Spectateurs, qui êtes vous ?

"Spectateurs, qui êtes-vous ?", c'est la question qu'a confiée le Séchoir, grande scène artistique de Saint Leu, à un expert en sociologie pour mieux connaître ses publics. "Près de 2800 questionnaires et des centaines d’heures d’analyse plus loin, le chercheur est désormais prêt à présenter ses résultats." Venez assister à la présentation publique des résultats de l'étude à l'Université de La Réunion :

  • RDV Vendredi 30 octobre 2015, 14h-17h, campus du Moufia, amphi bioclimatique.
  • Présentation de l'étude sur les publics du Séchoir par Aurélien Djakouane, chercheur à l'université de Paris ouest

sechoir_UR

La composition des publics réunionnais et les pratiques culturelles à La Réunion vous intéressent ? Nous vous proposons ces quelques pistes, toutes disponibles sur les rayons de vos bibliothèques, ou bien accessibles en ligne :

publics-culture_reunion2015-10-29_153240

L'Espace Océan Indien de la BU Droit-Lettres propose divers ouvrages sur les pratiques culturelles à La Réunion : par exemple l'étude du CCEE publiée en 2013 sur les pratiques artistiques et les fréquentations culturelles des Réunionnais-es, ou celle sur les établissements culturels du Département de La Réunion menée en 2004, ou encore celle de l'Observatoire départemental de La Réunion de 2003.

Plus largement, vous trouverez aussi dans vos BU les fondements théoriques de la sociologie des publics dans cet ouvrage (Esquenazi, 2003) et pourrez comparer les données locales avec les données nationales de l'enquête 2008 d'Oliver Donnat.

Un concept revient régulièrement dans l'analyse des publics : il s'agit des "non-publics", ceux qui ne viennent pas, ou viennent peu (Ancel et Pessin, 2004). Divers carnets de recherche en ligne abordent ces publics dits éloignés de la culture. A signaler la spécificité des arts de la rue (Gaber, 2014), comme le Festival Leu Tempo porté par Le Séchoir.. Et la boucle est bouclée 🙂

La  synthèse de l'étude des publics du Séchoir, par Aurélien Djakouane, est disponible en ligne. (+ de publications sur le même sujet ici).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.