L'Open access dans le mille

illustration

Darts | Julien Mangez | CC by-nc-sa

Du 24 au 30 octobre se déroulera la semaine internationale de l'Open access, l'occasion de promouvoir le libre accès aux publications scientifiques dans les universités du monde entier.

L'open access est le fait de mettre à disposition immédiatement, gratuitement et en ligne les résultats de la recherche scientifique financés sur fonds publics. Ce mouvement, initié par les chercheurs eux-mêmes, a plus de 20 ans aujourd'hui et ne cesse de se développer dans le monde académique grâce aux initiatives individuelles (The cost of Knowledge du médaillé Fields Tim Gower) ou aux lois nationales en faveur de la libre circulation des écrits scientifiques (Allemagne, Italie, Royaume-Uni, Argentine et plus récemment France).

L'objectif est toujours le même : rendre accessible les résultats de la recherche en les exposant dans des bases de données publiques (appelées Archive ouverte). Et ainsi lever la barrière économique, les revues scientifiques étant généralement très couteuses.

HAL-Réunion est l'archive ouverte de l'Université de La Réunion, elle contient plus de 5500 références et s'approche rapidement des 1000 publications en texte intégral.

De nombreux ateliers auront lieu au sein même des laboratoires de l'Université pour échanger sur la crise de l'édition scientifique et les pistes alternatives, accompagner les chercheurs lors du dépôt de leur publication et ainsi franchir ensemble la barrière symbolique des 1000 publications en texte intégral sur HAL-Réunion

Venez nombreux !

Calendrier des ateliers :

  • lundi 24 octobre
    • 10h-12h : LACy
    • 13h-15h : LGSR
  • mardi 25 octobre
    • 16h30-17h30 : LCF
    • 17h30-18h30 : DIRE
  • jeudi 27 octobre
    • 10h-12h : IRISSE (Campus du Tampon)
  • vendredi 28 octobre
    • 11h-13h : OIES
  • vendredi 4 novembre
    • 15h-16h30 : ICARE (ESPE)

 

 

HAL-Réunion et Open access : une actualité dense

23987077863_b164de407d_zL'actualité est dense sur le projet d'archive ouverte de l'Université aussi bien au niveau local que national.

La production scientifique de l'Université de La Réunion de la période 2008-2014 est désormais signalée sur HAL-Réunion. Vous retrouverez sur l'archive toutes les références des articles, chapitres de livre ou actes de colloques signés par nos chercheurs. Près de 5100 publications sont ainsi recensées démontrant le dynamisme et la diversité de la recherche scientifique réunionnaise.

Preuve de l'engagement de l'Université dans le mouvement de l'open access, à partir de 2016, les publications déposées dans HAL-Réunion seront prises en compte dans la répartition des crédits Recherche. Autre geste fort, l'évolution des dépôts sur la plateforme constituera l'un des jalons du prochain contrat d’établissement.

Pour faciliter la mise en place de la politique Open access de notre Université, chaque laboratoire dispose d'un référent HAL, relais entre le chef de projet et les chercheurs mais aussi premier conseil auprès de ses collègues.

De courts tutoriels vidéo (Créer un compte, Déposer une publi, Quelle version déposer ?) sont disponibles sur le site web du Pôle Recherche pour vous lancer dans le dépôt d'article sur HAL-Réunion. Si vous rencontrez le moindre problème sur HAL-Réunion ou si vous avez simplement une question, une adresse mail unique est à votre disposition :

L'actualité de l'Open access au niveau national n'est pas moins riche et pourrait être la plus décisive.

Le Haut conseil de l'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur (HCERES, organisme remplaçant l'AERES) envisage la possibilité de prendre en compte les dépôts d’article en archive ouverte lors des campagnes d'évaluation des laboratoires (annonce faite lors de la Réunion annuelle des directeurs de BU et du secteur de l’IST en novembre 2015).

Enfin, l'Assemblée nationale a adopté en première lecture l'article 17 du projet de loi numérique sur le libre accès aux résultats de la recherche scientifique (les discussions parlementaires sur cet article sont disponibles en ligne). Cet article résout le problème épineux du dépôt en archive ouverte : la cession d'une partie des droits des auteurs à l'éditeur qui publie les travaux. Suite à la signature du contrat entre éditeur et auteur, ce dernier perd le plus souvent la possibilité d'utiliser sa publication comme il l'entend. L'article 17 rectifie ce déséquilibre en proposant aux auteurs de disposer de leur article après une période d'embargo de 6 mois pour les sciences dures et 12 mois pour les sciences humaines et sociales.

Art. L. 533-4. –
I. – Lorsqu’un écrit scientifique, issu d’une activité de recherche financée au moins pour moitié par des dotations de l’État, des collectivités territoriales ou des établissements publics, par des subventions d’agences de financement nationales ou par des fonds de l’Union européenne, est publié dans un périodique paraissant au moins une fois par an, dans des actes de congrès ou de colloques ou dans des recueils de mélanges, son auteur dispose, même après avoir accordé des droits exclusifs à un éditeur, du droit de mettre à disposition gratuitement dans un format ouvert, par voie numérique, sous réserve de l’accord des éventuels coauteurs, toutes les versions successives du manuscrit jusqu’à la version finale acceptée pour publication, dès lors que l’éditeur met lui-même celle-ci gratuitement à disposition par voie numérique et, à défaut, à l’expiration d’un délai courant à compter de la date de la première publication. Ce délai est de six mois pour une publication dans le domaine des sciences, de la technique et de la
médecine et de douze mois dans celui des sciences humaines et sociales. Un délai inférieur peut être prévu par un arrêté du ministre chargé de la recherche pour certaines disciplines ou familles de disciplines.

Les termes barrés sont les dispositions retoquées suite à un amendement de députés. Avant son passage au Sénat, l'article 17 ne concerne donc plus les actes de colloques ou les recueils de mélanges (chapitre de livre). Il faudra attendre la fin de la navette parlementaire voire les décrets d'application pour connaître les contours définitifs de cette loi.

Crédit photo : SDASM Archives - Atlas Negative Collection Image

Restez connectés avec vos BU

AlexanderPfeiffenberger_eBooks_CC-BY_240

Travaillez de chez vous comme à l'université. Les abonnements numériques souscrits par les bibliothèques sont accessibles de partout : connectez-vous avec vos logins ENT et profitez des livres et revues en ligne de Springer, Wiley, Elsevier, Cairn, etc.

Suivez l'actualité des BU en ligne : Blog des BU | Facebook BU | Twitter BU
Pour rester informés des nouveautés en matière de documentation, revues en ligne, actualités de l'édition scientifique ou des services pratiques des bibliothèques de l'université de La Réunion, vos BU proposent différentes options : passage en revue.

  • Newsletter : recevez l'actualité des bibliothèques par email. Abonnez-vous au blog des BU pour être notifiés par email des nouvelles publications : nouvelle expo, nouveau test d'un abonnement numérique (revues ou livres en ligne),veille sur l'actualité des publications scientifiques, sélection de lectures, etc. blog_abonnement
  • Flux RSS : ajoutez notre flux RSS dans votre application RSS habituelle
  • Facebook:  tapez dans le moteur Facebook : BU Université de La Réunion
  • Twitter : suivez @bu974

fb_icon_325x325 Twitter_logo_blue

 

 

 

 

Via Facebook et Twitter, profitez de notre repérage des ressources web en matière d'université et documentation : nouvelles pratiques de lectures et écritures numériques, actualités de l'édition scientifique et conseils aux jeunes chercheurs, actualités de l'enseignement supérieur et de la recherche, richesse des biens communs culturels et scientifiques sur le web.

Besoin d'aide ? En complément, vos bibliothèques proposent un service d'aide en ligne : vous pouvez nous transmettre toute question liée à la documentation (livres, revues, thèses... imprimés ou numériques) ou au fonctionnement des bibliothèques (faire venir un document, besoin d'aide pour identifier un document, signaler un problème technique, publier en open access). Une adresse à retenir : info-bu[arobase]support.univ-reunion.fr ou notre formulaire en ligne "Poser une question".banniereTW_20140918_codebarresOK_500px

Plus d'info sur les différents services des BU ? http://bu.univ-reunion.fr

ISTEX - OUP et IOP, les archives des revues Oxford et Institute of Physics en ligne

IOP et OUP en licence nationalie / ISTEX

Comme en janvier dernier, de nouvelles ressources électroniques sont désormais accessibles à l'Université de La Réunion grâce au dispositif ISTEX. Toutes fonctionnent à l'Université de La Réunion depuis cette semaine. Vous pouvez également y accéder hors campus à partir du site web des Bibliothèques : http://bu.univ-reunion.fr

Rappel : il s'agit d'archives des revues (pas de numéro courant)

licencesnationales.fr et Istex

ISTEX : vaste programme d'acquisition de ressources scientifiques au niveau national. Rappel des étapes précédentes : Acte I. Octobre 2012 : enquête nationale sur les besoins des enseignants-chercheurs. Acte II. Octobre 2013 : test national d'une sélection de ressources. Acte III. Janvier 2014 : 6 nouvelles ressources électroniques accessibles dans les universités.

Les 3 fonctionnalités cachées de Google Scholar (qui pourraient vous intéresser)

Troisième volet de la série Ma BU dans Google ScholarVous savez désormais accéder aux ressources souscrites par l'Université depuis Google Scholar et vous créer des alertes. Certaines fonctionnalités vous feront également gagner du temps.

1. Citer facilement un article trouvé dans Google Scholar

Sous chaque référence, plusieurs liens sont à votre disposition.

Lien Citer dans Google Scholar Le lien Citer vous permet d'afficher la référence bibliographique aux formats APA, ISO 690 et MLA. Il ne vous reste plus qu'à copier-coller la référence.

Types de citation dans google ScholarNous vous conseillons néanmoins de paramétrer Google Scholar pour qu'il affiche le lien "Importer dans [un logiciel de gestion de références bibliographiques]"
Pour cela, cliquez sur Paramètres et cochez "Afficher les liens permettant des citations dans " en choisissant votre logiciel préféré (BibTex, EndNote, Reference Managers ou RefWorks). L'import dans Zotero est toujours possible depuis l'icône de la barre URL.

Choisir l'affichage de l'importationUn lien vous permettra d'importer les citations directement depuis la page des résultats.

GScholar102. Enregistrer les références dans votre bibliothèque (gérer vos articles favoris)

Cette fonctionnalité, très récente, est disponible depuis la page des résultats. Elle vous permet d'enregistrer les références dans un espace personnel appelé "Bibliothèque". Enregistrer la référenceCliquez sur Ma bibliothèque pour afficher et organiser vos références.

Accéder aux références de votre bibliothèque Vous pouvez créer des dossiers, appelés ici Libellés en cliquant sur Gérer les libellés.

3. Citations et indicateurs bibliométriques

Google Scholar vous permet de créer un profil d'auteur lié à votre bibliothèque de références. Ce profil public ou privé affichera vos propres articles et leurs indicateurs bibliométriques (h-index, indice i-10, nombre de citations). Vous pourrez aussi suivre les citations de vos articles ou celles d'autres auteurs.

Profil Google Scholar de Richard Feynman

Et pour commencer avec Google Scholar :
Ma BU dans Google Scholar
Ma BU dans Google Scholar (2) Etre alerté par email des nouveaux articles

Pour créer votre profil, il est nécessaire de créer ou utiliser un compte Google puis de suivre les étapes précisées dans cette aide.

Ma BU dans Google Scholar (2) Etre alerté par email des nouveaux articles

Suite de la série Ma BU dans Google Scholar. Grâce aux paramétrages expliqués dans l'épisode 1, votre Google Scholar vous connecte directement aux abonnements numériques de l'Université, dès la liste de résultats. C'est le moment de créer vos alertes, pour recevoir par email les nouveaux résultats Google Scholar de votre recherche.

Créer des alertes email Google Scholar

  • Lancer votre recherche dans Google Scholar (1) : par exemple "emotional webdesign". Ce sont les nouveaux résultats de cette recherche qui vont seront envoyés par email, à l'avenir.
  • Dans la liste des résultats, cliquez sur "Créer l'alerte" (2), en bas à gauche :
    GoogleScholar_Etape1_et_2
  • Page de création de l'alerte : ajouter votre email (3), puis bouton "Créer l'alerteGoogleScholar_etape_3
    NB : Vous pouvez choisir combien de résultats vous serons envoyés par email (10 par défaut). Vous pouvez aussi modifier les termes de la recherche, pour affiner ou élargir votre recherche : les résultats correspondants s'affichent en-dessous pour vous permettre de tester votre nouvelle requête.
  • Votre alerte est créée ! Vous recevrez un email à chaque ajout de nouvelles publications dans Google Scholar correspondant à votre recherche.
    Exemple d'email : Google Scholar : exemple d'email reçu

Cas particulier, les alertes de citation

  • Pour être alerté dès qu'un article précis fait l'objet d'une nouvelle citation, il faut se placer sur l'article et cliquer sur le lien de ses citations : "Cité 169 fois"GoogleScholar_Alerte_Citation_1
  • Cela ouvre la page "de résultats" des 169 citations de l'article de départ. C'est la liste des citations actuelles : pour être alerté des nouvelles, cliquer sur le bouton "Alertes", en bas à gauche, comme pour les alertes classiques.

Gérer mes alertes email

  • Revenir en page d'accueil de Google Scholar et cliquer sur "Alertes"GoogleScholar_Alerte_Gerer
  • Vous retrouvez alors l'ensemble de vos alertes emails :
    GoogleScholar_Alerte_Gerer_2_
    NB : Les alertes de citation apparaissent clairement : "citation de documents". A savoir : pour l'instant, les alertes ne sont pas modifiables. Il faut donc supprimer l'alerte de départ puis créer la nouvelle alerte.

A suivre aussi :
Ma BU dans Google Scholar
Les 3 fonctionnalités cachées de Google Scholar (qui pourraient vous intéresser)

En savoir plus

Pour suivre les évolutions de Google Scholar, vous pouvez vous abonner au blog Google Scholar.

ISTEX – Acte III : des nouvelles ressources électroniques dans votre Université

De nouvelles ressources électroniques sont désormais accessibles à l'Université grâce au dispositif ISTEX. Le projet ISTEX, vaste programme d'acquisition de ressources scientifiques au niveau national, franchit ainsi une nouvelle étape :

Acte I. Octobre 2012 : enquête nationale sur les besoins des enseignants-chercheurs
Acte II. Octobre 2013 : test national d'une sélection de ressources
Acte III. Janvier 2014 : 6 nouvelles ressources électroniques accessibles dans les universités

licencesnationales.fr et Istex

Vous trouverez ici le communiqué officiel sur ces nouvelles ressources électroniques ISTEX. Toutes fonctionnent à l'Université de La Réunion depuis quelques jours. Vous pouvez également y accéder hors campus à partir du site web des Bibliothèques.

Accès et listes des titres concernés :

  • Archives de revues Elsevier (toutes disciplines) : 2200 titres de revues scientifiques publiées par Elsevier depuis les origines jusqu’à 2001 - Voir la liste des revues Elsevier
  • Nature (sciences): la revue Nature + 7 autres publications (immunologie, biologie, chimie...). Voir la liste des revues Nature
  • Royal Society of Chemistry (chimie) : 118 titres de revues scientifiques publiées par la Royal Society of Chemistry depuis les origines jusqu’à 2010 - Voir la liste des revues RSC
  • Brill Journals (SHS, droit) : 220 titres de revues publiées par Brill depuis les origines jusqu’à 2012, consacrées principalement aux humanités, aux sciences sociales, au droit international et aux droits de l’homme, et à la biologie - Voir la liste des revues Brill
  • RCADI (droit) : Recueil des cours de l'Académie de Droit international de La Haye, depuis les origines jusqu'en 2012. NB : On perd donc 1 an par rapport à l'abonnement payant que nous avons arrêté pour 2014.
  • New Pauly (SHS) : Encyclopédie de référence en sciences de l’Antiquité, dans sa version anglaise et allemande.

En savoir plus sur : les autres négociations en cours // l'ensemble des ressources déjà disponibles en licence nationale // qu'est-ce qu'une licence nationale et pourquoi ISTEX

Editeurs / Fournisseurs participants :logo des participants

 

Ma BU dans Google Scholar

Google, c'est plus de 8,5 milliards de recherches par jour. Le temps de lire cette phrase, plus de 200 000 recherches ont été lancées. Mais connaissez-vous vraiment Google ? Connaissez-vous, par exemple, Google Scholar ? Il s'agit de la version universitaire du moteur de recherche, spécialisée dans les articles de revues scientifiques, les actes de colloques, etc. Google Scholar est compatible avec les BU de votre Université. En effet, votre bibliothèque étant abonnée à diverses collections de revues en ligne, il suffit de la déclarer dans Google Scholar pour profiter du service complet, de chez vous, en 1 clic.

Pourquoi mettre ma BU dans Google Scholar

Google Scholar logo   plus    logo Université Réunion

Par défaut, Google ne sait pas que vous venez de l'Université de La Réunion. Lors d'une recherche Google Scholar de chez vous, dans la liste des résultats, vous ne pourrez donc pas reconnaître les articles en ligne des revues auxquelles votre Université est abonnée. Surtout, vous ne pourrez pas accéder au texte des articles (pdf, html), puisque rien n'indique, dans votre connexion  internet, que vous faites partie de l'Université de La Réunion. Solution : il faut dire à Google Scholar que vous venez de l' "Univ. Réunion".

Comment mettre ma BU dans Google Scholar

  • Aller sur Google Scholar (abréviation GS) :http://scholar.google.fr/
  • Dès la page d'accueil de GS, cliquer sur Paramètres, en haut à droite

Page d'accueil GS, cliquer sur Paramètres

  • Page Paramètres : choisir la rubrique "Liens vers les bibliothèques", dans le menu gauche
    - taper "Réunion" dans le champ de recherche et cliquer sur la loupe pour lancer la recherche
    - repérer "Université de La Réunion - Accès Univ.Réunion" et vérifier que la case est bien cochée
    - valider avec le bouton Enregistrer

GoogleScholar_2

  • Tester votre "Google Scholar Univ. Réunion" en lançant une recherche :

GoogleScholar_3

  • A savoir : voici comment lire les résultats : tout se passe dans les mentions à droite.
    - "Accès Univ. Réunion" = OK. Accès payant mais gratuit pour les membres de l'Université de La Réunion (en cliquant, vous serez invité-e à vous identifier avec vos logins Univ.Réunion)
    - HTML ou PDF = OK. Accès gratuit, pour tout le monde
    - aucune mention du tout = pas OK. Accès payant, aucun abonnement Univ. Réunion

NB technique : si votre navigateur efface les cookies à chaque fermeture, il faut recommencer cette opération à chaque fois. Si vous souhaitez conserver votre Google Scholar Univ.Réunion, vous devez modifier les paramètres de cookies de votre navigateur. Ou alors, vous pouvez aussi choisir d'utiliser GoogleScholar en mode connecté avec un compte Google (après avoir enregistré ces paramètres GoogleScholar/bibliothèques UnivRéunion en version connectée à son compte Google bien sûr!).

A suivre :
Ma BU dans Google Scholar (2) Etre alerté par email des nouveaux articles
Les 3 fonctionnalités cachées de Google Scholar

Besoin d'aide sur Google Scholar ? contactez-nous 

Prix Nobel 2013 d'Economie

C'est la saison des Prix Nobel. En sciences économiques, 3 professeurs américains viennent de recevoir le prix Nobel d'Economie 2013. Eugene Fama, Lars Peter Hansen et Robert Shiller ont ainsi été récompensés pour «leur analyse empirique des prix des actifs».

Voici quelques propositions de lectures :

  • La liste des Nobel 2013 : en ligne dans la presse : http://www.liberation.fr/monde/2013/10/09/et-les-nobel-2013-sont_938179
  • Revue de presse : analyses des Prix décernés, retours sur les recherches scientifiques récompensées, polémiques... Retrouvez la sélection de presse "Prix Nobel 2013" des BU : une liste de 29 articles à consulter en ligne via l'abonnement numérique Europresse :
    - Accéder à Europresse ici  puis choisir "Dossiers partagés"
    europresse_dossierpartagés
    - Vous verrez alors apparaitre la thématique "Actualité de la Recherche" et notre sélection d'articles spéciale Prix Nobel 2013.
    europresse_dossiersparatages_2
  • Articles scientifiques en ligne : retrouvez les publications des 3 chercheurs Nobel d'Economie avec les abonnements numériques de vos BU :

Bonne lecture !

 

 

 

Cognition animale avec vos BU

Nouvelle sélection internet proposée par les BU, entre études et culture-gé, cette fois-ci tournée vers la cognition animale. Au menu : podcast, vidéo en ligne, articles scientifiques, DVD. De quoi découvrir les richesses des ressources documentaires des bibliothèques -- et d'internet !

Retrouvez ce 2e essai de Sel+, les sélections thématiques :

http://www.scoop.it/t/cognition-animale

Cognition et animaux

Si l'idée vous plait de ces sélections vous plait, faites-le savoir dans vos commentaires:-)

 

 

 

ISTEX – Acte II : Participez au test national pour choisir les ressources électroniques qui feront l'objet d'un financement exceptionnel

Spécial Enseignants - chercheurs

Le projet ISTEX (Initiative d'Excellence de l'Information Scientifique et Technique) est « un vaste programme d’acquisition de ressources scientifiques visant à créer une bibliothèque numérique aux meilleurs standards internationaux »

istex logoCe projet national, porté par le CNRS, la CPU, le consortium Couperin et l'ABES, consacrera 55 millions d'euros sur 3 ans à l'achat de ressources documentaires numériques.


Acte I. Octobre 2012 : enquête nationale sur vos besoins

Acte II. Octobre 2013 : test national des ressources

Une première sélection de ressources a été établie d'après les résultats de l'enquête 2012. Pour finaliser la seconde, une campagne nationale de test est organisée pour vous permettre de prendre connaissance des produits et de donner votre avis.

Participer au test est la garantie de voir vos besoins et ceux de votre champ disciplinaire pris en considération lors de la sélection des ressources.

Pour participer au test
(jusqu'au 31 octobre)
et obtenir plus d'infos :
www.istex.fr

Notes importantes

1. Pour accéder au test hors campus, suivez-ce lien spécial "accès distant". Les logins demandés sont ceux de votre compte numérique UR. 

2. Les éditeurs ont accepté d’ouvrir leur plateforme à titre gracieux. Nous comptons sur la responsabilité de chacun pour faire bon usage de ces ressources et pour ne les utiliser qu’à titre de test.

Adresse pour nous communiquer vos avis, questions, commentaires :
docelec(at)listes.univ-reunion.fr

Déposez vos publications dans HAL - Ateliers du 21 au 27 octobre

Logo Open AccessDu 21 au 27 octobre se déroulera la Semaine internationale du Libre-accès qui vise à promouvoir la diffusion immédiate et gratuite des résultats de la recherche scientifique financée sur fonds publics.

L'Université de La Réunion mène de front réflexions et actions sur ce mouvement désormais bien ancré dans la communauté scientifique : présentation au Conseil Scientifique du 28 mars 2013, rencontres avec les laboratoires de l'Université, création et alimentation des collections sur l'archive ouverte HAL, projet-pilote avec le laboratoire ECOMAR, etc.

Afin de poursuivre ces efforts, des ateliers "Déposez vos publications dans HAL" sont organisés du 21 au 27 octobre.
Le principe est simple : apportez vos publications, vos références bibliographiques liées à l'Université de La Réunion ou antérieures, nous vous aiderons à les déposer dans l'archive ouverte HAL en vous expliquant la procédure pas à pas.

Accessibles depuis une archive ouverte, vos publications ont beaucoup plus de chance d'être lues donc citées !

Horaires et lieux des ateliers :

  • mardi 22 octobre 2013 de 11h à 13h dans la Salle du conseil de l'UFR Lettres et Sciences humaines
  • mercredi 23 octobre 2013 de 11h à 13h dans la Salle du conseil de l'UFR Droit et Économie
  • jeudi 24 octobre 2013 de 11h à 13h dans la Salle du conseil de l'UFR Sciences et Technologies

Vous vous posez encore des questions sur le principe de l'Open access ? cette courte vidéo (en anglais sous-titré en français) devrait y répondre.

"Chut !" Au zoo aussi on chuchote

On connaissait des papillons chuchoteurs (les pyrales du maïs), ou encore certains écureuils. Voici à présent le premier primate non humain pris en flagrant délit de chuchotement : le pinché tamarin (saguinus oedipus).

Cotton-top Tamarin

"Cotton-top Tamarin", photo par Suneko, licence CC BY-SA 2.0

C'est en situation de danger que ce petit primate a été "enregistré" en train de chuchoter pour donner son cri d'alerte. Seule l'analyse par spectogramme a permis de l'identifier.

Crédit photo : Cotton-top Tamarin, photo par Suneko, licence CC BY-SA 2.0

Libre-accès à l'information scientifique et technique : débat

Le libre-accès à l'IST fait débat en ce moment : bref résumé d'une veille récente.

Évolution de l’archive ouverte HAL-SHS  (Laurent Capelli). Le CCSD est en train de repenser son archive ouverte HAL. Il propose d'en dévoiler les futurs contours : le chercheur au centre du dispositif, moteur de recherche, dépôt de vidéo, épirevues, etc.

Libre accès à la recherche britannique : un projet controversé  (par Annie Vercasson sur Actualitté). Les articles de recherche qui exposent des travaux financés par le contribuable britannique seront consultables gratuitement par les universités, les entreprises et les particuliers, et ce, pour n'importe quel motif et où qu'ils se trouvent. Ce projet est controversé en raison du choix de la voie "premium" ou "gold" (l'auteur paye pour son libre-accès) au détriment de la "verte" (dépôt gratuit dans une archive ouverte)

Chercheurs, le CNRS continue de vendre cher nos articles gratuits  (site de Rue89) Ce texte a été initialement publié sur le blog d’Olivier Ertzscheid, sous forme d’adresse au responsable du service Refdoc (lettre à l'Inist sur le site d'Affordance) à l’Institut de l’information scientifique et technique du CNRS (Inist), et au directeur de l’Inist. Le Refdoc, service de commande de documents de l’INIST/CNRS, dispose d’un catalogue enrichi de 52 millions de notices.

et comme toujours URFIST Info

Istex : Initiative d’excellence de l’Information Scientifique et Technique

Le projet ISTEX a pour principal objectif d’offrir, à l’ensemble de la communauté de l’enseignement supérieur et de la recherche, un accès en ligne aux collections rétrospectives de la littérature scientifique dans toutes les disciplines en engageant une politique nationale d’acquisition massive de documentation : archives de revues, bases de données, corpus de textes…

Un site web vient d'ouvrir : http://www.istex.fr

Vous êtes Chercheur, répondez à l’enquête et favorisez ainsi vos recherches en accédant à une documentation de qualité complétant l’offre actuelle.

Chercher un article de revue

Le Service Commun de la Documentation vous propose un nouvel atelier dans le cadre des formations ouvertes à tous : "S'ouvrir aux mondes... avec la BU en ligne".

                 "Chercher un article de revue"
Mardi 3 avril 2012 de 15h30 à 17h (Salle de formation de la BU Droit-Lettres)

Objectifs :
- mieux connaître les ressources électroniques de la Bibliothèque
- savoir utiliser les outils de la recherche d'articles.

Inscriptions : Cecile.Rothlin@univ-reunion.fr

Prochain atelier : Gérer ses références bibliographiques avec Zotero le 24 avril

Isidore

ISIDORE (www.rechercheisidore.fr) est une plateforme de recherche permettant l'accès aux données numériques des sciences humaines et sociales (SHS). Ouverte à tous et en particulier aux enseignants, chercheurs, doctorants et étudiants, elle s'appuie sur les principes du web de données et donne accès à des données en accès libre (open access).

ISIDORE est une réalisation du très grand équipement ADONIS (CNRS) et mise en œuvre par le centre pour la communication scientifique directe (CCSD/CNRS).

Pour connaître toutes les sources (bases de données, réservoirs documentaires, collections d'ouvrages, de revues, d'images ou de données) moissonnées et indexées par Isidore, c'est ici : http://www.rechercheisidore.fr/annuaire

Bonne recherche