Humanités Environnementales à La Réunion : idées de lecture

Humanités environnementales_table_400x533px

Du 1er au 18 mai 2016, la BU du Tampon présente une nouvelle table thématique portant sur la Journée d’études

« Humanités Environnementales à La Réunion » du mardi 17 mai 2016.

 

Cette journée est organisée par Marie Thiann-Bo Morel et Amandine Junot (Université de La Réunion, Faculté des Sciences de l'Homme et de l'Environnement, Laboratoire IRISSE, EA 4075) et a lieu sur le campus du Tampon.

"Les problématiques environnementales sont autant liées à des enjeux biocentrés (de conservation) qu’anthropocentrés, qu’il s’agisse de préserver la biodiversité ou d’en faire un atout pour le développement local. A La Réunion, malgré les conflits entre des visions différentes du territoire, la nature est « patrimonialisée » (Babou, 2015). La création d’un Parc National comme la campagne pour l’inscription des «cirques, pitons et remparts» de La Réunion au patrimoine mondial de l’Unesco constituent ainsi des preuves de l’engouement d’une population pour la promotion de
ses ressources ou paysages naturels. Dans le domaine du tourisme, les campagnes de communication montrent également une Réunion qui se vend sur le marché
mondial du loisir pour sa nature spectaculaire et les sensations qu’elle procure. Que ces campagnes s’adressent à l’extérieur ou à l’intérieur, « l’environnement » ou la «nature» demeure une préoccupation majeure." (lire la suite sur le site de l'Université)

Les bibliothécaires ont sélectionné des documents pour accompagner cette journée d'études : ouvrages, DVD ou articles en ligne.

Ouvrages

DVD

Articles en ligne

 

 

 

 

 

2 réflexions au sujet de « Humanités Environnementales à La Réunion : idées de lecture »

  1. Bonsoir,

    Connaissant mon intérêt pour le sujet, Arnold JACCOUD a bien voulu me transmettre le programme de votre journée d’étude du 17 mai «Humanités Environnementales à La Réunion».

    S’il n’est pas trop tard, permettez-moi de faire quelques remarques concernant le texte de présentation de cette journée (argumentaire, objectifs, programmation).

    1 – Permettez-moi tout d’abord de vous rappeler la citation de l’un des pionniers de cette discipline environnementale : "L'écologie est la science couronnant tous les savoirs." Barrington MOORE – USA 1917.

    2 – Vous avez parfaitement raison de signaler que « la gestion environnementale ou celle des risques environnementaux écartait jusqu’à récemment la dimension sociétale » et à ce sujet je souhaite attirer votre attention sur la démarche de nos amis anglo-saxons que l’on connait sous le vocable : « Permanent culture » très improprement et très limitativement traduit par le terme français : « Permaculture ». L’expression anglo-saxonne « Permanent culture » fait partie des faux amis, intraduisible littéralement en français mais dont on pourrait tenter d’interpréter le sens par l’expression : « Mode de vie durable ». Ce concept anglo-saxon étend la notion d'écologie à toute l'organisation et le fonctionnement de nos sociétés qui, selon ces nouveaux principes, doit s'inspirer des grands équilibres de la vie sur Terre et non dominer, exploiter et soumettre la Nature. Actuellement, la norme internationale ISO 26000 (responsabilité sociétale des organisations), adoptée en 2010, se rapprocherait le plus d’une norme concernant la « Permanent culture » mais, selon https://fr.wikipedia.org/wiki/Responsabilit%C3%A9_soci%C3%A9tale , il n’existerait pas encore de référentiel consensuel permettant de mesurer objectivement la responsabilité sociétale d'une organisation ou d'une entreprise. Les normes de la série ISO 14000 ne concernent que l'évaluation de l'impact négatif de l'entreprise sur l'environnement.

    3 – Ce concept de « Permanent culture » est actuellement développé entre autre, par le Canadien Bernard ALONSO qui vient de créer son université : L’UCIT

    Si vous le souhaitez, je me propose de développer ces propositions anglo-saxonnes tout à fait séduisantes et qui semblent parfaitement correspondre à la thématique que vous souhaitez aborder le 17 mai prochain.

    Bien cordialement,

    François MAUGIS

    Ex animateur régional en qualité industrielle

    Président de l'association Energie Environnement

    Référent développement durable et agenda 21 pour les projets territoriaux

    (Ministère de l'écologie,du développement durable et de l'énergie)

    Membre du Conseil économique, social et culturel du Parc national de la Réunion

    Membre de la réserve citoyenne

    (Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche)

    Appartement 14 - 8 rue de la Gascogne - 97490 Ste CLOTILDE

    Ile de La Réunion (France DOM)

    Tel: 0262 13 18 25 - GSM: 0692 12 19 77

    A l’international : + 33(0)262131825 – GSM : + 33(0)692121977 energie.environnement@wanadoo.fr - http://assee.free.fr

    aee-entete.jpg

    Énergie Environnement, membre du Collectif Réunionnais pour l'Éducation Relative à l'Environnement

    a obtenu du Ministère de l’Environnement le label « MERCI DIT LA PLANETE »

    P.S: Voici coordonnés, liens et références à ce sujet:

    - Bernard ALONSO - Canada: (514) 891-2858 - France: 06 65 11 97 72 - India: cell: 90 47 43 68 02 - bernalon9@gmail.com

    - Université Collaborative Internationale de la Transition (UCIT) - UCIT AISBL, 201 rue de Hamme-Mille, 1390 Néthen, Belgique

    info@universitetransition.org - http://www.universitetransition.org/

    - Autre lien concernant "Permanent culture": http://www.permanentculturenow.com/

    • bonjour et merci de l'intérêt que vous avez porté à notre billet relatif à cette journée d'étude "Humanités Environnementales à La Réunion". Nous le transmettons aux organisateurs (nous n'avons plus de notification email dès qu'un commentaire est posté et cela occasionne parfois du retard dans la lecture des commentaires, comme le vôtre). Bien cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *