Nuits du 27 et 28 août 2016 : 20e Nuit internationale de la chauve-souris

 

Nuit internationale de la chauve-souris

Depuis 1997, la dernière fin de semaine du mois d'août est consacrée à la Nuit internationale de la chauve-souris dans plus d'une trentaine de pays, de la Scandinavie à l'Afrique du Nord, grâce à la coordination d'Eurobats, l'organisme européen chargé de la conservation des chauves-souris. En France, c'est avec la coordination de la Société française pour l'étude et la protection des mammifères que les manifestations sont organisées.

bats by get down sous licence CC BY-NC-ND 2.0

bats by get down sous licence CC BY-NC-ND 2.0

Les chauve-souris sont le deuxième ordre de mammifères les plus représentés au monde, après les rongeurs. Elles représentent 20% des espèces de mammifères, avec près de 1240 espèces répertoriées. On les retrouve partout dans le monde, sauf dans les régions extrêmement froides, comme les pôles. Elles sont aussi les seuls mammifères capables de voler activement. Les autres, comme l'écureuil volant, ne font que planer. Elles forment l'ordre des chiroptères : "chiro" veut dire main et "ptère" veut dire aile. La membrane de l'aile, le patagium, est tendue entre l'avant-bras et les doigts de la chauve-souris, sauf le pouce, qui est en-dehors du patagium. Ce dernier est composé d'une fine membrane de peau fortement vascularisée et pourvue de nerfs et de muscles. Il est très fragile, mais se régénère très vite.

Bat by Noel Reynolds sous licence CC BY 2.0

Bat by Noel Reynolds sous licence CC BY 2.0

L'ordre des chauve-souris est composé de 2 sous-ordres : les mégachiroptères et les microchiroptères. Les mégachiroptères comportent les plus grandes espèces et se nourrissent pour la plupart de fruits et de nectar. Les microchiroptères incluent les plus petites espèces de chauve-souris et sont pour l'essentiel insectivores. Les plus grandes chauve-souris connues sont certaines espèces de roussettes, comme le renard volant des Philippines, qui peut mesurer 30 cm avec une envergure minimale de 1,50 m. La plus petite espèce connue est la Kitti à nez de porc dont le corps mesure 29 mm à 34 mm et qui a une envergure de 15 cm. C'est aussi le plus petit mammifère connu. Les mégachiroptères se fient davantage à leur vue et à leur odorat pour se déplacer alors que les microchiroptères utilisent l'écholocation. L'écholocation est la faculté d'émettre des ultrasons et de les interpréter pour déterminer la composition de son environnement. Par exemple : repérer où sont les obstacles et les proies. Ou bien les filets des chercheurs...

Fruit bat by huge hume - sous licence CC BY-NC-ND 2.0

Fruit bat by huge hume - sous licence CC BY-NC-ND 2.0

A la Réunion, la chauve-souris est la seule espèce de mammifère endémique. Toutes les autres, y compris le tangue, ont été introduites par l'homme. On y dénombre actuellement 3 espèces. La roussette noire avait disparu au début du 19e siècle, mais une petite population installée dans les Hauts de l'Est a été observée en 2007. La roussette noire mesure environ 1 m d'envergure et a un pelage brun. Elle est endémique des Mascareignes. Cette espèce aime bien se reposer dans les arbres. On soupçonne que cette nouvelle population est originaire de Maurice. On retrouve également à la Réunion le taphien de Maurice. Insectivore, cette espèce de microchiroptère aime bien se reposer contre le tronc des arbres, mais aussi dans les anfractuosités, les bâtiments et les ponts. On peut la voir parfois sur des terrains éclairés la nuit, comme les terrains d'entraînement.  Elle mesure 30 cm d'envergure et a un ventre blanc. On la retrouve en Afrique, à Maurice et à Madagascar. On peut aussi observer le petit molosse de la Réunion. Seule espèce endémique de l'île, elle adore se réfugier dans les grottes, les fissures des falaise et des ravines, ainsi que dans les bâtiments et sous les ponts. Le petit molosse est insectivore et a un pelage brun foncé et une envergure de 20 cm.

Bracken cave bats by Daniel Spless sous licence CC BY-SA 2.0

Bracken cave bats by Daniel Spless sous licence CC BY-SA 2.0

Trois autres espèces de chauves-souris ont habité l'île de la Réunion, mais elles ont aujourd'hui disparu. Le scotophile de Bourbon a été décrit en 1803, mais il n'a pas été observé depuis 1902. La chauve-souris blanche de Bory a été décrite en 1801 et trouvait refuge dans les lataniers rouges. Enfin, la roussette à collet rouge a disparu de la Réunion dans les années 1860 et de l'île Maurice dans les années 1870.

Depuis 2009, certaines observations laissent penser qu'il y aurait deux espèces inconnues de chauves-souris présentes dans l'île, mais il n'y a pas encore eu d'observation directe ou de capture. Si vous êtes curieux, on en parle ici et .

Les chauves-souris ont un rôle important dans l'écosystème. Les frugivores dispersent les graines des fruits. Les nectarivores aident à la pollinisation. Les insectivores peuvent avaler entre le tiers et la moitié de leur poids en insectes chaque nuit, y compris des insectes nuisibles à l'homme ou à l'agriculture.

Elles sont cependant vecteurs de maladies et il vaut mieux éviter de se faire mordre. Ce qui est très simple à faire : il suffit de ne pas les manipuler! Les seules espèces dites vampires n'habitent qu'en Amérique centrale ou du Sud et elles s'attaquent rarement à l'homme.

Pour en apprendre un peu plus sur les chauves-souris, la BU Sciences vous invite à compléter votre lecture grâce à ces quelques ressources.

En ligne :

Articles de Wikipédia sur les chauves-souris en français et en anglais (version plus complète)

Le site de l'organisme Eurobats (en anglais)

Le site officiel français de la 20e nuit internationale de la chauve-souris

Planète chauves-souris, le site spécial du Muséum d'histoire naturelle de Bourges

La page consacrée aux chauves-souris sur le site de la DEAL de la Réunion, avec des pamphlets qui vous en disent un peu plus sur les chauves-souris de notre île

Un livre en open access : Bats in the Anthropocene: Conservation of Bats in a Changing World, Christian C. Voigt, Tigga Kingston, Springer, 2016

En BU (ou à faire venir par la navette dans votre BU) :

Guide des chauves-souris d'Europe : biologie, identification, protection / Wilfried Schober ; Eckard Grimmberger (Delachaux et Niestlé – 1991)

Les chauves-souris : maîtresses de la nuit description, biologie, moeurs, observation, protection.. / Laurent Arthur  ; Michèle Lemaire (Delachaux et Niestlé – 1999)

Les chauves-souris ont-elles peur de la lumière ? : 100 clés pour comprendre les chauves-souris / François Prud'homme (Quae – 2013)

Les chauves-souris de Madagascar : guide de leur distribution, biologie et identification / Steven M Goodman (Association Vahatra diff. Biotope – 2011)

L'encyclopédie des chauves-souris d'Europe et d'Afrique du Nord : biologie, caractéristiques, protection / Christian Dietz ; Otto von Helversen ; Dietmar Nill (Delachaux et Niestlé – 2009)

Faune de Madagascar. 84. Chiroptères / R. L Peterson ; J. L Eger ; L Mitchell (Museum national d'histoire naturelle – 1995)

Écologie acoustique des chiroptères d'Europe : identification des espèces, étude de leurs habitats et comportements de chasse / Michel Barataud  ; Yves Tupinier (Biotope Muséum national d'histoire naturelle – 2014)

Thèses :

Relations hôtes parasites zoonotiques : diversité, aspects évolutifs et implications épidémiologiques. Le cas de la leptospirose dans les îles du sud-ouest de l'océan Indien / Yann Gomard – 2015

Investigations éco-épidémiologiques et génétiques des Lyssavirus et des Paramyxovirus chez les micromammifères du sud-ouest de l'océan Indien / Julien Mélade – 2015

En DVD :

Des chauves-souris et des hommes / Jean-Marie Migaud ; Jon Kalina (Beta production distrib. – 2010)

Le peuple des volcans / Bertrand Loyer ; François de Riberolles (L'odyssée des sciences n°1 Arte éditions – 2012)

Fiction :

Trois petits morceaux de nuit / Rose-Marie Vassallo-Villaneau ; Godeleine de Rosamel (Albin Michel jeunesse – 2006)

Les chauves-souris : roman / Bernard Nanga (Présence africaine – 1995)

Pigeons roses et chauves-souris dorées / Gerald Durrell (Buchet-Chastel – 1984)

BD en ligne :

Pipistrell, les aventures d'une petite chauve-souris rose qui rêve d'être un vampire

Les nouvelles aventures du Rhinolophe, une chauve-souris super-héros qui a quelques difficultés...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *