I am not your negro : James Baldwin

Littérature et cinéma, une longue histoire d'amour ? Au festival de Cannes cette année, ce ne fut pas moins de 12 films adaptés de livres et l'on considère désormais que les adaptations représentent un quart ou un cinquième des films proposés au cinéma. Il est moins fréquent en revanche de baser un film sur les seuls textes d'une oeuvre non fictionnelle d'un auteur engagé. C'est le cas du film "I am not your negro" du réalisateur haïtien Raoul Peck, actuellement en salle à La Réunion.

Un film coup de poing conçu sur des matériaux bruts : les images d'archives des mouvements afro-américains et les mots de Baldwin. La variété des sources audiovisuelles et les différents formats et tailles des images originales, qu'il a fallu retravailler, donnent au film un réel dynamisme de combat. Le choix d'intégrer les images les plus récentes des mouvements #BlackLivesMatter ancre les mots de James Baldwin dans une contemporanéité saisissante. I am not your negro est une expérience cinématographique totale dont le succès inattendu, aux Etats-Unis comme chez nous, montre la forte actualité des combats pour l'égalité de tous.

Un contre-point théorique fort au non moins excellent film "Get Out" (également en salle à La Réunion), variation haletante et décalée qui reprend les codes des films d'horreur sur la question raciale.

Quel rapport avec vos BU ?

L'occasion de découvrir ou relire James Baldwin. Dans vos bibliothèques, vous trouverez les textes de James Baldwin au rayon Littérature 810.20 BALD. Y figurent également les études critiques sur son oeuvre. Ici, un article canadien qui présente quelques titres : Relire James Baldwin.

Exemples de textes de Baldwin dans les BU de La Réunion

Pour aller plus loin, quelques autres propositions de lectures dans le même domaine :

Bande annonce :

Une réflexion au sujet de « I am not your negro : James Baldwin »

  1. Ping : Les vies de Malcolm X | Blog 'Papang'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *