Elections présidentielles en Russie : 18 mars 2018

Ce dimanche 18 mars 2018, plus de 108 millions d'électeurs russes sont invités à élire le Président de la Fédération de Russie.

Si aucun des candidats n'atteint la majorité absolue des voix à l'issue de ce 1er tour, un second tour aura lieu le 8 avril mais, dans les faits, depuis 18 ans, cette élection s'est toujours jouée en un seul tour.

Pour cette 7ème élection présidentielle, 8 candidats, parmi lesquels se trouve une seule femme :

  • Vladimir Poutine, 65 ans (Russie unie)
  • Pavel Groudinine, 58 ans, chef d'entreprise (Parti communiste de la Fédération de Russie)
  • Vladimir Jirinovski, 71 ans (Parti Libéral-démocrate de Russie)
  • Gregori Iavlinski, 65 ans, économiste (Iabloko)
  • Ksenia Sobtchak, 36 ans, journaliste (Initiative civile)
  • Boris Titov, 57 ans, entrepreneur (Parti de la Croissance)
  • Sergueï Babourine, 59 ans (Union nationale Russe)
  • Maxime Souraïkine, 40 ans (Communistes de Russie)

La candidature d'Alexeï Navalny, 41 ans, principal opposant de Poutine, a été rejetée par la Commission électorale russe.

Le grand favori de cette élection : Vladimir Poutine. Élu pour la 1ère fois en mars 2000, il s'était fait réélire en 2004. La Constitution Russe limitant à 2 le nombre de mandats successifs, c'est Dmitri Medvedev, le 1er Ministre de Vladimir Poutine, qui s'est fait élire en 2008, ce dernier prenant sa place de 1er Ministre.

La Constitution Russe ayant été modifiée lors de cette mandature, la durée du mandat présidentiel est passée de 4 à 6 ans.
Réélu Président en 2012, Vladimir Poutine, ancien chef des services secrets russes, brigue désormais un 4ème mandat.

A la veille de ce scrutin que beaucoup considèrent comme sans surprise, les BU de l'Université de La Réunion vous proposent une sélection de livres et d'articles :

Livres :

Des articles :

+ le numéro 76 de la revue "Society" (08/03/2018) consacre un article à Poutine
+ un "spécial Russie" dans le numéro 2783 de "L'Obs" (08/03/2018) .
L'Obs est accessible en ligne sur Europresse.

Article rédigé par Catherine Guinot, bibliothécaire, responsable du secteur Droit-Eco-Gestion de la BU Droit-Lettres

Photos : CC0 by Pixabay

L'Espace Océan Indien reconnu Collection d'Excellence pour la recherche !

 

Le 5 février, l'Espace Océan Indien a reçu le label Collection d'excellence pour la recherche (Collex) de la part du Groupement d'Intérêt Scientifique Collex-Persée, avec le soutien du ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Ce label national représente une grande fierté pour toute l'équipe du Service commun de documentation. Fierté de voir la richesse et la diversité de cette collection unique, fruit de plus de 40 ans de gestion documentaire minutieuse et passionnée, enfin reconnue au plus haut niveau.

Le label apportera dans un premier temps une plus grande visibilité nationale et internationale à notre fonds grâce à une cartographie des collections d’excellence. Ensuite, des projets de numérisation, d'acquisitions, de coopération pourront être lancés en fonction des appels d'offre émis par le GIS Collex-Persée.

Les origines de la collection Océan Indien remontent directement à la création de l'Université. Les collections spécialisées sur la zone Océan Indien ont été regroupées au sein d’un même ensemble en 1972 soit moins de deux ans après la création du Centre Universitaire de La Réunion. Dix ans plus tard, le Centre Universitaire a laissé la place à une Université de plein exercice et les collections Océan Indien n’ont cessé de s’enrichir.

L’anthropologue Paul OTTINO a jeté les bases d’un centre de documentation spécialisé sur l’océan Indien dès 1974 dans son article « L’océan Indien comme domaine de recherche. Projet de création d’un centre de documentation, de recherche et d’enseignement sur l’océan Indien » paru dans la revue L’Homme. Il y préfigurait déjà l’importance d’un travail en réseau :

La vocation essentielle d'un tel centre doit être internationale. En particulier, la participation des chercheurs originaires des différents pays concernés, l'établissement de liens solides entre le centre de documentation et les universités, instituts, établissements de recherche et d'enseignement des pays de l'océan Indien sont des conditions nécessaires à l'avancement du travail ainsi qu'à la communication et aux échanges dans les domaines de la documentation, de la recherche et de l'enseignement.

Plus que jamais, cette vision constitue notre feuille de route à venir.

 

Accéder facilement aux publications de la recherche

Nous profitons d'une actualité CNRS pour diffuser ces 3 astuces qui peuvent être utiles à l'ensemble des chercheurs et étudiants intéressés par l'accès aux publications scientifiques.

Le contexte. Comme vous le savez, les bibliothèques proposent des accès en ligne à des milliers de revues payantes des grands éditeurs académiques dans toutes les disciplines scientifiques. Elles recensent également les publications diffusées librement. Pour y accéder depuis les campus, on est automatiquement reconnu comme membre de l'institution abonnée. En revanche, en dehors, il faut montrer patte blanche et généralement passer par le site web de la bibliothèque qui joue les médiateurs et permet de se connecter comme membre, avec ses logins numériques habituels. On peut également passer par des petites astuces techniques qui le font pour nous*, toujours dans le respect des contrats d'abonnement.

Astuce #1 BibCNRS
Une extension de navigateur à connaitre si vous êtes membres du CNRS et que vous avez des accès à BibCNRS : "BibCnrs", disponible pour Chrome depuis février 2018.

Astuce #2 Ma BU dans Google Scholar
Concernant les membres de l'Université de La Réunion, il existe aussi une façon de paramétrer Google Scholar pour qu'il pointe automatiquement sur les abonnements des BU de La Réunion : nous vous en parlions dans ce billet de 2014, toujours valable :
http://blog.univ-reunion.fr/blogpapang/2014/01/28/votre-bu-dans-google-scholar/
C'est très pratique quand on utilise Google Scholar de chez soi.
(fonctionne sur tous les navigateurs)

Astuce #3 Contourner légalement les "paywalls" avec l'open access
Troisième astuce qui peut être utile lorsque l'article que vous souhaitez n'est pas disponible dans les abonnements de votre institution : une extension de navigateur pour vérifier si l'article a une version open access libre et gratuite.
Il existe plusieurs extensions de navigateur qui visent à contourner ces fameuses barrières payantes d'accès aux articles ("paywall") Exemples :
Unpaywall : https://unpaywall.org/  | OAButton https://openaccessbutton.org/

A gauche, UnPayWall, à droite OAButton

Si vous êtes intéressés par ces sujets, nous pouvons organiser de brèves rencontres dans les laboratoires pour en discuter avec vous.
Contacts : docelec@listes.univ-reunion.fr

* Note : Il faudra malgré tout toujours vous identifier une première fois!

8 Mars : Journée internationale des droits des femmes

L'équipe de la Bibliothèque Universitaire Droit-Lettres-Océan Indien (BUDLOI) vous a sélectionné des ouvrages à emprunter ou lire en ligne :

Livres à emprunter :

et d'autres ouvrages à découvrir dans le hall de la BUDLOI....

Quelques ouvrages à lire en ligne (accès avec vos logins numériques) :

 

Article rédigé par Lynda Goyer

Portraits de bibliothécaires - Pauline

Régulièrement, la Bibliothèque Universitaire de Droit-Lettres-Océan Indien (BUDLOI) vous propose, via des billets de blog, de découvrir ou redécouvrir son personnel et ses missions.
Ce nouveau portrait est un peu particulier puisque nous vous proposons cette fois-ci de partir à la rencontre de Pauline, bibliothécaire-stagiaire en mission pour 5 semaines à la BUDLOI.

Bonjour Pauline. Peux-tu te présenter ?
Pauline S. : Bonjour, je m'appelle Pauline. J'arrive de Nancy en Lorraine et je suis ici pour 5 semaines afin d'effectuer un stage dans le cadre de ma formation de bibliothécaire.

Peux-tu nous en dire plus sur cette formation ?
P. : Il s'agit d'une formation obligatoire que doivent suivre les lauréats du concours de Bibliothécaire d’État. Elle se passe à l'Ecole Nationale Supérieure des Sciences de l'Information et des Bibliothèques à Lyon et dure 6 mois. Nous avons également un stage à effectuer et c'est dans ce contexte que s'inscrit mon travail au sein du SCD de l'Université de La Réunion.

L'ENSSIB, à Lyon

Avant de réussir ce concours, tu travaillais déjà en bibliothèque ?
P. : Tout à fait. Je travaille pour l'Université de Lorraine depuis maintenant 7 ans. J'ai commencé en 2010, sur un poste de contractuelle avant de réussir le concours de Bibliothécaire Adjoint en 2012. J'ai alors pris les fonctions de responsable de la BU Pharmacie-Odontologie. Un poste très formateur aux missions très variées : acquisitions, formations, encadrement mais également gestion d'un déménagement (lié à la fusion de la BU Médecine avec la BU Pharmacie dans le but de créer une BU unique : la BU Santé) et appui à la recherche (notamment avec l'ouverture de notre portail d'Archives Ouvertes HAL).

En quoi consiste ton stage au sein des bibliothèques de l'Université de La Réunion ?
P. : Je travaille sur les données de la recherche. Pour faire simple, c'est tout ce qu'un chercheur va utiliser pour son projet de recherche. Cela peut être des images, des photographies, des données textuelles, des données météo, des statistiques,... L'objectif est de préparer une formation sur ce sujet à destination des doctorants en utilisant des pédagogies dites innovantes comme la classe inversée, la pédagogie active ou encore la gamification.

Pourquoi as-tu choisi d'effectuer ton stage ici ?
P. : C'est un mélange de plusieurs raisons. Premièrement, je trouvais que les BU de La Réunion avaient des spécificités intéressantes. En étant sur une île, éloigné de la métropole, cela implique une organisation particulière qu'il m'intéressait de découvrir. Deuxièmement, et c'est une raison particulièrement importante, le sujet même du stage. Les données de la recherche c'est un sujet d'actualité. On en entend de plus en plus parler dans notre métier et étant déjà un peu sensibilisée j'avais vraiment envie d'en savoir plus, de creuser ! L'aspect "pédagogie innovante" m'a également beaucoup parlé. Et puis c'est en lien avec le poste que j'occuperai à mon retour de formation puisque je vais intégrer la BU Droit de l'Université de Lorraine en tant que responsable de la formation des usagers.

Bibliothèque Universitaire de Droit - Université de Lorraine

Concrètement, comment se passe ton stage ?
P. : La première étape c'est celle du benchmarking. J'ai ciblé des établissements qui forment déjà leurs doctorants aux données de la recherche ainsi que des établissements utilisant des pédagogies innovantes lors de leurs formations. Je fais également beaucoup de veille documentaire sur ce sujet. Je rencontre aussi les laboratoires afin de bien cibler leurs besoins. A partir de cela je commence à élaborer le contenu de ma formation. L'idée c'est de mixer présentation et activités.

Tu as le temps de découvrir la Réunion ?
P. : Pas autant que je ne le voudrais malheureusement ! Mais je profite des week-end pour visiter. C'est incroyable cette diversité : la mer, la montagne, le soleil, la pluie,...La faune et la flore sont sublimes ! Ce week-end, j'ai pu aller au volcan. C'était réellement époustouflant . La semaine précédente j'avais pu découvrir Mafate. Il me reste encore beaucoup à voir. Je reviendrai en vacances approfondir tout cela !

Femmes en science, une expo de la BU Sciences : vernissage 8 mars 18h

"Femmes en sciences, portraits d'ici"
est une exposition proposée par la BU Sciences et le Pôle Egalité
de l'Université de La Réunion

Elle est présentée à la BU sciences du 8 mars au 5 avril 2018.

Vernissage : le jeudi 8 mars 2018 à 18h

Etudiantes, enseignantes, chercheuses, ingénieures : portraits de dix femmes scientifiques de l’Université de La Réunion, en photographies, textes et interviews.

Parfois seules femmes dans leur filière d’étude ou de recherche, elles décrivent leur parcours et témoignent de la place des femmes dans les sciences, aujourd’hui encore minoritaires et particulièrement dans les sciences fondamentales.

A l’occasion de la journée internationale des femmes, l’Université de La Réunion souhaite mettre en valeur ces portraits scientifiques et féminins, à travers une exposition d’un mois dans les locaux de la bibliothèque universitaire des sciences.

Exposition « Femmes en sciences, portraits d’ici » BU des sciences, campus de Moufia, du 8 mars au 5 avril 2018, de 8h à 19h du lundi au vendredi, de 8h à 12h le samedi.

Prolongation de l’exposition à l’Ecole supérieure d’ingénieurs Réunion océan Indien (ESIROI, parc technologique universitaire de St Denis) du 9 au 30 avril 2018.

Femmes en sciences, côté livres et articles.
La BU Sciences vous propose sa sélection de livres, revues et autres

Sélection de livres empruntables à la BU Sciences :

D'autres femmes en science, retour sur d'anciens billets de ce blog dans la série "Femmes de sciences" :

Les femmes : thème de recherche à l'Université de La Réunion

Articles et Revues :

  • Le vol 36, n° 385 de la revue Biofutur (avril 2017) consacre un dossier aux chercheuses
  • Le n° 41 (octobre 2014) de la revue Reflets de la physique et son dossier Femmes et physique

Livres numériques :

Des articles du "CNRS le journal" :

 

"Quand tout se fait petit, femmes vous restez grandes." Victor Hugo

 

Expo : "3F" Femmes, Fleurs, Fashion, d’ici et d’ailleurs

La Galerie de la BU Tampon accueille du 5 au 31 mars 2018,

l'exposition d'Annie Maria :

"3F" Femmes, Fleurs, Fashion d'ici et d'ailleurs

Vernissage : le jeudi 8 mars à 17h

Annie MARIA partage sa passion pour l’Aquarelle entre la Réunion et le Sud de la France. Dès son plus jeune âge elle découvre la peinture dans l’atelier de sa tante artiste peintre. A son arrivée dans l’île en 2002, la luxuriante et magnifique nature tropicale s’impose à elle et dirige ses œuvres .

Aujourd’hui elle renoue avec les portraits qu’elle se passionnait à réaliser dans sa jeunesse …!

Une île de couleurs, de formes, de musiques, toutes aussi diverses. Tant de beauté au quotidien. Pour elle, la Femme rassemble toutes ces impressions  et sensations. Une multiplicité de visages arborant des bijoux éclatants, des robes colorées, des volants  virevoltants sur des musiques enivrantes, au milieu de fleurs paradisiaques.

Toutes ces images l’ont imprégnée et conduite à la réalisation de « 3F » Femmes, Fleurs, Fashion, d’ici et  d’ailleurs….

Artiste peintre inscrite à la  Maison des Artistes.

La BU Tampon, c'est ici :
Campus du Tampon
117 avenue du Général Ailleret
97430 Le Tampon
Tél. accueil : 0262 57 95 67
Horaires : du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30 / le samedi de 8h à 12h

Pirates !

Pirates, corsaires, flibustiers, forbans, boucaniers, contrebandiers,...Ils portent de nombreux noms et souvent on ne sait comment différencier ces brigands des mers !

Les Bibliothèques Universitaires vous proposent de partir à leur rencontre via une sélection de documents :

Spécial Océan Indien :

Zoom sur ... La Buse ! :

En ligne :

Le cryptogramme de La Buse :

 

Crédit Photo :
- Pirates !! CC BY Charlotte Sanderson
- Pirate La Buse CC BY Miwok

 

 

 

 

Sélection thématique de la BU Tampon : le Japon

Du 1er au 15 mars 2018, la BU Tampon vous propose sa sélection thématique en lien avec la Commémoration des 160 ans d'amitié franco-japonaise

Sélection de livres :

Sélection de DVD :

  • Genpin / Naomi Kawase (Potemkine Films, 2013) -
  • Ran / Akira Kurosawa (Studio Canal, 2008)

Livres numériques :

Sites Internet :

Bonne lecture !

 

 

ScanR, l'appli web qui scanne les acteurs de la recherche en France

Le Ministère de lʼEnseignement supérieur, de la Recherche et de lʼInnovation invite l'ensemble des communautés de l'ESR à définir les évolutions de scanR, le "Moteur de la Recherche et de l'Innovation" via un questionnaire en ligne. Il s'agit de choisir et classer des propositions de nouvelles fonctionnalités pour continuer l'enrichissement des données de scanR. Pour cela, il peut sembler utile de revenir sur une présentation de scanR.
ScanR est un moteur de recherche spécialisé pour identifier des acteurs de la recherche, publics comme privés (R&D entreprises). Il a la particularité d'exploiter à la fois les noms des structures, les descriptions des projets de recherche en cours, les publications, les brevets déposés, les rapports HCERES, etc. Autant de données issues de sources disparates, toutes agrégées dans les fiches descriptives. C'est donc très puissant. Voici quelques exemples d'usages :
Quelques mots sur le fonctionnement :
  • ScanR est adossé sur le RNSR , le Répertoire national des structures de recherche, géré par le ministère, qui lui fournit la liste des structures avec une fiche descriptive.
  • Mais cela ne suffit pas pour identifier efficacement une structure pour un besoin précis : par exemple, qui travaille sur le moustique en France? 
  • C'est pourquoi ScanR moissonne également les contenus des sites web des structures repérées ainsi que des sources extérieures comme les bases de brevets (INPI), les bases de publications (HAL, CrossRef, ProdINRA...), les rapports d'évaluation HCERES.
  • Tout est enfin agrégé dans la fiche scanR de la structure, très détaillée : équipes, présences sur le web, mots clés et thématiques, historique, tutelles, projets, brevets, publications, entreprises essaimées. Exemple du labo MIGEVEC : https://scanr.enseignementsup-recherche.gouv.fr/structure/201119437J.
  • Le tout est en open data pour réutilisation libre et ouverte, massive et facile (API fournie etc.)
Dans le cas du moustique, le labo MIGEVEC est remonté dans les résultats de notre recherche notamment parce qu'il est à l'origine de publications sur le moustique, identifiées sur HAL ou Crossref. C'est aussi parce que le descriptif de l'un des projets de l'équipe de recherche cite le moustique. Ces "raisons" figurent clairement dans les résultats (cf. flèches rouges de la copie d'écran) :

ScanR est en "version bêta" pour évoluer selon les retours des utilisateurs. Les données peuvent être enrichies par de nouvelles sources. On peut également envisager développer de nouvelles fonctionnalités comme l'accès à des fiches personnes avec leurs postes successifs, leurs projets, les mots-clés associés, leurs publications, leurs citations, etc. ou un service "Chercher un expert sur un sujet donné". Ou faciliter les visualisations territoriales des informations. 22 propositions sont faites. A vous d'en retenir jusqu'à 10 maximum et de les classer.

Pour voir les propositions et participer à l'enquête, le questionnaire est disponible ici : https://formulaires.enseignementsup-recherche.pro/index.php/survey/index/sid/449396/token/Ea7maT3gIhzRT6XeyRsp/lang/fr/newtest/Y 

ISTEX : Royal Society accessible en ligne

Grâce à la signature d'une nouvelle licence nationale ISTEX, l'Université de La Réunion propose désormais l'accès à un corpus d'archives de la Royal Society of London.

"La Royal Society of London for Improving Natural Knowledge est sans doute la plus ancienne société savante encore en activité. Elle représente l’équivalent de l’Académie des sciences en France et a compté parmi ses prestigieux présidents, Isaac Newton. Créée en 1660, elle publie dès 1665 les Philosophical Transactions et est à l’origine du système d’évaluation des articles par les pairs". (source)

La licence nationale ISTEX concerne ces 9 titres depuis leurs origines jusqu'à 2014 inclus :

  • Biology Letters
  • Biographical Memoirs,
  • Interface
  • Interface focus
  • Notes and Records
  • Philosophical Transactions A et B
  • Proceedings A et B

> Accès : http://elgebar.univ-reunion.fr/login?url=https://royalsociety.org/journals/
> Vous pouvez y accéder depuis toute connexion internet avec vos logins habituels.

Intéressés par nos ressources en ligne ? Pour connaître la liste complète des abonnements numériques disponibles à la communauté de l'Université de La Réunion, rendez-vous sur la page "Bases en ligne" du site web des BU.

Gros plan sur : la collection de livres "Aperçu" de l'éditeur EDP Sciences

EDP Sciences est un éditeur scientifique de livres et de revues. Spécialisé dans les ouvrages techniques et de niveau universitaire et ingénieur, il propose également des ouvrages de vulgarisation qui s'adressent à tous les curieux. Citons par exemple : (ouvrages disponibles en papier à la BU Sciences et en ligne via Scholarvox)

  

Dans les collections numériques des bibliothèques de l'Université de La Réunion, deux abonnements concernent EDP Sciences :

C'est cette collection de livres numériques que nous vous proposons de découvrir ici.

Vulgariser les sciences en images : la collection Aperçu de chez EDP Sciences : des livres tout en images pour un accès facile à tous, accessibles en ligne sur la plateforme ScholarVox souscrite par vos BU :

Accès direct aux différents livres numériques (avec vos logins numériques)

   

Japanese Day : 1er mars 2018 (Campus du Moufia et du Tampon)

Dans le cadre du 160e anniversaire de la signature du traité franco-japonais, le Crous de La Réunion organise une journée à thème le 1er mars 2018 sur les campus du Moufia et du Tampon.

Diverses animations seront proposées sur toute la journée sur les deux campus en partenariat avec le SUAC (Service Culturel de l'Université de La Réunion), le Théâtre Vladimir Canter, le Bureau de la Vie Étudiante (Université de La Réunion) ainsi que les Bibliothèques Universitaires.

Origami, calligraphie, rétrogaming, cosplay…. Il y en a pour tout les goûts.

En effet, sur le campus du Tampon, vous pourrez retrouver un stand de retrogaming, un
atelier de tressage de bracelets en rubans, des jeux autour du Japon ou encore le stand de la Maison des Langues !
Sur la placette du Moufia, vous pourrez faire de l'origami, de la calligraphie, une initiation
au Japonais tout au long de la journée ainsi qu'une démonstration d'aikido et un défilé cosplay à 15h (une autre performance de ces deux dernières activités seront également faite au Restaurant Universitaire La Bourbonnaise à la pause déjeuner).

Au niveau de la Bibliothèque Universitaire des Sciences et Technologies, vous pourrez retrouver le Club Dessin de l'Université de La Réunion accompagné du dessinateur LEZO tout au long de la journée pour un atelier dessin sur le thème du Japon. De plus, vous pourrez aussi découvrir une sélection de mangas mis à l'honneur à l'espace BD/Mangas à la BU !

Nous vous attendons nombreux !

Plus d'informations sur :
– L'événement FB : https://www.facebook.com/events/131183944369487/
– Le site internet du Crous : http://www.crous-reunion.fr/actualite/japanese-day-crous/

Documentation photographique, une expo à la BU Esiroi

La BU ESIROI vous présente jusqu'au 8 avril 2018 une expo sur la revue
"La Documentation Photographique"

 Fondée en 1949, "La Documentation Photographique" est une revue traitant d'un thème particulier, à chaque numéro, en proposant une synthèse rédigée par un spécialiste universitaire et en rassemblant divers documents multimédias (cartes, photos, diapos,...).

La Documentation photographique est un outil indispensable pour les étudiants et les enseignants, fréquemment utilisé par les Historiens et les Géographes mais aussi par toute personne souhaitant parfaire sa culture générale & se tenir au courant des grands thèmes d'actualité.

Pendant ses 69 années d'existence, La Documentation Photographique a suivi de près les évolutions mondiales et plus particulièrement celles de la société française. D'abord constitués de dossiers et de photographies, les supports de présentation ont évolué au fil du temps, les diapositives projetables sont apparues puis ont cédé la place aux transparents utilisables sur un rétroprojecteur. Avec l'avènement d'Internet, les projetables sont progressivement remplacés par des compléments numériques en ligne.

Les numéros exposés proviennent des anciennes collections de l'Ecole Normale de St Denis. Il s'agit d'une sélection de numéros anciens, datant de 1958 à 1986. Ces documents sont désormais intégrés aux collections de la BU ESPE (Bellepierre), la majorité des numéros sont disponibles depuis 1958.

Les dossiers d'accompagnement sont disponibles à la BU ESIROI pour consultation et témoignent des méthodes de travail documentaires de l'époque, bien loin des méthodes de travail actuelles, des ordinateurs et d'Internet...

Le prêt de revues, c'est maintenant dans toutes vos BU !

Depuis ce mois-ci, la BU Droit-Lettres-Océan Indien vous permet d'emprunter les revues et magazines pour pouvoir lire, de chez vous, Sciences humaines, Management, Les cahiers du cinéma, Les Inrockuptibles, Vocable, Charlie Hebdo, Madame Figaro et de nombreux autres titres généralistes ou spécialisés. C'est donc désormais l'ensemble des sept BU de l'université de La Réunion qui propose ce service.

En pratique à la BU Droit-Lettres-Océan Indien :

  • La plupart des revues sont empruntables, dernier numéro inclus, sauf exceptions (quelques revues non empruntables ou dernier numéro exclu du prêt)
  • La durée de prêt est d'une semaine non renouvelable
  • Pour savoir si une revue est empruntable, n'hésitez pas à consulter Papangue, le catalogue des BU, en tapant son titre dans le champ de recherche ou, à la BU, regardez si une étiquette bleue "Empruntable" est apposée sur les casiers de rangement des magazines. Ou demandez à vos bibliothécaires !

De nombreux journaux et revues sont également consultables en ligne sur différentes plateformes (Europresse, Cairn, OpenEdition Journals, Persée...) via le site des BU.

Bonne lecture !

Gros plan sur la collection Emploi, métiers et formation de ScholarVox : des livres sur l'orientation et l'insertion professionnelles

Savez-vous que les bibliothèques universitaires de La Réunion proposent aussi des livres numériques sur l'insertion et l'orientation professionnelles ?

Accessible en ligne 24h sur 24 depuis toute connexion internet, la plateforme web "ScholarVox" vous permet de lire en ligne plus de 15 000 livres. Notre abonnement concerne 3 collections :

C'est cette dernière collection que nous vous présentons aujourd'hui avec ce tour d'horizon des différentes thématiques professionnelles.

  1. Choisir un métier et les études qui vont avec
  2. Préparer un concours et s'entrainer aux tests
  3. Candidater et convaincre les recruteurs
  4. Evoluer au quotidien : lecture, rédaction, mémoire, VAE, partir à l'étranger.

1. Choisir un métier et les études qui vont avec

Pour en savoir plus sur les métiers, les éditions de L'Etudiant proposent des guides thématiques dans les grands domaines professionnels. On peut citer : commerce, communication et création, finance et comptabilité, aéronautique, carrières sociales, BTP et transports, biologie, santé, immobilier, culture... Vous y trouverez des fiches métiers, avec les parcours de formations associés, des questions-réponses, etc.

Pour des exemples plus ciblés, ces ouvrages se consacrent aux métiers de graphiste, iconographe, journaliste, photographe, scénariste, écrivain, design, publicité, ingénieur d'affaire, policier : 

Faire le point sur son profil. Parce qu'il n'est pas toujours facile de savoir vers quel domaine s'orienter, ces guides proposent des critères et des techniques de réflexion pour faire le point sur son profil et sur ses compétences.

Choisir les études adaptées à son projet 

2. Préparer les concours et s'entrainer aux tests

Des guides pratiques et des manuels adaptés donnent les clés pour préparer les épreuves écrites et orales des concours de la fonction publique : concours administratifs, IRA, attaché, adjoint, secrétaire, rédacteur, etc.

 

Les épreuves spécifiques de culture générale ne sont pas oubliées : divers guides permettent de travailler les grandes questions figurant aux programmes des concours d'entrée.

L'éditeur Dunod propose également dans sa collection "J'intègre" des manuels d'entraînement aux épreuves d'admission pour des écoles de commerce et de management international comme le concours Sesame ou le Score IAE Message.


S'entraîner aux tests. Ces livres des éditions Dunod, Eyrolles ou Vuibert confrontent l'aspirant candidat à des batteries d'exercices pour améliorer ses performances aux divers tests psychomoteurs (IFSI notamment), d'intelligence, de culture générale, de logique, etc., requis dans les épreuves sélectives. 

3. Candidater et convaincre les recruteurs

Concernant les étapes de recrutement, différents livres proposent des modèles de CV et de lettres de motivation pour mettre en avant ses qualités lors d'une candidature. Pour les offres en anglais, pensez à consulter les guides en anglais et des manuels de conversation.

Comment bien prospecter par téléphone ? Comment construire son réseau professionnel quand on est jeune ? Comment éviter la discrimination à l'embauche ? autant de thèmes abordés dans ces exemples disponibles sur ScholarVox : 

4. Evoluer dans ses études ou son métier : lire, rédiger, partir à l'étranger, VAE

Pour améliorer ses pratiques estudiantines ou professionnelles au quotidien, ces manuels de méthodologie proposent des techniques de lecture rapide et d'expression écrite et orale, de mémorisation et de gestion de temps.

Vie étudiante : partir à l'étranger, logement, sexualité

Autres thèmes présents dans la collection de ScholarVox : la VAE (validation des acquis de l'expérience), le télétravail, la négociation d'un contrat de travail, la rupture d'un contrat, les stages en entreprise. Enfin, en matière de bien-être et développement personnel, la collection "Eco-Gestion" propose quant à elle des dizaines d'ouvrages. Tous ces livres sont disponibles en ligne sur ScholarVox et facilement accessibles à partir du moteur de recherche en page d'accueil.

ScholarVox en pratique :

Quelques conseils. Avec vos logins numériques universitaires, vous pouvez accéder à ScholarVox depuis toute connexion internet : vous êtes ainsi reconnus comme membres de l'Université de La Réunion, où que vous soyez. Pour une expérience enrichie, nous vous recommandons de vous créer en plus un compte personnel ScholarVox : à chaque re-connexion, vous retrouvez votre historique de lecture, vos listes de livres, vos marque-pages ou les différentes annotations que vous avez pu faire.

[Tout en haut à droite]

L'une des fonctionnalités intéressantes est la création de listes de livres (ou encore "étagères" ou "dossiers") que l'on peut partager si on le souhaite. On peut ainsi créer des listes thématiques que l'on alimente au fur et à mesure de ses découvertes sur ScholarVox. On peut également les alimenter par blocs, à partir d'une liste de résultats par exemple : l'interface est souple. Pour partager votre liste avec quelqu'un, il suffit d'en communiquer l'URL (vos partenaires devront avoir un accès universitaire à ScholarVox pour accéder aux contenus des différents livres). On peut préférer le mode privé. Demandez conseil à vos bibliothécaires 🙂 
Tutoriel ScholarVox disponible ici sur le Moodle de l'Université

(image libre via unsplash)

Centenaire de la mort de Durkheim

En novembre 2017, peu de médias ont célébré le centenaire de la mort du sociologue Emile Durkheim (1858-1917). C’est pourtant grâce à son travail, notamment, que la sociologie fût inscrite comme discipline universitaire.

Les classiques de Durkheim sont à emprunter dans vos BU

Pour en savoir plus :

Prix littéraires (bis répétita) à la BU Droit-Lettres-Océan-Indien

Booker prize (officiellement Man Booker Prize for Fiction) créé en 1969 , est l’un des prix littéraires internationaux les plus attendus. Equivalent du prix Goncourt français, il récompense chaque année, à la fin de la rentrée littéraire, des livres anglophones. Autrefois attribué aux auteurs originaires du Royaume-Uni et du Commonwealth, il a été élargi depuis 2014 à tout auteur écrivant en langue anglaise. Il a récompensé de grands noms de lettres tels que John Coetzee, Salman Rushdie, Kazuo Ishiguro…

En octobre 2017 à Londres, le prix a été décerné à l’américain Georges Saunders pour son premier roman Lincoln in Bardo

L’ensemble de ses romans est désormais disponible à la Bibliothèque Universitaire Droit-Lettres-Océan-Indien. Vous pouvez consulter la liste :

  • depuis notre catalogue en inscrivant la requête : booker prize
  • ou via ce lien

Et pour les lecteurs « peu enclins » à la langue de Shakespeare, une traduction (en langue française) de chaque titre complétera nos collections.

Retrouvez les modalités de prêt (avec possibilité de navette entre les bibliothèques du réseau) sur notre site web : bu.univ-reunion.fr 

Photo by Anete Lūsiņa on Unsplash

I hope you enjoy reading

 

(S')informer à l'heure des réseaux sociaux : table ronde

(S’)informer à l’heure des réseaux sociaux
Facilité d’accès, rapidité de diffusion, forte interactivité… les réseaux sociaux ont-ils transformé notre rapport à l’information ?
Entre les médias d’information traditionnels et les réseaux sociaux, doit-on faire un choix ?
S’informer avec les réseaux sociaux, ça s'apprend ?
Mathilde Goanec (Médiapart), Sidonie Hadoux (photojournaliste), Camille Magnard (France Culture), Thierry Durigneux (Le Quotidien de La Réunion) et Gilbert Hoair (Réunion La 1ère) vous apporteront leurs éclairages et répondront à vos questions
mardi 27 février 2018, à partir de 18h, à la salle Georges Brassens (Les Avirons).
Une table ronde co-animée par Claire Filleul (collège Adrien Cadet) et Alexandra Maurer (Centre de liaison de l'enseignement et des médias d'information).

Sélection thématique de la BU Tampon : journée internationale de la langue maternelle

Photo by Doug Linstedt on Unsplash

Thème 2018 – « Préservation de la diversité linguistique dans le monde et promotion du multilinguisme en vue de réaliser les objectifs de développement durable »

Pour favoriser le développement durable, les apprenants doivent avoir accès à l'éducation dans leur langue maternelle et dans d'autres langues. C'est grâce à la maîtrise de sa première langue ou langue maternelle que les compétences de base en lecture, écriture et calcul peuvent être acquises. Les langues locales, en particulier les langues des minorités et des peuples autochtones, transmettent la culture, les valeurs et le savoir traditionnel, jouant ainsi un rôle important dans la promotion d'avenirs durables.

La Journée internationale de la langue maternelle a été proclamée par la Conférence générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) en novembre 1999 (document 30 C/DR.35).

Lire la suite sur le site de l'ONU : http://www.un.org/fr/events/motherlanguageday/

Sélection thématique du 16 au 28 février 2018 :
Journée internationale de la langue maternelle le 21 février 2018

Livres :

Sélection électronique :

La BU Tampon, c'est ici
Campus du Tampon
117 avenue du Général Ailleret
97430 Le Tampon
Tél. accueil : 0262 57 95 67
du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30 - le samedi de 8h à 12h