Plague Inc : Et si on éradiquait l'humanité ?

Plague Inc © Ndemic Creations

Plague Inc © Ndemic Creations

N'avez-vous jamais eu envie de dominer le monde? De vous glisser dans la peau du méchant? D'éradiquer l'humanité? Non? Vraiment? Même pas un tout petit peu? Et pourtant, c'est exactement ce dont nous allons parler ici!

Plague Inc de Ndemic Creations est un jeu de simulation d'épidémie. Non, dans ce jeu, pas d'armée ou de magie pour conquérir la planète. Vous incarnez un virus, une bactérie, un fungus, un parasite, un prion, un nano-virus ou une bio-arme. C'est moins glamour, d'accord, mais redoutablement efficace. Si l'humanité n'a pas raison de vous d'abord...

Il existe plusieurs versions du jeu : ordinateur ou mobile/tablette, gratuit ou payant. Il sera question ici de la version de base gratuite sur mobile/tablette. Il est jouable en français, même si on relève ici et là quelques maladresses dans la traduction. Cependant, si la modélisation dans le jeu n'est pas complètement transposable aux vraies épidémies (dans la vraie vie, une mutation n'est jamais applicable immédiatement et universellement sur les pathogènes déjà existants), elle s'en rapproche bien. Suffisamment bien pour que le Centers for Disease Control and Prevention (CDC), équivalent américain de l'Institut national de veille sanitaire (InVS), invite le concepteur du jeu à venir parler de son application et pour qu'il trouve une utilité à ce jeu dans la sensibilisation du public aux problématiques de santé publique. Certains professeurs d'université utilisent le jeu pour introduire leurs élèves en épidémiologie aux différents facteurs influençant la capacité d'une maladie à se propager, comme à Harvard.

Parlons maintenant du jeu lui-même. Vous incarnez une maladie dont le but est d'éliminer tous les être humains avant qu'ils ne trouvent le remède qui vous fera disparaître de la surface de la terre. Non seulement vous allez lutter contre la recherche médicale, mais également contre toutes sortes d'obstacles, tous tirés de stratégies réellement utilisées pour lutter contre les maladies. Pour vous aider, vous gagnez des points d'ADN qui vont vous permettre de développer vos modes de transmission (ex. par bateau ou par les moustiques), vos symptômes (ex. gastro, insomnie, tumeurs cancéreuses) et vos capacités (ex. résister aux médicaments, résistances aux climats). Les modes de transmission sont les mêmes pour toutes les maladies, mais les symptômes et les capacités diffèrent selon le pathogène choisi.

Au début, seule la bactérie est disponible. Quand vous aurez réussi à gagner une partie dans le 2e ou 3e niveau de difficulté, vous débloquerez le virus, et ainsi de suite. Chaque maladie a ses caractéristiques. Par exemple, le virus mute souvent aléatoirement et vous fait gagner des symptômes au hasard. Le fungus a du mal à se propager.

Giant microbes by Pietro &Silvia - sous licence CC BY 2.0

Giant microbes by Pietro &Silvia - sous licence CC BY 2.0

Il existe 4 niveau de difficulté. Chaque niveau apporte des obstacles supplémentaires à la propagation. Par exemple, au premier niveau de difficulté, personne ne se lave les mains, les chercheurs ne cherchent pas et les malades ne sont pas isolés. Au niveau suivant, les 2/3 de la population se lavent les mains, les médecins travaillent 3 jours par semaine et les malades sont ignorés. Au troisième niveau, le lavage des mains est compulsif, les médecins travaillent tous les jours et les malades sont mis en quarantaine.

Une fois la maladie et sa difficulté décidés, vous devez sélectionner dans quel pays le patient zéro vit. Il faut bien choisir : le climat, la proximité ou non d'autres pays, le niveau de développement du pays, la densité de population, les possibilités de transport par bateau ou avion vont influencer votre capacité à infecter les autres pays.

Et c'est maintenant que votre carrière d'épidémie commence. Il faut éclater les bulles de couleur pour gagner les points d'ADN qui vous permettent d'évoluer. Il faut bien sélectionner ses modes de transmission, ses symptômes et ses capacités. Il n'y aura jamais assez de point d'ADN pour tout prendre. Et surtout, si vous devenez trop dangereux trop vite, les humains se ligueront contre vous. Une stratégie qui marche avec les bactéries ne fonctionnera pas très bien avec les virus. Pour gagner, il faut infecter toute l'humanité puis la tuer avant qu'elle ne mette au point un remède contre vous.

Vous avez des scrupules à tuer des milliards de gens? Alors jouez au script "Assistant du Père Noël". Les gouvernements autour du globe ont interdit le bonheur et la joie. Incarnez le ver Neurax qui aide le Père Noël à infecter le monde avec la bonne humeur.

Crédit photo : F"play again", de st3f4n, sous licence CC BY-NC-SA

Crédit photo : F"play again", de st3f4n, sous licence CC BY-NC-SA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *