La BU Droit-Lettres fête la danse

Le mois de mai inspire la créativité tout autour de la culture : la poésie, le cinéma, la musique à travers des festivals un peu partout en France et dans le monde.

A cette occasion, la BU Saint-Denis Droit-Lettres et le SUAPS vous proposent de fêter la danse.

Programme :

  • Exposition "A chaque danse ses histoires" du 2 au 31 mai 2018
  • Des ateliers d'initiation : hip-hop, salsa, danse orientale, modern jazz et danse sportive.
  • Des happenings

 

Les initiations auront lieu de 15h à 16h en salle d'exposition de la BU Droit-Lettres :
  • mercredi 2 mai : Dancehall
  • vendredi 11 mai : Hip-hop
  • mardi 15 mai : Dancehall
  • jeudi 17 mai : Danse orientale
  • mardi 22 mai : Kizomba
  • mercredi 30 mai : Salsa

Ateliers gratuits. Inscription à l'accueil de la BU.

 

La  danse à travers les médias dans la presse mais également sur la chaîne ARTE qui nous propose dans le cadre de ses émissions « Entrez dans la danse ! » A voir, à découvrir en mettant à l’honneur les grands noms de la danse à travers : danses classiques, chorégraphies contemporaines, battles de danses Hip-Hop, Charleston, Swing, etc … pour vous permettre d’observer le mouvement et le langage du corps sur toutes ses formes.

Il y en aura pour tous les goûts.

CC0 - Pixabay

La danse exprime au plus profond de notre corps et de notre esprit une sensation de bien-être, une liberté de mouvement mais également une sensualité que l’on retrouve dans la danse indienne et orientale.

Voici 2 liens pour approfondir vos connaissances sur cet art d’Anne-Laure Garrec. (chercheuse en histoire de l’art)

La danse se raconte également par l’art-thérapie. Discipline thérapeutique qui  pratique l’expression corporelle  en lien avec la psychothérapie.

Et pour finir la danse est à elle seule tout un poème.

La danse est le plus sublime,

le plus émouvant,

le plus beau de tous les arts,

parce qu’elle n’est pas une simple traduction ou

abstraction de la vie ;

c’est la vie elle-même.

Poème de Henry Havelock Ellis (médecin et psychologue britannique)

 

Afin de compléter cet article, nous avons à votre disposition sur place toute une bibliographie non exhaustive concernant ouvrages, DVD & articles de presse à la BUDL et nous remercions également la BU Tampon pour le prêt de ces documents.

 

Article rédigé en collaboration avec Sylvie Mastaglie, chargée du fonds Arts de la BU Saint-Denis Droit-Lettres

 

 

Portraits de bibliothécaires - Emma

La Bibliothèque Universitaire de Droit-Lettres-Océan Indien (BUDLOI) vous propose, via des billets de blog, de découvrir ou redécouvrir son personnel et ses missions.
Vous aviez déjà pu faire la connaissance de certains d'entre eux. Ce mois-ci, c'est Emma qui se prête au jeu de l'interview !

 

Bonjour Emma. Peux-tu te présenter ?
Emma C. : Bonjour, je m'appelle Emma et je suis arrivée récemment à la Bibliothèque Universitaire Droit-Lettres-Océan Indien, en janvier 2018, sur un poste divisé en deux grandes missions principales : d'une part la formation des usagers, de l'autre l'aide au développement de l'archive ouverte de l'Université de la Réunion (HAL-Réunion).

Avant de revenir sur tes missions actuelles, peux-tu nous présenter brièvement ton parcours ?
E. : Je ne me suis pas tout de suite dirigée vers les métiers de la documentation puisque j'ai d'abord passé une licence de littérature comparée à l'Université de La Réunion. Ce n'est qu'en 2013 que je me suis spécialisée en passant le Diplôme d’Établissement "Cadre opérationnel de la Documentation et des Bibliothèques" à l'ENSSIB de Lyon.
Après ce D.E, je suis revenue à la Réunion et j'ai obtenu un poste de Documentaliste au Parc National de La Réunion à la Plaine des Palmistes. J'y suis restée 2 ans avant de rejoindre la BUDLOI.

Le Centre de ressources documentaires du Parc National de La réunion

Quelles étaient tes missions au Parc National ?
E. : C'était plutôt un mélange entre communication et documentation avec beaucoup de relationnel. Il était essentiel d'être capable d'aller vers les gens. Je travaillais en lien avec les chercheurs de l'établissement qui avaient un gros besoin de veille. Je réalisais, par exemple, des revues de presse sur les thématiques du parc: la biodiversité, la faune/la flore, les parcs nationaux,...

Pour en revenir à tes missions actuelles en BUDLOI : pourrais-tu nous dire concrètement ce que tu fais ?
E. : Concernant le volet formation, je participe à la création des formations. Les thématiques sont variées. Par exemple, nous construisons en ce moment une formation à destination des doctorants sur le thématique du Droit d'Auteur. Je fais bien sûr également partie de l'équipe des formateurs et j'assure moi-même certaines séances.
Côté archive ouverte, je participe au référencement des publications scientifiques des chercheurs de l'Université de La Réunion. Cela permet d'offrir au chercheur une visibilité, de valoriser son travail et de le faire connaître. Nous constatons d'ailleurs que les étudiants sont très demandeurs de ce type de publications.
A côté de cela, je participe également au service public et aux chantiers divers de la bibliothèque (le chantier Dewey par exemple).

Qu'est ce que tu aimes dans ton métier  ?
E. : J'aime le contact avec les gens. Et c'est ce qui se passe sur mon poste actuel car j'occupe des fonctions où le relationnel est primordial. Il faut oser aller au contact. De façon général j'aime les missions axées communication/pédagogie.

Et en dehors du travail ?
E. : Et bien justement, j'en profite surtout pour être ... dehors ! J'aime la randonnée et les voyages. Je suis également passionnée par l'illustration et la bande dessinée. C'est pourquoi j'ai intégré l'association locale de Bande dessinée "Le Cri du margouillat" il y a quelques années. Et il m'arrive de pouvoir mixer tout cela en réalisant des carnets de voyages !

Concert dessinée à l'occasion du festival Rock à la Buse à la Cité des Arts, en compagnie d'autres membres de l'association du Cri du margouillat. (Moniri M'BAE, Michel FAURE)

La BUDL-OI teste ... le prêt/retour dans le hall

Du 26 mars au 7 avril, il y aura du changement en BU Droit-Lettres-Océan Indien !

Vous êtes nombreux à nous avoir fait part de votre souhait de pouvoir emprunter et rendre vos ouvrages dans le hall de la BU, sans avoir à monter dans les étages.
Soucieuse de répondre à vos besoins, la bibliothèque souhaite donc tester pendant 2 semaines le principe d'un guichet "toutes opérations" directement dans le hall.

Concrètement pendant cette période :

  • Hall de la BU :
    La guichet unique : pour toutes vos opérations. Prêt, retour, inscription, aide à la recherche et renseignement divers
  • 1e étage :
    Un point info : pour vous aider à vous repérer, à faire une recherche ou à utiliser nos services
  • Toute la BU :
    Des bibliothécaires à votre service !

Cette nouvelle organisation est un test, nous comptons sur vous pour nous donner votre avis.
Plusieurs moyens :
- un tableau j'aime/j'aime pas dans le hall de la BU ;
- l'adresse mail : designtabu@univ-reunion.fr
- le sondage Facebook

Journée internationale de la FRANCOPHONIE : 20 mars 2018

« La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage qu’on l’aime de toute son âme et qu’on est jamais tenté de lui être infidèle ». Anatole France

Petit rappel de ce qu’est la francophonie aujourd’hui :

A travers ses collections, la BU Droit-Lettres-Océan-Indien s’engage dans cette mission de valorisation en vous proposant un fonds :

- linguistique : Langue française

-  littérature francophone :

  • études sur la littérature francophone
  • Œuvres d'écrivains d’expression française de différents pays.
    • Auteurs africains d’expression française          : cote AFR840...
    • Auteurs arabophones d’expression française   : cote ARA840…
    • Auteurs asiatiques d’expression française        : cote ASI840…
    • Auteurs belges d’expression française              : cote BEL840…
    • Auteurs canadiens d’expression française        : cote CAN840…
    • Auteurs des Caraïbes d’expression française   : cote CAR840…
    • Auteurs suisses d’expression française            : cote SUI840…

Cette sélection bibliographique peut être enrichie des collections francophones  des autres BU du réseau.

Afin de compléter ces listes (non exhaustives), vous pouvez nous soumettre vos suggestions (titres, auteurs…) via notre site Web, rubrique Suggérer un achat

Pour terminer cette séquence Francophonie :

Belle francophonie.

 

Exposition : "Les bûchers de la discorde"

Du 21 mars au 27 avril 2018, la Bibliothèque Universitaire Droit-Lettres-Océan Indien a le plaisir de vous présenter l'exposition "Irlande du Nord 2009-2017 : Les bûchers de la discorde", une exposition photographique de Mme Renée Tosser.

En Irlande du Nord, des bûchers “loyalistes” sont érigés et brûlés chaque année avant la grande marche orangiste du 12 juillet. Les 40 photos présentées dans cette exposition ont été prises entre 2009 et 2017 par Renée Tosser, maître de conférences au Département Anglais de l’Université de La Réunion et Docteur en Civilisation Irlandaise et témoignent du clivage toujours très présent entre les deux communautés d'Irlande du Nord.

Mardi 17 avril 2018 - 18h :
Présentation suivie d'un échange convivial autour d'un cocktail avec Mme Tosser.
Entrée libre et ouverte à tous.

Pour en savoir plus :

Le conflit nord-irlandais en littérature :

  • Les cendres d'Angela : une enfance irlandaise / Frank McCourt ; trad. de l'américain par Daniel Bismuth. Paris : Belfond, 1997
  • Academy street : roman / Mary Costello ; traduit de l'anglais (Irlande) par Madeleine Nasalik. Paris : Edition du Seuil, DL 2015, cop. 2015

En ligne :

 

Crédit Photos : Mme Renée Tosser