Le "Che" : itinéraire d'une légende

Si le Che n'avait pas été capturé puis exécuté en 1967, il aurait pu fêter ce mois-ci ses 88 ans. Héros pour certains, provocateur arrogant pour d'autres, retour sur le parcours d'une légende.che

Né le 14 juin 1928 en Argentine dans une famille bourgeoise, il est l'aîné de 5 enfants. A 20 ans, il entreprend des études de médecine.
Avec son ami Alberto Granado, il prend en 1951 une année sabbatique afin de réaliser leur rêve: traverser à moto l'Amérique du Sud. Guevara relate cette épopée dans Diarios de motocicleta: Notas de viaje por America Latina. C'est durant ce voyage, confronté à l’extrême pauvreté, qu'Ernesto Che Guevara en vient à la conclusion que le seul remède aux inégalités sociales de l'Amérique Latine est la révolution par les armes.

En 1956, il part pour Cuba avec Fidel Castro dans le but de lutter contre le régime de Batista : c'est la Révolution Cubaine. Après des années de lutte, Guevara et Castro finissent par triompher le 29 décembre 1958. Batista jette les armes et s'enfuit à Saint-Domingue.
Dès le 2 janvier il est nommé par Fidel Castro commandant et "procureur suprême" de la prison de la forteresse de la Cabaña, sorte de tribunal révolutionnaire qui exécute plus d'une centaine de policiers et militaires du régime précédent jugés coupables de crimes de guerre.

Guevara va tenter d'exporter la révolution à travers l'Amérique Latine et notamment en Bolivie qui se trouve depuis 1966 sous la dictature militaire du général René Barrientos.
Le Che racontera son combat dans El diario del Che en Bolivia. Le journal commence le 7 novembre 1966, jour de son installation dans une ferme qui lui servira de campement, et se termine le 7 octobre 1967, veille du jour où le seul groupe restant de la guérilla est anéanti par l'armée bolivienne près du village de La Higuera, ne laissant que 5 survivants. Guevara est exécuté sommairement par l'armée bolivienne entraînée et guidée par la CIA le 9 octobre 1967.

CheHigh
Le Saviez-vous ?

Le 7 février 1959, le nouveau gouvernement proclame Che Guevara « citoyen cubain de naissance » en reconnaissance de son rôle dans le triomphe des forces révolutionnaires. Fidel Castro va même modifier la constitution du pays pour permettre à un étranger s'étant particulièrement illustré durant la guérilla et ayant reçu le grade de Commandant de pouvoir être membre du gouvernement.

 

 

Pour en savoir plus les bibliothèques vous recommande (à emprunter dans votre bibliothèque ou à faire venir par la navette) :

Ouvrages d'Ernesto "Che" Guevara :

Ouvrages sur Ernesto "Che" Guevara :

DVD  :

En ligne :

 

Crédits Images
- Ernesto by AK Rockefeller (sous licence CC BY-SA 2.0)
- Ernesto Che Guevara / Alberto Korda. Domaine public

2 réflexions au sujet de « Le "Che" : itinéraire d'une légende »

  1. Bonjour Émeline ça donne envie de lire et d'aller plus loin avec tous les liens de documentation et la bibliographie que tu as ajouté. Ton article et dynamique et bien illustré. Dans le troisième chapitre 2ème ligne en début de phrase il y a une petite erreur de frappe au lieu de BOLIVIE est écrit "BOLOVIE"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *