java

Kuda Pustaka est le cheval-bibliothèque sur l'île de Java. Avec Ridwan Sururi, son compagnon bipède, il parcourt les campagnes pour amener des livres aux enfants vivant dans les villages les plus reculés de l'île. Pour se faire connaître et se faire aider, Ridwan Sururi a ouvert un compte Facebook où il explique son projet de lutter contre l'illettrisme. Il a ainsi récolter des dons.

la photo de profil de Kudapustaka Gunung Slamet
Pour faire la connaissance de Ridwan Sururi et de son cheval-bibliothèque, retrouvez-les dans cet article paru sur la site Archimag :
"Mieux que le biblio-bus, le cheval-bibliothèque" / Bruno Texier (02/03/2016)

----------------------------------------------------------------------------

Etats-Unis

La Floating Library ou radeau-bibliothèque vous propose de lire sur l'eau. Cela se passe aux Etats-Unis sur l’Echo Park Lake (Los Angeles). Sarah Peters est à l'origine de cette idée. Elle voulait créer un espace de vie, de rencontre, de création autour du Cedar Lake de Minneapolis. L'idée a fait recette car elle s'exporte.

floating library_by_Sarah Peters _CC BY-NC 2.0

Si vous avez envie de lire au gré des flots, voici comment "Lire au milieu d'un lac dans un radeau-bibliothèque", article de Clément Solym paru sur le site ActuaLitté (03/03/2016)

-------------------------------------------------------------


A Madagascar

Un biblioPousse : une  bibliothèque itinérante en pousse-pousse, le moyen de transport local le plus répandu et l’emblême de la  jolie ville d’Antsirabe.

C’est un pousse bibliothèque itinérant accessible gratuitement aux enfants et adolescents des quartiers excentrés et donc plutôt défavorisés d’Antsirabe, qui n’ont pas accès aux livres en dehors de l’école, faute de moyens. Le BiblioPousse est en circulation depuis le 21 décembre 2010. Il fonctionne avec un tireur de pousse et une animatrice malgaches, et c’est un succès : une cinquantaine de lecteurs par quartier, en couvrant 10 quartiers (1 par demi-journée).

bibliopousse

Ce projet a fait l'objet d'un appel à don sur le site Kisskissbankbank.

Journée internationale de la lenteur : 21 juin

lenteurEt si nous prenions le temps...

  • ...de regarder l'herbe pousser
  • ...de suivre la route des nuages
  • ...d'écouter le vent
  • ...de relire des contes
  • ...de savourer le moelleux d'un coussin

Ce mardi 21 juin 2016 est l'occasion de célébrer la lenteur. Ce sont nos cousins québécois qui sont à l'origine de cette journée (la 1ère a eu lieu en 2001).

Nous ne pourrons pas nous rendre à Montréal mais le programme de la journée donne quelques idées pour faire de cette journée, une journée lente et belle.

Célébrons aussi la musique.

J'ai 114 ans... qui suis-je ?

200px-Question_dropshade.svg

 

 

"J'ai 114 ans
Je me renouvelle chaque semaine,
en pavé ou en pixels.
On me voit partout :
dans les tribunaux, à la fac
...et même au cinéma

Rouge comme mon père,
identiques dans nos caractères,
pourtant moins rigide et moins cher,
à la fac, j'ai de quoi plaire.

Indispensable à votre activité,
enrichi, mobile et connecté
pour l'expert, je suis toujours
d'actualité."

QUI SUIS-JE ???

Que se passe-t-il derrière les portes d'une BU fermée pour inventaire ?

bus_exterieur

Que se passe-t-il en BU Sciences quand elle ferme ses portes durant 5 jours pour effectuer une mystérieuse opération : le récolement ?

 

Derrière ce vocable technique, se cache tout simplement un travail d'inventaire effectué à peu près à la même époque par de nombreux magasins de l'île. Armée de scanners portatifs, toute l'équipe "lit" les codes-barres des quelques 29000 documents que la bibliothèque abrite.

A quelle fin vous direz-vous peut-être ?
Pour des raisons de fiabilité des informations fournies aux publics : en vérifiant ses collections, la BU peut constater si des documents d'une autre BU ont été rangés par erreur sur ses rayonnages, si certains ouvrages ont été déclassés ou si d'autres ont disparu.
Ainsi, elle réalise un travail de nettoyage de son catalogue qui permet de garantir au public que lorsqu'un livre ou un DVD est indiqué comme disponible en BU Sciences il pourra le trouver sur les tablettes !

La fermeture est aussi une occasion rêvée de procéder à des mouvements de collections, à des réaménagements des espaces... non pas dans l'intention de perturber les repères des étudiants lors de la rentrée, mais au contraire pour rendre plus accessibles, plus aérées les collections. Cette année, nous avons ainsi réorganisé les collections de plusieurs disciplines des 2 niveaux suite au transfert à l'ESPE, en novembre dernier, des manuels d'enseignement secondaire et des ouvrages de préparation au CAPES.

Enfin, ce temps de fermeture offre un moment d'échanges autour des projets à lancer dans l'année et à réaliser... lors du récolement 2015 par exemple !