Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr
Carte postale : Pont suspendu de la Basse-Chaine avant la Catastrophe du 16 avril 1850, Angers
Voir en grand

1850, Angers. Alors que la tempête se déchaîne, un régiment d’infanterie se dirige vers l’une des places de la ville. Pour y arriver, les hommes traversent le pont suspendu de Basse-Chaîne. Ces centaines de soldats marchent énergiquement, au pas cadencé. Une erreur qui leur est fatale…

Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr
Catastrophe du Pont suspendu, actuellement Pont de la Basse-Chaîne en l’année 1850, Angers
Voir en grand

En effet, une fois arrivé sur le pont, le régiment ne ralentit pas son allure et conserve la cadence. Soudain, alors que l’intégralité du régiment est sur le pont, celui-ci s’effondre ! Tous les hommes tombent à l’eau. Les témoins de l’époque rapportent un terrible carnage : plus de 200 soldats périssent noyés, percés par leurs baïonnettes ou écrasés sous les restes du pont…

Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr une vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=Rmfl2kFeNPM
L’effondrement du pont de Tacoma, dû au phénomène de résonance, le 7 novembre 1940 https://goo.gl/QP0RMT

Mais que s’est-il passé ? Les ponts, comme toute structure, possèdent des fréquences propres qui s’expriment en hertz, c’est-à-dire en nombre de vibrations par seconde. Or, le pas des soldats génère également des vibrations (2 à 3 hertz). Lorsque les fréquences de ces vibrations, celle du pont et celle des pas des soldats, deviennent très proche, il se produit un phénomène physique dit de « résonance ». Ce phénomène provoque une amplification de la vibration naturelle du pont, qui se met soudain à onduler.

N’ayant pas été conçu pour résister à un tel mouvement, le pont finit par céder.

Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr
Démonstration du phénomène de
résonance provoquant l’explosion d’un verre en cristal

De la même façon lorsque la Castafiore parvient à chanter, proche de la fréquence propre d’un verre de cristal, il explose !

Après la catastrophe, l’émoi est tel qu’une commission d’enquête est lancée. On accuse les câbles, un peu vétustes, et la tempête. Surtout, on comprend les dangers possibles du phénomène de résonance pour les ponts.

Ce genre de désastres brutaux a donc eu une conséquence surprenante. Dans les règlements militaires, il est désormais rigoureusement interdit de marcher au pas sur un pont !

Sur le phénomène de résonance (vidéo)