A propos

Responsable de la Bibliothèque électronique de l'Université de La Réunion. La Bibliothèque électronique gère les outils et services numériques des bibliothèques, ainsi que les abonnements numériques aux revues en ligne, bases de données, presse en ligne, etc.

Sélection d'OpenEdition Books : Politiques et pratiques de la santé

La plateforme de livres numériques OpenEdition Books nous propose une sélection d'ouvrages spéciale Politiques et pratiques de santé.

Les enjeux de la santé publique, la coopération sanitaire internationale, l'accès aux médicaments et aux soins, le quotidien de patients et de praticiens de la santé, et des cas de gouvernance mondiale ou nationale pour faire à face aux maladies, en particulier le sida. Tels sont les sujets abordés par cette sélection d'ouvrages sur les politiques de santé, et les représentations et pratiques médicales et de soin.

Nous vous invitons à la découvrir sur  OpenEdition Books : http://elgebar.univ-reunion.fr/login?url=https://books.openedition.org/1066

AccompagnerGéopolitique de la santé mondialeLa prévention du risque en médecineIntellectual Property and Public Health in the Developing World

Une prescription sur mesureLa santé, bien public mondial ou bien marchand ?Ce que soigner veut direLes Suds face au sida

La santé au risque du marchéL’épidémie du sida. Mondialisation des risques, transformations de la santé publique et développementProfession médecin de famille

La plupart des titres sont accessibles en ligne via notre abonnement avec vos accès numériques UnivRéunion habituels.

 

8 Mars / Ouvrir les imaginaires

Il n'y a pas que le 8 mars pour parler des droits des femmes et de leurs rôles dans nos sociétés, mais c'est une occasion de faire le point, chaque année, sur l'état d'avancement des inégalités.

Crédits : DesignLagartija, via Redbubble

"Moins de 30% des chercheurs dans le monde sont des femmes".

Cette sous-représentation des femmes dans la recherche s'accompagne de fortes disparités selon les disciplines :

"Selon les données de l'UNESCO (2014-2016), environ 30% seulement des étudiantes choisissent des domaines liés aux STEM (Sciences, technologie, ingénierie, mathématiques) dans l'enseignement supérieur. À l’échelle mondiale, le taux de scolarisation des filles est particulièrement faible dans les domaines des Technologies de l'information et des communications (3%), des sciences naturelles, des mathématiques et de la statistique (5%) et dans les domaines de l’ingénierie, de la fabrication et de la construction (8%). Depuis longtemps, les préjugés et les stéréotypes de genre éloignent les filles et les femmes des domaines liés à la science.  "
(Source : ONU , consulté le 7/3/2019)

En France, la situation ne semble pas évoluer favorablement, contrairement à la tendance mondiale d'une meilleure représentation. Une infographie diffusée chez L'Etudiant (2017) montre que la part des femmes en niveau Licence et Master dans les formations scientifiques et techniques a baissé ces dernières années. En cause : les stéréotypes, dont le poids explose à l'adolescence, moment des choix d'orientation. Comment lutter contre les stéréotypes ?

Des imaginaires bridés

Ce tweet de l'UNESCO diffusé le 28 février 2019 :

Seulement 1 biographie sur 6 sur #Wikipedia concerne une . Cela ne doit-il pas changer ? Aidez-nous à combler le fossé entre les et les dans l'espace numérique ! Le 8/03, rejoignez #wiki4women! Inscrivez-vous en ligne

A l'occasion de la nouvelle journée internationale des femmes, Wikipédia et l'UNESCO lancent donc une campagne d'appel à contribution : aidez-nous à inscrire les femmes dans la plus grande encyclopédie libre du monde ! A ce jour, elles ne représentent que 1/6 des biographies disponibles sur Wikipedia.

Wikipédia a raison : la visibilité des femmes dans les espaces publics de reconnaissance des "grands hommes" est encore faible, et pas que sur le net. Noms de rues, ou d'amphithéâtres [Note 1], manuels d'histoire, encyclopédies, films sur les grandes figures de l'histoire, romans d'aventure et de conquête, séries animées... : les femmes sont encore largement sous-représentées et cela bride l'identification et l'imagination des jeunes. La télévision reflète la même réalité : seuls 12% des personnages ayant un travail lié aux sciences, technologies, ingénierie et médecine sont des femmes [Note 2].

Etude de Duke Université à partir du test Bechdel appliqué à des films

On peut aller plus loin et évoquer le "Bechdel Test", ce test proposé par l'auteure Alison Bechdel pour mesurer la qualité de la représentation des femmes dans un film :
1.est-ce qu'il y a plus d'un personnage féminin nommé ? (un vrai rôle)
2.est-ce que 2 personnages féminins se parlent ?
3.est-ce qu'elles parlent d'autre chose que d'un homme ? si oui, le test est réussi. L'équivalent racial existe et l'on sait que beaucoup de films ne le réussissent pas non plus...[Note 3]

Ouvrir les imaginaires

On peut changer cela ! Les initiatives se multiplient pour mettre en avant des exemples valorisants de femmes qui choisissent leur métier, leur rôle, leur vie. Quelques liens utiles :

  • Des albums, romans, posters, dessins animés, etc. valorisants pour débrider l'imaginaire de nos jeunes, dès le plus jeune âge : le site est en anglais mais mérite une visite pour les éducateurs ou les parents curieux :   https://www.amightygirl.com
  • Pour des ressources en français : le blog Fille d'album fournit un travail salutaire de décryptage et de sélection de lectures/CD/vidéos jeunesse anti-sexistes.
    Les bibliothèques publiques ont aussi un rôle à jouer dans l'ouverture des imaginaires 🙂

A la BU Sciences, on peut par exemple découvrir des héroïnes pas comme les autres dans le comics Miss Marvel et la série Bitch Planet.

Bonne journée du 8 mars à toutes et tous!
Un billet de Gwenaëlle Marchais

Le sujet vous intéresse ? Retrouvez sur notre blog, nos diverses sélections sur la question de genre : livres, BD, DVD, travaux des chercheuses de La Réunion, etc. http://blog.univ-reunion.fr/blogpapang/tag/femmes/

Pour aller plus loin :

[Note 1] Le Pôle Egalité de l'université de La Réunion milite pour le renommage des amphithéâtres, cf. programme 8 Mars 2019

[Note 2] Etude « Gender Bias Without Borders », réalisée par le Geena Davis Institute, 2015 et cité par l'ONU : http://www.un.org/fr/events/women-and-girls-in-science-day/

[Note 3] La très sérieuse université Duke propose une étude sur des films récents. La BD Commando Culotte passe un certain nombre de séries et films cultes au cribble de ce genre d'analyses genrées. BD dispo à la BU Sciences.  Exemple avec Game of Thrones : http://www.mirionmalle.com/2014/05/game-of-thrones-feat-tarmasz.html.

Livres numériques : "Une couleur, le Noir"

La dernière newsletter d'OpenEdition Books nous propose une sélection d'ouvrages "centrée sur l'histoire des luttes et des résistances politiques, littéraires et artistiques des Noir·es face aux discriminations raciales."

On y retrouve la leçon inaugurale d'Alain Mabanckou au Collègue de France (2016), des ouvrages sur l'esclavage en Amérique du Sud, aux Etats-Unis, dans les Caraïbes, en Méditerranée, ou encore sur la littérature.

Nous vous invitons à la découvrir la sélection Une couleur, le Noir ici : http://elgebar.univ-reunion.fr/login?url=https://books.openedition.org/1272

La plupart des titres sont accessibles en ligne via notre abonnement OpenEdition Books avec vos accès numériques UnivRéunion habituels.

Lettres noires : des ténèbres à la lumièreEsclavage et subjectivitésLa diaspora noire des Amériques“Polar noir”: Reading African-American Detective FictionDe la libertad y la aboliciónReading Percival EverettLes blancs de l’histoireLittératures francophones
Autour de l'« Atlantique noir »
Les esclavages en Méditerranée Abolir l'esclavage

Ludiques et intelligents : 2 calendriers de l'Avent en ligne

On est loin des images pieuses à l'origine des calendriers de l'Avent ou des chocolats dans leurs versions laïques commerciales... Désormais les calendriers de l'Avent se déclinent aussi en version numérique et permettent d'offrir une surprise par jour, quelqu'en soit le domaine. On clique sur la date et on obtient la surprise du jour : ce peut être une image, une info, un jeu, un lien web, etc. En voici deux qui peuvent intéresser la communauté universitaire.

Ludique et intelligent : un calendrier de l'Avent spécial "Veille d'information"
Une astuce par jour pour mieux chercher de l'info sur le web et faire de la veille dans son domaine. Le "Calendrier de l'Avant Veille" est proposé par Fla-Consultants, éditeur des revues B@ses et Netsources, disponibles dans les abonnements de vos BU. https://huit.re/calendrier-avent-veille

> Utile au quotidien et pour les études. On peut notamment y découvrir le nouveau moteur de recherche académique The Lens, qui vient ainsi concurrencer Google Scholar, Web of Science et Scopus (payants), ou encore Dimensions (récent également).

Des œuvres littéraires bientôt en accès libre ?

"Chaque jour de décembre, découvrons le nom d’un auteur dont les œuvres entreront dans le domaine public le 1er janvier 2019".

Il s'agit des œuvres pour lesquelles les droits d’auteur arrivent à expiration. C'est ce que propose le Calendrier de l'Avent du Domaine Public, réalisé par les membres du collectif SavoirsCom1 : http://aventdudomainepublic.org/

Bonnes découvertes

Se former à l'éthique de la recherche

Le cours en ligne Ethique de la recherche a commencé ! L'Université de Lyon a mis en ligne les premiers contenus accessibles sur la plateforme France Université Numérique (FUN) :

<

"Depuis mai 2015, tous les doctorants doivent se former à l’intégrité scientifique et l’éthique de la recherche. Ce MOOC propose de mieux connaître et comprendre les enjeux déontologiques et éthiques de la science." (source : FUN)

A noter : En dehors des vidéos et des quiz associés, il y a des fils de discussions libres sur les sujets abordés. Les discussions en cours sont très intéressantes et abordent aussi des points plus larges, comme "l'éthique du processus de recherche" et "l'éthique de la dissémination des résultats de recherche" (open access, open peer-review...) ou la science du doute comme sensibilisation au développement de la culture scientifique (zététique).

Justement, sur ces sujets, il existe d'autres cours en ligne spécifiques :

 

Envie de bouger ? Des livres pour développer sa pratique sportive

Comme chaque année, l'université propose de nombreuses activités sportives et artistiques. Les plannings des activités du SUAPS sont en ligne.

Pour vous accompagner, les BU aussi proposent du sport : que vous soyez simple débutant ou sportif chevronné, pensez aux bibliothèques ! Un bon livre peut être un compagnon idéal pour prolonger un cours ou remplacer une séance loupée...

Toutes les disciplines sont représentées : athlétisme, foot, rugby, tennis, plongée, natation, escalade, sambo, judoyoga, pilates, qi gong, training / musculationworkout, roller, cyclisme, surf... Vous les retrouverez rapidement sur notre moteur de recherche.

5 bonnes raisons de lire du sport :

  • Pour s’entraîner : des guides complets qui proposent exercices illustrés et programmes d'entrainement
  • Pour comprendre ce qui se passe dans le corps : des informations précises sur la physiologie et l'anatomie du sportif. Vous saurez tout sur l'optimisation posturale ou la recherche de force dans votre discipline. Quelle rééducation après un traumatisme ? Quelle stratégie pour un renforcement musculaire efficace ? Comment développer son équilibre ?
  • Pour préparer le mental : "Préparation du mental du sportif" figure par exemple parmi les titres les plus empruntés du domaine en 2017-2018
  • Pour devenir pro ? Les différents aspects de la vie du sportif sont abordés : alimentation du sportif, gestion des compétitions, contrats de travail, économie du sport, questions éthiques.
  • Pour s'inspirer. On trouvera également quelques portraits de grands sportifs.

En pratique. La plupart des ouvrages sont à la BU Tampon, à proximité des enseignements de la filière universitaire STAPS  mais certains peuvent être à la BU Saint Denis Sciences ou la BU Terre Sainte. Dans tous les cas, on peut les réserver pour les faire venir dans votre BU préférée.

A vous de définir votre objectif !

Images en licence libres via unsplash

Ma BU dans Pubmed

Pubmed est le principal moteur de recherche spécialisé dans les publications scientifiques des domaines liés à la santé, la médecine et la biologie. Puissant et précis, il permet d'identifier rapidement des sources de qualité.

Comme pour Google Scholar, il est désormais possible de paramétrer votre session Pubmed avec les collections numériques de l'Université de La Réunion : cela affiche un bouton spécial "Accès@UnivRéunion" qui vous permet d'accéder en un clic à la publication, lorsqu'elle est disponible dans nos collections.

Comment mettre ma BU dans Pubmed

  • Sur Pubmed, il faut vous créer un compte individuel via le menu "Sign in to NCBI" puis "Register for an NCBI account".
  • Une fois identifié, cliquez sur MyNCBI > NCBI Site Preferences > Pubmed Preferences > Outside tool.

  • Dans la liste alphabétique qui s'affiche, cherchez UnivReunion ou Reunion puis Sauvegardez.
  • Pour chaque référence d'article, le bouton Accès@UnivReunion apparaîtra pour vous permettre d'accéder en 1 clic à l'article via nos abonnements.

Articles liés :

Ma BU dans Google Scholar (1)
Ma BU dans Google Scholar (2) Etre alerté par email des nouveaux articles
Les 3 fonctionnalités cachées de Google Scholar5

Besoin d'aide sur Pubmed ? contactez-nous 

Vos bibliothèques en mode Vacances du 21/07 au 15/08

Fermeture des campus vendredi 20 juillet soir ! 
Pendant la pause hivernale, les bibliothèques de l'Université de La Réunion sont également fermées. Voici toutes les infos pratiques pour vous organiser pendant la fermeture et pour notre réouverture :

Réouverture : le jeudi 16 août, pour toutes les BU

Rappel : tous les ouvrages empruntés avant la fermeture sont à rendre pour 3 septembre au plus tard ! pensez-y avant d'être en retard !

Pendant la fermeture des BU, plusieurs possibilités s'offrent à vous pour continuer de profiter des ressources documentaires :

On vous retrouve à la rentrée 🙂

 

Repéré pour vous : cours en ligne pour préparer la rentrée

Pour les amateurs d'apprentissages en tout genre, plein de nouveaux cours ont été mis en ligne sur la plateforme  FUN MOOC - France Université Numérique. On peut s'inscrire dès maintenant... pour ne pas oublier à la rentrée 🙂
Quelques cours repérés :
Il parait qu'on peut même apprendre les fondamentaux de la reprogrammation des cellules sources, sans être scientifique !
Sur tous ces sujets, bien sûr, les bibliothèques proposent des livres à emprunter ou à lire en ligne. On est là pour ça ! http://bu.univ-reunion.fr

Des bibliothécaires à vélo : vélo, boulot, dodo

La Réunion a répondu présente à l'édition 2018 de Cyclo-Biblio : tout au long des 400 km parcourus dans l'ouest de la France métropolitaine, on a pu voir le drapeau réunionnais et les couleurs du groupe Réunion de l'ABF et de l'Université de La Réunion braver les intempéries.

Des bibliothécaires à vélo ? Cyclo-Biblio est un événement national qui regroupe chaque année une cinquantaine de bibliothécaires, français et étrangers, pour promouvoir les bibliothèques à travers un voyage à vélo de plusieurs jours.

Vélo. Cette année, le trajet est parti d'Angers pour rejoindre, après quelques détours, la ville de La Rochelle où s'est tenu le congrès annuel de l'Association des Bibliothécaires de France (ABF). Le vélo est un mode de déplacement assez idéal pour discuter tout en arpentant un territoire.

Cyclothécaires 

Boulot. A chaque étape, les "cyclothécaires" s'arrêtent pour visiter des bibliothèques et échanger avec les professionnels, les élus, les habitants. L'événement est souvent l'occasion d'articles dans les médias locaux qui mettent ainsi en avant la bibliothèque-étape du jour.

Dans la médiathèque de Saumur, après l'orage

Dodo. Et vos @bu974 dans tout cela ? Pour la première fois, une bibliothécaire de La Réunion a pu participer à l'opération et rejoindre à vélo le congrès de l'ABF, sous le regard bienveillant de l'ABF Réunion (comité régional) et de l'Université de La Réunion.

Pour les curieux : ce diaporama en ligne propose de partager l'expérience  (la seconde partie du diaporama est consacrée au congrès des bibliothécaire, comme ultime étape de l'aventure)

Images : coquelicots de Bernard Fouilland.

 

Fusion des bibliothèques de Saint Pierre : BU  Santé + BU IUT = BU Terre Sainte !   

La BU Santé déménage ses collections pour rejoindre la BU IUT, située sur le même campus de Terre Sainte. Votre nouvelle BU ainsi enrichie en profite pour changer de nom : rebaptisée "BU Terre Sainte", elle se situe dans les locaux de l'IUT.

Votre nouvelle BU Terre Sainte "fusionnée", dans les locaux de l'IUT

Des collections enrichies pour un meilleur accueil

A partir du 16 août, la BU Terre Sainte accueillera donc désormais tous les publics intéressés par les collections en santé et par les collections originelles de l'IUT.

La bibliothèque donne également accès à un vaste ensemble de ressources numériques (livres et revues numériques), dans tous les domaines étudiés à l'université : ils sont accessibles depuis toute connexion internet, y compris hors campus.

Le redéploiement des collections dans un espace unique nous permet de vous proposer des horaires d'ouverture élargis. Après la fusion, à la rentrée, nous pourrons désormais vous accueillir plus tôt chaque jour :
>> A partir du 16 août : BU Terre Sainte sera ouverte de 7h30 à 18h du lundi à vendredi.
Contacts et précisions : voir la page de la BU Terre Sainte du site web des BU.

Des vies de mémoire : Lanzmann - Veil

Claude Lanzmann est mort le 5 juillet 2018. Pour beaucoup il restera le réalisateur du grand film de la mémoire de l'horreur nazie, "Shoah".

Source et fiche du film : IMBD

Neuf heure et trente minutes de reconstitution historique à travers les témoignages des vivants -- témoins, rescapés, bourreaux. Claude Lanzmann avait choisi de n'utiliser aucune image d'archives. Il lui a fallu douze ans pour mener ses recherches dans le monde entier, rencontrer ses interlocuteurs, filmer et monter la grande "sépulture" du peuple juif (1).

Quelques jours auparavant, Simone Veil est entrée au Panthéon, un an après son décès. Elle avait été la compagne de Lanzmann. Elle avait raconté les camps et son difficile retour de déportation. Une "expérience incommunicable" qui pourtant impose la parole comme "une nécessité, une promesse qu'on a faite et un engagement" (2). Comme lui, elle avait alimenté la réflexion sur le rôle de la mémoire et sur l'importance d'articuler témoignages et Histoire.

Notes :

(1) : On dit de lui qu'il avait "donné au peuple juif la sépulture qui lui manquait" (Didier Sicard).
(2) : Source sonore via France Culture

Avant d'oublier... Quelques vérifications avant la fermeture des campus le 20 juillet

Image de Picseli (CC-0)

Tous les campus de l'Université ferment le vendredi 20 juillet soir. Vos bibliothèques aussi ! Réouverture le jeudi 16 août. Avant de partir en vacances, il peut être bon de s'assurer que vous avez tout ce qu'il vous faut pour vous organiser pendant la fermeture de l'université.

1. Demander mon quitus avant la fermeture des campus : parce qu'à partir du 20 juillet, il n'y aura plus personne pour éditer et valider votre quitus ! Ce document est souvent demandé lors d'un changement d'université ou lors d'une réinscription : c'est la BU qui peut vous le fournir. Modalités : obtenir un quitus.

2. Connaitre mes logins numériques, si je souhaite utiliser des services numériques de l'université, comme les emplois du temps, les notes, ou encore, côté BU, les accès nomades à la presse numérique, aux revues en ligne et aux livres numériques des bibliothèques. Modalités : se connecter à distance aux abonnements numériques ; découvrir l'offre numérique des bibliothèques.

3. Vérifier mes emprunts pour en profiter pendant toute la durée de mes vacances
Si vous avez emprunté depuis le 4 juin, vos documents sont à rendre pour le 3 septembre : tout va bien. Mais si vous avez déjà emprunté avant le 4 juin, il est fort probable que vous deviez les rendre avant la fermeture... Pour éviter un grand retard, vous pouvez vérifier votre compte-lecteur (et prolonger vos emprunts en ligne).

En revanche, si vous êtes déjà en retard à la fermeture du campus, vous le serez encore plus à la réouverture, et bien plus encore lorsque vous reviendrez rendre vos documents à la bibliothèque. Le « Prêt-Vacances en quantité illimitée » n’y change rien. Tous les jours de retard, y compris les jours de fermeture des bibliothèques, se cumulent lorsque le retard existait déjà. Pensez-y avant la fermeture !

4. Et bien sûr, emprunter tout ce qui m'intéresse ! Les emprunts sont actuellement en quantité illimitée dans toutes les bibliothèques : empruntez autant que vous voulez, quelle que soit la BU, et rendez vos documents pour le 3 septembre au plus tard. Il y en a pour tous les goûts : romans, BD, mangas, DVD, études, essais, magazines...

Images : Image de Picseli et Link-Hoang  (licences CC-0)

ISTEX OpenEdition Books, nouveaux livres numériques en SHS

licencesnationales.fr et Istex

Le programme national ISTEX d'acquisitions de ressources numériques pour l'ensemble des établissements de l'enseignement supérieur et de la recherche s'enrichit d'un nouveau corpus en juin 2018 :

La nouvelle licence nationale qui vient d'être signée avec OpenEdition Books  donne accès sur la plateforme web OpenEdition à 1195 ouvrages de recherche en histoire, anthropologie et sociologie, publiés par 38 presses universitaires et sociétés savantes telles que CNRS Editions, ENS Editions, IRD Editions, Editions de la Maison des Sciences de l’Homme, Presses universitaires du Septentrion/de la Méditerranée/d’Aix-Marseille, ou encore les Publications de la Sorbonne.

Les livres sont disponibles sans DRM aux formats suivants : HTML, PDF du livre et PDF du chapitre, ePub et Lecture Zen. Les formats détachables sont téléchargeables sans quotas.

 

Éditions de la Sorbonne

Des ouvrages en provenance de la Colombie, du Canada, de la Suisse (éditions Contrechamps, IES...), la Turquie, l'Italie (Edizioni Kaplan) etc. sont également disponibles sur la plateforme.

Ces ouvrages acquis nationalement viennent s'ajouter à la collection OpenEdition Books déjà souscrite par l'Université de La Réunion d'environ 300 titres. Retrouvez notre offre complète de ressources numériques sur la page "Bases en ligne" du site web des BU.

Repéré pour vous : Vidéos sur l'éthique de la recherche

Vous avez sans doute déjà entendu parler de polémiques scientifiques, parfois aussi de conflits d'intérêts, de "fraude scientifique" ou tout simplement de plagiat ou de biais dans les études académiques ? Tout cela pose la question de l'intégrité scientifique et de la déontologie de la recherche, deux sujets féconds qui font actuellement l'objet de nombreuses discussions entre chercheurs. Preuve de la vitalité de la recherche, s'il en fallait !

L'Université de La Réunion s'est d'ailleurs dotée successivement de deux charges de mission "Ethique et Déontologie "et "Certification et intégrité scientifique", portées respectivement par le Professeur Monsieur Harry Boyer (2017) et la Docteure Madame Katia Angue (2018). Ces nominations s'inscrivent  "dans la déclinaison locale d'une dynamique internationale et nationale de construction d'une politique d’intégrité scientifique et d'une déontologie des métiers de la recherche" (1).

Pour en savoir plus sur ces sujets, nous avons repéré ces vidéos d’introduction à l’éthique de la recherche et à l’intégrité scientifique proposées par l'Université de Paris-Saclay : https://www.universite-paris-saclay.fr/fr/polethis-les-essentiels-c

Aperçu de quelques thématiques abordées :

Note : (1) Frédéric MIRANVILLE, Président de l'Université de La Réunion
Les lettres de mission sont disponibles sur cette page : http://www.univ-reunion.fr//luniversite/organisation/equipe-presidentielle/lettres-de-mission/