Portraits de bibliothécaires - Emma

La Bibliothèque Universitaire de Droit-Lettres-Océan Indien (BUDLOI) vous propose, via des billets de blog, de découvrir ou redécouvrir son personnel et ses missions.
Vous aviez déjà pu faire la connaissance de certains d'entre eux. Ce mois-ci, c'est Emma qui se prête au jeu de l'interview !

 

Bonjour Emma. Peux-tu te présenter ?
Emma C. : Bonjour, je m'appelle Emma et je suis arrivée récemment à la Bibliothèque Universitaire Droit-Lettres-Océan Indien, en janvier 2018, sur un poste divisé en deux grandes missions principales : d'une part la formation des usagers, de l'autre l'aide au développement de l'archive ouverte de l'Université de la Réunion (HAL-Réunion).

Avant de revenir sur tes missions actuelles, peux-tu nous présenter brièvement ton parcours ?
E. : Je ne me suis pas tout de suite dirigée vers les métiers de la documentation puisque j'ai d'abord passé une licence de littérature comparée à l'Université de La Réunion. Ce n'est qu'en 2013 que je me suis spécialisée en passant le Diplôme d’Établissement "Cadre opérationnel de la Documentation et des Bibliothèques" à l'ENSSIB de Lyon.
Après ce D.E, je suis revenue à la Réunion et j'ai obtenu un poste de Documentaliste au Parc National de La Réunion à la Plaine des Palmistes. J'y suis restée 2 ans avant de rejoindre la BUDLOI.

Le Centre de ressources documentaires du Parc National de La réunion

Quelles étaient tes missions au Parc National ?
E. : C'était plutôt un mélange entre communication et documentation avec beaucoup de relationnel. Il était essentiel d'être capable d'aller vers les gens. Je travaillais en lien avec les chercheurs de l'établissement qui avaient un gros besoin de veille. Je réalisais, par exemple, des revues de presse sur les thématiques du parc: la biodiversité, la faune/la flore, les parcs nationaux,...

Pour en revenir à tes missions actuelles en BUDLOI : pourrais-tu nous dire concrètement ce que tu fais ?
E. : Concernant le volet formation, je participe à la création des formations. Les thématiques sont variées. Par exemple, nous construisons en ce moment une formation à destination des doctorants sur le thématique du Droit d'Auteur. Je fais bien sûr également partie de l'équipe des formateurs et j'assure moi-même certaines séances.
Côté archive ouverte, je participe au référencement des publications scientifiques des chercheurs de l'Université de La Réunion. Cela permet d'offrir au chercheur une visibilité, de valoriser son travail et de le faire connaître. Nous constatons d'ailleurs que les étudiants sont très demandeurs de ce type de publications.
A côté de cela, je participe également au service public et aux chantiers divers de la bibliothèque (le chantier Dewey par exemple).

Qu'est ce que tu aimes dans ton métier  ?
E. : J'aime le contact avec les gens. Et c'est ce qui se passe sur mon poste actuel car j'occupe des fonctions où le relationnel est primordial. Il faut oser aller au contact. De façon général j'aime les missions axées communication/pédagogie.

Et en dehors du travail ?
E. : Et bien justement, j'en profite surtout pour être ... dehors ! J'aime la randonnée et les voyages. Je suis également passionnée par l'illustration et la bande dessinée. C'est pourquoi j'ai intégré l'association locale de Bande dessinée "Le Cri du margouillat" il y a quelques années. Et il m'arrive de pouvoir mixer tout cela en réalisant des carnets de voyages !

Concert dessinée à l'occasion du festival Rock à la Buse à la Cité des Arts, en compagnie d'autres membres de l'association du Cri du margouillat. (Moniri M'BAE, Michel FAURE)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *