Peurs alimentaires : sélection de lectures des @bu974

 

A l'occasion de l'exposition présentée à la BU Sciences

(15 octobre-15 novembre 2018)

sur les "Peurs alimentaires",

les Bibliothèques de l'Université de La Réunion vous proposent une sélection de livres et de DVD

 

 

Sélection de livres et DVD (à emprunter ou réserver)

Livres à lire en ligne à la BU ou chez vous

Articles

  • A toutes les sauces : le bio, un business comme les autres / Thibaut Schepman, Pierre Lecrenier In « La revue dessinée », n°19, printemps 2018

Bonne lecture

Pour voir l'exposition des dessins de Delphine Ciolek, c'est ici :
BU Saint-Denis Sciences
Campus du Moufia

15 avenue René Cassin
97400 Saint-Denis
Tél. Accueil : 0262 93 86 04
Horaires : du lundi au vendredi de 8h à 19h et le samedi de 12h à 16h

 

 

 

Peurs alimentaires à la BU Saint-Denis Sciences

 

Du 15 octobre au 15 novembre 2018

la BU Saint-Denis Sciences présente l'exposition

"Peurs alimentaires"

dessins de Delphine Ciolek

 

Vernissage :
lundi 22 octobre 2018 à 17h

 

 

Sur l’œuvre :

Le projet de loi sur l’agriculture et l’alimentation vient d’être adopté par le Parlement le 2 octobre dernier. Les 5 500 amendements déposés par les députés n’auront pas suffi à rayer du menu le glyphosate, la souffrance animale ou encore le catalogue de 338 additifs alimentaires autorisés… Je n’ai pas attendu que le débat sur l’alimentation soit mis sur la place publique pour m’en emparer, car il me vient souvent l’idée de jouer les Sherlock Holmes lorsque sonne l’heure du repas.

Prenons ce plat porté aux nues depuis une dizaine d’années : le burger. Je suis tentée de fermer les yeux sur les ingrédients qui le constituent pour uniquement en goûter les saveurs et textures… Mais c’est plus fort que moi : les souvenirs de mes études en agronomie et agro-alimentaire remontent à la surface… D’où vient ce pain ? Quelle farine a été utilisée ? Quel blé : agriculture intensive employant des pesticides à tour de bras, raisonnée ou bio ? Quelles conséquences pour ma santé, pour l’environnement ? Avec mes questions à tiroirs, je pourrais finir par manger un burger complètement froid… Aussi, plutôt que de m’inquiéter à tous les repas jusqu’à me rendre malade, je ne me laisse pas dominer par ces peurs alimentaires, je les dessine !

La série des 15 dessins « Peurs alimentaires » illustre au feutre les interrogations qu’évoquent pour moi quelques produits alimentaires de base. La ligne est claire, reprenant le code des schémas en biologie, avec des annotations. Ce type de représentation ne cherche pas à montrer la réalité dans ses moindres détails, contrairement au dessin d’observation, il exprime ici une volonté de démonstration : l’acte de manger n’est pas banal, il est issu d’un combat entre les peurs portant sur l’origine des produits et leur mode de production, la nécessité de s’alimenter et le plaisir de manger.

Sur l’artiste :

Née en 1980 à Metz, Delphine Ciolek a vécu en Lorraine, en Bretagne, au Canada et à Paris, avant de se fixer à La Réunion où elle travaille aujourd’hui dans le milieu de la pêche. Ses études d’ingénieure agro-halieute et ses nombreux voyages lui ont permis de développer sa réflexion sur les différents modes de vie et de consommation dans le monde, dont elle témoigne à travers ses dessins.

 

Exposition "Entre les lignes de Noirs et Blancs"

Du 20 septembre au 2 novembre 2018, la Bibliothèque Universitaire Saint-Denis Droit-Lettres est fière de vous présenter l'exposition "Entre les lignes de Noirs et Blancs".

Vernissage le jeudi 20 septembre à 18h en présence de Karl C. Kugel et Marlène Tolède.

Vous découvrirez les mises en vue de l'ouvrage "Noirs et Blancs. esquisses de Bourbon" (1847) de Gustave Oelsner-Monmerqué par Karl C. Kugel, photographe et créateur visuel.

.

Gustave Oelsner-Monmerqué arrive à Bourbon en 1842. Abolitionniste, il fonde l'Institut Colonial pour l'instruction des libres de couleur et se dépense sans compter pour apporter sa pierre à l'abolition de l'esclavage.

Après un retour compliqué à Paris en 1845, il s'installe en Allemagne d'où il continuera son combat en faveur de l'émancipation des esclaves sous forme littéraire. Ainsi est né, à la fin de l'année 1847, le roman Schwarze une Weisse. Skizzen aus Bourbon (Noirs et Blancs. Esquisses de Bourbon). La première partie, prépubliée dans plusieurs magazines, décrit la traite négrière entre Zanzibar et Bourbon. Dans la seconde partie, intitulée Vie coloniale, l’auteur expose les rapports entre les Noirs, les esclaves, et les Blancs, leurs propriétaires. Le livre − redécouvert il y a quelques années et traduit par Marlène Tolède, Gabriele Fois-Kaschel et Julie Dumonteil − a été coédité en 2014 par l’Université de La Réunion (centre de recherches DIRE) et le Musée historique de Villèle dans la Collection Patrimoniale Histoire. En 2017, paraît une réédition, enrichie d'images, œuvres de Karl Kugel.

.

Karl C. Kugel est né à Paris, il vit à La Réunion depuis 1990. Photographe, créateur visuel, il a été lauréat de plusieurs prix et bourses. Ses photographies sont présentes  dans de nombreuses collections publiques. L'Espace Océan Indien de la BU Droit-Lettres de l'Université de La Réunion possède par exemple plusieurs portefolios. Karl Kugel a engagé une recherche en action sur  la relation "création visuelle et pratiques vivantes" et réalisé de vastes projets comme Récits des corps (1997-2002), Camp Calixte (2003),  Service Makwalé (2002 - 2005), Et les engins vont Retourner la terre (2004),  Contre-Feu(x) (2014), Le Ron Baobab (2016) Le Ron Ker saignant (2017). Il travaille depuis une quinzaine d'année sur les liens immatériels entre La Réunion, l'Océan Indien et le Mozambique et a créé le jardin de la mémoire sur l'Île du Mozambique dans le cadre du programme UNESCO de "La route de l'esclave".

"Quand Jean Barbier, le conservateur du Musée historique de Villèle, m'a proposé d'illustrer Noirs et Blancs. Esquisses de Bourbon, le roman de Gustave Oelsner- Monmerqué, j'avais lu quelque temps auparavant l'ouvrage.
J'avais été emporté par ce roman qui se déploie entre la côte est africaine et l'île Bourbon, quelques années avant l'abolition de l'esclavage. J'ai toujours été touché par des auteurs qui, au travers d'un récit romanesque,  offrent au lecteur une représentation minutieuse de la vie sociale et donnent ainsi une image plus précise et plus complexe de leur temps."
Karl C. Kugel

.

Exposition en place du 20 septembre au 2 novembre 2018
Vernissage le jeudi 20 septembre à 18h
Entrée libre et ouverte à tous.
Salle d'exposition de la Bibliothèque Universitaire Saint-Denis Droit-Lettres
Campus du Moufia
Du lundi au vendredi de 7h30 à 19h et le samedi de 8h à 12h

C'est la rentrée pour les expositions dans vos @bu974

ART By Gabriel Millos_Flickr_CC BY-SA 2.0

 

Tout au long de l'année universitaire, les BU de l'Université de La Réunion habillent leurs murs de façon artistique.

 

 

 

3 expositions sont actuellement en cours :

  • Créationmosaïc : à chacun son style

Claire Tomietto et ses élèves nous font découvrir leur univers coloré inspiré par la mosaïque.
L'exposition est programmée à la BU Tampon du 20 août au 22 septembre 2018.
Vernissage : vendredi 30 août 2018 à 17h
La galerie est ouverte au public du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30 et le samedi de 8h à 12h.

  • L'Université de La Réunion en images

Exposition photographique pour découvrir les campus sud et nord depuis 1982 jusqu'à aujourd'hui.
C'est à la BU Saint-Denis Droit-Lettres du 16 août au 15 septembre 2018.
La BU est ouverte du lundi au vendredi de 7h30 à 19h et le samedi de 8h à 12h.

  • Carnets de voyage

D'après le livre : "Carnets de voyage, mode d'emploi", d'Antonia Neyrins (Éditions Sépia).
Il n’est pas nécessaire d’entreprendre de grands voyages pour réaliser des carnets : un billet de train ou un ticket de train, de métro, sont souvent suffisants.
L’auteur « carnettiste» chevronné, nous fait partager sa passion et nous ouvre sur la création et le merveilleux.
C'est à la BU Saint-Denis Sciences du 27 août au 30 septembre 2018.
La BU est ouverte du lundi au vendredi de 8h à 19h et le samedi de 12h à 16h.

 

 

Marathon photo 2018 : expo à la BU Saint-Denis Sciences

Exposition des photographies des lauréats du Marathon PhotoRaid 2018
à la BU Saint-Denis Sciences du 12 juin au 20 juillet 2018.

Le Marathon PhotoRaid 2018 s'est déroulé sur 24 heures du mardi 3 avril au mercredi 4 avril autour de 10 thèmes.

Le jury a retenu 11 photographies pour les 10 thèmes. Il affiche son coup de coeur pour 3 photographies hors concours.

  • Nous vous rappelons les thèmes :

jour : Il était une fois | FéminUN | Ombre | RedDengue : Raid Dingue : Raide Ding | Lontan
nuit : La nuit je mens (Alain Bashung) | Colère | Vide | Toi...Moi | Nuit blanche

PhotoRaid 2018 a été initié et réalisé par des collègues de l'UFR Sciences et Technologies en partenariat avec le Service Art & Culture et la BU Saint-Denis Sciences.

Merci et félicitations à tous les participants, étudiants et personnels.

Cette exposition a été présentée à l'UFR Sciences et Technologies du 15 mai au 9 juin 2018.