Photo du profil de Gwenaëlle Marchais

A propos Gwenaëlle Marchais

Responsable de la Bibliothèque électronique de l'Université de La Réunion. La Bibliothèque électronique gère les outils et services numériques des bibliothèques, ainsi que les abonnements numériques aux revues en ligne, bases de données, presse en ligne, etc.

Publications scientifiques en ligne : bataille autour de Sci-Hub

Le point de rentrée sur une plateforme qui bouscule les pratiques éditoriales de la recherche.

Sci-Hub est un site web qui regroupe des millions d'articles scientifiques issues de la recherche. Toutes ces publications y figurent illégalement, sans l'accord des éditeurs qui commercialisent les revues. C'est pourquoi on parle de "PirateBay des chercheurs" ou encore de "black open access", ceci par opposition aux vraies publications en "open access", ces publications légalement et librement accessibles en ligne qui se développent depuis des années pour améliorer l'accès de tous aux résultats de la recherche.
Voilà pour la terminologie qui situe bien Sci-Hub, créé en 2011, au coeur des plateformes scientifiques.

Sci-Hub est désormais le site le plus utilisé dans le monde pour l'accès aux publications scientifiques. Comment on en est-on arrivé là ? piratage, coûts toujours croissants des abonnements numériques aux revues, difficultés financières des universités, inégalités mondiales, praticité d'une plateforme unique même erratique...? Un article retrace les grandes étapes : https://scholarlykitchen.sspnet.org/2017/09/05/sci-hub-moves-center-ecosystem/

Ce que contient Sci-Hub : 68,9% de toute la recherche académique. 85,2% des articles publiés dans des revues payantes. Beaucoup d'articles très récents. Source :

source : extrait de Sci-Hub Stats Browser (09/2017)

Qui l'utilise ? une étude de 2016 l'annonce clairement : "tout le monde", dans les pays riches comme dans les pays pauvres, et y compris dans des institutions payant déjà de nombreux abonnements aux revues scientifiques en ligne : http://www.sciencemag.org/news/2016/04/whos-downloading-pirated-papers-everyone

Sci-Hub activity on 5 February 2016 - (source : cliquer sur le lien)

Des poursuites judiciaires en cours. Après Elsevier, c'est ACS qui en réclame la fermeture : https://www.insidehighered.com/quicktakes/2017/09/06/american-chemical-society-moves-block-access-sci-hub

Un site web régulièrement inaccessible. Le site change souvent d'adresse. Il peut aussi être complètement bloqué comme en septembre 2017 en Russie (blocage volontaire par sa fondatrice, en réponse à des intimidations et des critiques).

Le piratage massif signe-t-il la fin du modèle économique des abonnements payants? Y concourt déjà depuis de nombreuses années, légalement, le développement des publications en open access, dont la vogue actuelle des plateformes ouvertes de preprints est une extension (billet à venir). Si les géants de l'édition scientifique multiplient les attaques, et pas seulement contre Sci-Hub (Research Gate, Academia), ils sont aussi en train de diversifier leurs modèles économiques et leurs activités, et là aussi depuis plusieurs années : frais de publication en gold open access, rachat de plateformes de preprints (SSRN et bepress pour Elsevier), investissement dans les systèmes d'évaluation et de pilotage de la recherche.

A suivre donc !

>>> Plus d'articles sur l'édition scientifique ? suivez nos liens thématiques ci-bas

Note sur les couleurs de l'open access
- "green open access" : les auteurs ont fait légalement le choix d'une publication en ligne dans une archive ouverte (comme HAL-Réunion) ou dans des plateformes de preprints
- "gold open access", ou encore modèle "auteur payeur"  : les auteurs ou leur institution paient pour publier dans une revue avec la modalité d'une diffusion gratuite à tous de leur article
- "black (ou dark) open access" : accès pirates, il ne s'agit pas d'open access.

 

Nouveauté numérique : Duke Mathematical Journal, disponible via Project Euclid

 

Grâce à la nouvelle signature d'une licence nationale ISTEX, nous profitons depuis juillet 2017 des archives du Duke Mathematical Journal, prestigieuse revue de mathématiques des Duke University Press. L'accès en ligne concerne l'intégralité des articles publiés depuis les origines de la revue en 1935 jusqu'aux numéros parus en 2012.  Connectez-vous avec vos logins numériques habituels, comme pour les autres abonnements de l'Université de La Réunion :

La revue est indexée dans les grandes bases bibliographiques de référence comme MathSciNet (abonnement Univ.Réunion), zbMATH, WoS, Scopus, etc.

A noter que l'accès se fait via la plateforme Project Euclid, plateforme qui fut conçue pour aider les petits éditeurs académiques en sciences mathématiques et statistiques à opérer leur transition numérique sur le web. Project Euclid diffuse ainsi en ligne diverses revues ainsi que des livres numériques. Certains titres sont librement accessibles :

Pour s'y retrouver, la règle d'or est de repérer les icônes d'accès :

Les titres entièrement en libre accès sont donc en vert tandis que le Duke Mathematical Journal apparaîtra en orange, puisque les derniers numéros ne sont pas couverts par la licence nationale. D'autres publications sont également partiellement accessibles.

Plus d'info sur les abonnements numériques de l'université de La Réunion ? consultez la page Bases en ligne du site web des BU.

Nouveautés Géologie : livres numériques Lyell Collection de la Geological Society of London

Grâce à la signature d'une nouvelle licence nationale ISTEX, l'Université de La Réunion profite désormais des archives en ligne des « Special Publications » de la « Lyell collection » de la GSL. 

 

The Geological Society of London est une société savante créée au tout début du XIXème siècle au Royaume-Uni et qui s'intéresse aux différents domaines de la géologie. Le corpus acquis dans le cadre des licences nationales ISTEX recouvre 305 titres d’ebooks publiés entre 1964 et 2008 par la GSL. 1212

Retrouvez la liste complète de nos abonnements numériques, y compris les ressources ISTEX, sur la page Bases en ligne du site web des BU Réunion.

Nouveau dans vos BU : empruntez plus et plus longtemps, et empruntez aussi des magazines

Trois nouveautés pour cette rentrée 2017-2018 dans vos différentes bibliothèques universitaires :

Image de Picseli (via Unsplash)

Empruntez plus et plus longtemps

Afin de faciliter vos travaux et vos envies de détente, vos BU élargissent leurs modalités d'emprunt. Vous pouvez désormais emprunter plus de documents (livres, DVD...) pour une durée plus importante.

Nombre Durée d'emprunt Prolongation
Etudiant en L
Lecteur extérieur
10 documents 3 semaines + 1 semaine
Etudiant en M, D
Enseignant de l'Université
20 documents 4 semaines + 4 semaines

Exception : les documents particuliers signalés comme "Prêt court" sont empruntables pour une durée d'une semaine. 

Empruntez aussi des magazines et des revues

Dans le même objectif, les magazines et les revues sont désormais empruntables, avec une durée d'une semaine ("prêt court").

Exception : la BU Droit-Lettres n'a pas encore rejoint le dispositif, le travail d'équipement des différents abonnements étant très important. 

Réservez en ligne vos salles de travail pour la BU Droit-Lettres

On vous l'a déjà annoncé la semaine dernière dans ce billet  🙂

Ces nouveautés s'ajoutent aux services habituels des bibliothèques, qui continuent, par exemple, de faire venir des documents d'une BU à une autre, ou de vous aider dans vos recherches d'information. Bonne rentrée 2017-2018 !

Image de Picseli (via Unsplash)

Expo BU Tampon : Michèle Berthomieu et Charles Grenier, "Entre rêve et amour"

Les bibliothèques de l'Université de La Réunion sont heureuses de vous faire parvenir votre invitation au vernissage de l'exposition "Entre rêve et amour", le vendredi le 1er septembre 2017 à 17h à la Galerie de la BU du Tampon, avec l'accompagnement musical d'Alex Sorres et de Nicole Dambreville.

Les artistes Michèle BERTHOMIEU et Charles GRENIER, nous proposent de rêver au travers leurs œuvres.

Infos pratiques :

  • Vernissage : vendredi 1er septembre à 17h
  • Exposition : du lundi 28 août au mercredi 13 septembre 2017.
  • Lieu / Contact :
    La Galerie de la Bibiothèque Universitaire du Tampon
    Campus du Tampon
    117 avenue du Général Ailleret
    97430 Le Tampon
    Tél. accueil : 0262 57 95 67
    Horaires : du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30 / samedi de 8h à 12h

La revue du praticien

Les bibliothèques de l'Université de La Réunion propose divers abonnements en ligne à des revues spécialisées. En Santé, c'est le cas par exemple du duo La Revue du Praticien (édition générale) et La Revue du Praticien  - Médecine générale. Retrouvez-les via la plateforme web DocDocPro de GM Santé : vous pouvez y rechercher des articles parus dans l'ensemble des numéros depuis 2001.

DocdocPro, de GM Santé, pour rechercher des articles dans La Revue du Praticien

Présentations de l'éditeur (source : http://www.larevuedupraticien.fr/)

"La Revue du praticien : une information de référence. Accédez aux Monographies, qui traitent des grandes pathologies, les dossiers médicaux ou sociétaux, les références universitaires ou les items, ainsi qu’à tous les autres contenus de La Revue du Praticien. Articles publiés dans la revue depuis 2001."
Mise en ligne : le 20 de chaque mois.
Egalement en version imprimée à la BU Santé

Exmples de numéros 2017 (source : http://www.larevuedupraticien.fr/)

"La Revue du praticien Médecine générale : la médecine pratique. Accédez aux fiches pratiques, focus, articles de FMC, entretiens ainsi qu’à tous les autres contenus de La Revue du Praticien - Médecine Générale. Articles publiés dans la revue depuis 2001."
Mise en ligne : le 15 et 30 de chaque mois (sauf juillet-août).
Egalement en version imprimée à la BU Santé

Exemple de numéros parus en 2017 (source : http://www.larevuedupraticien.fr/)

Autres titres de presse médicale généraliste en français :

Retrouvez l'intégralité des ressources numériques disponibles sur la page Bases en ligne du site web des BU.

Bienvenue dans vos BU

Que vous offrent les bibliothèques de l'Université de La Réunion ?

En 3 mots : de la documentation (sur place ou en ligne), des espaces (de travail 22ou de détente) et de l'aide personnalisée. L'entrée est est libre et gratuite pour tous. Certains services sont en revanche réservés à la communauté universitaire inscrite.

>> Diaporama Bienvenue dans vos BU, pour tout savoir de vos BU en 2 minutes

Diaporama : 2 minutes pour tout savoir de vos BU

En tant qu'étudiant, pourquoi venir à la BU ?

Pour travailler

Pour se détendre

Et pour les personnels de l'université ?

Les bibliothèques sont également accessibles à l'ensemble des personnels, les enseignants comme les personnels administratifs et techniques. L'inscription est gratuite et vous permettra d'emprunter sur toutes les BU de l'université jusqu'à 20 documents pour 4 semaines.

Pour profiter de toutes les BU en faisant venir les documents dans votre BU les documents d'une autre bibliothèque, demandez-nous !

Rentrée 2017-2018 : BU ouvertes

Ça y est, c'est la rentrée. Comme les campus, les bibliothèques ont rouvert leurs portes le mercredi 16 août et vous accueillent toute la semaine :  retrouvez les horaires complets, BU par BU.

Une publication partagée par Jace Gouzou (@jaceticot) sur Instagram le 12 Mai 2016

Une publication partagée par Jace Gouzou (@jaceticot) sur Instagram le 12 Mai 2016

Nouveauté numérique : Duke Mathematical Journal, disponible via Project Euclid

 

Grâce à la nouvelle signature d'une licence nationale ISTEX, nous profitons depuis juillet 2017 des archives du Duke Mathematical Journal, prestigieuse revue de mathématiques des Duke University Press. L'accès en ligne concerne l'intégralité des articles publiés depuis les origines de la revue en 1935 jusqu'aux numéros parus en 2012.  Connectez-vous avec vos logins numériques habituels, comme pour les autres abonnements de l'Université de La Réunion :

La revue est indexée dans les grandes bases bibliographiques de référence comme MathSciNet (abonnement Univ.Réunion), zbMATH, WoS, Scopus, etc.

A noter que l'accès se fait via la plateforme Project Euclid, plateforme qui fut conçue pour aider les petits éditeurs académiques en sciences mathématiques et statistiques à opérer leur transition numérique sur le web. Project Euclid diffuse ainsi en ligne diverses revues ainsi que des livres numériques. Certains titres sont librement accessibles :

Pour s'y retrouver, la règle d'or est de repérer les icônes d'accès :

Les titres entièrement en libre accès sont donc en vert tandis que le Duke Mathematical Journal apparaîtra en orange, puisque les derniers numéros ne sont pas couverts par la licence nationale. D'autres publications sont également partiellement accessibles.

Plus d'info sur les abonnements numériques de l'université de La Réunion ? consultez la page Bases en ligne du site web des BU.

Vos bibliothèques en mode Vacances : hiver austral 2017

Les campus de l'Université de La Réunion sont désormais fermés et les bibliothèques également. Voici toutes les infos pratiques pour vous organiser pendant la fermeture et pour notre réouverture :

Réouverture : le mercredi 16 août, pour toutes les BU (sauf Esiroi). 

Horaires des BU à la reprise en août :

  • NORD BU Bellepierre : du lundi au vendredi de 7h30 à 18h
  • NORD BU Sciences : du lundi au vendredi de 8h00* à 18h00
    Puis reprise des horaires complets 8h-19h le lundi 21/08
  • NORD BU Droit-Lettres : du lundi au vendredi de 8h00* à 19h00
    > *Attention, pour la réouverture du mercredi 16 août, réouverture à 9h, le temps de vérifier tous les espaces et les branchements électriques (Sciences, Droit-Lettres)
  • NORD BU Esiroi : réouverture le lundi 4 septembre.
  • SUD BU IUT et BU Santé : du lundi au vendredi de 8h à 18h
  • SUD BU Tampon : du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30

1er samedi ouvert : 2 septembre (BU Tampon, BU Sciences, BU Droit-Lettres)

Rappel : tous les ouvrages empruntés avant la fermeture sont à rendre pour lundi 4 septembre au plus tard ! pensez-y avant d'être en retard !

Pendant la fermeture des BU, plusieurs possibilités s'offrent à vous pour continuer de profiter des ressources documentaires :

On vous retrouve à la rentrée le 16 août 🙂

Image "Winter in Austria" (libre de droit)

Plongée dans la chaine Youtube de l'Université de La Réunion

Connaissez-vous la chaine Youtube de l'Université de La Réunion ?  Vous y trouverez des présentations vidéos de l'université, sur ses formations, ses grands axes de recherche, également sur la vie étudiante.  Quelques exemples :

Films scientifiques. Dans la catégorie "Documentaires scientifiques", on retrouve les productions scientifiques de la recherche sur le terrain : volcanisme, écologie marine, oiseaux, tortues, développement durable, santé. La Réunion, Madagascar, Zanzibar, Maurice... Les dernières mises en ligne concernent les sciences de la terre : La Réunion, de la croûte au noyau terrestre et les Panaches du Piton de la Fournaise. Autant d'immersions dans la recherche en actions : transport de matériel, observations, prélèvements et mesures, analyses, debriefings, soins.

Nous avions d'ailleurs déjà signalé ici sur notre blog le documentaire sur les pétrels et celui sur les Aires Marines

Vie étudiante. Dans la catégorie "Les étudiants en parlent",  des étudiants étrangers racontent leur expérience à l'Université de La Réunion.

La playlist Nos étudiants en action, quant à elle, diffuse des vidéos réalisées par les étudiants : parodies des mini-séries Bref ou Service Après-Vente (Info-Com), concours vidéo.

Evénements. On retrouve également les grands moments de l'université : des colloques (Psychologie positive) ou les éloquentes prestations estudiantines de la Diagonale des Juristes ou de Ma Thèse en 180 secondes :

> Chaine Youtube complète de l'Université de La Réunion à découvrir ici !

D'autres vidéos sur Canal-U

L'Université de La Réunion est également sur Facebook, Twitter, Instagram
Vos BU aussi sont sur les réseaux sociaux, pseudo @bu974 : Facebook BU, Twitter BU

Lire et écouter Simone Veil

Un hommage possible à Simone Veil est de prendre le temps de la lire ou de la réécouter. Dans les archives sonores en ligne, ou dans les bibliothèques de l'Université de La Réunion vous trouverez notamment ces 6 propositions :


"Une vie". Dans son récit autobiographique paru en 2007 Simone Veil évoque sa jeunesse, son expérience des camps de concentration et ses engagements politiques : femmes, santé, Europe. > Lire un extrait en ligne (éditions Stock)
Un DVD documentaire retrace également son parcours : Simone Veil, Une histoire française (2004)

Droits et santé des femmes. Le vote en 1974 de la loi sur la légalisation de l'avortement, communément appelée Loi Veil, fit l'objet de grands débats, houleux, violents : "Je n'ai jamais ressenti autant de haine, une vraie haine, une haine qui veut tuer", confiera Mme Veil. Il y eut aussi de grands plaidoyers. Dans les archives de Radio France, on peut réentendre le discours de Simone Veil, alors ministre de la santé,  à l'Assemblée Nationale le 26 novembre 1974. Côté cinéma, c'est Emmanuelle Devos qui incarne la politicienne à ce moment clé de l'histoire des femmes dans le film La loi (le combat d'une femme pour toutes les femmes).

source : Internet Archive / Assemblée Nationale

Témoigner. Simone Veil, comme d'autres, a raconté les camps.  "Ce qui est insupportable, c'est de parler et de ne pas être entendu" (archives sonores de Radio France). A l'occasion d'un colloque sur l'histoire de la Shoah (1992), elle confiait avec beaucoup d'humilité ce regard de témoin. Elle rappelait, et c'était l'un des buts du colloque, l'importance d'articuler et faire dialoguer témoignages et Histoire. Tous deux partagent la même quête de réponses "à ce qui demeure largement inimaginable et incompréhensible". Tous deux rencontrent des obstacles : mur de silence, déni, urgence du consensus et de la reconstruction. Ils s'interpénètrent, se complètent, par delà les contradictions inévitables des paroles des survivants. "Le temps des historiens est venu" répétait-elle. Toujours en réflexion, elle s'interrogeait sur l'opportunité d'une loi sanctionnant le négationnisme :

"Y a-t-il lieu d'adopter une démarche de caractère exceptionnel, sans précédent, s'agissant de la Shoah ? La vérité historique doit-elle faire l'objet, en l'espèce, d'une protection juridique particulière?" (Réflexions d'un témoin)

En réponse elle invitait à s'engager dans l'analyse des "formes variées de résurgence de racisme", et dans la défense de la démocratie.

Références et accès : 

Des livres numériques en libre accès sur JSTOR

Principalement connue pour ses archives de revues scientifiques, en sciences humaines, littératures, mathématiques, sciences politiques, etc., qui viennent bien souvent compléter nos abonnements courants aux revues des grands éditeurs scientifiques, la plateforme web JSTOR propose également des livres numériques.

Et depuis quelques semaines, JSTOR propose environ 500 livres numériques en accès libre (open access), dans tous les thèmes. Par exemple la collection des Presses universitaires australiennes aborde les questions aborigènes, économiques, de science politique, les SHS, les sciences et techniques. L'accès est gratuit. Le référencement dans notre propre moteur de recherche est prévu pour la rentrée.

>> Accès et liste des titres des livres numériques concernés : http://about.jstor.org/open-access?cid=eml_jb_BooksNewsletter_03_2017 

>> Voir également : accès à la plateforme JSTOR incluant notre abonnement aux revues en ligne (accès UnivRéunion avec vos logins numériques)

Avant d'oublier... Quelques vérifications avant la fermeture des campus le 13 juillet

Tous les campus de l'Université ferment le jeudi 13 juillet soir. Vos bibliothèques aussi ! Réouverture le mercredi 16 août : vous trouverez le détail des horaires, BU par BU sur notre site web.

Avant de partir en vacances, il peut être bon de s'assurer que vous avez tout ce qu'il vous faut pendant la fermeture des campus (et donc des bibliothèques aussi), le jeudi 13 juillet au soir.

1. Demander mon quitus avant la fermeture des campus : parce qu'à partir du 13/07, il n'y aura plus personne pour éditer et valider votre quitus pour votre inscription administrative à l'université. Modalités : obtenir un quitus.

2. Connaitre mes logins numériques, si je souhaite utiliser des services numériques de l'université, comme les emplois du temps, les notes, ou encore, côté BU, les accès nomades à la presse numérique, aux revues en ligne et aux livres numériques des bibliothèques. Modalités : se connecter à distance aux abonnements numériques ; découvrir l'offre numérique des bibliothèques.

3. Vérifier mes emprunts pour en profiter pendant toute la durée de mes vacances
Si vous avez emprunté depuis le 12 juin, vos documents sont à rendre pour le 4 septembre : tout va bien. Mais si vous avez déjà emprunté avant le 12 juin, il est fort probable que vous deviez les rendre avant la fermeture... Pour éviter un grand retard, vous pouvez vérifier votre compte-lecteur (et prolonger vos emprunts en ligne).

En revanche, si vous êtes déjà en retard à la fermeture du campus, vous le serez encore plus à la réouverture, et bien plus encore lorsque vous reviendrez rendre vos documents à la bibliothèque. Le « Prêt-Vacances » n’y change rien. Tous les jours de retard, y compris les jours de fermeture des bibliothèques, se cumulent lorsque le retard existait déjà. Pensez-y avant la fermeture des campus le jeudi 13 juillet 2017 au soir. (vendredi 14 juillet férié!).

4. Et bien sûr, emprunter tout ce qui m'intéresse ! Les emprunts sont actuellement en illimité dans toutes les bibliothèques : empruntez autant que vous voulez, quelle que soit la BU, et rendez vos documents pour le 4 septembre au plus tard. Plus d'info sur l'Opération PrêtVacancesIllimité

Images : link-hoang et ermin-celikovic et lacie-slezak (licences CC-0)

Idées lectures... spéciales Culottes ! BD, Jeunesse et Histoire

 

C'est sur un blog du Monde.fr, baptisé "Culottées" que Pénélope Bagieu proposait chaque lundi de parcourir, en bande dessinée, le chemin de "femmes qui ne font que ce qu'elles veulent". On retrouve ces chroniques historiques et souvent drolatiques en version imprimée dans deux belles éditions cartonnées de chez Gallimard :  deux beaux volumes parus en 2016 et 2017.

Autre blog (et BD), autre approche. Avec son blog Commando Culotte, Mirion Malle s'intéresse au cinéma et aux séries télé pour débusquer les stéréotypes liés au genre. Quelle est la place des femmes dans la culture pop ? Quels impacts dans nos représentations -- et donc dans notre vie quotidienne ? Ses démonstrations, qui puisent aux sources des grands classiques actuels (Games of Thrones, par exemple), sont autant d'invitations à la réflexion sur des mécanismes loin d'être neutres.

Rien à voir avec le sujet..  mais la culotte est aussi une grande héroïne de livres jeunesse pour tout-petits, comme avec cet album d'Alan Mets "Ma culotte" : "

"Où il est question d'un loup amoureux, d'une belle culotte rouge, d'un gigot sur pattes qu'on enferme à clé avec du thym pour lui donner bon goût, d'un rendez-vous galant et d'un imprévu." (source : Ecole des Loisirs)

Livre disponible à la BU Bellepierre: J 808.89 ME

Enfin, il y a aussi les Sans-Culottes ! Grâce à la nouvelle collection de livres numériques en histoire de chez Numérique Premium, plongez-vous dans la langue savoureuse de la Révolution Française avec cet ouvrage "Parlez-vous sans-culotte ? Dictionnaire du Père Duchesne, 1790-1794" de Michel Biard.

Livre numérique disponible en ligne avec vos logins informatiques habituels. Pour connaître la liste complète de nos collections numériques, vous pouvez explorer notre page "Bases en ligne".

Bonnes lectures !

Actu Presse : Une des magazines en Sciences

Quoi de neuf dans les espaces Presse de vos bibliothèques ? Chaque mois, chaque semaine et chaque jour, nous recevons les derniers numéros de nos abonnements en presse : presse quotidienne locale et nationale, magazines de culture générale ou scientifique, actualités de la recherche.

Voici quelques photos des "Unes" des magazines proposés en BU Sciences

Les magazines seront bientôt empruntables, comme les livres,à la BU Sciences comme ailleurs : plus d'infos à la rentrée 2017-2018 !

Electricité, Informatique

L'incontournable "Science", Maths, Sciences de la nature

Santé, Industries, Technologies, Agroalimentaire... et magazine BD !

 

Les numéros précédents sont disponibles dans les casiers : n'hésitez pas à vous plonger dans les précédentes éditions d'ESpèces sur la cryptozoologie, par exemple ! Pour les années plus anciennes, nous les conservons en réserve : il suffit de nous les demander.

En complément de ces collections disponibles en rayon, sachez que vous pouvez aussi effectuer des recherches en ligne dans la presse numérique, lorsque vous souhaitez découvrir des dossiers ou des articles de presse sur des thématiques, sans connaître le magazine concerné (ou sur un magazine précis). Pour cela, c'est notre abonnement numérique Europresse qu'il faut utiliser.

Bonnes lectures !

Idées de lecture : Albert Londres, une valise à la main

"Une valise, on dirait que c’est la liberté qu’on a dans la main". (Adieu Cayenne)

"La seule ligne que je connaisse, c'est celle de chemin de fer"

Voyageur infatigable, Albert Londres n'a eu de cesse de sillonner les continents et d'observer le monde comme il va. Il soumettait ensuite ses chroniques à la presse, au Petit Journal, à l'illustré l'Excelsior, ou au Petit Parisien. Un vaste monde en mouvement :

Albert Londres chez l'éditeur Le Serpent à Plumes

La France n'est pas en reste, explorée dans ses marges, dans les asiles (Chez les fous, 1925) ou près des prisonniers de Cayenne (Au bagne, 1923, ou encore le roman L'homme qui s'évada, adapté en BD par Laurent Maffre).

BD, dispo en BU Sciences

"Le médecin voit l'homme, l'administration voit le condamné. Pris entre ces deux visions, le condamné voit la mort" (Au bagne)

"Le café qui vient de Moka pousse au Brésil. On l’embarque sur l’Atlantique Sud. L’Atlantique Nord le berce un moment. Il passe par Gibraltar et, doucement, il s’amène sur la Méditerranée. Marseille ! On le débarque. On va le boire ? Pas si vite. Rentrez vos tasses dans le buffet. On le rembarque" (Marseille, porte du Sud)

 

A travers ses reportages, une constante domine : derrière l'humour, qui rend sa lecture si savoureuse, Albert Londres cherche le frère, le commun, ce qui fait que l'étrangeté de l'Autre nous ressemble toujours finalement. En négatif, il peint les visages de l'exploitation : les forçats des routes africaines comme ceux de la pédale du Tour de France (Tour de France, tour de souffrance, 1924).

Car nous sommes dans les années 20 et 30 et de grands bouleversements sont à l'oeuvre : le journaliste-reporter de l'Excelsior et du Petit Parisien conte l'essor du commerce international (Marseille, porte du Sud, 1927), de l'antisémitisme (Le juif errant est arrivé, 1930) et de la contestation du colonialisme (Terre d'ébène, 1929).

Livres empruntables disponibles en BU Droit-Lettres

Un goût pour l'absurde, un ton alerte, des phrases chocs et souvent elliptiques, font d'Albert Londres une plume au style unique qui emporte l'adhésion et permet d'entrer facilement, par jeu, dans ses reportages exigeants. Avec toujours cette impression d'en sortir plus intelligent -- du moins, mieux informé et bien diverti !

On comprend pourquoi le Prix Albert Londres, qui récompense les travaux journalistiques des grands reporters, porte son nom.

source : @DR France 3 Nouvelle Aquitaine

Ouvrages à retrouver principalement à la BU Droit-Lettres, ou à faire venir dans votre BU pour les emprunter. Vous préférez une version numérique ? Ces deux bibliothèques numériques proposent différentes anciennes éditions directement consultables en ligne :

Pour retrouver plus de citations d'Albert Londres, on peut naviguer chez Babelio.

Derniers jours pour tester les ebooks en Santé de Wiley

Avec l'aimable autorisation de l'éditeur Wiley, nous reproduisons son dernier communiqué. Il s'agit de faire un point rapide sur le test national de livres numériques en Santé de l'éditeur Wiley organisé en partenariat avec la Bibliothèque interuniversitaire de Santé de Paris (plus loin appelée "BIUS"):

"CollEx BIU Santé – Votre accès gratuit se termine ce mois-ci !

Votre accès gratuit touche à sa fin. Nous espérons que votre institution a profité des plus de 930 e-books en médecine et disciplines associées auxquels vous avez eu accès au cours des six derniers mois. La BIUS étudiera les consultations au niveau national afin de sélectionner les ouvrages auxquels vous aurez accès après le mois de juin.

Vous trouverez ci-dessous les trois ouvrages les plus consultés :
Atlas of Clinical Vascular Medicine Anatomy in Diagnostic Imaging, Third Edition
Hospital Images:
A Clinical Atlas

[NB accès université de La Réunion : ajouter ce préfixe devant les adresses Wiley obtenues : http://elgebar.univ-reunion.fr/login?url=  Ou cliquer sur ces adresses spéciales Univ.Réunion : 1er livre | 2d livre | 3e livre  ]

"Nous avons pour objectif l’amélioration continue de la qualité des services que nous fournissons à nos clients, et nous souhaitons promouvoir ce modèle auprès des bibliothèques et des utilisateurs. N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires. Cliquez ici pour répondre à notre courte enquête.

La BIUS et moi-même demeurons à votre entière disposition pour répondre à vos questions ou vous fournir de plus amples renseignements.

Bien cordialement,
Mickaël" des éditions Wiley

Bizarre, bizarre... : des collections Jeunesse qui développent l'imaginaire

Nouvelle sélection de lectures de la BU Tampon ! A l'occasion de la 26e Fête du Livre Jeunesse de Palente, les bibliothécaires du Tampon vous proposent d'explorer ses collections Jeunesse sur la thématique "Bizarre, bizarre..." :

"Les enfants aiment ce qui est bizarre même quand ça leur fait peur - les adultes, souvent, passent à côté du bizarre, sans vouloir le voir, parce que ça les dérange.
Qui est le plus bizarre ?"  s'interroge la MJC Palente dans son éditorial consacré à cette Fête du Livre Jeunesse pour encourager chacun à développer son imaginaire.

Quelques titres sélectionnés par la BU Tampon :

Livres empruntables disponibles à la BU Tampon (ou à faire venir dans votre BU)

 

Licence nationale Springer : 33000 livres numériques en sciences et techniques

Grâce à la nouvelle signature d'une licence nationale ISTEX avec l'éditeur Springer, nous profitons désormais de 4 collections supplémentaires de livres numériques en sciences et techniques :

  • mathématiques et statistiques,
  • physique et astronomie,
  • chimie et science des matériaux,
  • sciences de l’ingénieur.

Cela représente plus de 33 000 titres comprenant l’ensemble de la production de chaque année éditoriale jusqu'en 2013. Il s'agit de monographies, de manuels, de livres de cours, d’ouvrages de référence et de séries de livres. Tous sont accessibles en ligne via la plateforme Springer habituelle.

Pour en savoir plus sur le dispositif ISTEX d'acquisition de ressources numériques en licence nationale pour l'ensemble des communautés françaises universitaires et de recherche : http://www.istex.fr/

licencesnationales.fr et Istex