Des romans scientifiques pour vos vacances

La BU Saint-Denis Sciences a acheté en 2018 des romans scientifiques. Il est encore temps pour vous de venir les emprunter pour vos vacances. Voici la sélection des bibliothécaires :

Vacances d'hiver austral 2018 : empruntez en quantité illimitée

 

 

Marathon photo 2018 : expo à la BU Saint-Denis Sciences

Exposition des photographies des lauréats du Marathon PhotoRaid 2018
à la BU Saint-Denis Sciences du 12 juin au 20 juillet 2018.

Le Marathon PhotoRaid 2018 s'est déroulé sur 24 heures du mardi 3 avril au mercredi 4 avril autour de 10 thèmes.

Le jury a retenu 11 photographies pour les 10 thèmes. Il affiche son coup de coeur pour 3 photographies hors concours.

  • Nous vous rappelons les thèmes :

jour : Il était une fois | FéminUN | Ombre | RedDengue : Raid Dingue : Raide Ding | Lontan
nuit : La nuit je mens (Alain Bashung) | Colère | Vide | Toi...Moi | Nuit blanche

PhotoRaid 2018 a été initié et réalisé par des collègues de l'UFR Sciences et Technologies en partenariat avec le Service Art & Culture et la BU Saint-Denis Sciences.

Merci et félicitations à tous les participants, étudiants et personnels.

Cette exposition a été présentée à l'UFR Sciences et Technologies du 15 mai au 9 juin 2018.

Portraits de bibliothécaires - Jérémy

 

Les Bibliothèques de l'Université de La Réunion proposent, via des billets de blog, de découvrir ou redécouvrir leur personnel et leurs missions.
Vous aviez déjà pu faire la connaissance de certains d'entre eux. Ce mois-ci, c'est Jérémy qui se prête au jeu de l'interview !

Bonjour Jérémy, peux-tu te présenter ?
Jérémy J. : Bonjour, je m'appelle Jérémy et je travaille en bibliothèque depuis 11 ans. Contractuel pendant de nombreuses années en bibliothèque universitaire, j'ai ensuite connu la lecture publique en intégrant les bibliothèques de la Ville de Paris. Cette expérience a duré 2 ans et j'ai souhaité revenir en bibliothèque universitaire car j'ai une préférence pour le travail en milieu académique qui offre un cadre professionnel plus outillé et équipé que la fonction publique territoriale.

Je travaille depuis septembre 2017 à la BU Sciences (Université de La Réunion). J'ai vécu à La Réunion quelques années de mon adolescence (entre 11 et 14 ans) et j'ai senti que c'était le moment de revenir sur cette île. Un nouveau poste est toujours dynamisant d'autant plus dans un contexte géographique particulier.

Quelles sont tes missions actuelles ?
J. : Mes missions se répartissent en 2 axes : d'un côté, la gestion de collections dans plusieurs domaines des sciences ; d'un autre côté, le signalement national des thèses soutenues à l'Université de La Réunion.
Le travail sur les collections a été en grande partie consacré au changement de cotation en Dewey. Par ex. l'informatique qui était dans la cote 61 se retrouve dans la cote 0.

Quels sont les aspects du métier qui te donnent le sourire ?
J. : Le besoin de voir les usagers et de les connaître plus. Il est important d'être à leur écoute pour leur apporter ce dont ils ont besoin. Les rencontrer dans le cadre de formations (C2i, Pix) me semble indispensable pour lier ce contact nécessaire.
Le public des Doctorants représente pour moi un public à accompagner vers lequel les bibliothécaires peuvent déployer des boîtes à outils et des services pour les aider à bien mener leur sujet de thèse.

Travailler sur le signalement des thèses me permet d'avoir une ouverture sur des champs de recherche très riches qui représentent le positionnement de l'Université de La Réunion (biologie marine, créolité, textes et cultures de l'océan Indien).
J'ai un intérêt pour la musique réunionnaise véhiculée par Jean Albany, Alain Peters ou René Lacaille.

Cela te donne-t-il l'envie de pousser la chansonnette ?


Je joue assez peu avec ma voix mais avec de vrais instruments. La basse électrique a fait le voyage avec moi jusqu'à La Réunion mais la contrebasse n'a pas traversé les mers. Je souhaite participer à des ateliers musicaux. La rencontre avec Kiki Mariapin, bassiste et créateur de Sabouk, m'ouvre de nouveaux territoires sonores

 

 

 

Et si tu fais un petit bilan de ton métier
Je peux dire que je suis attaché à une qualité du service public. Celui-ci était très exigeant en lecture publique mais à la fois stimulant (offre documentaire et publics variés). On est toujours en mouvement.
En bibliothèque, on fait beaucoup de choses et on se trompe parfois mais ce n'est pas grave, on recommence avec autre chose.

Je roule en roller pour rester dans le mouvement.

 

 

Expo photo du collectif EEA VulPaRE 2016 à la BU Sciences

Du 9 au 30 avril 2018, la BU Sciences expose les photos du collectif EEA VulPaRE 2016 pour un "Voyage des regards pluridisciplinaires - Toliara Madagascar 2016"

Le Collectif photographique EEA VulPaRE 2016 est une initiative de deux participants - Mickaël Uger et Isabel Urbina-Barreto - de la 2ème Ecole d'été australe interdisciplinaire sur la Vulnérabilité du Patrimoine Récifal qui s'est déroulée à Toliara (Madagascar) du 7 au 18 novembre 2016.

Dans le but de valoriser l'expérience humaine et professionnelle, les réalisateurs souhaitent montrer la diversité des visions au sein du groupe de scientifiques qui abordent un même sujet : le patrimoine récifal.

Cette exposition rassemble 31 photographies des auteurs issus de différentes disciplines (biologie, écologie, droit, anthropologie, économie, géographie) prises au cours des activités de terrain réalisées dans le sud-ouest de Madagascar.

C'est un voyage dans une nouvelle démarche d'apprentissage par la recherche interdisciplinaire.

La BU Sciences, c'est ici :
Campus du Moufia
15 avenue René Cassin
97400 Saint-Denis
Tél. Accueil : 0262 93 86 04
Horaires : du lundi au vendredi de 8h à 19h / le samedi de 8h à 12h

 

BU des Sciences : mais où est ce livre sur la génétique des populations *?

La BU des Sciences vous remercie de votre patience ! Les collections de BIOLOGIE, BOTANIQUE et ZOOLOGIE sont réorganisées, rangées et vous allez vite vous y repérer.

Chaque ouvrage des rayons est passé entre les mains de l'équipe de la BU des Sciences : il a été recoté et, si c'est un manuel de cours ou un ouvrage de vulgarisation, il affiche désormais clairement son année d'édition.

Vous cherchez l'édition la plus récente? Elle vous sautera aux yeux avec son nouvel habillage.

Vous étiez perdus dans l'organisation de la collection? Nous en avons appliqué une plus claire, que vous retrouverez affichée à l'avant des rayons.

* La génétique des populations? Elle a enfin sa place bien à elle, entre les livres sur la génétique et ceux consacrés à la biologie évolutive et à l'évolution. Trouvez-là en 576.58

Collections recotées, élimination d'ouvrages trop anciens, meilleure visibilité : voilà ce qui était en jeu et explique le flou provisoire dans les collections ces dernières semaines.

Autre nouveauté : les EXCLUS DU PRÊT ont disparu des ces rayons. L'immense majorité des ouvrages est empruntable pour les durées habituelles et une toute petite partie est consultable sur place ou empruntable une semaine.

C'est désormais au rayon de la CHIMIE que les choses bougent...