Photo du profil de Gwenaëlle Marchais

A propos Gwenaëlle Marchais

Responsable de la Bibliothèque électronique de l'Université de La Réunion. La Bibliothèque électronique gère les outils et services numériques des bibliothèques, ainsi que les abonnements numériques aux revues en ligne, bases de données, presse en ligne, etc.

Gros plan sur : Le Cavalier Bleu Editions, pour élargir ses horizons par delà les idées reçues

Le Cavalier Bleu est une maison d'édition indépendante qui publie depuis 2001 des ouvrages de vulgarisation qui présentent les apports des sciences humaines dans les grandes questions de société, y compris technologiques et scientifiques.  "Parce que nous avons plus que jamais besoin des sciences humaines pour rendre notre monde intelligible." 

Ici, nous vous proposons un rapide tour d'horizon de deux grands ensembles de collections de cet éditeur qui bouscule les frontières entre les disciplines.

Collection Idées reçues : un spécialiste propose de faire le point sur les différentes idées reçues que l'on associe souvent à un thème. C'est l'occasion de confronter les représentations sociétales, entre clichés et bon sens populaires, à l'état des connaissances actuelles. Voici un aperçu des thématiques liées aux sciences, à la technologie et à la santé :

En Sciences humaines et sociales :

 

Collections : Comment je suis devenu... et/ou Parcours d'. Dans les différents ouvrages de ces deux collections, un géomaticien, un physicien, un géographe, ou encore un avocat retrace le parcours qui l'a mené à exercer son métier. Des documents instructifs pour réfléchir à son projet professionnel et découvrir un autre pan des disciplines enseignées à l'université.

Listes non exhaustives !

Pour y accéder, deux possibilités :

Plus d'informations sur les éditeurs présents dans nos collections ? voyez aussi Les Petits Matins, Pour les Nuls, Le Pommier (à paraître), Dunod, EDP Sciences (à paraître), etc.

Images de la Fête de la Science (campus Nord)

Impossible de raconter toute la Fête de la Science 2017 à l'Université de La Réunion... Mais voici tout de même quelques instants photographiés au Moufia, avant l'arrivée de la pluie 🙂

Les imprimantes 3D

Le learning lab de la Faculté des Sciences et Technologies (FST) de l'Université de La Réunion propose des démonstrations d'impression 3D ouvertes à tous. Trois modèles sont présentés à l'occasion de la Fête de la Science 2017. Ci-bas, l'imprimante de la Reprographie.

La bobine située en haut déroule le filament en ABS (ou autre matériau, éventuellement mélangé à du bronze, du cuivre, du bois ou du liège) jusqu'à la tête d'impression, en bas. Pilotée par les bras mécaniques selon les plans de fabrication de l'objet, c'est elle qui se déplace et chauffe le fil qui vient s'empiler sur l'objet en construction. L'objet 3D est ainsi en quelque sorte une succession de superpositions de filaments de 100 microns (1/10e mm).

Démonstration en vidéo :

(bientôt dispo sur les podcasts de l'université à cette adresse - encodage en cours...)

La modélisation 3D (plan de construction) a été réalisée avec le logiciel Blender. On peut également récupérer des modèles 3D librement réutilisables, proposés par d'autres utilisateurs via différents sites web.

En images, les toutes premières réalisations 3D de l'imprimante. A droite, Blender.

A gauche, on voit encore les fils ayant servi à l'impression du gecko. Adroite, l'imprimante de la FST avec un visage 3D   :

Envie d'en savoir plus ? les BU proposent ces ouvrages sur l'impression 3D, dont 3 sont disponibles en ligne, accessibles depuis toute connexion internet avec vos logins numériques universitaires. Egalement des manuels pour utiliser Blender.

Les expériences électriques

Au niveau -1 de la Faculté des Sciences, les visiteurs peuvent expérimenter les lois de la physique. Comme fabriquer des éclairs : VIDEO :

A quelques pas, une autre table propose de réfléchir au transport de la lumière, puis du son et plus largement de l'information. On retrouve le principe de la fibre optique qui nous sert désormais pour internet. Sur cette photo, la lumière verte est comme "prisonnière" du tube en verre dans laquelle elle circule.

Plus loin, on vous propose de découvrir la signature de votre voix, à travers la l'analyse et la visualisation de votre voix et de ses battements sonores.

GSM dan tan et Volcan

Dans le hall de la faculté, dès l'entrée, des vitrines exposent la collection FST de "GSM dan tan", autrement dit les téléphones portables d'avant les smartphones. Certains spécimens ont bien étonné les jeunes marmailles en visite sur le campus 🙂 A l'extérieur, sur le parvis nord, un atelier explique le fonctionnement d'un volcan.

Biodiversité, recyclage, environnement, etc.

Plusieurs associations présentent des ateliers orientés sur la biodiversité : reconnaissance de plantes endémiques avec la SREPEN, recyclage des plastiques, etc. Impossible de tout noter pour bien associer chaque atelier avec son partenaire. Le mieux est de consulter le programme officiel pour être sûr de ne

Et bien d'autres choses : jeu de piste sur la biodiversité, tournoi de programmation informatique, chimie magique, cyclone, fabrication d'herbier, observation de bactéries, soufflage de verre, ateliers dessin, projection de films scientifiques de l'université...

Aller plus loin avec les ressources des bibliothèques

Sur tous ces sujets, n'hésitez pas à vous renseigner à la bibliothèque pour en savoir plus : les BU de La Réunion proposent de la documentation, à la fois de niveau universitaire et de niveau grand public. Quelques exemples de livres/revues/DVD sur ... la foudre (cliquez ici) ; la lumière ; les volcans ; la biodiversité ; etc. Un sujet vous intéresse ? faites-nous en part en commentaires ou via notre formulaire en ligne. Nous tâcherons de vous proposer une bibliographie ou un futur billet de blog. Demandez-nous !

Un grand merci aux passionnés de la FST et de la Repro ainsi qu'à tous les animateurs, étudiants ou membres des associations et des partenaires pour leurs explications pédagogiques et leurs démonstrations.

Gros plan sur les Editions Le Pommier : Petites Pommes du Savoir et Essais

"Comprendre le monde qui nous entoure..." Telle est la devise des Editions Le Pommier qui proposent plusieurs collections de livres axés sur la vulgarisation des savoirs. Ici, nous vous proposons un rapide tour d'horizon de deux grands ensembles de collections de cet éditeur "passeur de sciences" :

Les Petites Pommes du savoir

Cette collection, regroupe, avec "Les Plus Grandes Petites Pommes du savoir" et autres "Mini Pommes" des ouvrages en petits formats facilement glissables dans une poche et rapides à lire en maximum 63 pages.

A partir d'une question simple, comme "Pourquoi la nuit est noire ? " ou "Comment voient les bébés? ", un spécialiste reconnu du monde scientifique vient présenter les grandes connaissances actuelles de façon simple, claire et accessible à tous.

Bibliographie Des Petites Pommes du Savoir disponibles dans les BU de La Réunion, par liste alphabétique des auteurs :

Pour connaître l'emplacement d'un titre, cliquez sur la liste puis sur "Où le trouver". La plupart des titres sont disponibles à la BU Sciences, d'autres à la BU Tampon, à la BU Droit-Lettres... Vous pouvez les faire venir dans votre BU habituelle (gratuit). 

Site web des Editions Le Pommier > Collection Les Petites Pommes du savoir

Les Essais Le Pommier

Pour aller plus loin, Le Pommier propose plusieurs collections d'essais pour réfléchir sur les sciences (ou la technologie) et leurs usages. Philosophie, citoyenneté, éducation, santé publique, éthique, sont autant de pistes proposées pour faire fructifier les connaissances.

  

Le Pommier est aussi un grand éditeur des travaux philosophiques de Michel Serres depuis les années2000.

Bibliographie...non exhaustive des essais du Pommier   (à retrouver sur notre catalogue)

  • Bernard Salanié. L’économie sans tabou. 2004.
  • Christian Marendaz. Du regard à l’émotion: la vision, le cerveau, l’affectif. 2009.
  • Elena Pasquinelli. Du labo à l’école, science et apprentissage. 2014.
  • Éric Lambin. Une écologie du bonheur. 2009.
  • François Moutou. Des épidémies, des animaux et des hommes. 2015.
  • Frank Ryan. Virus & hommes, un destin commun ? 2011.
  • Gordon L Kane. Supersymétrie. 2003.
  • Hubert Reeves. Petite histoire de la matière et de l’univers.  2009.
  • Jean-Louis Hartenberger. Nous, les mammifères. 2013.
  • Luc-Alain Giraldeau. Dans l’oeil du pigeon: évolution, hérité et culture. 2016.
  • Marc Lachièze-Rey. Au-delà de l’espace et du temps: la nouvelle physique.  2008.
  • Marie-Françoise Chevallier-Le Guyader, et al. Abécaire citoyen des sciences. 2017.
  • Michel Serres. Hominescence. 2001.
  • Michel Serres. L’incandescent. 2003.
  • Naomi Oreskes, et Erik M Conway. Les marchands de doute ou Comment une poignée de scientifiques ont masqué la vérité sur des enjeux de société tels que le tabagisme et le réchauffement climatique. 2012.
  • Philippe Bordeyne et al. Éthique et changement climatique. 2009.
  • Serge Abiteboul et Gilles Dowek. Le temps des algorithmes. 2017.
  • Stéphane Sarrade. La chimie d’une planète durable. 2011.
  • Virginie Cazes-Duvat et Alexandre Magnan. Ces îles qui pourraient disparaître. 2012.
  • Virginie Cazes-Duvat et Alexandre Magnan. Des catastrophes... « naturelles » ? 2014.
  • Yves Quéré. Enseigner, communiquer: un art, ou un métier ? 2008.

Bibliographies à retrouver sur notre catalogue ou également disponibles sur notre compte Zotero en ligne : https://www.zotero.org/bureunion/items/collectionKey/CUJB5F28

La BU Sciences participe à la Fête de la Science : jeu de piste et livres numériques sur la biodiversité

A l'occasion de la Fête de la Science 2017 de l'île de La Réunion, la Faculté des Sciences et Technologies (FST) de l'Université de la Réunion organise un jeu de piste sur le thème de la Biodiversité sur le campus du Moufia, ouvert à tous : les énigmes à résoudre vous emmènent à cheminer sur les traces des chercheurs en sciences, pousser les portes d'un laboratoire, découvrir l'arboratum du campus du Moufia, identifier des espèces végétales ou animales, ou encore tester la réalité augmentée avec des livres de la BU Sciences.

Animations Fête de la Sciences

D'autres animations sont également prévues à la BU Sciences :

  • Défis Dessins avec le Club Dessin de l'Université.
    RDV devant la BU Sciences jeudi et vendredi de 15h à 17h
    >>> suivez-nous via Facebook ou Twitter @bu974 pour un aperçu live !
  • Sélections de livres numériques et de documents imprimés, manipulation de tablettes...

Pour aller plus loin sur la thématique de la biodiversité, les bibliothèques vous proposent des sélections de documents.

Biodiversité : sélection de lectures

   

Accès directs aux différents livres numériques de la sélection :

Bonnes lectures et bonne fête de la science 2017 !

Gros plan sur la collection "Pour les nuls"

Pour les nuls, le site web : https://www.pourlesnuls.fr/livres

Les Editions First proposent en France depuis 2001 une série de livres de vulgarisation destinés au grand public, dans tous les domaines des savoirs et des techniques : les langues, l'histoire, les arts, l'informatique, les sciences, la méthodologie des concours, etc. Voici un aperçu des livres de la célèbre collection en jaune et noir "Pour les Nuls", que vous trouverez dans vos BU, aux côtés des manuels universitaires.

Sciences

Société, droit, éco, science politique

Pays, régions

Concours, culture générale, méthodologie

Histoire

Santé - Sports

Langues

Images : First Edition, Pour les nuls

TUTO Faire une revue de presse avec Europresse

Europresse est une base de presse numérique qui propose la recherche d'articles dans plus de 3500 titres de presse nationale, régionale, internationale, généraliste ou spécialisées. On peut également feuilleter et naviguer dans les numéros PDF de certains titres de journal ou magazine (onglet "Journaux PDF"). Plus d'information sur Europresse dans ce précédent billet.

Exemple d'utilisation pédagogique d'un abonnement de presse numérique

Ici, il s'agit d'exploiter Europresse à titre pédagogique pour faire travailler des élèves sur la presse sur un sujet scientifique et/ou d'actualité dans le but de réaliser une revue de presse (PDF que l'élève déposerait par exemple dans Moodle) et d'en faire un rapide commentaire (texte que l'élève rédigerait dans Moodle). Prenons l'exemple du "microbiote" ("flore intestinale" qui concerne finalement tous nos organes).

Pourquoi faire une revue de presse ? pour faire travailler sur la presse, pour montrer l'actualité ou l'impact sociétal d'un thème évoqué en cours, pour exploiter les ressources des bibliothèques et ouvrir ainsi de nouvelles perspectives aux étudiants? Ce sont des pistes.

Concrètement, l'exercice permet de dresser en quelques clics un panorama de presse sur un sujet précis et d'en sélectionner quelques articles saillants que l'on édite en revue de presse (PDF) et d'en faire un résumé, ou un exposé oral. En l'occurrence, avec l'exemple du "microbiote", on sollicite à la fois des titres spécialisés comme Le Quotidien du Médecin, ou de vulgarisation scientifique comme La Recherche ou Sciences & Avenir ou encore la presse d'actualité générale (Le Monde, Le Firago, La Tribune). Ce qui permet de dégager rapidement quelques notions clés : le microbiote fait l'objet de nombreuses recherches en médecine et en biologie pour ses liens avec diverses maladies. Les débouchés économiques se développent. Le microbiote interroge nos modes de vie. On peut alors envisager un court exposé, un résumé, une synthèse, etc.

Voici la marche à suivre pour réaliser une revue de presse en quelques minutes :

0) Se connecter à Europresse

  • depuis le site web des BU http://bu.univ-reunion.fr , lien "Bases en ligne", rubrique Presse : cliquer sur Europresse.
  • Ou encore, toujours depuis le site web des BU, chercher "europresse" dans le moteur de recherche des BU.
  • Ou encore ce lien direct (mais c'est moins formateur!)
  • Hors campus, la page d'authentification de l'université s'affiche une première fois : y inscrire ses logins habituels. Nous voici alors sur Europresse.

1) Chercher des articles dans Europresse

Depuis la page d'accueil d'Europresse, lancer une recherche dans Europresse : exemple : microbiote
NB : Par défaut, cela cherche dans toute la base mais seulement pour les 30 derniers jours. Pour obtenir des articles plus anciens, on peut modifier l'option sous la barre de recherche.

2) Sélectionner des articles

Dans la page de résultats, il suffit de cliquer sur un article pour l'ouvrir.

3) Epingler un article pour le mettre de côté : 

Si l'article semble intéressant pour la revue de presse, on peut le mettre de côté en cliquant sur la petite épingle (1) : cela l'ajoute à la sélection. On peut alors quitter l'article en cliquant sur la petite croix (2)

4) Retrouver sa sélection d'articles

Poursuivre en ouvrant et sélectionnant les articles intéressants depuis la page des résultats. Une fois le travail de sélection effectué, on peut retrouver sa sélection en cliquant sur "Documents épinglés", qui contient dans notre exemple 14 articles.

5) Editer sa sélection en revue de presse PDF ou autres

Une fois dans la page des "Documents épinglés", où l'on retrouve sa sélection, on peut valider sa sélection en l'éditant en PDF.
NB : On peut choisir de modifier sa sélection en supprimant quelques articles : soit un à un (cliquer sur un article pour l'ouvrir, puis le dés-épingler et fermer) soit plus rapidement par lots en cliquant sur l'option "activer la multisélection" puis sur chaque article à supprimer.

Voilà à quoi ressemble un PDF de sa sélection : une première page, puis la liste des références des articles sous forme de sommaire (source, titre, auteur, dates), puis le texte intégral des différents articles sélectionnés. Attention, ces PDF sont à usage individuels !  Les articles sont couverts par le droit d'auteur et la revue de presse ne doit pas être diffusée sur internet. Les droits d'utilisation sont rappelés dans le PDF obtenu.

On peut également préférer recevoir sa sélection par email (icone d’enveloppe) : ici aussi le texte intégral est disponible, sous le rappel des conditions d'utilisation. Exemple d'email reçu : 

Autres options : imprimer sa sélection (icone d'imprimante) ou l'obtenir sous forme de liste  (icone de liste) : cela ouvre une nouvelle fenêtre avec la liste des références des articles. Ici, pas de texte intégral.

L'élève peut maintenant déposer sa revue de presse PDF dans Moodle pour montrer son travail, et s'atteler à la rédaction d'un commentaire de quelques lignes, ou la préparation d'un exposé, suivant vos instructions !

Besoin d'aide ? vous pouvez nous contacter via INFO-BU ou emprunter un bibliothécaire 24:-) (contacts)

Ajouts de nouveaux livres numériques en sciences

Comme chaque mois, les plateformes web de livres numériques auxquelles les bibliothèques de l'Université de La Réunion sont abonnées s'enrichissent de nouveaux titres. Voici un aperçu concernant les nouveautés d'octobre en sciences.

Collection Sciences de la plateforme Scholarvox de Cyberlibris : 

Nouveautés disponibles en ligne sur ScholarVox (divers éditeurs)

Nouveaux manuels en science de chez l'éditeur Dunod, disponibles en ligne :

Nouveautés de l'éditeur Dunod disponibles en ligne sur ScholarVox

Nouveaux manuels en informatique de l'éditeur Packt : quelques exemples

Nouveautés de l'éditeur Packt disponibles en ligne sur ScholarVox

Sélection de nouveautés concernant les manuels en français et en anglais sur la génétique à destination des étudiants de Licence et de Master :

Exemples d'ajouts pour l'UE1 en PACES :

Sur la plateforme ENI dédiée à l'informatique : exemples d'ajouts pour octobre

Sur la plateforme Wiley Online Library : 85 titres ont été ajoutés en santé cf. ce précédent billet de blog spécial collEx Wiley en santé.

Rappel des accès : Les bibliothèques sont abonnées à diverses plateformes web de livres numériques. Vous pouvez y accéder depuis toute connexion internet avec vos logins habituels.

 

Expo : Transformations, de Florence Lafleur à la BU Tampon

Les bibliothèques de l'Université de La Réunion sont heureuses de vous faire parvenir votre invitation au vernissage de l'exposition "Transformations" de Florence Lafleur, le vendredi le 27 octobre 2017 à 17h à la Galerie de la BU du Tampon.

Florence LAFLEUR, illustratrice céramiste, nous fait découvrir son univers peuplé de personnages et d'animaux colorés. Retrouvez-la aussi sur son blog d'artiste : http://florencelafleur.blogspot.com

Aujourd’hui est à écrire

La grandeur de l’humain n’est-elle pas qu’il puisse se réinventer chaque jour ?
Chaque jour, nous pouvons faire fi de notre passé, de nos
habitudes, de nos manières. Chaque jour est nouveau, chaque minute nouvelle et chaque seconde reste à écrire. Pourquoi s’encapsuler dans ces moules préétablies qu’ont été notre histoire, notre éducation, nos blessures, nos conditionnements?
Aujourd’hui est neuf, pur, vierge. Aujourd’hui est à écrire.
Chaque jour est à écrire. Vivons notre vie avec la conviction et l’envie de nous réinventer chaque jour

Bio rapide de l'artiste :

Florence Lafleur est une sorcière avec une baguette magique. Elle aime allumer les ampoules dans l’obscurité. Illustratrice céramiste, son univers est un monde de personnages et d’animaux colorés tout en rondeur qui se conjuguent du plus petit au plus grand, du modelage minuscule à la sculpture en passant par le dessin et la peinture. Elle a reçu le Prix Célimène 2009 pour la sculpture “femme mutilation” : la sculpture a été agrandie et coulée en bronze au jardin de l’Etat à Saint Denis dans un jardin de roses dédié aux femmes.

Infos pratiques :

  • Vernissage : vendredi 27 octobre à 17h
  • Exposition : du lundi 23 octobre au vendredi 24 novembre 2017.
  • Lieu / Contact :
    La Galerie de la Bibiothèque Universitaire du Tampon
    Campus du Tampon
    117 avenue du Général Ailleret
    97430 Le Tampon
    Tél. accueil : 0262 57 95 67
  • Horaires : du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30 / samedi de 8h à 12h

Semaine du Libre Accès 2017 #2 Actualité des modes de publication scientifique : les preprints

Depuis plusieurs mois, le paysage informationnel scientifique connait un fort développement des plateformes web de preprints. En chimie et sciences de la vie, six archives d'articles librement accessibles en ligne ont ainsi ouvert dans les derniers mois :

 

 

Le mot Preprint, ou pré-publication désigne un article qui n'a pas encore été publié dans une revue mais dont les résultats deviennent publics via un entrepôt en ligne (repository ou encore archive). Ces plateformes web librement accessibles assurent à la fois stockage et diffusion en ligne des articles, comme arXiv.org l'une des premières grandes "archives" ouvertes à la reconnaissance internationale.

Pour faire le point sur les preprints :  Ce court billet de l’excellent blog Redaction Médicale et Scientifique fait le point sur ce mouvement actuel : http://www.h2mw.eu/redactionmedicale/2017/08/les-archives-ouvertes-de-preprints-se-d%C3%A9veloppent-rapidement.html

Quelques éclairages supplémentaires pour aller plus loin :

Le contexte. Cette appétence des chercheurs pour les preprints, qu'ils en soient les lecteurs ou les auteurs, participe du profond renouvellement en cours des pratiques de publication -- et plus largement d'éditorialisation de la science.

  • L'éditeur de revues n'est plus au centre du système.
  • On peut publier sans revue (archives de preprints, meta-revues, ou encore les réseaux sociaux académiques comme ResearchGate avec de nombreuses incertitudes).
  • On peut s'évaluer autrement : la relecture par les pairs peut par exemple se faire après la publication (post-peer-review), de façon ouverte voire anonyme ou pas.
  • On peut même presque tout lire sur des plateformes pirates (cf. notre billet sur SciHub).

Des plateformes numériques dédiées aux preprints : pour faciliter la création d’entrepôts de preprint, de nouvelles offres techniques se mettent en place. Exemple : un nouveau service en ligne, l’OSF Preprint propose de créer des archives de preprints librement accessibles en ligne, utilisant l’Open Science Framework (gratuit et open-source). On peut également retrouver les différentes archives thématiques sur le site web d’OSF Preprint : en plus des nouvelles citées plus haut, AgriXiv (agriculture), BITSS (méthodologie de la recherche), engrXiv (ingénierie),  LawArXiv (droit),  PsyArXiv  (psychologie), SocArXiv  (sciences sociales), Thesis Commons (theses and dissertations), et  OSF Preprints (toutes disciplines).

Les acteurs des preprints : là encore, nous retrouvons à la fois les acteurs du libre accès, comme le Center for Open Science, et les éditeurs traditionnels, comme Elsevier ou l’ACS.

  • On voit ainsi Elsevier conforter sa présence dans le monde des prépublications avec la création successive de BioRN (juin 2017) et chemRN (août 2017), après son rachat du célèbre réseau de recherche en sciences sociales SSRN (2016) et, tout récemment, le rachat de Bepress (août 2017).
  • Des rachats qui n'ont pas fini de susciter polémique et mécontentements auprès des chercheurs inquiets de la perte d'indépendance de leurs outils de diffusion. En témoigne le lancement ces derniers jours de l'Opération beprexit (pour "bepress exit") : l'université de Penn s'organise pour quitter l'écosystème web des grands éditeurs et se tourner vers des plateformes ouvertes et librement modifiables (open source). Tous les détails sur l'opération beprexit ici

Preprint et rigueur scientifique ? Question fréquente même si le problème ne concerne pas que les preprints, ni plus largement les publications en open access : les articles relus, validés et publiés dans de grandes revues d’éditeurs scientifiques font aussi régulièrement l’objet de critiques voire de dé-publication (on parle de retraction : cf. blog Retraction Watch).

  • Attention, comme pour les revues, il existe des archives de preprints « prédatrices », de mauvaise qualité scientifique : ChemArxiv qui joue sur la ressemblance avec la toute nouvelle ChemRxiv d’ACS en cours de lancement (source ACS)

Droits et éditeurs : Liens entre preprint et la publication chez un éditeur : Pour une liste de maisons d'éditions et de revues utilisant des preprints.

Ajout du 27/10/2017
Vers une reconnaissance des preprints dans les carrières ? "Un collectif français d'institutions déclare que les preprints peuvent être pris en compte dans les CV !" (source : l'excellent blog Rédaction médicale)

Logos des institutions reconnaissant les preprints (même source)

Pour conclure en image, voici quelques logos de plateformes ("archives") de preprints :

Semaine du Libre Accès 2017 #1 Privés de savoir ?

Du 23 au 29 octobre 2017 se déroule la huitième Semaine du Libre Accès (en anglais Open Access Week, ou #OAweek sur les réseaux sociaux). Cette semaine internationale dédiée à la promotion du libre accès aux résultats de la recherche "permet à la communauté scientifique d’en savoir plus sur les bénéfices du libre accès, de partager ses connaissances et ses expériences entre collègues, et de contribuer à la promotion du libre accès" (source).

"Ouvrir pour..?" Logo édition 2017, axée sur les bénéfices concrets du libre accès

Privés de savoir ? Cette vidéo de Datagueule, basée sur des chiffres, explique pourquoi les chercheurs se tournent vers l'open access :

A l'occasion de cette semaine spéciale, nous rediffusons ici nos 3 précédents billets de présentation du libre accès :

A l'Université de La Réunion, le mouvement du libre accès est bien en marche : il l'est depuis 2010 pour les thèses (avec en outre une numérisation rétrospective pour les plus anciennes), quant aux publications scientifiques, le choix a été fait d'une diffusion dans l'archive ouverte HAL.

Retrouvez toutes nos publications sur l'open access et HAL-Réunion ici. 

Sciences humaines : nouveaux livres et revues numériques de Brepols Publishing

Grâce à la signature d'une nouvelle licence nationale ISTEX, l'Université de La Réunion propose désormais l'accès à la plateforme Brepols Publishers

Brepols Publishers est une maison d’édition belge créée en 1796. Elle publie des ressources en histoire ancienne et médiévale, littérature, linguistique, pensée et théologie médiévales. La licence nationale ISTEX concerne 2 corpus :

  • Un corpus de 849 livres numériques, dont les Miscellanea. Les textes sont en majorité en langue anglaise mais aussi en français, en espagnol, en allemand et en italien.
  • Un corpus de 45 revues des origines à 2012 (le fascicule le plus ancien datant de 1882)

Accès direct à Brepols Online

Intéressés par nos ressources en ligne ? Pour connaître la liste complète des abonnements numériques disponibles à la communauté de l'Université de La Réunion, rendez-vous sur la page "Bases en ligne" du site web des BU.

Publications scientifiques en ligne : bataille autour de Sci-Hub

Le point de rentrée sur une plateforme qui bouscule les pratiques éditoriales de la recherche.

Sci-Hub est un site web qui regroupe des millions d'articles scientifiques issues de la recherche. Toutes ces publications y figurent illégalement, sans l'accord des éditeurs qui commercialisent les revues. C'est pourquoi on parle de "PirateBay des chercheurs" ou encore de "black open access", ceci par opposition aux vraies publications en "open access", ces publications légalement et librement accessibles en ligne qui se développent depuis des années pour améliorer l'accès de tous aux résultats de la recherche.
Voilà pour la terminologie qui situe bien Sci-Hub, créé en 2011, au coeur des plateformes scientifiques.

Sci-Hub est désormais le site le plus utilisé dans le monde pour l'accès aux publications scientifiques. Comment on en est-on arrivé là ? piratage, coûts toujours croissants des abonnements numériques aux revues, difficultés financières des universités, inégalités mondiales, praticité d'une plateforme unique même erratique...? Un article retrace les grandes étapes : https://scholarlykitchen.sspnet.org/2017/09/05/sci-hub-moves-center-ecosystem/

Ce que contient Sci-Hub : 68,9% de toute la recherche académique. 85,2% des articles publiés dans des revues payantes. Beaucoup d'articles très récents. Source :

source : extrait de Sci-Hub Stats Browser (09/2017)

Qui l'utilise ? une étude de 2016 l'annonce clairement : "tout le monde", dans les pays riches comme dans les pays pauvres, et y compris dans des institutions payant déjà de nombreux abonnements aux revues scientifiques en ligne : http://www.sciencemag.org/news/2016/04/whos-downloading-pirated-papers-everyone

Sci-Hub activity on 5 February 2016 - (source : cliquer sur le lien)

Des poursuites judiciaires en cours. Après Elsevier, c'est ACS qui en réclame la fermeture : https://www.insidehighered.com/quicktakes/2017/09/06/american-chemical-society-moves-block-access-sci-hub

Un site web régulièrement inaccessible. Le site change souvent d'adresse. Il peut aussi être complètement bloqué comme en septembre 2017 en Russie (blocage volontaire par sa fondatrice, en réponse à des intimidations et des critiques).

Le piratage massif signe-t-il la fin du modèle économique des abonnements payants? Y concourt déjà depuis de nombreuses années, légalement, le développement des publications en open access, dont la vogue actuelle des plateformes ouvertes de preprints est une extension (billet à venir). Si les géants de l'édition scientifique multiplient les attaques, et pas seulement contre Sci-Hub (Research Gate, Academia), ils sont aussi en train de diversifier leurs modèles économiques et leurs activités, et là aussi depuis plusieurs années : frais de publication en gold open access, rachat de plateformes de preprints (SSRN et bepress pour Elsevier), investissement dans les systèmes d'évaluation et de pilotage de la recherche.

A suivre donc !

>>> Plus d'articles sur l'édition scientifique ? suivez nos liens thématiques ci-bas

Note sur les couleurs de l'open access
- "green open access" : les auteurs ont fait légalement le choix d'une publication en ligne dans une archive ouverte (comme HAL-Réunion) ou dans des plateformes de preprints
- "gold open access", ou encore modèle "auteur payeur"  : les auteurs ou leur institution paient pour publier dans une revue avec la modalité d'une diffusion gratuite à tous de leur article
- "black (ou dark) open access" : accès pirates, il ne s'agit pas d'open access.

 

Nouveauté numérique : Duke Mathematical Journal, disponible via Project Euclid

 

Grâce à la nouvelle signature d'une licence nationale ISTEX, nous profitons depuis juillet 2017 des archives du Duke Mathematical Journal, prestigieuse revue de mathématiques des Duke University Press. L'accès en ligne concerne l'intégralité des articles publiés depuis les origines de la revue en 1935 jusqu'aux numéros parus en 2012.  Connectez-vous avec vos logins numériques habituels, comme pour les autres abonnements de l'Université de La Réunion :

La revue est indexée dans les grandes bases bibliographiques de référence comme MathSciNet (abonnement Univ.Réunion), zbMATH, WoS, Scopus, etc.

A noter que l'accès se fait via la plateforme Project Euclid, plateforme qui fut conçue pour aider les petits éditeurs académiques en sciences mathématiques et statistiques à opérer leur transition numérique sur le web. Project Euclid diffuse ainsi en ligne diverses revues ainsi que des livres numériques. Certains titres sont librement accessibles :

Pour s'y retrouver, la règle d'or est de repérer les icônes d'accès :

Les titres entièrement en libre accès sont donc en vert tandis que le Duke Mathematical Journal apparaîtra en orange, puisque les derniers numéros ne sont pas couverts par la licence nationale. D'autres publications sont également partiellement accessibles.

Plus d'info sur les abonnements numériques de l'université de La Réunion ? consultez la page Bases en ligne du site web des BU.

Nouveautés Géologie : livres numériques Lyell Collection de la Geological Society of London

Grâce à la signature d'une nouvelle licence nationale ISTEX, l'Université de La Réunion profite désormais des archives en ligne des « Special Publications » de la « Lyell collection » de la GSL. 

 

The Geological Society of London est une société savante créée au tout début du XIXème siècle au Royaume-Uni et qui s'intéresse aux différents domaines de la géologie. Le corpus acquis dans le cadre des licences nationales ISTEX recouvre 305 titres d’ebooks publiés entre 1964 et 2008 par la GSL. 1212

Retrouvez la liste complète de nos abonnements numériques, y compris les ressources ISTEX, sur la page Bases en ligne du site web des BU Réunion.

Nouveau dans vos BU : empruntez plus et plus longtemps, et empruntez aussi des magazines

Trois nouveautés pour cette rentrée 2017-2018 dans vos différentes bibliothèques universitaires :

Image de Picseli (via Unsplash)

Empruntez plus et plus longtemps

Afin de faciliter vos travaux et vos envies de détente, vos BU élargissent leurs modalités d'emprunt. Vous pouvez désormais emprunter plus de documents (livres, DVD...) pour une durée plus importante.

Nombre Durée d'emprunt Prolongation
Etudiant en L
Lecteur extérieur
10 documents 3 semaines + 1 semaine
Etudiant en M, D
Enseignant de l'Université
20 documents 4 semaines + 4 semaines

Exception : les documents particuliers signalés comme "Prêt court" sont empruntables pour une durée d'une semaine. 

Empruntez aussi des magazines et des revues

Dans le même objectif, les magazines et les revues sont désormais empruntables, avec une durée d'une semaine ("prêt court").

Exception : la BU Droit-Lettres n'a pas encore rejoint le dispositif, le travail d'équipement des différents abonnements étant très important. 

Réservez en ligne vos salles de travail pour la BU Droit-Lettres

On vous l'a déjà annoncé la semaine dernière dans ce billet  🙂

Ces nouveautés s'ajoutent aux services habituels des bibliothèques, qui continuent, par exemple, de faire venir des documents d'une BU à une autre, ou de vous aider dans vos recherches d'information. Bonne rentrée 2017-2018 !

Image de Picseli (via Unsplash)

Expo BU Tampon : Michèle Berthomieu et Charles Grenier, "Entre rêve et amour"

Les bibliothèques de l'Université de La Réunion sont heureuses de vous faire parvenir votre invitation au vernissage de l'exposition "Entre rêve et amour", le vendredi le 1er septembre 2017 à 17h à la Galerie de la BU du Tampon, avec l'accompagnement musical d'Alex Sorres et de Nicole Dambreville.

Les artistes Michèle BERTHOMIEU et Charles GRENIER, nous proposent de rêver au travers leurs œuvres.

Infos pratiques :

  • Vernissage : vendredi 1er septembre à 17h
  • Exposition : du lundi 28 août au mercredi 13 septembre 2017.
  • Lieu / Contact :
    La Galerie de la Bibiothèque Universitaire du Tampon
    Campus du Tampon
    117 avenue du Général Ailleret
    97430 Le Tampon
    Tél. accueil : 0262 57 95 67
    Horaires : du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30 / samedi de 8h à 12h

La revue du praticien

Les bibliothèques de l'Université de La Réunion propose divers abonnements en ligne à des revues spécialisées. En Santé, c'est le cas par exemple du duo La Revue du Praticien (édition générale) et La Revue du Praticien  - Médecine générale. Retrouvez-les via la plateforme web DocDocPro de GM Santé : vous pouvez y rechercher des articles parus dans l'ensemble des numéros depuis 2001.

DocdocPro, de GM Santé, pour rechercher des articles dans La Revue du Praticien

Présentations de l'éditeur (source : http://www.larevuedupraticien.fr/)

"La Revue du praticien : une information de référence. Accédez aux Monographies, qui traitent des grandes pathologies, les dossiers médicaux ou sociétaux, les références universitaires ou les items, ainsi qu’à tous les autres contenus de La Revue du Praticien. Articles publiés dans la revue depuis 2001."
Mise en ligne : le 20 de chaque mois.
Egalement en version imprimée à la BU Santé

Exmples de numéros 2017 (source : http://www.larevuedupraticien.fr/)

"La Revue du praticien Médecine générale : la médecine pratique. Accédez aux fiches pratiques, focus, articles de FMC, entretiens ainsi qu’à tous les autres contenus de La Revue du Praticien - Médecine Générale. Articles publiés dans la revue depuis 2001."
Mise en ligne : le 15 et 30 de chaque mois (sauf juillet-août).
Egalement en version imprimée à la BU Santé

Exemple de numéros parus en 2017 (source : http://www.larevuedupraticien.fr/)

Autres titres de presse médicale généraliste en français :

Retrouvez l'intégralité des ressources numériques disponibles sur la page Bases en ligne du site web des BU.

Bienvenue dans vos BU

Que vous offrent les bibliothèques de l'Université de La Réunion ?

En 3 mots : de la documentation (sur place ou en ligne), des espaces (de travail 22ou de détente) et de l'aide personnalisée. L'entrée est est libre et gratuite pour tous. Certains services sont en revanche réservés à la communauté universitaire inscrite.

>> Diaporama Bienvenue dans vos BU, pour tout savoir de vos BU en 2 minutes

Diaporama : 2 minutes pour tout savoir de vos BU

En tant qu'étudiant, pourquoi venir à la BU ?

Pour travailler

Pour se détendre

Et pour les personnels de l'université ?

Les bibliothèques sont également accessibles à l'ensemble des personnels, les enseignants comme les personnels administratifs et techniques. L'inscription est gratuite et vous permettra d'emprunter sur toutes les BU de l'université jusqu'à 20 documents pour 4 semaines.

Pour profiter de toutes les BU en faisant venir les documents dans votre BU les documents d'une autre bibliothèque, demandez-nous !

Rentrée 2017-2018 : BU ouvertes

Ça y est, c'est la rentrée. Comme les campus, les bibliothèques ont rouvert leurs portes le mercredi 16 août et vous accueillent toute la semaine :  retrouvez les horaires complets, BU par BU.

Une publication partagée par Jace Gouzou (@jaceticot) sur Instagram le 12 Mai 2016

Une publication partagée par Jace Gouzou (@jaceticot) sur Instagram le 12 Mai 2016

Nouveauté numérique : Duke Mathematical Journal, disponible via Project Euclid

 

Grâce à la nouvelle signature d'une licence nationale ISTEX, nous profitons depuis juillet 2017 des archives du Duke Mathematical Journal, prestigieuse revue de mathématiques des Duke University Press. L'accès en ligne concerne l'intégralité des articles publiés depuis les origines de la revue en 1935 jusqu'aux numéros parus en 2012.  Connectez-vous avec vos logins numériques habituels, comme pour les autres abonnements de l'Université de La Réunion :

La revue est indexée dans les grandes bases bibliographiques de référence comme MathSciNet (abonnement Univ.Réunion), zbMATH, WoS, Scopus, etc.

A noter que l'accès se fait via la plateforme Project Euclid, plateforme qui fut conçue pour aider les petits éditeurs académiques en sciences mathématiques et statistiques à opérer leur transition numérique sur le web. Project Euclid diffuse ainsi en ligne diverses revues ainsi que des livres numériques. Certains titres sont librement accessibles :

Pour s'y retrouver, la règle d'or est de repérer les icônes d'accès :

Les titres entièrement en libre accès sont donc en vert tandis que le Duke Mathematical Journal apparaîtra en orange, puisque les derniers numéros ne sont pas couverts par la licence nationale. D'autres publications sont également partiellement accessibles.

Plus d'info sur les abonnements numériques de l'université de La Réunion ? consultez la page Bases en ligne du site web des BU.